Auteur Sujet: Le topic des vieux DA (whatever)  (Lu 30761 fois)

Hors ligne Wolgy

  • Holy Emperor of Ultimate Muscle
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1210
  • Total likes: 243
  • Go ! Go ! Muscle !
    • Voir le profil
Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #350 le: 08 novembre 2018 à 15:16:37 »
Sinon je ne sais pas trop ce que ça vaut mais d'après l'anime Boruto, Sakura travaille toujours comme médecin.
Roleplayer Saint Seiya

Hors ligne Chrysos

Re : Re : Re : Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #351 le: 09 novembre 2018 à 12:24:46 »

Mouais, je me demande envers qui l'auteur est le plus méprisant, Le Parent responsable qui élève sa gosse ou celui toujours parti qui est un mauvais père.
La fin de Naruto m'a donné l'impression que Sasuke restait incapable de vraiment lier des liens et était le seul à ne pas avoir évolué.
C'est surement car ma mère a été femme au foyer, mais je ne trouve pas que le perso qui choisi de s'occuper de sa famille soit un perso qui est gaché.



Le cas Sasuke est compliqué. Je ne suis souvent demandé s'il n'était pas une espèce de "fantasme inavouable"pour l'adolescent nippon. Dans une société où on te met la pression dès l'enfance pour les études, un ado type doit quand même se dire que le Sasuke, c'est quand même un méga rebelle [:pfft] vu qu'il plaque à longueur de temps ses responsabilités pour n'en faire qu'à sa tête et que personne ne lui en tient jamais rigueur au final. Au contraire, tout le monde lui court après pour le ramener à la maison. En prime, il plaît à toutes les filles sans faire d'effort ni pour les séduire, ni pour les retenir. De là à dire qu'il a gardé son côté "cool" contre vents et marées...

Sinon je ne sais pas trop ce que ça vaut mais d'après l'anime Boruto, Sakura travaille toujours comme médecin.

Faudrait demander à un spécialiste de la culture nippone, mais il n'y a pas une histoire comme quoi au Japon une femme qui travaille, ça fait "mauvais genre" arrivé à un certain âge ? Bon Sakura c'est pour élever sa fille, elle n'a pas trop le choix, n'empêche que... 

Histoire de recoller au topic , j'ai essayé de me mâter dernièrement Cowboy Bebop, autre classique des années 90. Cela doit venir de l'enrobage seventies de la série, ou du côté SF déjà vu, mais impossible d'accrocher [:what]
« Modifié: 09 novembre 2018 à 12:26:43 par Chrysos »
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne Chrysos

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #352 le: 09 décembre 2018 à 22:42:34 »
Continuant de faire les vieux tiroirs de l'animation jap', j'ai vu ceci :



Et... ben je ne sais pas trop quoi en penser [:azu1]. Si on regarde la chose d'un point de vue purement terre à terre, ce film est juste :

Spoiler (click to show/hide)

Vu comme ça, ça reste un honnête thriller et c'est déjà pas si mal  [:usami2]. Après, je présume que pour les gens plus sensible à l'univers "David Lynch", ce film doit être un bon retourne cerveau [:smogl]. 'Doit y avoir moyen, comme pour un Mulholland drive, de trouver toutes sortes d'explications aux multiples scènes où la réalité et les rêves de l’héroïne ont l'air de se confondre. C'est d'ailleurs probablement ce qui l'a rendu culte. Perso, à part L'échelle de Jacob et Inception, les films trop tordus ne m'ont jamais trop inspirés [:daria]. Je reste donc sur le thriller glauque qui se laisse regarder, pour peu qu'on ne s'attarde pas trop sur l'aspect "irréel" de la seconde moitié du film.
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne Hypnos

  • Maréchal du spoil sauvage
  • Nanoteurs
  • Membre Héroïque
  • *
  • Messages: 12054
  • Total likes: 534
  • 2019 be like
    • Voir le profil
Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #353 le: 09 décembre 2018 à 22:54:18 »
Je l'avais vu y a quelques mois et sans avoir vu de films de David Lynch (et oui...) j'avais bien aimé. (Et comme j'ai la flemme, je te recolle ce même avis, si jamais il y a des éléments sur lesquels tu voudrais réagir :D).

Hors saison pour le coup, mais le cinéma en face de chez moi a diffusé Perfect Blue ce soir et, out of curiosity, je suis allé voir.

J'ai vraiment beaucoup aimé. L'histoire est prenante et même très immersive à un certain point. Il s'agissait d'un version remasterisée, qui passait donc bien sur grand écran (car on est en 2018, hein @megrez alberich :o), même si le dessin et le "rendu" trahissait évidemment les années 90. C'était pas si cheap que ce qu'on m'avait annoncé (quelques blank faces sur les personnages d'arrière-plan though), les dessins étaient assez bons et l'animation correcte (voire très correcte compte tenu du format OAV initialement prévu je trouve).

Concernant l'histoire,

Spoiler (click to show/hide)

Ah et internet, "oh ce truc à la mode [...] je ne sais pas trop comment m'en servir" :)).
Knock, knock, Neo.

Hors ligne Chrysos

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #354 le: 09 décembre 2018 à 23:25:03 »
Il n'y a aucun mal à n'avoir vu aucun David Lynch, ce mec est clairement surestimé  [:poutpout].

Merci d'avoir posté ton avis, c'était intéressant. Donc tu penses que :

Spoiler (click to show/hide)

Comme quoi il y a moyen de l'interpréter de pleins de façons, ce petit film.
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne Benji

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #355 le: 10 décembre 2018 à 01:00:04 »
Que dire... a part que le monde des Idols, c'est un monde fait d'illusion. Et que le film retranscrit bien, même si c'est extrême, ce qu'il se passe après quand tu sort de cette bulle. :D

Personne ne m'écoute quand je le dis mais faut surtout regarder les docs traitant le sujet, faut se rendre compte que le phénomène existe au moins depuis les années 70 ici et 80 pour les gros groupe "machine a rêves"... ce qui montre un certain malaise dans la société nippone quand même.  [:aie]

Après il y a deux semaines j'ai fais mon premier vrai concert et franchement, ces deux heures quinze je les ai passé dans un autre monde, les gens, hommes et femmes, étaient a fond, il y a une réelle complicité et un réel échange qui se crée. Enfin quand vous croisez votre regard avec une des filles sur scène, vous avez l'impression qu'elle regarde réellement que vous... ça permet de comprendre pourquoi les fans les plus fragiles et qui sont dans un désert affectif tournent au fan obsessionnel qui peuvent se révéler parfois extrêmement violents.  [:shinobu1]
"I find it’s actually easier to be misunderstood"

Hors ligne Hypnos

  • Maréchal du spoil sauvage
  • Nanoteurs
  • Membre Héroïque
  • *
  • Messages: 12054
  • Total likes: 534
  • 2019 be like
    • Voir le profil
Re : Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #356 le: 11 décembre 2018 à 23:21:48 »
Il n'y a aucun mal à n'avoir vu aucun David Lynch, ce mec est clairement surestimé  [:poutpout].

Au moins en voir un, pour se faire une idée :D.

Citer
Ma théorie je dois dire, elle s'est élaborée après discussion avec d'autres spectateurs surtout, j'étais assez perdu à la fin du film :)).

Je trouve ta théorie assez intéressante voire séduisante en ce qu'elle fait au final du film et de l'histoire de Mima. Je pense toutefois qu'il y a un certain nombre de scènes où ça ne peut vraiment être que de Mima, car le final - tant le dénouement que l'épilogue - montre qu'il y a eu une progression forte du personnage, une pente descendue qui correspond forcément à des scènes de flou voire de folie de sa part. Après, il est aussi possible qu'elle soit droguée d'une façon ou d'une autre [:fufufu].

Après j'ai aussi tiqué sur le magasin, mais une part de moi me dit qu'il est au fond peut-être crédible qu'une star de son milieu ne soit pas forcément reconnu dans un contexte tout autre, sans costume ni maquillage.
Knock, knock, Neo.

Hors ligne Chrysos

Re : Re : Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #357 le: 12 décembre 2018 à 19:52:56 »
Au moins en voir un, pour se faire une idée :D.

A tes risques et périls. Il y en a beaucoup qui se sont cramés la cervelle sur les films de Lynch  [:dt2].

Citer
Ma théorie je dois dire, elle s'est élaborée après discussion avec d'autres spectateurs surtout, j'étais assez perdu à la fin du film :)).

Je trouve ta théorie assez intéressante voire séduisante en ce qu'elle fait au final du film et de l'histoire de Mima. Je pense toutefois qu'il y a un certain nombre de scènes où ça ne peut vraiment être que de Mima, car le final - tant le dénouement que l'épilogue - montre qu'il y a eu une progression forte du personnage, une pente descendue qui correspond forcément à des scènes de flou voire de folie de sa part. Après, il est aussi possible qu'elle soit droguée d'une façon ou d'une autre [:fufufu].

Après j'ai aussi tiqué sur le magasin, mais une part de moi me dit qu'il est au fond peut-être crédible qu'une star de son milieu ne soit pas forcément reconnu dans un contexte tout autre, sans costume ni maquillage.

Oui, dans certaines scènes cela ne peut être que la vraie Mina, comme celle où elle découvre son courrier et reçoit un fax.

M'enfin, c'est la toute dernière scène qui m'a foutu un peu la doute sur le déroulement du film. Tu as d'un côté Rumi qui se regarde dans un miroir et se voit comme la Mina Idole et de l'autre tu as la vraie Mina qui se mire dans le rétroviseur et balance au spectateur qu'elle est justement l'originale. On peut voir ça comme l’amélioration de son état de santé mais, d'un autre côté, cela pourrait être clairement un troll du réalisateur, qui dirait à son public qu'il s'est fait avoir en croyant suivre l'histoire de la vraie Mina :haha:.

Quant au magasin, l'explication est peut-être qu'au Japon, on n'a pas l'habitude d'embêter les gens connus, quand ils ne sont plus "au boulot"

Benji: J'ai lu quelque part que Perfect Blue avait inspiré des scènes du film Black Swan. C'est marrant de se dire qu'un film sur les Idols a pu être une source d'inspiration pour un film sur les ballets classiques.
« Modifié: 12 décembre 2018 à 19:56:31 par Chrysos »
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne Hypnos

  • Maréchal du spoil sauvage
  • Nanoteurs
  • Membre Héroïque
  • *
  • Messages: 12054
  • Total likes: 534
  • 2019 be like
    • Voir le profil
Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #358 le: 12 décembre 2018 à 20:32:34 »
M'enfin, c'est la toute dernière scène qui m'a foutu un peu la doute sur le déroulement du film. Tu as d'un côté Rumi qui se regarde dans un miroir et se voit comme la Mina Idole et de l'autre tu as la vraie Mina qui se mire dans le rétroviseur et balance au spectateur qu'elle est justement l'originale. On peut voir ça comme l’amélioration de son état de santé mais, d'un autre côté, cela pourrait être clairement un troll du réalisateur, qui dirait à son public qu'il s'est fait avoir en croyant suivre l'histoire de la vraie Mina :haha:.

Elle m'a fait peur cette dernière scène, j'ai cru que Rumi avait réussi à faire interner Mima, et à prendre sa place [:aie].

Citer
Benji: J'ai lu quelque part que Perfect Blue avait inspiré des scènes du film Black Swan. C'est marrant de se dire qu'un film sur les Idols a pu être une source d'inspiration pour un film sur les ballets classiques.

En réalité ça va au-delà de l'inspiration. Darren Aronofsky avait acheté les droits pour une éventuelle adaptation live, mais s'en est au final servi pour reprendre la scène du bain dans Requiem for a dream, puis une plus large part des éléments dans Black Swan, tout en niant s'être inspiré de Perfect Blue MAIS sans cacher son admiration pour Satoshi Kon :)). Un poil d'hypocrisie dans tout cela à mon avis :o.
Knock, knock, Neo.

Hors ligne Benji

Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #359 le: 14 décembre 2018 à 00:32:56 »
Bah c'est quand même un bon film Idols ou non.  :D
Avant les 48 j'avais beaucoup de préjugés sur le genre... bon après musicalement, il y a plusieurs niveau qualitatif. Mais surtout c'est vraiment un métier ingrat et un univers féroce... le show-biz de toute façon... qu'on soit ici ou ailleurs c'est pareil. [:shinobu1]
"I find it’s actually easier to be misunderstood"

Hors ligne megrez alberich

Re : Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #360 le: 14 décembre 2018 à 19:21:40 »
@Hypnos

Je l'avais vu y a quelques mois et sans avoir vu de films de David Lynch (et oui...)

Même pas The Elephant Man ??  [:shinobu1]

Tu peux commencer par ça, c'est un classique et pas prise de tête.

Ensuite, si tu veux te retourner le cerveau à essayer de démêler le vrai du faux, perso j'aime bien Mullholand Drive et The Lost Highway.

Sinon dans le registre vieilleries, entre deux épisodes de StS Omega je me fais du Astro Boy (la série de 1980, réédition VO remastered & uncut)  [:petrus jar]

C'est quand même dingue ce qui a été charcuté dans la version US/québécoise que l'on a eue en France... Il manque pratiquement 5 minutes par épisode et les dialogues sont entièrement réécrits pour que plus personne ne meure et qu'aucun robot ne soit détruit.

Sinon, quand j'aurai le temps, faudra que je me mette enfin sérieusement à Gatchman 2 et Gatchaman Fighter... ainsi que Daikûmaryû Gaiking. Ça s'entasse depuis plus d'un an sur ma pile de DVD à regarder  [:aie]
« Modifié: 14 décembre 2018 à 20:06:38 par megrez alberich »
チンチンを掻くな!!

Hors ligne Hypnos

  • Maréchal du spoil sauvage
  • Nanoteurs
  • Membre Héroïque
  • *
  • Messages: 12054
  • Total likes: 534
  • 2019 be like
    • Voir le profil
Re : Re : Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #361 le: 15 décembre 2018 à 15:36:41 »
@Hypnos

Même pas The Elephant Man ??  [:shinobu1]

Tu peux commencer par ça, c'est un classique et pas prise de tête.

Ensuite, si tu veux te retourner le cerveau à essayer de démêler le vrai du faux, perso j'aime bien Mullholand Drive et The Lost Highway.

Eh non, aucun aucun. Mais je note ta recommandation au cas où l'envie me prendrait :D.
Knock, knock, Neo.

Hors ligne Chrysos

Re : Re : Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #362 le: 15 décembre 2018 à 16:36:34 »
@Hypnos
Sinon dans le registre vieilleries, entre deux épisodes de StS Omega je me fais du Astro Boy (la série de 1980, réédition VO remastered & uncut)  [:petrus jar]

C'est quand même dingue ce qui a été charcuté dans la version US/québécoise que l'on a eue en France... Il manque pratiquement 5 minutes par épisode et les dialogues sont entièrement réécrits pour que plus personne ne meure et qu'aucun robot ne soit détruit.

Là tu fais allusion aux célèbres épisodes avec Pluto ou Comme-un-turc dans la vf  [:aie], non ? Quoique il me semble que le premier épisode avec Atlas avait bien été découpé.

Pour Lynch, y a Dune aussi qui est une bonne entrée en matière. Faut aimer la SF façon année 80 par contre.
« Modifié: 15 décembre 2018 à 17:00:53 par Chrysos »
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne Asclépios

Re : Re : Re : Re : Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #363 le: 15 décembre 2018 à 16:44:37 »


Pour Lynch, y a Dune aussi qui est un bonne entrée en matière. Faut aimer la SF année façon année 80 par contre.

Et pour avoir une petite idée du film

Hors ligne megrez alberich

Le topic des vieux DA (whatever)
« Réponse #364 le: 15 décembre 2018 à 20:17:35 »
Là tu fais allusion aux célèbres épisodes avec Pluto ou Comme-un-turc dans la vf  [:aie], non ? Quoique il me semble que le premier épisode avec Atlas avait bien été découpé.

Non, tous les épisodes (soit 51 dans la version que l'on a eue en France, au lieu de 52 au Japon) ont été censurés, réécrits et amputés systématiquement de presque 5 minutes afin de dissimuler toute mort, que ce soit d'humains, de robots ou d'animaux. D'où le petit jeu à la fin de chaque épisode, avec Astro qui fait un résumé de ses aventures du jour en glissant volontairement une petite erreur, et qui ne sert en fait qu'à combler les censures pour atteindre une durée de 20 minutes.

Ainsi, le robot invisible Denko par exemple se fait détruire par l'armée dans la VO. Chez nous ça s'arrête d'un coup alors qu'il marche dans la neige avec le professeur Caudrine/Ochanomizu qui dit "tout  va bien, il vient de franchir la frontière, l'armée ne peut plus rien lui faire désormais". La maman de l'éléphanteau Pook se fait abattre par des braconniers, en VF "elle a juste fait un malaise". Le robot sans tête Goliath se détruit lui-même par accident en tentant d'arracher des mains d'Astro sa tête équipée d'un rayon destructeur. L'épisode s'achève avec Astro qui s'envole en larmes tout en s'écriant "pourquoi ?! Pourquoi les humains créent-ils des armes aussi dangereuses ? Ces idiots ne pensent qu'à la destruction !". En VF, Astro récupère la tête et dit qu'il va la ramener à Goliath comme promis et... fin de l'épisode.

Ou encore le premier amour d'Astro, la fillette robot Nyoka dont le corps est équipé d'une bombe. En VO, le savant qui l'a construite dit que pour  désamorcer la bombe, il lui faut démonter entièrement Nyoka mais... il a détruit les plans et il ne sera plus possible de la réassembler ensuite. Nyoka accepte de se sacrifier et se fait démonter petit à petit tandis qu'Astro lui tient la main et à la fin, ne restent plus d'elle que ses jambes. Astro les récupère et se les fait greffer, en souvenir. En VF, bien sûr on ne dit pas qu'il sera impossible de la remonter... le savant touche à peine Nyoka et dit "voilà, ça y est, la bombe est désamorcée. La petite Nyoka est sauvée ! The end".

Quant aux épisodes 1 & 2, oui, ils ont été fusionnés en un seul épisode, qui gomme toute trace des origines d'Atlas. Parait qu'à l'époque, c'est parce que Skunk l'avait dressé pour faire de lui un malfaiteur, un braqueur de banques qui n'hésitait pas à s'attaquer aux humains ni à se venger (quand Livian est entièrement démontée par son créateur en guise de punition), etc. et que ça ne serait pas passé dans un DA pour le jeune public.

Spoiler (click to show/hide)

Spoiler (click to show/hide)

Ce qui est curieux, c'est que dans mon box intégrale non censuré, les épisodes 1 et 2 sont toujours fusionnés en un seul et toujours sans la moindre référence à Atlas. Apparemment les 2 épisodes originaux ne sont dispos qu'en VOST dans le box australien, et uniquement en tant que bonus. Heureusement que j'ai pu les récupérer  [:petrus jar]

Et oui, dans les deux épisodes avec Pluto, ça y va les robots qui se font massacrer  [:aie]








« Modifié: 15 décembre 2018 à 21:32:54 par megrez alberich »
チンチンを掻くな!!

Tags: