Auteur Sujet: les golds  (Lu 5386 fois)

Hors ligne sidius

les golds
« le: 08 octobre 2009 à 10:13:23 »
en cours
« Modifié: 26 octobre 2009 à 14:54:07 par sidius »
veut plus de MC dans les sorties classiques autres que tamashii web et exclu a 150000000 yens :o

Hors ligne Don Diego Dallas Vegas

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2257
  • Total likes: 0
  • Hmm... Chacal bien le ventre
    • Voir le profil
les golds
« Réponse #1 le: 08 octobre 2009 à 10:20:10 »
J'adore la vieille tronche de Dokho sur la boîte  [:lol]
Plus Chacal, tu meurs!

Hors ligne GOLD SAINT AIOLIA

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 17851
  • Total likes: 16
  • Bourguignon tête de Poissons
    • Voir le profil
les golds
« Réponse #2 le: 08 octobre 2009 à 10:51:58 »
J'adore la vieille tronche de Dokho sur la boîte  [:lol]
Tu m'étonnes [:lol]
Pour sa défense je crois que son chara design n'avait pas encore été établi à l'époque vu qu'il n'apparait pas jeune dans le Sanctuaire d'où cette tête, heureusement d'ailleurs qu'il ne ressemble pas à ça(même s'il n'est pas horrible non plus)

Hors ligne Kodeni

les golds
« Réponse #3 le: 08 octobre 2009 à 12:43:13 »
J'adore la vieille tronche de Dokho sur la boîte  [:lol]
Moi c'est surtout le respect des couleurs de cheveux pour certains personnages.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne Hyogakun

les golds
« Réponse #4 le: 08 octobre 2009 à 12:51:22 »
J'adore la vieille tronche de Dokho sur la boîte  [:lol]
Tu m'étonnes [:lol]
Pour sa défense je crois que son chara design n'avait pas encore été établi à l'époque vu qu'il n'apparait pas jeune dans le Sanctuaire d'où cette tête, heureusement d'ailleurs qu'il ne ressemble pas à ça(même s'il n'est pas horrible non plus)

Notez qu'il y a une certaine cohérence quand même par rapport à l'anime: c'est le même chara-design que celui utilisé dans Asgard (flashback Alberich XIII). Perso, ça m'avait toujours plu ce visage "inédit" sur la boîte de la fig à l'époque du sanctuaire au club Do  :D

Yora c'est le plus mieux

After 5 PM ~ ピ-ルピ-ル ♫

Hors ligne AquariusVintage

les golds
« Réponse #5 le: 11 novembre 2009 à 14:53:59 »
Dans l'ombre du pope se trouve le chevalier d'or des Gémeaux.


Le choix adopté par Bandai pour sa gamme Saint Cloth Series est de proposer ce chevalier dans sa version armure fantôme. C'est ainsi que le haut du visage se retrouve ombré sur cette figurine aux cheveux noirs apparue avec la seconde vague des chevaliers d'or (la première vague comprenant Bélier, Cancer, Lion, Vierge, Scorpion et Sagittaire). Certains prétendent que ce choix est dû au fait que le visage de Saga n'était pas encore connu en anime lors de la sortie de la figurine.

Cette figurine est sorti en 1987 au Japon pour un prix conseillé de 2400 yen.
La boite de cette figurine, à l'image de celle des Poissons et de celle de la Balance, est d'un format légèrement plus grand que celui des 9 autres chevaliers d'or. Ce format plus grand explique un prix plus élevé de 200 yen par rapport aux 9 autres chevaliers d'or.
Elle débarque ensuite en Europe avec la version FR (aux alentours de Noël 1988) puis la version espagnole. C'est donc ces versions avec fenêtre et rabat qu'on a, pour la plupart, connu durant notre enfance. Ces deux versions sont quasiment identiques mis à part que les éperons ne sont pas grappés d'origine pour la version espagnole.
Une autre différence visible est le pourtour de la fenêtre laissant apparaitre le contenu de la boite. En effet, ce pourtour est d'un jaune citron uni, dépourvu de toute garniture, pour la version francophone, tandis que son homologue a un pourtour d'un jaune texturé comme le reste de la boite et possède un logo "Los Caballeros del Zodiaco" ainsi qu'un cadre enjolivé. Il y a aussi eu la version italienne de Giochi Preziosi avec une boite bleue et un artwork plutôt raté.

Voici des photos de la version Japonaise. La notice jaune est normalement accompagnée d'une autre mini notice blanche montrant comment placer les pièces d'armure sur les bras du personnage. Cette mini notice est souvent perdue et donc difficile à se procurer, bien que son utilité laisse à désirer (elle n'a d'ailleurs pas été reprise par les autres versions et rééditions).



Place maintenant à une version du vieux continent. On peut y voir le pourtour uni de la fenêtre dont il est question ci-avant.



A la vue de ces images, on peut constater que les éperons grappées étaient logés dans un sachet scellé pour la version FR, ce qui n'est pas le cas de la version Jap. Néanmoins, peut-on déduire une telle généralité sur base de ces deux seules figurines prises en photo?


En 2003, après avoir réédité les chevaliers de Bronze en armure V1, c'est au tour des armures d'or de suivre le même chemin. Ces rééditions ont ceci de particulier que Bandai a tenter de coller au mieux aux couleurs du dessin animé. Cette tentative abouti à un résultat qui divise les avis. L'agencement des couleurs est respecté mais les couleurs utilisées ne sont pas forcément des plus judicieuses en ce sens qu'elles adoptent une couleur orangée trop prononcée.
Le chevalier des Gémeaux à donc été réédité en version HK dont la couleur laisse à désirer puisqu'elle s'écaille. De leur côté, les rééditions espagnoles et italiennes (distribuée par Giochi Preziosi comme à l'époque. Cette même firme avait déjà réédité les chevaliers d'or et d'autres quelques années auparavant, et ce à deux reprises) ne souffrent pas de ce problème de peinture.

Voici des photos de la réédition espagnole qui possède un rabat s'ouvrant sur une fenêtre, ce qui n'est pas sans rappeler la version d'époque.


Comme on peut le voir sur la seconde image, l'arrière de la boite laisse apparaitre une armure unie comme celle d'origine. Cette particularité se trouve sur chaque version de réédition mais à l'intérieur, l'armure est belle et bien de plusieurs couleurs.
Autre petite particularité, c'est le fait que sur l'image de la face, les doigts du "fantôme" sont noirs, contrairement à la version d'époque où ils sont couleur chair.

Cette armure a également été rééditée au Brésil et en Argentine (une seule et même boite avec les deux langues) mais là, la couleur de l'armure est restée unie et adopte le même jaune que le jaune dominant dans les autres rééditions. Pour cette version, il faut également faire attention à la couleur sur les pièces plastiques qui a aussi tendance à s'écailler mais plus légèrement que sur la version HK. Un bon vernis est donc de mise.

Voici maintenant quelques photos de l'armure montée sur socle et sur personnage. L'amure sur socle est une réédition espagnole tandis que l'armure sur personnage est un version japonaise de la fin des années 80.

Sur le socle, on peut regretter le fait que la tête soit trop grosse mais l'esthétisme de ce socle est quand même assez respectueux de l'original.


Cette armure étant une des plus couvrantes, son adaptation en figurine dite "vintage" en fait une armure fort massive. Cela est surtout dû aux charnières, sans lesquelles l'armure aurait déjà plus de finesse.


Au niveau du nombre de versions, on peut encore citer celle de la Black Box regroupant les 12 chevaliers d'or. Ici, ce sont les moules d'époque qui ont servi et donc la date présente sous le pied de la figurine est celle des années 80 alors que cette Black Box a été éditée dans les années 2000.

Au total, on compte 11 versions officielles (rééditions comprises) et 5 bootlegs (mais il est possible qu'il y en ait encore d'autres). Il existe également une version géante de cette armure (deux ou trois centimètres de plus que la Myth Cloth), il s'agit bien entendu d'un bootleg et elle existe en deux versions (une imitation de la boite japonaise d'époque et une boite avec un blister frontal).
« Modifié: 26 novembre 2009 à 22:57:15 par AquariusVintage »

En ligne ArayashikiAlaya

les golds
« Réponse #6 le: 11 novembre 2009 à 15:12:32 »
Ton texte est très complet, et les photos de la figurine superbes. Merci beaucoup: un vrai régal. Arigato gozaïmasu.
« Modifié: 11 novembre 2009 à 15:15:33 par ArayashikiAlaya »
Understanding is a three-edged sword : your side, their side, and the truth.

Hors ligne Kodeni

les golds
« Réponse #7 le: 11 novembre 2009 à 21:38:46 »
Excellent, l'espace de ce post j'ai revecu la même joie que celle vecue le jour ou j'ai eu mon personnage.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne AquariusVintage

les golds
« Réponse #8 le: 12 novembre 2009 à 18:38:27 »
Merci à vous ^^

Tant mieux si ce post fait ressurgir des souvenirs ;)


En ligne ArayashikiAlaya

les golds
« Réponse #9 le: 22 novembre 2009 à 13:08:16 »
Après l'officiel, le bootleg: on va jouer au jeu des sept erreurs.

Understanding is a three-edged sword : your side, their side, and the truth.

Hors ligne AquariusVintage

les golds
« Réponse #10 le: 26 novembre 2009 à 22:37:52 »
Après l'officiel, le bootleg

Ha ben ça tombe bien ce post juste après celui sur le chevalier des Gémeaux ;)
Sinon ce que je remarque de différent, c'est la couleur de peau qui a l'air plus pâle. Le casque qui n'a pas l'air d'être simple à placer correctement, les pièces qui n'ont pas l'air de s'emboiter facilement et l'ombre sur le haut visage qui n'est pas présent et qui rend les yeux d'un noir uni.

Maintenant, si tu as l'occasion, tu peux acheter un bootleg du Capricorne ;-)




Voici donc celui dont le tranchant de son attaque a pourfendu le légendaire bouclier du dragon.




Shura est également sorti avec la seconde vague des chevaliers d'or en 1987 pour un prix de 2200 yen.
La boite de cette figurine fait partie de celles du plus petit format et arbore, sur sa face, Shura bras tendu prêt à trancher avec Excalibur. Comme tous les chevaliers d'or, cette image est juxtaposée à côté d'un visuel de l'armure montée sur socle. L'arrière de la boite quant à lui nous retrace brièvement, en quelques images, le combat qui a vu le sacrifice de Shiryu sur un fond de crépuscule de couché de soleil.

Une fois la boite ouverte, les premières choses qui frappent sont bien entendu les infidélités à l'animé. En effet, Shura est coiffé d'une chevelure brune sur cette figurine, ce qui s'éloigne de sa représentation télévisée. Le fait que le casque soit bel et bien un heaume cornu nous indique que cette figurine s'inspire du dessin animé et permet de masquer cette tignasse inadéquate. Malgré ça, les épaulettes sont hérissées chacune d'une pique à l'extrémité, ce qui n'est pas sans rappeler le manga où, à l'inverse de l'anime, elles sont présentes. Cependant, pour l'époque, cette figurine était assez bien réalisée et le système de mise en place du plastron permettait d'éliminer les charnière disgracieuses.

Cette figurine de la gamme Saint Cloth Series est d'abord sortie au pays du soleil levant avant d'atterrir sur notre continent. Elle a été rééditée comme les autres chevaliers mais a fait un pas supplémentaire en étant également rééditée en version FR avec Camus et Aphrodite, ce qui n'est pas le cas des autres chevaliers à l'armure dorée. Ceci n'est pas bémol puisque Shura est une des rééditions les plus jolies grâce à ses couleurs ne comportant pas l'orange criard de la majorité des autres représentants de sa caste. Cela permet donc d'avoir cette armure recouverte d'une couleur or blanc et jaune chez nous sans souffrir du problème de peinture qui s'écaille.

La boite Japonaise possède la point à l'arrière de la boite qui permettait de participer au concours pour gagner le Pope. Cette version japonaise existe uniquement avec un blister transparent.



Ci-suit la version FR :




Maintenant, passons à la version espagnole, qui reprend le principe de Bandai France avec le volet, la fenêtre et la languette supérieure. On peut y observer quand même que le tour de la fenêtre n'est pas d'un jaune uni comme pour les FR et que ce tour possède le logo de la série. Ceci est dû au fait que ces versions espagnoles sont sorties après et ont donc repris l'idée qui est présente sur les figurines FR post armures d'or.
Autre différence visible ici, c'est que les éperons des versions Esp ne sont pas fournis en grappe.



Tant qu'à parler de version espagnole, voici la réédition espagnole qui est sortie en 2006 :



Comme toutes les rééditions, la figurine de cette boite possède une articulation supplémentaire au niveau du cou qui n'apporte pas vraiment de possibilités supplémentaires en terme de mouvement mais facilite la mobilité de la tête.

Les images qui suivent illustrent la couleur "or blanc" de l'armure de la réédition de cette figurine. Voici donc l'armure sous sa forme totem.



Et finalement, quelques photos représentant Shura revêtu de son armure du signe du Capricorne :



On dénombre 13 versions officielles et 5 bootlegs. Il existe plus de versions officielles pour Shura que pour Saga simplement parce qu'il y a la réédition FR qui n'existe pas pour Saga. Il y a également la version chinoise mais on peut supposer que les autres armures d'or existent dans cette version également. Elle n'a pas été comptabilisée pour Saga car je n'en ai jamais vu de photo.
Autre remarque, les rééditions coréennes existent, mais je n'ai jamais vu que les bronzes V2 dans cette version, si jamais les chevaliers d'or existent dans cette gamme, on peut donc incrémenter le nombre de versions officielles de une unité.


Toutes les photos que je montre sont "home made" et se limitent donc aux versions que je possède. Si vous souhaitez voir les diverses versions existantes, je vous conseille le site de Snifer974 qui recense autant que possible chaque variante des figurines Saint Cloth Series (bootlegs compris).
« Modifié: 26 novembre 2009 à 22:54:53 par AquariusVintage »

En ligne ArayashikiAlaya

les golds
« Réponse #11 le: 26 novembre 2009 à 22:41:30 »
chacun de tes posts dans cette section est toujours une véritable mine d'or merci beaucoup. [:jap] [:jap] [:jap] [:jap] [:jap] [:jap] [:jap] [:jap]
Understanding is a three-edged sword : your side, their side, and the truth.

Hors ligne AquariusVintage

les golds
« Réponse #12 le: 26 novembre 2009 à 22:47:04 »
De rien.
Ces photos sont à votre disposition donc n'hésitez pas à les utiliser pour faire des fiches pour le site ^^

Hors ligne Freyin

les golds
« Réponse #13 le: 28 novembre 2009 à 18:29:56 »
Dans ce cas il vaut limite mieux récupérer les textes avec car la description que fait est vraiment sympa ^^

En ligne ArayashikiAlaya

les golds
« Réponse #14 le: 28 novembre 2009 à 18:32:40 »
C'est clair: à ce niveau ce sont plus des fiches complètes que des post. [:jump]
Understanding is a three-edged sword : your side, their side, and the truth.

Hors ligne AquariusVintage

les golds
« Réponse #15 le: 19 décembre 2009 à 00:51:58 »
C'est au tour d'un autre cornu de passer à la loupe ;)



Place donc à ce colosse qui barre la route aux héros de bronze mais qui est d'une loyauté sans égal.



J'introduirai ce géant par un souvenir personnel. Ce chevalier était mon préféré étant enfant car pour moi il incarnait la force et en plus il respectait sa parole. Ma grand mère m'avait donc offert ce chevalier et c'est ainsi qu'il fut mon premier chevalier d'or (et mon second chevalier après Pégase V2).

La première vague de chevalier d'or commercialisée, il fallait continuer sur la lancée et proposer les autres pour compléter l'ensemble de ces 12 gardiens. C'est ainsi que Aldébaran s'est trouvé être la charnière entre la première vague et la seconde. Il est donc le 7ème chevalier d'or à sortir, et ce au mois d'octobre 1987. Comme l'annonce la single sheet numéro 3, ce chevalier fais office de mise en bouche afin de faire saliver les petites têtes blondes (ou plutôt devrait-on dire noires?) du Japon avant la commercialisation des figurines à l'armure dorée annoncées pour la fin de l'an 1987. Son prix est calqué sur celui des 6 premiers chevaliers d'or, c'est donc en s'acquittant de la somme de 2200 yen que chacun pouvait obtenir ce Taureau.

La boite contenant cette figurine est à l'image des 6 premières en ce qui concerne la taille. Elle fait donc partie du format le plus petit. Par contre, là où les 6 premières boites présentent, à l'arrière de la boite, un arrière plan représentant le pope maléfique, et là où les 5 dernières boites présentent les colonnes d'un temple dans une lumière rouge (voir photos de Shura et Saga dans les posts ci-dessus), la boite du Taureau nous gratifie d'une arrière plan représentant une partie du sanctuaire sous un ciel d'un bleu radieux.

De son côté, la figurine nous offre une chevalier d'une taille supérieure à la taille classique puisque Aldébaran est un colosse. Pour ce faire, Bandai a simplement repris le corps classique mais l'a doté de pieds à semelles compensées pour lui permettre de surplomber légèrement ses compatriotes. L'armure est plutôt fidèle et le système de fixation des épaulettes est intéressant car il permet une meilleure liberté de mouvement vertical de ces dernières, une première parmi les chevaliers à l'époque (ensuite reprise sur d'autres chevaliers tels Sirène, Zeta pour ne citer qu'eux). De plus ce système permet de tenir les deux parties du buste ensemble, ce qui évite le recours aux charnières disgracieuses, ce qui donne une certaines finesse (si on peut parler ainsi pour une vintage) à cette armoire à glace. Autre première, les jambières sont en deux morceaux séparés et voient l'arrivée d'une partie basse (en plastique) pour protéger les chevilles et d'une partie haute (en métal) pour les tibias. Ce sera le seul chevalier à présenter cette particularité (sauf peut-être Scylla plus tard, dans une moindre mesure puisque les deux parties seront déjà attachées d'origine). Là où les autres chevaliers d'or ont les éperons en grappe à la base, le chevalier du Taureau n'en a pas et c'est donc ses deux cornes qui sont présentées en grappe. Ceci permet donc de fixer ces deux appendices pointus séparément sur le casque et ainsi permettre à Seiya de lui couper une corne comme bon lui semble. Ces cornes grappées sont accompagnées, dans leur sachet scellé, de la queue du socle.

Comme à l'accoutumé, ce chevalier est sorti au Japon et à ensuite pris le chemin de l'Europe pour finalement être réédité en diverses versions dont la HK présente une couleur qui s'écaille. Tant qu'à parler de rééditions, touchons un mot de la couleur de celles-ci. En effet, la marque au logo rouge et blanc a affublé l'armure du Taureau presque entièrement d'une couleur orange rappelant celle des marinas. Les variations de couleur (ornements plus clairs, ligne foncée sur le casque, etc.) sont fidèles mais dommage que cette couleur soit trop foncée. Cependant, le rendu final est plutôt joli et fait bien ressortir ce mastodonte parmi ses collègues dont l'armure est majoritairement jaune (à l'exception de Camus et Aphrodite).

La version Japonaise existe en deux versions : une avec notice jaune et armure dorée et une avec notice blanche et armure cuivrée. Ces deux versions présentent chacune un polystyrène central pour maintenir l'armure en place dans le polystyrène global. Il n'y a donc pas de version japonaise avec blister de protection. Notez aussi l'arrière plan de la partie postérieure de la boite qui présente, comme dit plus haut, le sanctuaire sous un ciel bleu. Un Taureau Japonais grappé et en superbe état est parmi les plus côtés des chevaliers d'or derrière la Balance.









Ici, voici la version FR illustré par la figurine de mon enfance offerte par ma grand-mère (elle a perdu de sa superbe et la pièce central de la taille est collée, mais elle a une place importante pour moi). Vous pouvez constater que l'arrière de la boite ne présente plus l'arrière plan identique à la version japonaise et reprend donc l'arrière plan représentant le pope (c'était également le cas pour Saga et Shura ci-dessus).



C'est également le cas de l'arrière de la boite de la version espagnole. L'intérieur est vide puisque la figurine est celle qui a servi pour les photos qui suivent de l'armure montée sur Aldébaran.



Ici, la réédition espagnole dont les illustrations à l'arrière montrent une couleur d'armure entièrement dorée à la façon de l'armure originelle mais qui n'est vraiment pas représentatif de la couleur réelle. Ici l'intérieur est vide puisque c'est l'armure qui permet d'illustrer le socle plus loin. Ceci permet de montrer que les rééditions espagnoles proposent le système du volet avec fenêtre de l'époque. On peut y voir, en bas, deux scratchs qui maintiennent le volet en place un peu comme celui des Saint Cloth Myth maintient la "boite-livre" fermée.



Ces photos du socle illustrent la couleur des rééditions du Taureau. cette couleur permet aux ornements de bien ressortir. On peut également observer les jambières en deux parties sur les pattes arrières. Les épaulettes sont placées à l'avant et à l'arrière du dos de la bête contrairement au socle de la Myth Cloth qui place celle de l'avant du dos sur le torse du Taureau. En parlant de torse, dommage que Bandai n'ait pas imaginé un système de fixation de l'armure différent qui aurait permis d'éviter ce manque de finesse à la glotte du bovidé.



Finalement, ces photos de la figurine permettent de dégager un problème sur Aldébaran. Celui-ci possède des cheveux roux-orange (malgré le casque, on les devine et les sourcils ne trompent pas). Ceci ne correspond pas du tout à l'animé. Ca aurait tendance à se rapprocher du manga, mais il semble que ce soit trop foncé quand-même. Dommage pour cet accroc de la part de Bandai.



Au rayon des versions officielles, il existe au minimum 11 versions (et peut-être même plus). Quant au rayon des copies pirates, on dénombre minimum 6 bootlegs (là aussi, il peut en exister d'autres).
« Modifié: 21 décembre 2009 à 20:26:44 par AquariusVintage »

En ligne ArayashikiAlaya

les golds
« Réponse #16 le: 19 décembre 2009 à 01:06:55 »
Comme d'habitude c'est une fiche complète que tu nous a offert: maintenant je guette tes posts...
Understanding is a three-edged sword : your side, their side, and the truth.

Hors ligne Kodeni

Re : les golds
« Réponse #17 le: 19 décembre 2009 à 12:08:09 »
J'adore toujours autant les phrases d'accroche sur les boites françaises : " Vous devez me battre si vous voulez sortir du labyrinthe. "
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne GOLD SAINT AIOLIA

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 17851
  • Total likes: 16
  • Bourguignon tête de Poissons
    • Voir le profil
Re : les golds
« Réponse #18 le: 19 décembre 2009 à 17:54:41 »
J'adore toujours autant les phrases d'accroche sur les boites françaises : " Vous devez me battre si vous voulez sortir du labyrinthe. "
Surtout que cette phrase irait mieux au Gold des Gémeaux

Continue tes fiches, elles sont très complètes et intéressantes, beau boulot

Hors ligne Kodeni

Re : les golds
« Réponse #19 le: 19 décembre 2009 à 20:57:55 »
Je pense qu'en fait c'est en référence au début du combat quand Aldebaran fait bouger les pavés de ça demeure. Ca crée comme un labyrinthe en fait.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne AquariusVintage

Re : les golds
« Réponse #20 le: 21 décembre 2009 à 20:32:23 »
Comme d'habitude c'est une fiche complète que tu nous a offert: maintenant je guette tes posts...

Merci ^^
J'aime beaucoup les chevaliers d'or, mais je pense faire un chevalier d'argent comme prochain, histoire de varier.
Mais j'ai aussi envie de faire le Cancer.

J'adore toujours autant les phrases d'accroche sur les boites françaises : " Vous devez me battre si vous voulez sortir du labyrinthe. "

Clair que ce n'est pas très parlant comme phrase. Mais malheureusement il y a pire (J'adore l'inspiration qu'ils avaient pour le Verseau et les Poissons).

Je pense que les phrases des boites françaises sont traduites des boites Jap (je ne suis pas certain) donc si c'est le cas, c'est dommage d'avoir copier bêtement des phrases idiotes.

Hors ligne GOLD SAINT AIOLIA

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 17851
  • Total likes: 16
  • Bourguignon tête de Poissons
    • Voir le profil
Re : les golds
« Réponse #21 le: 21 décembre 2009 à 20:46:02 »
Clair que ce n'est pas très parlant comme phrase. Mais malheureusement il y a pire (J'adore l'inspiration qu'ils avaient pour le Verseau et les Poissons).
Elles disaient quoi celles du Verseau et Poissons déjà? [:what]

Hors ligne AquariusVintage

Re : les golds
« Réponse #22 le: 22 décembre 2009 à 09:03:41 »
Elles disaient quoi celles du Verseau et Poissons déjà? [:what]

Pour le Verseau, c'est un truc du genre "il a plus d'un tour dans son sac"...humm  [:sweat]
Et pour les Poissons, c'est "les combattants aux astuces diaboliques"  [:fufufu]

Pour la Balance ça commence carrément par "la combattante"  [:lol]

Hors ligne GOLD SAINT AIOLIA

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 17851
  • Total likes: 16
  • Bourguignon tête de Poissons
    • Voir le profil
Re : les golds
« Réponse #23 le: 22 décembre 2009 à 11:57:21 »
Elles disaient quoi celles du Verseau et Poissons déjà? [:what]

Pour le Verseau, c'est un truc du genre "il a plus d'un tour dans son sac"...humm  [:sweat]
Et pour les Poissons, c'est "les combattants aux astuces diaboliques"  [:fufufu]

Pour la Balance ça commence carrément par "la combattante"  [:lol]
Eh ben dis donc je me souvenais plus que c'était aussi marrant [:lol]

Hors ligne AquariusVintage

les golds
« Réponse #24 le: 05 mars 2010 à 10:28:57 »
Vu que la fiche la plus récente ci-dessus parle justement du Taureau, voici un exemple pour illustrer la difficulté de trouver cette fig version Jap en super état :

http://page11.auctions.yahoo.co.jp/jp/auction/n86244838



Vendu 55001 yens, soit environ 455 euros en ce 4 mars 2010 hors frais de port (et hors frais d'intermédiaire si c'est quelqu'un hors du Japon qui a remporté l'enchère).

Tags: