En dehors de Saint Seiya > Livres

Albéric, ou le dragon au sommet - roman de dark fantasy par Antoine de Sealand

<< < (3/38) > >>

Weldar:
La solution est que tu imprimes en PDF, tu coupes un arbre, et t'envoie l'exemplaire relié avec une agrafeuse à l'intéressé.  [:fufufu]

Numby des Poissons:
Afin d'entretenir la hype jusqu'à la sortie physique, tel le grand génie marketing que je suis, j'ai pour idée de présenter chaque jour un nouveau personnage. Je mettrais cette liste à jour, et si personne ne répond entre deux personnages, eh bien je me contenterai d'éditer au lieu de double poster. Ah, et je vais mettre une balise spoiler, pour ceux qui veulent garder toute la surprise  [:aloy]

Spoiler: "ALBÉRIC DE SOLUMNE" (click to show/hide)ALBÉRIC DE SOLUMNE


Albéric Siegfried Arevus Mörker von Lijdensweg de Solumne, de son nom complet.
Issu de la famille des archiducs de Solumne – la plus puissante maison du Royaume de Solestis après celle du Roi – Albéric est un jeune homme à l’ambition et à l’orgueil démesurés ; et son goût pour le faste et l’opulence sont au diapason de son rang prestigieux.
Il se pense, de par sa lignée et ses capacités hors du commun, hautement supérieur à n’importe qui d’autre, et n’a que du mépris pour la plupart de ses semblables (surtout les plébéiens) – considérant les rares personnes qu’il respecte comme des pions utiles de son grand échiquier. Mû par sa soif de pouvoir, il quête le Pragmaschème, trésor alchimique qu’on dit capable de remodeler la Réalité.
Fourbe et cruel, Albéric est totalement dépourvu de scrupules, et ne rechigne jamais à répandre le sang pour arriver à ses fins, tantôt avec plaisir et prodigalité. Sa nature mégalomane et inflexible lui confère une volonté à toute épreuve : de fait, même s’il se trouvait brisé et acculé, il ne ploierait pas le genou ni n’admettrait sa défaite. Il est, en revanche, impétueux et prompt à la colère, ainsi agit-il parfois avec trop de hâte.
Loin d’être l’archétype du sire cloîtré dans son donjon, il n’hésitera pas à voyager lui-même dans tout le pays, jusqu’aux endroits les plus dangereux, si cela peut le rapprocher de son but suprême ; et il saura pareillement se priver de sommeil ou de nourriture pour étudier d’antiques parchemins, en vue de cette même fin.

Spoiler: "MAVREGARM DE VEGACE" (click to show/hide)MAVREGARM DE VEGACE



Alias : « Midjourney ne veut dessiner ni de catogan, ni de balafres. »

    Mavregarm est le duc de Vegace, ainsi que le sénéchal de la maison de Solumne. À l’instar de ses illustres ancêtres, cet homme s’avère – en dépit de son âge – un bretteur émérite, un magicien virtuose et un grand érudit. Autant de qualités qu’on prêtera mêmement à Hilmerion de Vegace, son fils.
Par-dessus tout, Mavregarm a été le précepteur d’Albéric, et reste son conseiller le plus loyal et avisé. Si son flegme naturel compense au quotidien le caractère ardent de son maître, sa sévérité n’en demeure pas moins à redouter.
    En vérité, le meilleur atout de Mavregarm est l’image qu’il maintient à la cour du Roi : tous le respectent et l’apprécie, en tant que dandy sagace et affable. Dès lors peut-il agir pour dissimuler – ou faire excuser – les manœuvres pendables du jeune archiduc.
   À première vue, il sert son seigneur-lige pour honorer les serments de ses aïeuls – certes, c’est bien le cas ! Mais d’autres raisons, plus personnelles, le poussent à assister Albéric dans sa quête insensée…
Spoiler: "CLYMÉRIS DE L'AIGUEDOUCE" (click to show/hide)CLYMÉRIS DE L'AIGUEDOUCE

Clyméris était une orpheline quand le duc de l’Aiguedouce, alors en voyage dans l’Archipel Poka Poka, l’a recueillie. Elle devint, en grandissant, l’une des courtisanes les plus prisées de l’aristocratie.
D’une nature capricieuse, vaniteuse et boudeuse, elle emploie à son gré ses charmes pour acquérir l’influence et le pouvoir qu’un père trop protecteur persiste à lui refuser. Clyméris ne souffre pas qu’on puisse la toiser de haut ni qu’on ose résister à ses grâces. Ainsi voue-t-elle une haine farouche à Albéric, lequel ne l’apprécie guère plus ; ce qui est fâcheux, puisque les deux nobles ont été fiancés par leurs parents.
Toutefois, lorsqu’il s’agira de tout faire pour nuire à son promis, l’avis paternel importera bien peu…
Spoiler: "L'ANATHÈME" (click to show/hide)L'ANATHÈME



Une ancienne doctrine veut que, pour que les Dieux de l’Ordre et de la Création aient pu s’extraire du Chaos Originel, il fallut que naissent en même temps des Titans purement destructeurs – telle une force contraire n’aspirant qu’à un retour au Néant. En L’Anathème, les Titans ont leur champion.
Guidé par des voix ignobles issues du plus profond des abysses insondables, cet être qui n’entend ni raison, ni logique, compte fermement accomplir la volonté de ses maîtres – et offrir l’univers en pâture aux Entités innommables.
Spoiler: "HILMERION DE VEGACE" (click to show/hide)HILMERION DE VEGACE



Alias : « LeonardoAI ne veut dessiner ni de catogan non plus. »

Hilmerion est le digne fils de Mavregarm de Vegace. Il a grandi et a été entraîné aux côtés d’Albéric ; et bien qu’à son grand dam, il n’ait jamais égalé l’archiduc dans sa maîtrise de la magie, fut-il talentueux lui-même, Hilmerion compense aisément cet écart en demeurant l’un des plus habiles bretteurs du Royaume de Solestis.
Davantage homme de terrain que son père vieillissant, ce guerrier fier et plein de gouaille se rêve pareil aux héros antiques – ceux qui éprouvaient leur force contre des Géants ou des armées entières. Ce sont cette soif de batailles et cette envie d’accomplir l’impossible par ses seuls efforts et de se transcender qui, plus que tout, l’inspirent.
Conséquemment, bien qu’il ne s’encombre guère des notions de Bien ou de Mal, il ne tue jamais par cruauté ; en bon chevalier, il n’ôtera la vie qu’au terme d’un combat, ou dans la stricte nécessité de la mission de son suzerain.

megrez alberich:
Bravo !

Numby des Poissons:
Merci !
Allez, je poursuis mon opération commerciale :


Spoiler: "MAVREGARM DE VEGACE" (click to show/hide)MAVREGARM DE VEGACE



Alias : « Midjourney ne veut dessiner ni de catogan, ni de balafres. »

    Mavregarm est le duc de Vegace, ainsi que le sénéchal de la maison de Solumne. À l’instar de ses illustres ancêtres, cet homme s’avère – en dépit de son âge – un bretteur émérite, un magicien virtuose et un grand érudit. Autant de qualités qu’on prêtera mêmement à Hilmerion de Vegace, son fils.
Par-dessus tout, Mavregarm a été le précepteur d’Albéric, et reste son conseiller le plus loyal et avisé. Si son flegme naturel compense au quotidien le caractère ardent de son maître, sa sévérité n’en demeure pas moins à redouter.
    En vérité, le meilleur atout de Mavregarm est l’image qu’il maintient à la cour du Roi : tous le respectent et l’apprécie, en tant que dandy sagace et affable. Dès lors peut-il agir pour dissimuler – ou faire excuser – les manœuvres pendables du jeune archiduc.
   À première vue, il sert son seigneur-lige pour honorer les serments de ses aïeuls – certes, c’est bien le cas ! Mais d’autres raisons, plus personnelles, le poussent à assister Albéric dans sa quête insensée…


Sylf:
Haha, Mavregarm, un personnage à peu près stable dans la folie du roman. Je l'aime bien, même si ce n'est pas le plus fou.

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

[*] Page précédente

Utiliser la version classique