Auteur Sujet: Films d'horreur/angoisse  (Lu 31849 fois)

Hors ligne AZB

Re : Films d'horreur/angoisse
« Réponse #350 le: 06 juillet 2019 à 11:01:09 »
Alors dans le genre escroquerie largement sur-évaluée qui se présente comme un film d'horreur terrifroyable alors qu'en fait c'est juste chiant comme la pluie, je demande The Witch:



Alors le gros problème de ce truc, c'est qu'en fait, y'a pas de scénario, c'est limite aussi vide que la première connerie de télé-réalité venue [:aie] Et encore, c'est même pas une excuse, parce qu'un film comme Le Projet Blair Witch faisait un peu real-tv aussi dans l'idée, mais ça arrivait au moins à créer une atmosphère pesante à partir de rien; là, c'est juste aussi inintéressant que les Anges de la télé-débilité ou les Marseillais à Pétaouchnok [:petrus yes]
Donc en gros, on prend une famille de puritains du XVIIème siècle, tellement puritains qu'ils se sont fait virer de leur communauté religieuse vu qu'ils saoulaient un peu tout le monde avec leur bigoterie, déjà ça met la barre vachement haut... On les force à s'établir dans une ferme aux abords d'une forêt habitée par une sorcière, et on regarde ce qui se passe. Comme on peut s'y attendre, des manifestations étranges ne tardent pas à se produire ( les récoltes sont perdues, le bébé de la famille disparaît... ) et la bande de culs-bénis réagit exactement de la façon qu'on pouvait attendre de ce genre d'individus, c'est à dire comme des gros cons [:dawa] Ça passe donc son temps à geindre ( mention spéciale à la mère, évidemment ), à s'en remettre exclusivement à Dieu et à balancer du "Sorcière! Sorcière!  " à tout bout de champ. Faut savoir aussi qu'en VO, les personnages parlent dans un Anglais de l'époque qui d'agaçant passe très vite à insupportable, j'ai d'ailleurs lu des reviews de personnes anglophones qui ayant vu le film sans sous-titres se plaignaient qu'elles ne comprenaient qu'une phrase sur deux [:lol] Dans le genre effet de style pour se donner un genre mais en fait ça sert à rien, ça se pose là.

Sinon pour le reste, bah... Ça fait pas flipper une seule fois, les quelques passages un peu graphiques font gentiment bailler d'ennui, à part peut-être

Spoiler (click to show/hide)


Et alors la fin est complètement WTF:

Spoiler (click to show/hide)

Ha et sinon, y'a un passage qui m'a laissé comment dire... Perplexe:

Spoiler (click to show/hide)

Donc bon voilà, j'ai regardé ça parce que j'avais ouï dire que c'était un bon film d'épouvante, et en fait c'est tout pourri. Et personnellement j'ai horreur qu'on me survende un film quand ledit film n'a aucun intérêt [:venin]
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

En ligne The Endoktrinator

Re : Films d'horreur/angoisse
« Réponse #351 le: 06 juillet 2019 à 11:11:39 »
C'est ça ou les jumpscares.
Shit still Happens, so deal with it - psychanalysm

Hors ligne AZB

Re : Films d'horreur/angoisse
« Réponse #352 le: 06 juillet 2019 à 11:13:10 »
Bah à la limite, je préfère encore les jumpscares... Parce que là, qu'est-ce que c'était tarte
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Chrysos

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1922
  • Total likes: 49
  • Tu sais ce qu'on dit "beaux yeux, belles...."
    • Voir le profil
Re : Films d'horreur/angoisse
« Réponse #353 le: 28 juillet 2019 à 13:46:05 »
J'ai tenté de regarder Délivre nous du mal avec Eric Bana


C'est une histoire de Marines possédé par une entité démoniaque après un séjour en Irak qui vient semer la terreur à New York à son retour du front. J'ai du tenir devant une demi-heure à tout casser tellement c'était nul. Même Olivia Munn ne donne pas envie de rester devant l'écran [:aku4].



Autre style, j'ai vu Au service de Satan.


Celui là, par contre, il se regarde bien [:dawa]. c'est l'histoire de Dougie, un gamin vivant sur une île des US un peu trop accro aux jeux vidéos (qui sont le mal absolu, comme tout le monde le sait [:dawa doc]). Il aime particulièrement un jeu du nom de l'assistant de Satan, une sorte de GTA démoniaque où on incarne un petit diablotin qui doit aider Satan à mettre le souk dans une grande ville. Comme si ça ne suffisait pas, Dougie est coincé entre une mère je-m'en-foutiste et une soeur aînée trop jolie dont le principal attrait est un décolleté qui menacera d'exploser tout le long du film  [:fufufu]

Comme vous voyez sur la photo, Dougie a l'air assez intéressé par les capacités pulmonaires de sa soeur et semble décidé à l'épouser plus tard. Bref, c'est un gamin tout ce qui a de plus équilibré, ce bon Dougie qui a hâte de pouvoir fêter Halloween avec sa soeurette (oui car on est à la veille Halloween, détail qui a son importance). Pas de bol pour ce Jaimie Lannister en puissance, ladite soeur s'est trouvé un petit copain sur le continent, ce qui met Dougie dans une colère noire  [:valls]. Furieux, il s'enfuit de la maison et tombe alors sur un curieux personnage déguisé en démon qui paraît faire semblant de tuer les voisins. Se croyant dans son jeu vidéo fétiche, Dougie va alors proposer son aide au bonhomme, afin de semer la terreur et la désolation pour de faux, enfin c'est ce qu'il croit [:kukuku].

Sans dévoiler la suite, ce film est assez drôle. Ce n'est pas un nanar fauché, non, plutôt une espèce de farce morbide bourrée d'humour noir. Tout repose sur trois points: la naïveté supposée de Dougie devant les horreurs que va commettre le personnage masqué, les crimes hauts en couleurs commis par ledit personnage et, à nouveau, le décolleté de la frangine (ben oui, c'est un hameçon puéril, mais ça marche bien quand même [:kyuuu]). Pour Dougie, ils auraient pu pousser le truc un plus loin :

Spoiler (click to show/hide)

Quoi qu'il en soit, c'est un slasher idéal pour se détendre entre potes.

« Modifié: 28 juillet 2019 à 13:50:55 par Chrysos »
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne l_ecureuil

Re : Films d'horreur/angoisse
« Réponse #354 le: 20 août 2019 à 13:02:41 »
Nouvelle bande annonce pour "Pronom personnel le film", partie 2.


Hors ligne Chrysos

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1922
  • Total likes: 49
  • Tu sais ce qu'on dit "beaux yeux, belles...."
    • Voir le profil
Re : Films d'horreur/angoisse
« Réponse #355 le: 27 août 2019 à 08:52:53 »
Il est bien ce trailer [:dawa]!

Rien à voir, mais j'ai vu tout récemment un film d'horreur du nom de JeruZalem :



C'est un film d'horreur Israélien, ce qui était assez intriguant et original. Après tout,  Morse, le film de vampire suédois, était une bonne surprise, y avait pas de raison que ce Jeruzalem soit archi-nul. Eh bien si, il l'est :haha:. Le titre du film a au moins l'avantage de ne pas tromper sur la marchandise : on est sur de la série Z de chez Z.

L'histoire : deux jeunes américaines toutes guillerettes s'en vont faire du tourisme à Jérusalem. Après quelques visites dans la ville et plusieurs coïts avec des mecs rencontrés sur place, les deux écervelées comprennent qu'une porte des enfers (enfin on leur explique) s'est ouverte sous la ville et que pleins de saloperies démoniaques rodent désormais  dans les rues [:kokuto]. Comme les portes de la ville ont été, elles, fermés, elles n'ont d'autres choix que de suivre un groupe de locaux  pour fuir par les souterrains. Ah oui, et il faut aussi qu'elles évitent de se faire mordre par les espèces de Zombie ailés qui trainent partout, sous peine de finir en figurant dans le clip Thriller de M. Jackson. Et dernier point, tout est filmé avec des Google Glass, pour le côté immersif [:shura].

Voilà voilà, plutôt que de disserter sur la qualité des comédiens qui ferait passer les acteurs des sitcoms AB pour des candidats aux oscars, de la mise en scène qui donne envie de vomir, au mieux ou des effets spéciaux aussi fauchés que ceux de Mortal Kombat Conquest [:homer1], mieux vaut laissez la parole au plus grand des critiques :
Spoiler (click to show/hide)

Tout est dit [:pfft]!
« Modifié: 27 août 2019 à 08:57:06 par Chrysos »
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne Poseidon

Re : Re : Films d'horreur/angoisse
« Réponse #356 le: 28 août 2019 à 12:30:17 »
deux jeunes américaines toutes guillerettes s'en vont faire du tourisme à Jérusalem. Après quelques visites dans la ville et plusieurs coïts avec des mecs rencontrés sur place


Les juifs orthodoxes ont beaucoup évolué...
Est-ce vous le Maître des clés?

Hors ligne Chrysos

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1922
  • Total likes: 49
  • Tu sais ce qu'on dit "beaux yeux, belles...."
    • Voir le profil
Re : Films d'horreur/angoisse
« Réponse #357 le: 28 août 2019 à 18:22:30 »

Les juifs orthodoxes ont beaucoup évolué...

Oui, enfin ce sont les deux américaines qui sont juives. L'une d'elle va (au moins) coucher avec un palestinien et l'autre avec un touriste américain plutôt de style catho. Ce film est donc un violent plaidoyer pour la tolérance [:akilucky]
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne Chrysos

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1922
  • Total likes: 49
  • Tu sais ce qu'on dit "beaux yeux, belles...."
    • Voir le profil
Re : Films d'horreur/angoisse
« Réponse #358 le: 03 septembre 2019 à 18:56:20 »
Double post suite au visionnage de deux nouveaux films qui font peur (en théorie):

Le premier :  Catacombes ou As Above as Below en VO.



L'histoire, un jeune chercheuse bardée de diplômes (elle a même une ceinture noire de Kravmaga [:what2], qui ne lui servira jamais dans le film) se rend en Iran puis à Paris pour rechercher la mythique pierre philosophale. Chemin faisant, elle recrutera son ex (enfin le film le laisse sous-entendre [:aie]) pour l'aider à traduire d'obscures indications concernant l'emplacement de la pierre puis, plus tard, une équipe de petits branleurs français spécialistes des descentes illégales dans les catacombes parisiennes [:johj]. Oui car on nous l'avait caché depuis des siècles mais la pierre philosophale se trouve en fait dans les tréfonds de notre bonne Lutèce [:lol3], à portée de celui qui saura déchiffrer l'énigme y conduisant et affronter les monstres qui rodent dans les bas-fonds.

Bref, on a donc affaire à un film tourné caméra à l'épaule vraiment réalisé dans les catacombes [:cri]. Y a deux façons d'envisager cette "chose".

La première est de voir ça comme un bon gros nanar US où l’héroïne (Américaine cela va de soit [:tama2]) est le seul personnage courageux de l'histoire. En dépit de tout ce qu'elle va croiser dans les profondeurs, rien ne l'effraye jamais. Elle est tellement inconsciente qu'on dirait Perceval [:perceval], dans l'épisode où il traverse un portail inter-dimensionnel. Les autres personnages sont eux des caricatures d'intello fluet façon Daniel Jackson (pour l'ex de la miss) ou de rebelles [:wesh] dépassés par les événements pour l'équipe de français. Sorti de ça, c'est filmé à la va-vite et ça empile tous les poncifs du genre (sauf ceux sur les mimes, les bérets et les croissants, dommage pour un film vraiment tourné à Paris).

La seconde manière d'envisager le truc c'est de passer outre tout ce qui est dit dans le paragraphe plus haut pour ce concentrer sur la symbolique du film. Derrière ce scénario absolument bateau, le film fait référence de manière plutôt intelligente à la Divine Comédie et à l'alchimie. Cette vidéo l'explique plutôt bien d'ailleurs :


https://www.youtube.com/watch?v=M8xPTba541s



A essayer, en tous cas.

Second film : Djinns




L'histoire : un avion s'écrase assez mystérieusement dans le désert Algérien, pendant la guerre du même nom. Une unité de barbouzes est alors envoyée récupérer les survivants, s'il y en, et surtout une mystérieuse mallette fermée à clef. Dans le lot, on a un appelé un peu cinéaste sur les bords qui souhaite faire une vidéo de toute l'opération (mais ce n'est pas filmé caméra à l'épaule, heureusement [:onion sweat]).

Ça va être rapide à décrire, c'est une sorte de Predator à la française avec des acteurs qui ont pour la plupart la gueule de l'emploi (Thierry Frémont pas exemple ). Le contexte historique est intéressant et même si ce n'est pas parfait, ça passe plutôt bien.
« Modifié: 03 septembre 2019 à 18:58:56 par Chrysos »
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne Poseidon

Re : Re : Films d'horreur/angoisse
« Réponse #359 le: 03 septembre 2019 à 22:26:27 »
Il est bien ce trailer [:dawa]!

Rien à voir, mais j'ai vu tout récemment un film d'horreur du nom de JeruZalem :



blablabla...


Je suis justement tombé dessus comme par hasard en zappant sur le nouvel appareil arrivé ici à la maison et dont je tairai le nom...  [:fufufu]

Je ne suis pas fan du genre "film tourné comme un documentaire en live" avec des google glass, mais le truc utile c'était le profil facebook des gens qui apparaissait, ça servait à retenir leurs noms.  [:lol]

Sinon j'ai quand même bien aimé ce petit côté oppressant de la ville, avec toutes ces ruelles étroites et hautes en pierre, qui empêchent de voir plus loin...
Y'a un fameux côté labyrinthe dans cette ville, on imagine effectivement n'importe quoi surgir au coin de la rue. [:shinobu1]

Alors en effet, l'histoire est coconne, autant que les deux filles. Mais bon, j'ai vu pire.
On se surprend même à regretter de ne pas avoir mieux vu ces monstres géants qu'on n'a fait qu'apercevoir à un moment par dessus les remparts ou au loin derrière une porte par la fenêtre...

Spoiler (click to show/hide)

Est-ce vous le Maître des clés?

Hors ligne Chrysos

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1922
  • Total likes: 49
  • Tu sais ce qu'on dit "beaux yeux, belles...."
    • Voir le profil
Re : Re : Re : Films d'horreur/angoisse
« Réponse #360 le: 04 septembre 2019 à 17:02:28 »
Sinon j'ai quand même bien aimé ce petit côté oppressant de la ville, avec toutes ces ruelles étroites et hautes en pierre, qui empêchent de voir plus loin...
Y'a un fameux côté labyrinthe dans cette ville, on imagine effectivement n'importe quoi surgir au coin de la rue. [:shinobu1]

Alors en effet, l'histoire est coconne, autant que les deux filles. Mais bon, j'ai vu pire.
On se surprend même à regretter de ne pas avoir mieux vu ces monstres géants qu'on n'a fait qu'apercevoir à un moment par dessus les remparts ou au loin derrière une porte par la fenêtre...

Spoiler (click to show/hide)

Ben oui, on a un décor superbe et idéal pour une film d'horreur, mais c'est gâché par le peu de moyens de la production. A leur décharge, il paraît que le film a été tourné sans autorisation, la plupart du temps. Ça se voit surtout dans les scènes où les filles visitent les lieux saints.
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne Chrysos

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1922
  • Total likes: 49
  • Tu sais ce qu'on dit "beaux yeux, belles...."
    • Voir le profil
Re : Films d'horreur/angoisse
« Réponse #361 le: 17 septembre 2019 à 11:23:58 »
Ça chapitre 2 :

Le film se fait démonter violemment par la critique [:chiyo1]. On lui reproche de ne pas faire peur, de ne pas être fidèle au bouquin, d'être brouillon, etc... Oui, il est tout Ça   :D mais au final j'ai bien aimé quand même pour deux raisons. La première c'est d'avoir lu le bouquin entre les deux chapitres cinématographiques et n'en déplaise aux puristes, le livre est loin d'être parfait :haha:. La seconde, c'est d'avoir vu le téléfilm des années 90 à l'âge qu'avaient à peu près les gamins dans l'histoire et de découvrir le chapitre 2 au ciné à un âge équivalent à celui des protagonistes adultes.

C'est bête comme raison, mais ça génère une sorte de logique. Se confronter adulte à une histoire qui t'a marqué ado, c'est un peu la raison d'être de ces deux films, pour une partie des spectateurs :o. Les gamins qui, pendant ma séance, faisaient les idiots et agaçaient fortement toute la salle, n'ont pas cette approche "historique". Ce serait bien étonnant que, dans trente ans, un remake soit à nouveau réalisé, vu le peu d'impact qu'avait l'air d'avoir sur eux cet opus et le précédent [:aie].

Trêves de réflexions de vieux con, petit avis détaillé :

Spoiler (click to show/hide)

 
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

En ligne 4evaheroesf

Re : Films d'horreur/angoisse
« Réponse #362 le: 19 septembre 2019 à 21:00:36 »
Chrysos si j'ai bien lu et compris ce que tu as écris concernant It 2 :
Spoiler (click to show/hide)

Hors ligne Chrysos

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1922
  • Total likes: 49
  • Tu sais ce qu'on dit "beaux yeux, belles...."
    • Voir le profil
Re : Films d'horreur/angoisse
« Réponse #363 le: Hier à 09:03:14 »
C'est tout à fait ça :

Spoiler (click to show/hide)
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

En ligne 4evaheroesf

Re : Films d'horreur/angoisse
« Réponse #364 le: Hier à 10:21:20 »
OK. [:aie]

Spoiler (click to show/hide)

En tout cas, merci pour les précisions. [:jap]

Tags: