Auteur Sujet: Final Fantasy  (Lu 68588 fois)

Hors ligne Pulsion73

  • Défis Fantastiques
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 572
  • Total likes: 21
  • " Ave Moi "
    • Voir le profil
Re : Final Fantasy
« Réponse #1125 le: 13 janvier 2019 à 19:17:28 »
Peut on encore considérer aujourd'hui les FF6 et 7 comme les meilleurs opus de la saga en terme d'intérêt global, d'ambiance,  de scénario ?
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du café"

Hors ligne Atavaka

Re : Final Fantasy
« Réponse #1126 le: 13 janvier 2019 à 19:28:02 »
Pour moi c'est FF7, 9 et 10.

J'en connais même dont l'opus préféré est le 15.

C'est vraiment subjectif, on attend pas tous la même chose d'un FF, pour moi c'est avant tout le sentiment de voyage, les personnages et l'histoire, pour d'autres c'est juste le gameplay ou encore la claque graphique...

Hors ligne Weldar

Re : Final Fantasy
« Réponse #1127 le: 13 janvier 2019 à 19:56:39 »
C'est évidemment assez relatif, mais pour avoir rejoué au 7 il y a peu, je trouve qu'il a un fond toujours très intéressant (et parfois très glauque)  et un protagoniste qui reste très original (malgré son image qui s'est cassée avec les advent children et autre réducteur "émo edgy").
Après question gameplay, si le système de materia offre une ergonomie assez pratique, FF7 reste très plat et très facile, mais il offre une sacrée diversité de situations (même si le meilleurs moment, reste la première partie dans Midgar perso).

Hors ligne Chernabog

Re : Final Fantasy
« Réponse #1128 le: 13 janvier 2019 à 19:59:13 »
De toute façon, le meilleur, c'est le 8 !   [:petrus yes]

(pour ça qu'il est pas sur la Switch, il est trop bien pour elle !)

En ligne Sergorn

Re : Final Fantasy
« Réponse #1129 le: 13 janvier 2019 à 21:04:13 »
Ma foi on peut encore aujourd'hui considérer FFVII comme l'épisode le plus surestimé car ses fans ne le voit qu'à travers le prisme d'une nostalgie gommant les nombreuses tares car c'était leur premier FF et souvent leur premier JRPG.  [:aloy]

Troll à part, il n'y a que de bons FF et les préférences subjectives de chacun, tout débat pour classer le "meilleur FF" est vain surtout vu à quel point le consensus change constamment de toute façon, et que les épisodes dénigrés d'hier deviennent à leur tour les classiques de demain.

-Sergorn
« Modifié: 13 janvier 2019 à 21:40:15 par Sergorn »

Hors ligne Pulsion73

  • Défis Fantastiques
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 572
  • Total likes: 21
  • " Ave Moi "
    • Voir le profil
Re : Final Fantasy
« Réponse #1130 le: 13 janvier 2019 à 23:00:16 »
Ah bon ? C'est ton opinion. Je trouve que ton raisonnement est un peu vite expédié quand même.
 Les FF 6 et 7 étaient considérés comme des opus de qualité déjà à l'époque. Le 7 n'a pas été mon 1er FF et c'est une bonne chose qu'il y ait eu sans cesse des progrès en matière de grahismes et de jouabilité.
 Il y a des épisodes plus faibles que d'autres,  normal. Les points faibles sont de nature plus souvent sur le fond que sur la forme puisque cette dernière évolue tout le temps.
Mais combien de boss ont rivalisé de charisme et de popularité avec Sephiroth ?
Une histoire plus basique, un scénario répétitif ou déjà vu, un gameplay qui aurait régressé ou devenu peu pratique. Je pense que quel que soit l'opus,  au fil du temps,  on a misé de plus en plus sur les graphismes toujours plus incroyables peut être au dépend d'une certaine profondeur scénaristique.
Bien sûr chacun à son opinion,  mais il y a des qualités qui demeurent objectives, comme un fait.  Le prisme de la nostalgie n'agit peut être pas sur tous les plans. Je me demandais moi si scénaristiquement parlant ( ça en général si l'histoire est pourrie elle le demeure), et en terme d'ambiance car il faut avouer que grâce aux fantastiques musiques du 6 c'était parfaitement réussi à ce niveau, il y a eu nettement mieux après ? Les musiques font partie intégrante de l'esprit FF, est ce que cela a régressé depuis ou la qualité s'est elle maintenue ? Je pose la question sérieusement sans arrière pensée, ce n'est pas un trait d'esprit,  car en dehors de quelques episodes sur gameboy (c'est très vieux je sais ^^) puis du 5,6,7,8,9 et 12, je n'y ai plus joué, sur console de salon je précise.
« Modifié: 13 janvier 2019 à 23:05:06 par Pulsion73 »
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du café"

Hors ligne Weldar

Re : Final Fantasy
« Réponse #1131 le: 13 janvier 2019 à 23:42:57 »
En vérité, par rapport aux critiques que j'entends souvent autour de FF VII, c'est ironiquement un épisode assez mal compris.
Là où on voit Cloud comme le BG émo, c'est avant tout un mythomane cynique et là où on voit Sephiroth comme le sommet du méchant charismatique, c'est avant tout un fantôme, et un imbécile manipulé par une alien et un savant fou (sachant que le vrai méchant symbolique de FF VII, c'est la Shinra et non Sephiroth).

Après, les péripéties du second CD sont plus faibles par rapport au premier CD après mon petit retour récent dans le jeu.

En ligne Sergorn

Re : Final Fantasy
« Réponse #1132 le: 14 janvier 2019 à 00:40:46 »
Les FF 6 et 7 étaient considérés comme des opus de qualité déjà à l'époque.

FFVI oui. FFVII aussi mais fondamentalement parce que ça a été le premier FF d'une majorité de gens et c'est la seule raison pour laquelle il n'y a pas eu de controverse. Je peux te dire qu'à l'époque les fans de l'ère de NES/SNES de FF ne voyait pas toujours d'un bon oeil FFVII (ni aucun des opus PS en vérité même si FFIX a plus ou moins fonctionné pour son côté nostalgique).

Et comme par hasard dès FFVIII - qui a été conçu volontairement comme un épisode diamétralement opposé à FFVII - on a pu entendre de la haine se déverser, beaucoup de fans crier à la daube, etc, etc, etc... Et comme dans 99,99% du temps, c'est juste que le fan n'aime pas être dépaysé et qu'il va détester parce que c'est "différent" (raison pour laquelle les plu gros fan de FFVII seront les plu gros haters du remake) et non parce que c'est "mauvais". Et comme FF est une série qui aime dépayser constamment son public... ben c'est toujours comme ça à chaque épisode donc.

Et c'est pour ça qu'à chaque épisode qui sort quand je tombe sur un fan à deux doigt de s'ouvrir les veines tellement son pauvre kokoro est brisé par "cette daube" que c'est pas grave, c'est FF et que le prochain épisode sera donc différent et que c'est pas parce qu'il a pas aimé Final Fantasy XXV qu'il n'aimera pas Final Fantasy XXXIV.  [:aloy]

Citer
Il y a des épisodes plus faibles que d'autres.

J'arguerais qu'objectivement, non justement. Tous les FF étaient à la pointe technique de leur époque/genre, avaient un gameplay travaillé, un scénario travaillé, etc, etc... Après qu'on préfère tel ou tel gameplay, ou tel scénario, ou tels personnages... c'est ça dépend des ses appréciations personnelles.

Citer
Mais combien de boss ont rivalisé de charisme et de popularité avec Sephiroth ?

:))

Charisme et popularité n'ont rien à voir avec la qualité.

Citer
On a misé de plus en plus sur les graphismes toujours plus incroyables peut être au dépend d'une certaine profondeur scénaristique.

Ma foi la trilogie FFXIII est de très loin parmi ce que la série a fait de plus dense et de développé en terme de scénario, alors non la profondeur n'est jamais partie. Pour donner un exemple récent. (Après oui y a des gens qui n'aiment pas mais bon y en a beaucoup qui n'ont pas branché le cerveau sur ON parce que tu comprends apprendre trois termes fictifs c'est compliqué [:moule_bite])

Citer
mais il y a des qualités qui demeurent objectives, comme un fait. 

La seule qualité objective qu'on peut à la rigueur trouver c'est l'aspect technique des graphismes qui une donnée quantifiable. Mais c'est bien tout.

Pour le reste : la direction artistique, le style graphique, le character design... La musique, les thèmes, les style... L'histoire, le scénario, les dialogues, les déroulement, les personnages... Le gameplay, le système de combat, la liberté ou non, le style de magie, le style d'invocations, le système de développement... Tout ça entre dans des critères 200% subjectif, donc à partir de là inutile de vouloir classifier les FF vu que chacun a sa propre sensiblité. Moi par exemple FFVII je le classe proche du fond sans la moindre hésitation, pour à peu près tous les domaines.  [:aloy]

Citer
Les musiques font partie intégrante de l'esprit FF, est ce que cela a régressé depuis ou la qualité s'est elle maintenue ?

Ma foi si y a un point où FF est toujours resté formidable c'est sur un plan musical. L'OST de Yoko Shimomura sur FFXV est du bonbon pour les oreilles par exemple. Après hein même sans jouer aux derniers opus rien ne n'empêche d'écouter les OST.

Citer
Là où on voit Cloud comme le BG émo, c'est avant tout un mythomane cynique et là où on voit Sephiroth comme le sommet du méchant charismatique, c'est avant tout un fantôme, et un imbécile manipulé par une alien et un savant fou

C'est exactement ça. :)) Tu sens trop qu'énormément de fans de FFVII ont une espèce de vision fantasmée de l'histoire et des personnages totalement décalée de la réalité du jeu.  [:aie]

-Sergorn

Hors ligne Pulsion73

  • Défis Fantastiques
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 572
  • Total likes: 21
  • " Ave Moi "
    • Voir le profil
Re : Final Fantasy
« Réponse #1133 le: 14 janvier 2019 à 01:16:31 »
Sergorn ton analyse est cette fois plus développée.  Je suis pas forcément d'accord avec tous tes arguments ( mais on s'en fout un peu, hein ? Hein? ^^) et c'est pas plus mal, c'était plutôt intéressant à lire.
M'enfin bon si aucun FF n'est mieux qu'un autre sous prétexte que le temps est seul juge, que tout est subjectif, difficile de faire le moindre comparatif au fond, comme pour n'importe quel jeu tel qu'un Resident Evil: le 6 est pas moins bien que le 1er, etc, etc.
On ne peut plus dire alors que le Resident Evil 7 est un retour aux sources puisque ça serait dire que les précédents sont moins dans l'esprit donc moins réussis, ils se sont un peu égarés en route. Pas de comparatif possible là aussi, le temps fait des vagues et les opinions de chacun surfent dessus. Voilà,  CQFD.

D'après ce que tu dis, la façon dont tu le ressens en tout cas, Sephiroth a apparemment pris du plomb dans l'aile et que depuis l'accumulation de tous ces épisodes son aura semble avoir faiblit. C'est possible.
Toutefois, indépendamment de Sephiroth,  je pense tout de même qu'un adversaire charismatique avec une certaine épaisseur psychologique est en soi déjà un atout, une qualité,  mais qui ne fera peut être pas tout le succès d'un jeu, c'est certain.
   
« Modifié: 29 janvier 2019 à 18:52:05 par Pulsion73 »
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du café"

Tags: