Auteur Sujet: Le topic des vieux DA (whatever)  (Lu 30374 fois)

Hors ligne sharivan

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #325 le: 07 août 2018 à 11:18:40 »

Exact, ça passait dans Récré A2 le dimanche, avec X-or.
Bizarrement, certaines séries diffusées sur Recré A2 n'ont jamais été redifusées sur d'autres chaînes. Du coup, je n'ai que quelques souvenirs de l'Empire des 5 car c'est une série que je n'ai pas revue depuis le milieu des années 80. Ça me donne bien envie de la revoir, il me semble qu'un coffret DVD était sorti, le générique français était génial même s'il comportait une erreur (Jill a trois frères et non quatre).
[/size]
Le beau gosse à lunette est doublé pendant une bonne quinzaine d'épisodes par Edgar Givry, soit la voix de Mac Gyver [:onion tears] , mais sans savoir pourquoi pendant deux épisodes c'est Eric Legrand qui va le doubler, avec que ce bon Edgar ne revienne pour doubler le bogoss et en prime l'ennemi qu'il affronte en combat singulier dans le dernier épisode [:sarko2] . J'ai pas souvenir que le doublage de Goldorack, qui n'a que quelques années de plus, fut aussi bordélique.[/size]
Hasard ou pas, Edgar Givry lui rendra la pareille en doublant Seiya sur deux ou trois épisodes au début de la saga Asgard, notamment lorsque le chevalier de pégase affronte Thor, il me semble qu'il double également Siegfried pendant ces épisodes. Quant à Goldorak, de mémoire, il n'y a qu'Horos et Phénicia qui ont été doublés par deux comédiens différents, tous les autres personnages ont eu un comédien constant sur toute la série.
« Décidément, les temps comme les oeufs sont durs et la bêtise humaine n’a pas de limites »

Hors ligne Chrysos

Re : Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #326 le: 07 août 2018 à 13:27:23 »
Hasard ou pas, Edgar Givry lui rendra la pareille en doublant Seiya sur deux ou trois épisodes au début de la saga Asgard, notamment lorsque le chevalier de pégase affronte Thor, il me semble qu'il double également Siegfried pendant ces épisodes. Quant à Goldorak, de mémoire, il n'y a qu'Horos et Phénicia qui ont été doublés par deux comédiens différents, tous les autres personnages ont eu un comédien constant sur toute la série.

Oui faut croire que dans les studios de doublage les comédiens sont répartis par "classes", comme dans les RPG. Edgar Givry et Eric Legrand, ils sont de classes héros de série, comme Guy Chapelier et sont donc interchangeables. Et Henry Djannick qui passera de temps en temps sur l'Empire des cinq pour donner du charisme à un des méchants [:jump], lui il est dans la catégorie evil master. Et pour Goldorack, c'était effectivement plus sérieux dans son doublage et si changement il y avait eu (Henry Djannick en deuxième voix d'Horos [:aloy], cf remarque sur le charisme) on n'avait pas eu droit à des allers-retours de comédiens.
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne Wild Pegasus

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #327 le: 08 août 2018 à 13:34:54 »
Tiens un Denver relooké  [:delarue2]
- Ne change pas cette signature jusqu'à ce qu'il soit révélé que c'est Tenma qui est dans le fauteuil roulant et non Seiya -

Hors ligne l_ecureuil

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #328 le: 12 septembre 2018 à 10:42:47 »
C'est pas un dessin animé, mais c'était vachement bien :


Hors ligne levincesvp

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #329 le: 12 septembre 2018 à 10:47:01 »
Pas la maman! Pas la maman !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Hors ligne ShiroiRyu

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #330 le: 12 septembre 2018 à 11:11:49 »
Et comme d'hab, pour bien traumatiser ...
Rappelons le dernier épisode qui consiste simplement à l'extinction des dinosaures.  [:petrus yes]

Hors ligne l_ecureuil

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #331 le: 24 septembre 2018 à 09:56:40 »
Ça vous dit, un road movie animalier ? [:aloy]


Hors ligne Kodeni

Re : Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #332 le: 29 octobre 2018 à 16:43:54 »
Et comme d'hab, pour bien traumatiser ...
Rappelons le dernier épisode qui consiste simplement à l'extinction des dinosaures.  [:petrus yes]
Sérieux ?!
Jamais vu le dernier !
Tu veux dire que le dernier épisode on dit adieu à tous les personnages ?
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne chevkraken

Re : Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #333 le: 29 octobre 2018 à 17:53:14 »
Tiens un Denver relooké  [:delarue2]

La vache, encore Jeremy Zag? Je suis pas fan des DA de ZagToon(la deception Miraculous a été énorme) mais faut reconnaitre qu'il a réussi son pari de ramener le DA jeunesse français au niveau de popularité de l'époque de Jean Chalopin
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne pippoletsu

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #334 le: 30 octobre 2018 à 10:39:32 »
Tu reproches quoi exactement à Miraculous ?
L'amitié entre les peuples

Hors ligne chevkraken

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #335 le: 31 octobre 2018 à 02:16:00 »
Que l'auteur a renoncé à tout ce qui rendait la série ambitieuse pour la vendre au plus offrant la transformant en un titre certain symptatique, mais sans aucun relief ni prise de risque.

A la base, Ladybug avait été pensé comme un titre de super heros inspiré de Daredevil et Sin City, par la suite, ça avait bifurqué quand la Toei avait été impliqué vers un design manga, des transformation et mascotte de magical girl et une relocalisation en france, mais tout le côté sombre devait être gardé. Le Papillon devait être un baron du crime dans le style du Caid et du Joker cherchant à diriger Paris avec une armée de Sbire (et non des type possédé) qui aurait fait du terrorisme urbain.
Les affrontement aurait aussi eu lieu majoritairement la nuit, Chat Noir et Ladybug cherchant au maximum à garder leur existence secrète.
Les persos principal aurait aussi été un peu differents.
Marinette n'aurait pas eu un père boulanger s’appelant Dupain, mais aurait été totalement chinoise et elle n'aurait pas caché son amour pour Felix(le proto chat noir), qu'elle aurait même eu tendance à le coller sans arret.
Son pouvoir n'aurait pas été un item magique lui faisant apparaitre le truc dont elle a besoin, mais un pouvoir du style de celui de Domino et Longshot.
Felix de son côté aurait été Adrien avant la série, un type triste sans ami tellement formaté dans ce rôle qu'il aurait refusé les contact avec les autres(un peu le genre de perso qu'est le père d'Adrien)et son identité secrete aurait été un moyen de s"échapper de cette vie triste. Il se serait d'abord rapproché de Ladybug par interet car son pouvoir aurait été de provoquer la malchance et le touchait aussi, sauf si Laybug annulait cela.
C'est par la suite qu'il aurait évolué tombant amoureux de LadyBug et sortant de sa coqille dans sa vie civile.

La série aurait d'ailleurs ciblé les 10/14 ans et non les 6/10 ans comme Miraculous(c'est TF1 qui a imposé les 6/10 ans comme public, tout comme ils ont imposé l'absence de fil narratif dans la saison 1 et la 3D)

Les 2 persos ont été changé car Thomas Astruc a considéré que c'était des mauvais exemples pour les enfant(Chat draguant Ladybug par interet et étant désagréable avec Marinette et Marinette collant le mec qui lui plait alors qu'il a été clair sur le fait qu'elle ne l’intéressait pas)

Bref, Miraculous est fade par rapport au prototype, à cela, je trouve que la série a vraiment des décors qui me deplaisent
La vision de Paris qu'elle véhicule est un cliché sur patte(même chose pour ses personnages) se limitant à ses beaux quartiers(le film Heartcatch Precure dont la team devait s'occuper de la série à la base offre un Paris plus crédible) avec des persos aisés allant dans une école de bourges et que pour vendre la série à l'Etranger, la série a censuré des monuments Parisien(en les rabillant ou en virant certaines statues denudées).
Les décors sont vides donnant l'impression qu'on est à Paris en plein mois d'Aout, qu'il fait toujours beau à Paris(bref que ça manque de vie).

Et Pour finir, son créateur Thomas Astruc est un hypocrite, menteur, opportuniste et plagieur.
Il a déclaré fièrement dans ses interviews lors de la saison 1 qu'il n'avait pas de vision claire de ce qu'était Ladybug quand il l'a créé et que c'est Jeremy Zag qui a vraiment develloppé le truc en lui disant "tu tiens un concept fort, laisse moins le prendre en main, ça va te rapporter un max de fric" et que la série a été develloppé en fonction des investisseurs offrant le plus d'argent et de visibilité(et donc sans vraie vision créative) et dans la saison 2, il déclare que la série a toujours été conçu comme quelque chose d'uniforme alors qu'il a changé tout les scenariste sauf lui entre la saison 1 et les 2 et 3.

Il fait la promo de la série sur les fan qu'il s'était fait au travers d'un trailer qui avait fuité(il a même fait une video avant la série bourré de fanart disant que la série avait déjà plein de fan) tout en demandant regulièrement à ces fans de de soutenir a fond la série en leur promettant ce que promettait le trailer si le succès de la série s'averait pour les envoyer chier(mais literrallement, il a terminé avec des message insultants) dès qu'il s'est rendu compte que la série finale était populaire et n'avait plus besoin des fans de la première heure alors que ces fans on fait un peu partout la promo de la série.
Alors que ces fan ne réclamme pas de changer la version 3D, mais de faire à côté une série 2D pour un public un peu plus agé(un peu comme DC comics qui peut faire DCgirls et en même temps Young Justice)

Il a d'ailleurs tellement pris la grosse tête qu'il vend sa série comme la première série francaise réllement internationnal et écrite comme les série anime américaines(alors que WITCH sur laquelle il bossait qund il a conçu le perso de Ladybug était écrite pareille et n'était surement pas la première série du genre)

Et pour le côté plagieur, il avait dirigé l'animation d'une série anime basé sur Action Man, A.T.O.M. La série avait des passages très bien animé et pour cause, il décalquait des séquences d'animation complète de Naruto et en était fier, il disait que c'était un hommage. 

Bref Ladybug me deplait car c'est juste un gros produit marketing calibré pour être lisse en vendre conçu par un type sans éthique qui n'a pensé qu'au fric.

La video du prototype 2D de Miraculous(réalisé par Kimitochi Chioka a qui l'ont doit pas mal d'épisodes d'Heartcatch Precure et de saint seiya Omega comme le final du Paradox vs Ryuho, la mort de Sonia, le Eden vs Kogapsu et dans la saison 2, le Harbinger vs Titan)

« Modifié: 31 octobre 2018 à 02:24:18 par chevkraken »
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne Chrysos

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #336 le: 01 novembre 2018 à 22:39:47 »
Parce que j'avais loupé la série dans les années 90 et qu'elle est culte, 'me suis maté les chroniques de Lodoss, première série :

Premier constat, techniquement c'est encore très joli, autant au niveau de l'animation que du dessin. Nombre de séries plus récentes pourrait même en prendre de la graine :haha:.

Deuxième constat, le scénario est classique et fait très RPG. Un groupe d'aventuriers hétéroclites (et sympathiques dans l'ensemble) se retrouve mêlé à une guerre entre deux nations rivales, sur fond d'ancienne guerre des dieux. Simple, court, efficace [:aku5]. En treize épisodes, il n'y a guère le temps de s’ennuyer.

Troisième constat, je me souvenais de la série pour les illustrations qui fleurissaient dans les magazines de jeux vidéos de l'époque, de ce style là par exemple :
Spoiler (click to show/hide)

Toute une époque [:onion tears]... Bref, vu que les personnages féminins étaient autant mis en avant dans les pubs, tout portait à croire qu'elles avaient un rôle important dans l'histoire. Penses-tu  [:aie] ! En vrac, nous avons donc :
- l'elfe gentille qui essaye de se faire remarquer par le héros qui à l'air de s'en cogner, jusqu'à qu'elle soit kidnappée par le boss de fin [:lol2].
- l'elfe méchante qui essaye de se faire remarquer par un des méchants qui à l'air de s'en cogner, jusqu'à ce qu'elle se sacrifie façon Shaina [:gerb].
- La fille possédée par la sorcière, qui finira en simple side-kick [:shun].
- La princesse inutile [:cat].
- La guerrière supposée Badass et amoureuse d'une sorte de Broly dépressif moyenâgeux qui, au final, ne dirait pas non au héros [:goldiecub].
- Reste la sorcière de 500 ans qui manipule le destin, seule personnage féminin acceptable. Problème, au bout de six épisodes, ben ce ne sera plus tellement un perso féminin  [:aie].   

Bref, un bon concentré de misogynie comme on en fait encore dans tellement d'anime actuels et qui gâche vraiment le visionnage d'une production honnête [:pshit]. Au moins, ça donne envie de remater Claymore, c'est déjà ça.   
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

En ligne Sergorn

Re : Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #337 le: 01 novembre 2018 à 23:13:39 »
Premier constat, techniquement c'est encore très joli, autant au niveau de l'animation que du dessin.

Là non, parler de bonne animation pour Lodoss faut pas pousser. :o

A noter qu'on a topic : http://forum.saintseiyapedia.com/index.php/topic,1682.0.html  [:aloy]

-Sergorn

Hors ligne Chrysos

Re : Re : Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #338 le: 01 novembre 2018 à 23:48:15 »
Là non, parler de bonne animation pour Lodoss faut pas pousser.  :o

-Sergorn

Ben franchement hormis les dragons qui bougent avec raideur, il n'y a rien qui m'a semblé déshonorant niveau animation. Et pour m'être enquiller en peu temps pas mal d'anime de cette période supposée "âge d'or de l'animation jap" (Demon City, Cyber City, Plastic Little, Whicked city, Arion, l'oeuf de l'ange, Beautiful dreamers, Macross do you remenber love, etc...), Lodoss est plutôt à classer dans ceux qui bougent avec fluidité, compte tenu de la qualité des dessins.
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne chevkraken

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #339 le: 02 novembre 2018 à 18:50:04 »
Ouais enfin Lodoss c'est sorti 5 à 7 ans après la plupart des titres que tu cites. Beautiful Dreamer et Do you remember love , c'est 1984, l'Oeuf de l'Ange c'est 1985, Arion 86, Wicked City 87.

Lodoss c'est 1991,En OAV Gunbuster était sorti 2 an avant et l'humiliait en animation (même une série TV comme Nadia était bien mieux animé que Lodoss), pareil pour Patlabor.

Après dire que Lodoss est mysogyne, je ne suis pas d'accord, sans Deedlit, Parn est un teubé et Pyrotess est le seul élément qui rattache vraiment Ashram pour lui éviter de terminer comme Beld et est vraiment son agent de confiance(on voit clairement dans le chevalier heroique qu'il ne s'en fout pas de Pyrotess, c'est juste qu'il ne montre pas ses emotions).
Surtout qu'il faut prendre en compte que le final a été bricolé car les OAV avait rattrapé le roman vers le 9ème episode(faut regarder le chevalier heroique pour avoir la vraie fin).

Après oui, les personnages feminins sont des soutiens des perso masculins, mais c'est le cas de 95% des JRPG et de 80% de l'heroic fantasy
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne Chrysos

Re : Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #340 le: 02 novembre 2018 à 21:30:58 »
Ouais enfin Lodoss c'est sorti 5 à 7 ans après la plupart des titres que tu cites. Beautiful Dreamer et Do you remember love , c'est 1984, l'Oeuf de l'Ange c'est 1985, Arion 86, Wicked City 87.

Lodoss c'est 1991,En OAV Gunbuster était sorti 2 an avant et l'humiliait en animation (même une série TV comme Nadia était bien mieux animé que Lodoss), pareil pour Patlabor.

Certes, mais en rajoutant Plastic Little de 94, on arrive sur une fourchette de 10 ans, ce qui est assez confortable pour juger d'une période. J'aurais aussi pu rajouter la série d'OAv de Guyver qui à époque similaire était une belle purge visuelle [:aie]. M'enfin, je dois être moins réceptif à l'animation que vous parce qu'à nouveau, y a rien qui m'a choqué, alors que pourtant je me rappelle encore parfaitement que le premier épisode de la série B't X était une simple succession de plans fixes, tandis que le premier de Vision d'Escaflowne m'avait bluffé sur l'animation du gros reptile. Faudrait revoir tout ça pour vérifier...

Citer
Après dire que Lodoss est mysogyne, je ne suis pas d'accord, sans Deedlit, Parn est un teubé et Pyrotess est le seul élément qui rattache vraiment Ashram pour lui éviter de terminer comme Beld et est vraiment son agent de confiance(on voit clairement dans le chevalier heroique qu'il ne s'en fout pas de Pyrotess, c'est juste qu'il ne montre pas ses emotions).

Même avec Deedlit, Parn est teubé, y a pas vraiment de grosse progression intellectuelle. [:perceval]. Comme souvent avec les héros d'anime, c'est à se demander ce que ces dames lui trouvent. Quant à Ashram, c'est peut-être plus développé dans le roman, mais dans la série, c'est à peine s'il calcule Pyrotess, trop occupé qu'il est à poser les cheveux au vent en haut des collines [:pfft]. C'est d'ailleurs pour ça que le sacrifice de l'elfe noire tombe à plat.


Citer
Après oui, les personnages feminins sont des soutiens des perso masculins, mais c'est le cas de 95% des JRPG et de 80% de l'heroic fantasy

Mode AZB : "Ce n'est pas parce que c'est la norme qu'on ne peut pas râler [:kred]". Cela dit, Lodoss a au moins l'excuse de son année de sortie pour excuser cet état de fait, tandis qu'un anime plus récent  (au pif Naruto) qui continue vaille que vaille  à nous montrer des personnages féminins cantonnés à des rôles de groupies/boucliers humains/soigneuses/femmes au foyer/etc etc...  comme si rien n'avait changé dans le monde de l'animation, c'est magnifique de machisme  [:cronos].

Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne chevkraken

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #341 le: 05 novembre 2018 à 01:02:46 »
Citer
Certes, mais en rajoutant Plastic Little de 94, on arrive sur une fourchette de 10 ans, ce qui est assez confortable pour juger d'une période.
Ouais mais Plastic little c'était techniquement merdique, le titre ne repose que sur le design de Satoshi Urashihara.

Et les  persos feminins de manga sont certes souvent des soutien et des femme au foyer, mais elle mènent les heros à la baguette.

Regarde dans Dragonball, Chichi est une femme au foyer, mais c'est elle qui dirige sa famille, l'anime étant clair que Goku est un bon à rien (et souvent un mauvais père).

Et Bulma, elle est pas combattante, mais elle dirige presque le monde, c'est une femme de tete, d'affaire et Vegeta est totalement à ses ordres dans le couple.

Et le cas de Dragonball n'est pas unique.

C'est normal que les shonen aient avant tout des perso masculin en avant, ça vise un public masculin adolescent et à moins que ce soit des objet de fantasmes, les ado, ça prefère voir des perso auquel il peu s'identifier.

C'est bien gentils 2 minutes de vouloir de l'équité, mais si ça vend pas...

Et puis faut arreter d'accuser des oeuvre d'une autre culture que la notre ou d'une autre époque de mysogyne juste car elle ne correspond pas à nos critères d'occidentaux des années 2010.
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne Chrysos

Re : Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #342 le: 05 novembre 2018 à 18:16:06 »
Ouais mais Plastic little c'était techniquement merdique, le titre ne repose que sur le design de Satoshi Urashihara.

Excellent design il est vrai  [:aloy]. Techniquement merdique, comme tu y vas. La scène du bain était très soignée [:love], enfin je crois [:what].

Citer
Et les  persos feminins de manga sont certes souvent des soutien et des femme au foyer, mais elle mènent les heros à la baguette.

Regarde dans Dragonball, Chichi est une femme au foyer, mais c'est elle qui dirige sa famille, l'anime étant clair que Goku est un bon à rien (et souvent un mauvais père).

Et Bulma, elle est pas combattante, mais elle dirige presque le monde, c'est une femme de tete, d'affaire et Vegeta est totalement à ses ordres dans le couple.

Et le cas de Dragonball n'est pas unique.

C'est normal que les shonen aient avant tout des perso masculin en avant, ça vise un public masculin adolescent et à moins que ce soit des objet de fantasmes, les ado, ça prefère voir des perso auquel il peu s'identifier.

C'est bien gentils 2 minutes de vouloir de l'équité, mais si ça vend pas...

Et puis faut arreter d'accuser des oeuvre d'une autre culture que la notre ou d'une autre époque de mysogyne juste car elle ne correspond pas à nos critères d'occidentaux des années 2010.

A quel moment ai-je dit que tous les shonen étaient à mettre dans le même sac  [:what]? J'ai juste dit que Naruto et Lodoss étaient misogynes et sous-entendu qu'ils n'étaient pas les seuls, certes, mais cela n'en fait pas une généralité. Bien sûr qu'il y a un paquet de shonen avec des femmes fortes et indépendantes, heureusement d'ailleurs.

Quant à l'objection culturelle, mouais... Si le sexisme avait une nationalité établie, ça se saurait, la preuve :

 
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne chevkraken

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #343 le: 07 novembre 2018 à 05:08:20 »
Citer
La scène du bain était très soignée [:love], enfin je crois [:what].
Le roi des tétons en action (et je ne rigole pas, il a été vraiment surnommé le roi des tétons vu son talent à dessinner les poitrines)

mouais, mouais... Pour le coup j'accroche pas vraiment au discours d'Al et Tchouky, tout betement car ils jugent des séries jeunesses d'un point de vue d'adulte et ont tendance a tout trop intellectualiser les choses(par exemple, ils voient Pinkie Pie de My little Pony comme un perso égoiste et oppressif) et ont du mal a accepter que les gosses parfois veulent juste quelque chose de distrayant, de drole et que les clichés, aussi ça plait(je veut pas dire, mais mes nièces, elles adorent les princesses qui aiment la mode et les beau vetements, elle les font se bagarrer mais sans aspect girly, elle s'identifieront pas).
Ils voient trop la série d'un point de vue adulte en surinterpretant ce qui ne leur est pas destiné.

Quant à l'argument "pourquoi mettre un épisode 100% girly dans une série qui ne leur ep pas destiné alors qui théoriquement le public feminin qui suit la série n'a pas besoin de ça pour la suivre", ben tout betement car les séries sont diffusé  la TV et que d'une semaine à l'autre, les audiences changent et il est toujours possible qu'une fille qui n'aimait pas la série tombe dessus et soit attiré par cet aspect girly ou même qu'il y a une partie du public qui considère que ne pas pouvoir assumer ce côté girly c'est aussi du sexisme et qu'avoir un episode comme ça dans une série pour garçon leur fait plaisir.

D'ailleurs, il dise que si ces cliché étaient moins présent, c'est que les séries était de plus en plus faites pour les 2 sexes, alors pour ça "oui et non" généralement la majorité séries ciblent un sexe plus que l'autre et le staff y inclut des éléments pour attirer l'autre sexe mais faut pas se faire d'illusions, sauf quelques rare exception, le public restera majoritairement d'un sexe.
Quant aux persos feminins fort dans les série pour garçon, elles sont autant voire plus là pour faire fantasmer les mec que pour attirer les filles.
et aussi car contrairement à ce qu'ils disent, ben les écoles ont beau être mixte, ben les filles et les garçon ont naturellement tendance a être en groupe moins mixte en primaire et début de collège, donc généralement il y a des différences d'attente des 2 publics.

Et non, je ne trouve pas Naruto et Lodoss mysogine, ce n'est pas car les persos feminins sont des soutien à des persos masculins que la série est misogyne, c'est juste que la série vise un public masculin, elle le seraient si les persos étaient veritablement useless ou que les série étaient meprisante envers les femmes (et ça aucune des 2 série ne l'est)

bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne Chrysos

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #344 le: 07 novembre 2018 à 19:20:30 »
Le roi des tétons en action (et je ne rigole pas, il a été vraiment surnommé le roi des tétons vu son talent à dessinner les poitrines)

Quel talent il avait ce brave homme  [:jump] !


Citer
mouais, mouais... Pour le coup j'accroche pas vraiment au discours d'Al et Tchouky, tout betement car ils jugent des séries jeunesses d'un point de vue d'adulte et ont tendance a tout trop intellectualiser les choses

Oui ils intellectualisent à outrance, mais je crois surtout que ce qui les énerve c'est qu'on balance des clichés et des idées reçues à la pelle dans des programmes regardés par les adultes de demain. Car si les DA sont destinés aux enfants, il ne faut pas oublier que ce sont des adultes qui les fabriquent; adultes qui devraient avoir un certain recul et ne pas mettre n'importe quelle idée en tête de ces jeunes cervelles en formation (bel argument utopiste fortement contrebalancé par le "faut bien vendre le DA, crébondieu").

Citer
D'ailleurs, il dise que si ces cliché étaient moins présent, c'est que les séries était de plus en plus faites pour les 2 sexes, alors pour ça "oui et non" généralement la majorité séries ciblent un sexe plus que l'autre et le staff y inclut des éléments pour attirer l'autre sexe mais faut pas se faire d'illusions, sauf quelques rare exception, le public restera majoritairement d'un sexe.

Rares exceptions, rares exceptions... Question : on est combien de mecs  sur le forum à avoir regardé "quand même" à l'époque Candy, Lady Oscar voire même Jem et les Hologrammes (ben ouais)? Et combien de femmes ont regardé les maîtres de l'univers, Saint Seiya ou DBZ ?

Citer
Quant aux persos feminins fort dans les série pour garçon, elles sont autant voire plus là pour faire fantasmer les mec que pour attirer les filles.

Au départ oui, mais regarde le nombre de personnages dites à fantasmer qui se retrouvent en cosplay. Les filles ne voient pas ces personnages là de la même manière.


Citer
Et non, je ne trouve pas Naruto et Lodoss mysogine, ce n'est pas car les persos feminins sont des soutien à des persos masculins que la série est misogyne, c'est juste que la série vise un public masculin, elle le seraient si les persos étaient veritablement useless ou que les série étaient meprisante envers les femmes (et ça aucune des 2 série ne l'est)

Pour Lodoss, n'ayant pas lu les bouquins ni vu l'autre série,  je veux bien lui laisser le bénéfice du doute. Mais si Naruto n'est pas méprisante avec Sakura, son principal perso féminin, je ne sais pas ce qui te faut...

Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne chevkraken

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #345 le: 08 novembre 2018 à 04:47:52 »
Ouais, enfin, Sakura a un cerveau elle, pas comme Naruto(pareil pour Deedlit par rapport à Parn). C'est un perso de soutien certes, mais que ce soit intellect ou force physique, elle est clairement pas nulle.

On est dans des titres visant un public masculin, c'est quoi le pb que les persos feminins soit des persos de soutien(la situation est inversé dans les série pour fille où les persos masculins sont des soutien)


Citer
Car si les DA sont destinés aux enfants, il ne faut pas oublier que ce sont des adultes qui les fabriquent; adultes qui devraient avoir un certain recul et ne pas mettre n'importe quelle idée en tête de ces jeunes cervelles en formation (bel argument utopiste fortement contrebalancé par le "faut bien vendre le DA, crébondieu").
Mouais, faut aussi permettre aux gosses de se detendre sans chercher à tout prix a transmettre quelque choses dans les séries, c'est au parents d'elever les enfants, pas aux DA. On se retrouve a devoir faire gaffe a ce qu'on met dans les DA uniquement car les parents sont demissionnaires.
Ca me fait penser à certaines critiques faites à My little Pony accusé d'être raciste(le monde de My little Pony est plus ou moins  l'amerique du 19ème siècle et si les persos étaient humain ce serait certain que le casting serait uniquement blanc vu que les indiens sont des bison, les noirs des zebres et les asiatiques des anes, Lauren Faust a repondu a ces critque en disant que les persos étaient des Poney et qu'il fallait pas aller chercher plus loin) et homophobe(Lauren Faust ayant cassé les reves des Shipper en disant que non Rainbow Dash et Applejack n'étaient pas lesbiennes),
Lauren Faust a conçu la série autour de ses personnages pour faire un anime pour fille ayant des persos bien écrit qui donne aux filles d'assumer ce qu'elles sont(qu'elle soit garçon manqué, serieux et accro aux bouquin, totalement girly ou aimant s'amuser) tout en les faisant rire et rever et en balancant plein de reférences à la culture Geek.
La série ne parle pas d'orientation sexuelle et de racisme car ce n'est juste pas le propos du titre(c'est une série pour enfant, pas un titre politique servant de vitrine a des cause)


Citer
Rares exceptions, rares exceptions... Question : on est combien de mecs  sur le forum à avoir regardé "quand même" à l'époque Candy, Lady Oscar voire même Jem et les Hologrammes (ben ouais)? Et combien de femmes ont regardé les maîtres de l'univers, Saint Seiya ou DBZ ?
avoir regardé oui, en être fans... Aucune de mes amies ne sont fan de DBZ, elle l'ont regardé, accepterai d'en revoir un episode à l'occasion, mais n'en sont pas fan(les maitre de l'univers c'est pre, franchement que ce soit fille ou garçon, je connais personne qui en soit fan).

Saint seiya, c'est un peu un cas à part car le titre est un des rare titre de l'époque a avoir intégré des éléments pour attirer l'autre sexe, nottament avec une équipe d'animation specialisé dans les les séries pour filles.(Sailormoon a fait le contraire, le staff a confirmé que les séquence de transformation et les jupe retrecissant à chaque saison, c'était pour attirer le male)
Reste que malgré tout, dès qu'on va sur des communauté grand public, ben, le public est majoritairement masculin,Il suffit de voir la réaction épidermique que provoque saintia Sho ou Omega accusé d'être des anime pour gonzesse alors que Saint seiya c'est "trop viril"

D'ailleurs, il suffit de quitter les communauté de fan d'animation(où les rare fan se regroupent) pour voir que le grand public des série ben il est majoritairement resté sur cette norme.

Et au contraire, dans mes potes IRL, même fan d'animation, trouver un fan de magical girl ou de my little pony c'est hard(de Candy, c'est encore pire, Lady Oscar moins car Shingo Araki)

bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne Mysthe

  • Âme incunable
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 16163
  • Total likes: 777
  • La virilité c'est faire preuve de gentillesse©Kuru
    • Voir le profil
    • Parfois j'écris...
Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #346 le: 08 novembre 2018 à 07:33:51 »
Et moi j’ai des amies fans de DBZ et même de Musclor, je gagne quoi ? C’est très loin d’être nouveau que les filles aiment des trucs prévus pour les gars à la place.

Et les études montrent que l’éducation des enfants ne vient vraiment pas que des parents mais de la société en général. Je pardonne donc à de vieilles séries, mais les récentes...
Président du fan-club de Shun.
Je soutiens le couple Hyôga / Shun !  Ikki boy. Adorateur de Sorrento.
J'ai craqué, je rejoins le camp de Poséidon... ^^ Gloire à l'océan !
Merci de ne pas présumer de ce que je peux penser... Je suis loin d'être si simpliste...
http://www.fanfiction.net/~mysthe

Hors ligne chevkraken

Re : Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #347 le: 08 novembre 2018 à 08:41:35 »
Et moi j’ai des amies fans de DBZ et même de Musclor, je gagne quoi ? C’est très loin d’être nouveau que les filles aiment des trucs prévus pour les gars à la place.

Je ne dit pas que ce n'existe pas, je dit que ce n'est pas la majorité.

reste que les études montre que ben les anime pour filles sont plus regardé par les filles et vise versa. La Toei fait regulièrement des étude d'audiences au japon et Pretty Cure parmi les gosses, c'est 80% de public feminin, et si les gros shonen sont plus mixte, c'est tout de même la plupart du temps entre 60 et 70% des garçons qui les regardes(l'animation nocturne au japon c'est 80% de public masculin d'ailleurs)
Et pour le mangas, c'est pareil que les gros shonen, les études ont montré que les  deux tiers des lecteurs étaient des garçons alors que les Shojo ont dans les 20% de public masculin(bon, dans les 2 cas, le public jeune décroit selon les étude)

Et ça ne se limite pas au anime, quand j'ai été voir le film My little Pony au cinema, il y avait 2 petit garçon dans la salle alors que des filles, il y en avait plein.

PS:Depuis quand un dessin animé ou un film c'est la société? La Société c'est un groupe d'individus, c'est les personnes que l'ont rencontre, pas les oeuvre que l'on lis ou regarde.

bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Hors ligne Chrysos

Re : Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #348 le: 08 novembre 2018 à 12:33:03 »
Ouais, enfin, Sakura a un cerveau elle, pas comme Naruto(pareil pour Deedlit par rapport à Parn). C'est un perso de soutien certes, mais que ce soit intellect ou force physique, elle est clairement pas nulle.

On est dans des titres visant un public masculin, c'est quoi le pb que les persos feminins soit des persos de soutien(la situation est inversé dans les série pour fille où les persos masculins sont des soutien)


Sakura est intelligente, Sakura est forte mais tu ne m'enlèveras pas de la tête qu'elle est méprisée par l'auteur. Tout ce qu'on retient c'est qu'elle s'accroche au beau gosse de service lequel passe son temps à la jeter comme un kleenex sale avant de finir par élever sa gosse seule, parce que monsieur à des missions à accomplir ailleurs. Tu parles d'une success story.  Et le fait qu'elle pourrait être badass et capable  d'en remontrer aux héros est encore pire dans un sens, parce que sa mise au rencard permanent appuie bien sur le fait que ce n'est "que" la fille de l'équipe et qu'il est inutile de lui donner un grand rôle.

Quant à la notion de persos de soutien, dans les Shojos c'est quand même différent. L'homme mystère de Sailor Moon arrive toujours pour sauver les filles quand la situation leur échappe. Il est rarement dévalorisé comme peut l'être une Sakura.  Y a bien le cas d'André dans Lady Oscar qui est litigieux, vu qu'il n'est qu'un humble serviteur contraint à toujours rester dans l'ombre mais la scène où il déshabille Oscar de force est bien là pour nous rappeler qui est le mâle dans l'histoire.

Sinon, un dessin animé ou un film c'est sûr que ce n'est pas la société en elle-même, mais cela peut en être parfois un reflet voire une analyse involontaire. Plus jeune, j'avais chiallé comme une madeleine devant le DA la ferme des animaux d'après Georges Orwell. Y a des images et des thèmes qui, sans qu'on n'en comprenne vraiment tout le sens, peuvent travailler de jeunes cervelles et les amener à se poser des questions.
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne chevkraken

Re : Re : Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #349 le: 08 novembre 2018 à 14:54:26 »
Sakura est intelligente, Sakura est forte mais tu ne m'enlèveras pas de la tête qu'elle est méprisée par l'auteur. Tout ce qu'on retient c'est qu'elle s'accroche au beau gosse de service lequel passe son temps à la jeter comme un kleenex sale avant de finir par élever sa gosse seule, parce que monsieur à des missions à accomplir ailleurs. Tu parles d'une success story.

Mouais, je me demande envers qui l'auteur est le plus méprisant, Le Parent responsable qui élève sa gosse ou celui toujours parti qui est un mauvais père.
La fin de Naruto m'a donné l'impression que Sasuke restait incapable de vraiment lier des liens et était le seul à ne pas avoir évolué.
C'est surement car ma mère a été femme au foyer, mais je ne trouve pas que le perso qui choisi de s'occuper de sa famille soit un perso qui est gaché.

Citer
Quant à la notion de persos de soutien, dans les Shojos c'est quand même différent. L'homme mystère de Sailor Moon arrive toujours pour sauver les filles quand la situation leur échappe.
Il n'y arrive qu'au début de la saison 1, tant que les heroine ne maitrisent pas leur pouvoirs, après c'est la demoiselle en detresse.

Et dans Precure c'est encore pire, le seul perso masculin utile chez les gens dans l'intégralité de la licence c'est Coupe sama qui est une mascotte, les autre ne sont que des grand frères ou des adultes bon à rien, c'est même un running gag dans toute les saison où il y a un perso masculin ayant de l'importance, il essaye de faire quelque chose et se plante.

Precure est tellement à fond dans sa vision les mec sont useless que dans les 56 precure existantes, seule 3 ont un petit copain(et comme c'est le japon, c'est malsain car ce sont des perso adultes leur petit copain alors que les persos sont au collège) et 3 de plus ont un mec dont elles sont amoureuses(sans être en couple)


Citer
Sinon, un dessin animé ou un film c'est sûr que ce n'est pas la société en elle-même, mais cela peut en être parfois un reflet voire une analyse involontaire. Plus jeune, j'avais chiallé comme une madeleine devant le DA la ferme des animaux d'après Georges Orwell. Y a des images et des thèmes qui, sans qu'on n'en comprenne vraiment tout le sens, peuvent travailler de jeunes cervelles et les amener à se poser des questions.
Oui, ça peut, mais faut pas demander que ce soit obligatoirement le cas non plus.
bien que ce soit surprenant, j'ai davantage touché à Korra qu'à Bayonetta, le fait que j'ai Korra dans mon lit le soir avant de dormir et Bayonetta non doit jouer.

Tags: