Sondage

Quels sont vos films favoris ? (2 choix maximum)

Eris
36 (9.3%)
Asgard
79 (20.4%)
Abel
145 (37.5%)
Lucifer
16 (4.1%)
Tenkai
111 (28.7%)

Total des votants: 109

Auteur Sujet: Les films Saint Seiya  (Lu 41971 fois)

Hors ligne Max

Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #475 le: 25 janvier 2016 à 20:15:42 »
Je pense quand même que Lucifer se distingue par un chara design particulièrement infâme.
J'en chialerais !

Hors ligne megrez alberich

Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #476 le: 25 janvier 2016 à 20:20:34 »
Pour la relation Seiya x Saori, Abel était déjà une redite du fameux épisode 30 (de mémoire) avec la scène du ravin sur fond de Lullaby.

Quant au Tenkai, il "innovait" un peu avec une Athéna destituée, ses Saints qui ne savent plus trop à quelle divinité prêter allégeance (Jabu & Ichi), on découvrait enfin le véritable frère de Marin, les dieux ne veulent plus s'emparer de la Terre ou la détruire "paske l'humanité est corrompue" mais se décident à agir parce que, pour la première fois, ils ont peur des chevaliers d'Athéna qui deviennent de plus en plus puissants....

Ça change quand même par rapport aux films précédents, d'ailleurs même Shun n'est plus un boulet :)
Well he was Thailand based
She was an Airforce wife
He used to fly weekends
It was the easy life

Hors ligne Sergorn

Re : Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #477 le: 25 janvier 2016 à 20:39:26 »
Pourquoi Legend of Sanctuary n'est pas dans le sondage  [:trollface] ?

Regarde l'année du topic.  [:miam]

Citer
Je trouve que la réputation du Tenkai comme quelque chose de complètement nouveau ou d'audacieux par ses adorateurs un peu surfaite : on y a une redite de ce qui a déjà été traité dans Abel sur la relation Saori/Seiya, j'ai rien vu de réellement neuf, mis à part la nudité à la fin ou peut être la confiance aveugle de Seiya. Et même dans le rapport humains aux dieux, il n'y a encore une fois (à mon sens) aucun apport nouveau.
Par contre, l'effet miroir par la relation Artemis/Tôma et surtout l'ambiance sont des touches très appréciables, et là réellement fraîches.

Oui pareil.

J'ai parfois l'impression qu'il a été érigé au rang de chef d'œuvre principalement en opposition à tous les gens qui pendant les premières années chiaient copieusement dessus (et injustement à mon sens), comme si pour opposer tous les bashers du film il avait fallu décréter qu'il s'agissait un chef d'œuvre absolu.

J'adore le Tenkai, c'est une de mes œuvres préférées StSAnime... mais je ne me leurre pas non plus par rapport à ses nombreux défauts, à commencer par son scénario qui donne l'impression d'être un machin qui a été charcuté dans tous les sens avant d'être rafistolé au petit bonheur la chance (ce qui est un peu le cas de toute façon quand on a suivi le développement). Y a quelques idées intéressantes, mais qui n'ont jamais vraiment le temps d'être bien exploitées et ça s'achève sur un cliffhanger frustrant. Donc du bon ? Oui. Chef d'œuvre ? On est est loin quand même malgré son ambiance magistrale.

En bref, pour moi comme pour Abel, le Tenkai, c'est le triomphe de la forme sur le fond.

-Sergorn

Hors ligne Cedde

  • Okada fanboy
  • Modos_SSP
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 11650
  • Total likes: 1031
  • Spectre de la blague tueuse
    • Voir le profil
Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #478 le: 25 janvier 2016 à 20:42:56 »
Je peux rajouter LoS et remettre les compteurs à zéro si vous voulez.
"Il faut prendre soin de toujours maintenir son cœur en paix, car c'est sur l'onde sans vagues que se dessinent les reflets." Proverbe des îles Ryûkyû.

"Et toi, quelle constellation veux-tu manger ?"

Hors ligne megrez alberich

Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #479 le: 25 janvier 2016 à 20:45:02 »
J'ai pas trop souvenir d'avoir vu le Tenkai qualifié de chef-d'oeuvre [:what]

Je me rappelle plutôt avoir entendu parler de film incompris, de fiasco immérité, d'une réelle ambition de proposer du neuf et de suivre une voie plus adulte, mais sans crier au génie pour autant, justement à cause des nombreux défauts bien réels qui plombent le film.
Well he was Thailand based
She was an Airforce wife
He used to fly weekends
It was the easy life

Hors ligne Yuto

Re : Re : Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #480 le: 25 janvier 2016 à 21:02:52 »
En bref, pour moi comme pour Abel, le Tenkai, c'est le triomphe de la forme sur le fond.
Et là tout est dit, mine de rien on reproche aux combats des films Saint Seiya d'être rapide, mais j'ai des difficultés avec celui de Toma vs Seiya, disons que la partie dans le désert du film m'a fait un peu décroché, les dialogues avec Marine sont tellement étranges ... C'est vraiment la partie du film que je déteste et dès que Saori tente de tuer (faussement) Seiya, le film repart de plus belle.

J'ai toujours l'impression qu'au moment du clash en interne, les 45 premières minutes du film étaient déjà finalisée, car pour moi c'est parfait de bout en bout. C'est juste l'écriture sur l'après Odysseus qui me pose de grave problème et c'est pourquoi je ne le considère pas au niveau des films 2 et 3. Alors que pourtant, le film était si mûr avec de très belles promesses.

En tout cas, j'ai beaucoup vu de personnes qualifié ce film comme un chef d’œuvre par de nombreuses personnes n'aimant pas les 4 premiers films.

Hors ligne megrez alberich

Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #481 le: 25 janvier 2016 à 21:10:39 »
Disons plutôt que les 4 autres films sont tellement "mauvais" et si peu innovants qu'en comparaison le Tenkai passerait presque pour un chef-d'oeuvre. C'est plutôt ça, à mon avis....
Well he was Thailand based
She was an Airforce wife
He used to fly weekends
It was the easy life

Hors ligne Annie

Re : Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #482 le: 25 janvier 2016 à 21:26:08 »
Pour la relation Seiya x Saori, Abel était déjà une redite du fameux épisode 30 (de mémoire) avec la scène du ravin sur fond de Lullaby.
Quant au Tenkai, il "innovait" un peu avec une Athéna destituée, ses Saints qui ne savent plus trop à quelle divinité prêter allégeance (Jabu & Ichi), on découvrait enfin le véritable frère de Marin, les dieux ne veulent plus s'emparer de la Terre ou la détruire "paske l'humanité est corrompue" mais se décident à agir parce que, pour la première fois, ils ont peur des chevaliers d'Athéna qui deviennent de plus en plus puissants....
Ça change quand même par rapport aux films précédents, d'ailleurs même Shun n'est plus un boulet :)

J'ai oublié de préciser que j'aime beaucoup le film Tenkai, c'est juste que comme je l'avais dit dans ma critique, j'ai parfois l'impression que ses adorateurs louent sur ce qu'il est potentiellement ou aurait pu être, plutôt que sur ce qu'il est vraiment. Comme le dit Yuto, le film est parfait dans ses 45 premières minutes, envoûtant, maîtrisé, puis ça part en c******. Sinon, oui Shun, ce plus un très gros plus un de le voir prendre les manettes.

Il me semble qu'à la fin d'Abel, ce dernier (mais aussi Poséïdon) expriment des craintes du dépassement de l'humanité ; là encore, pas vraiment du neuf, même si la crainte des olympiens est maintenant explicite.

Hors ligne megrez alberich

Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #483 le: 25 janvier 2016 à 21:33:48 »
Disons que les autres films étaient des gaiden qui n'avaient aucune incidence sur la série. Que Seiya et ses potes butent Eris ou Abel, on s'en foutait un peu finalement.

Là, le Tenkai se passe après que Poséidon et Hadès se sont fait vaincre par Athéna et ses Saints. Du coup, l'Olympe commence vraiment à prendre au sérieux la menace potentielle qu'ils représentent.
Well he was Thailand based
She was an Airforce wife
He used to fly weekends
It was the easy life

Hors ligne Yuto

Re : Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #484 le: 25 janvier 2016 à 21:38:42 »
Disons plutôt que les 4 autres films sont tellement "mauvais" et si peu innovants qu'en comparaison le Tenkai passerait presque pour un chef-d'oeuvre. C'est plutôt ça, à mon avis....
Quelques personnes partagerons probablement ce sentiment là, j'en conviens.

Citer
oui Shun, ce plus un très gros plus un de le voir prendre les manettes.
Y avait un truc que Vincent à avait soulevé et c'est assez dingue oui, mais hormis un petit combat contre Bud sur quelques secondes, jamais Shun et Ikki n'avaient combattu ensemble. Du coup, ben oui j'adore, c'est le moment magique du film pour moi  [:love]
C'est un truc que j'ai rêvé ... Alors oui la célèbre phrase de Shun reste encore là, mais au moins, le reste du déroulement est totalement changé. D'ailleurs, la réalisation est intelligente, parce que contrairement au film 2 et 4, Ikki n'arrive pas dans les airs pour attaquer et hop ... C'est fini, mais là, le plan le met au même niveau que Theseus et donc là ça coince déjà.

Par contre, je me rend compte que le film se calque un peu sur Hades, puisque Shun et Ikki y sont très importants tandis que Shiryû et Hyoga passent à la trappe. Un truc juste impossible dans les années 90. Dans Abel, les frangins étaient passablement derrière Shiryû et Hyoga.

Et puis bon, la question soulevée par Dokô dans Abel "pourquoi les dieux ont ressuscité Abel" fait largement écho avec l'une des problématiques du Tenkai.
« Modifié: 25 janvier 2016 à 21:47:26 par Yuto »

Hors ligne Seiya Wright

Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #485 le: 25 janvier 2016 à 22:03:34 »
La discussion me donne envie de revoir le Tenkai. Par plaisir surtout, bien sûr, mais aussi pour voir ce que j'en pense aujourd'hui. A faire dans la semaine. Sur internet par contre, impossible d'utiliser le dvd que j'avais acheté sur ebay, sans doute une vieille contrefaçon dont l'image se fige régulièrement à partir de Seiya/Toma jusqu'à un gel total de la lecture du disque quand Seiya/Saori font face à Apollon  [:sweat]

Hors ligne Chrysos

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2045
  • Total likes: 90
  • Tu sais ce qu'on dit "beaux yeux, belles...."
    • Voir le profil
Re : Re : Re : Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #486 le: 25 janvier 2016 à 22:35:25 »
Oui enfin ça c'est comme dans le film précédent, c'est de la goldobranlette dissimulée, en fait  [:aie]

Genre "oh mon dieu ils sont kro forts, ils ont battu les chevaliers d'ooooooooooooor "

Oui et non, on n'est plus dans la même problématique qu'à l'époque. Avant les golds étaient des cadors, c'est un fait, mais on avait encore le droit de les battre sans que personne ne hurle au blasphème. Y avait rien d'illogique à montrer des ennemis capables de battre ce que l'armée d'Athéna avait de plus puissants. C'est même très shonen, comme approche, le coup de l'ennemi plus fort que le précédent, surtout quand ledit ennemi s'est rangé du côté du héros. C'est pour ça que, dans DB par exemple, Piccolo senior est plus fort que Tenshinhan, Nappa est plus fort que Piccolo, Freezer est plus fort que Vegeta, etc, etc..

Donc oui, même si rétroactivement ça fait grincer les dents de certains, voir Bud, Sorrento, Atlas et ses potes ou la clique de Lucifer étriller du gold, c'est logique et normal. Tout simplement parce que, pour puissants qu'ils soient, les golds n'étaient pas les héros, mais des seconds rôles que les bronzes devaient dépasser et, par corolaire, venger. Le hic est venu de la vénération des fans, qui a conduit aux abus actuels (quoique Kuru avait bien foutu la m... avec Hadès). Maintenant, y a plus moyen de tuer un gold sans :

- Qu'il y ait un voire plusieurs dieux en face, ou mieux un autre gold pour faire pleurer dans les chaumières
- Qu'il ait un Kekkai qui traîne et affaiblisse fourbement le sacro-saint Gold
- Que le Gold soit malade ou qu'il ne se sacrifie pour sauver un tiers

Les golds sont devenus intouchables, purement et simplement [:pfft] [:kred]. Et, comme à la différence des bronzes, ils sont sensés ne plus avoir de marge de progression (mouais, l'armure divine dans SOG, mais bon, pour ce que ça change...), leurs combats en sont devenus risibles, car déséquilibrés comme c'est pas permis.

Pour en revenir au sujet du topic, je dis merci aux films d'exister, au moins en tant que symboles de cette époque révolue où le monde de Saint Seiya ne se concevait pas qu'en doré.
Le doré constituant l'individu le plus nocif et le plus difficile à éradiquer de tout Saint Seiya, on peut en déduire que la source d’inspiration première du manga était le staphylocoque.

Hors ligne megrez alberich

Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #487 le: 26 janvier 2016 à 01:33:18 »
C'était déjà le cas à l'époque, dès la fin des années 80... Les combats des Golds entre eux dans Hadès étaient des simulacres, afin qu'ils ne perdent pas trop la face. Ceux vaincus par Rhadamanthe voyaient leurs pouvoirs bridés à cause du kekkai car avoir un ennemi, aussi puissant fût-il, battre un Gold à la loyale tenait (déjà) de l'hérésie. Même dans le cas de Sorrento et Alde, on a la même excuse : "tu as entendu le son de ma flûte, il t'est désormais impossible d'enflammer ton cosmos".

On aurait pu avoir le même cas de figure qu'avec Minos et Albafica dans TLC, avec un ennemi qui domine complètement son adversaire et le nargue à coup de "tu es brave et vaillant, mais il te manque l'essentiel pour vaincre : la force !". Mais non, vous n'y pensez pas ! Quel crime de lèse-majesté ç'aurait été. Non, non, à la place on a droit à "je reconnais que tu es très puissant et tu m'aurais très certainement tué sur le coup si tu avais attaqué le premier, c'est pour ça que j'ai pris la peine de t'affaiblir avant de me présenter face à toi".

Le maître étalon, dans Poséidon et Hadès, c'étaient encore et toujours les Golds "oh, j'ai rarement ressenti un cosmos aussi puissant, même parmi les Gold Saints !" et autres "oh, il est balèze, peut-être autant qu'un Chevalier d'Or !". Mû et Shaka étaient encore capables, et ce jusqu'au Mur des Lamentations, de mettre Seiya k.o à l'aide d'un seul doigt.

Donc bon... La Goldo-branlette existait déjà il y a plus de 25 ans de cela. La différence, c'est que malgré tout les Golds n'étaient pas omniprésents, et l'on pouvait espérer qu'après Hadès on ne les verrait plus et que si suite il devait y avoir, on passerait ENFIN le relais aux Bronzes ou à d'autres personnages.

Malheureusement, la réalité fut tout autre  [:haha pfff]
« Modifié: 26 janvier 2016 à 23:41:16 par megrez alberich »
Well he was Thailand based
She was an Airforce wife
He used to fly weekends
It was the easy life

Hors ligne AZB

Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #488 le: 26 janvier 2016 à 10:07:58 »
En fait, je pense qu'à l'époque, c'était pas encore de la bonne grosse goldobranlette bien gluante comme on la subit maintenant mais juste un poil de brosse à reluire; ça restait tolérable dans la mesure où les héros étaient toujours les bronze 5 et que si les golds étaient pas mal présents, ils n'étaient pas omniprésents.

Pour les corona saints et seimatenshi, j'appelle ça de la goldobranlette déguisée par rapport à ma perception actuelle de StS; petit j'étais plutôt en mode "whouaaaaa " devant des ennemis capables de casser la gueule à des golds ( je parle juste d'Abel parce que Lucifer, je l'avais jamais vu avant 2002  :o )
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Yuto

Re : Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #489 le: 26 janvier 2016 à 13:22:07 »
En fait, je pense qu'à l'époque, c'était pas encore de la bonne grosse goldobranlette bien gluante comme on la subit maintenant mais juste un poil de brosse à reluire; ça restait tolérable dans la mesure où les héros étaient toujours les bronze 5 et que si les golds étaient pas mal présents, ils n'étaient pas omniprésents.

Pour les corona saints et seimatenshi, j'appelle ça de la goldobranlette déguisée par rapport à ma perception actuelle de StS; petit j'étais plutôt en mode "whouaaaaa " devant des ennemis capables de casser la gueule à des golds ( je parle juste d'Abel parce que Lucifer, je l'avais jamais vu avant 2002  :o )
Exactement, tout du moins dans le staff de la Toei Animation, car à mon sens si si la partie Asgard n'a pas marché, c'est à cause de l’absence des Golds. Et la Toei Animation a vraiment sous-estimé l'impact des Golds chez les fans. Combien de fois j'entends parler du film Abel "oh c'est naze Camu meurt trop vite". "Oh c'est naze les anges destructeurs terrassent les Golds". C'est devenu un argument également poussé pour dire si un film est bien ou pas. Alors que moi je suis désolé, mais dans Abel, les Golds sont des personnages secondaires à l'exception de Saga qui joue un rôle clé.

Et pour moi, si un Gold se fait humilié dans un film je m'en moque un peu. Au mieux je dirais que c'est dommage pour Aphrodite, mais j'ai l'impression qu'il a été dit qu'aucun personne ne pouvait désormais surpasser cette caste(mis à part l'épisode G) et ça me désole énormément. J'aime me dire que dans le film 3, les Corona Saint dépassent les Golds, je vois pas où est le problème ... Le coté "faut pas toucher au gold" ne m'intéresse pas.
Enfin, si on m'écoutait, je demanderai qu'on fasse un prochain film avec les 5 bronzes d'origines et des ennemis inédits à l'ancienne, et je crois qu'ici, 90% des fans détesteraient.

Je pense sincèrement que Lost Canvas à beaucoup fait évolué les mentalités sur la franchise, bien ou mal c'est subjectif après, mais pour ma part, cette goldobranlette ne me convient pas pour être poli et respectueux envers ceux qui aiment.  [:jap]

En tout cas, je garde au chaud mon Blu Ray du Tenkai  [:love]
« Modifié: 26 janvier 2016 à 13:53:02 par Yuto »

Hors ligne megrez alberich

Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #490 le: 26 janvier 2016 à 15:00:59 »
Le problème n'est pas tant que les Golds se fassent torcher en 2 temps 3 mouvements dans Abel. Le problème c'est que du coup ils ne servent à rien (sérieux, à quoi bon les ressusciter si c'est pour se débarrasser d'eux en 5 minutes sans qu'ils n'aient pu faire quoi que ce soit. Autant se passer complètement d'eux à ce niveau-là), et que d'autre part les Bronzes, ayant plus ou moins le même niveau que leurs aînés en mode 7e sens, devraient eux aussi être terrassés les doigts dans le nez.

Or, ils galèrent un peu au début et comme d'hab' se surpassent et sortent triomphants. Hop, un p'tit coup de 7e sens et adieu Berenice  [:pfff]

Pour moi, ce genre de facilité scénaristique m'énerve autant que Shun qui mord systématiquement la poussière avant de se faire sauver in extremis par Ikki, sans oublier le fameux "nissan yappari kite kureta n da ne !".

Désolé, mais c'est de la paresse d'écriture et une très mauvaise gestion des personnages. "Oh, ils sont trop nombreux, on n'arrivera jamais à tous les gérer correctement en si peu de temps. Tant pis, on se débarrasse d'eux vite fait et puis voilà".

Je précise que les Bronzes qui rament toujours face aux Golds dans ND, malgré leur grande expérience, ça m'énerve tout autant  >:(
« Modifié: 26 janvier 2016 à 23:43:05 par megrez alberich »
Well he was Thailand based
She was an Airforce wife
He used to fly weekends
It was the easy life

Hors ligne Yuto

Re : Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #491 le: 26 janvier 2016 à 15:14:43 »
Le problème n'est pas tant que les Golds se fassent torcher en 2 temps 3 mouvements dans Abel. Le problème c'est que du coup ils ne servent à rien (sérieux, à quoi bon les ressusciter si c'est pour se débarrasser d'eux en 5 minutes sans qu'ils n'aient pu faire quoi que ce soit. Autant se passer complètement à ce niveau-là), et que d'autre part les Bronzes, ayant plus ou moins le même niveau que leurs aînés en mode 7e sens, devraient eux aussi être terrassés les doigts dans le nez.
Ce sont des matchs retours, enfin pour Shiryû et Shun et c'était un atout commercial j'imagine. A quoi bon faire un film si les héros doivent être battus ? Shiryû avait déjà vaincu par le passé par Deathmask ? Pourquoi est ce que diable il ne pourrait plus le vaincre une seconde fois ?
« Modifié: 26 janvier 2016 à 15:20:19 par Yuto »

Hors ligne megrez alberich

Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #492 le: 26 janvier 2016 à 15:20:42 »
Mauvaise gestion des personnages, motivation débile, OOC, et bien cliché : "tu m'as battu et j'ai juré de me venger niark niark !"  [:tsss]

Mais ce n'est pas propre à Abel, tous les films c'est bienvenue à poncif-land. D'où leur intérêt très limité, voire nul....
Well he was Thailand based
She was an Airforce wife
He used to fly weekends
It was the easy life

Hors ligne Yuto

Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #493 le: 26 janvier 2016 à 15:22:49 »
Ben moi je trouve ça plus logique de revoir Death Mask uniquement pour ce venger que de le voir ressuscité et pleurer pour une petite fille  [:petrus]. Ça toujours été le vilain petit canard Death Mask des Golds.

Hors ligne Max

Re : Re : Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #494 le: 26 janvier 2016 à 15:26:09 »
Ce sont des matchs retours,

Quand les matchs retours durent dix secondes, autant ne pas en faire, les combats en eux-mêmes sont nuls à chier (je te tape, tu me tapes, je cosmosse, tu meurs) d'autant que ça n'a finalement aucun rapport avec le propos du film (mais genre vraiment aucun). COncrètement, il y en a deux qui ont une utilité, DM (pour que Shiryu puisse voir la "fontaine jaune" ( [:uguh]) et Saga pour réveiller Seiya... sachant que du coup, c'est Jao du Léopard ( [:uguh] oui j'adore cette VF) qui passe à la trappe...finalement est-ce que ça n'aurait pas été moins pire avec seulement des personnages inédits qui auraient eu des rôles similaires ?
« Modifié: 26 janvier 2016 à 15:28:15 par Max »
J'en chialerais !

Hors ligne Yuto

Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #495 le: 26 janvier 2016 à 15:33:09 »
Oui ils ont du jongler pour mettre en scène autant de personnages, et quelques personnages ont dû être sacrifiés notamment Jaow.

Citer
(je te tape, tu me tapes, je cosmosse, tu meurs)
C'est bien connu qu'on a jamais vu ça dans le manga.  [:lol]

Hors ligne Seiya Wright

Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #496 le: 26 janvier 2016 à 15:33:45 »
J'ai l'impression que dans Abel, la résurrection des gold est surtout une astuce pour valoriser la puissance du nouvel ennemi. Tu l'as pas encore vu combattre que, d'emblée, t'es censé être scotché par l'étendue du pouvoir de ce dieu qui ramène à la vie des saint décédés (la séquence de résurrection est super jolie d'ailleurs, même si on se demande au passage comment les restes de Shura ont atterri dans le tombeau  [:petrus]).

Mais comme ils ne servent qu'à ça, effectivement, on se retrouve vite avec cinq boulets pas essentiels à l'intrigue à éjecter au plus vite (même si Saga s'en sort mieux que les autres à ce jeu là, puisqu'il a hérité de la fonction motivateur pour Seiya).

C'est vrai que le film aurait gagné à laisser les gold là où ils étaient. Les trois corona saint étaient suffisants pour remplir l'espace combat, et on aurait même pu imaginer qu'il y ait duplicité chez l'un deux, et celui là aurait été la mise à l'épreuve attendue pour Seiya. Quant à la scène devant la villa, elle n'aurait pas perdu au change je pense. La tension à ce moment là, elle vient vraiment de Saori qui éconduit Seiya et les autres, la présence des gold ressuscités n'y apporte rien.

Hors ligne Max

Re : Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #497 le: 26 janvier 2016 à 15:40:12 »
Oui ils ont du jongler pour mettre en scène autant de personnages, et quelques personnages ont dû être sacrifiés notamment Jaow.
C'est bien connu qu'on a jamais vu ça dans le manga.  [:lol]

Sauf que là, j'ai décrit les échanges de façon exhaustive, c'est à dire qu'il y a en tout et pour tout trois assauts par combat. On ne voit ça dans le manga qu'à partir du Meikai, et les combats du meikai, étrange coïncidence, ils sont à chier.

En tout cas je préfère nettement l'optique du deux contre un qu'on a eu dans le tenkai.
J'en chialerais !

Hors ligne Yuto

Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #498 le: 26 janvier 2016 à 15:41:41 »
Pour moi, je vois ça comme le fait que ces personnages sont très aimés, convoités par les fans, et donc pour s'assurer un joli succès, ils ont joués dessus. Manque de bol, Saint Seiya Abel est sorti le même jour que le film AKira (en plein combat contre Alberich) et il ne remporta pas un grand succès.

Citer
Sauf que là, j'ai décrit les échanges de façon exhaustive, c'est à dire qu'il y a en tout et pour tout trois assauts par combat. On ne voit ça dans le manga qu'à partir du Meikai, et les combats du meikai, étrange coïncidence, ils sont à chier.
On peut aussi le voir dans le manga à travers les Silver Saint, tiens par exemple quand Hyoga affronte Babel ...
« Modifié: 26 janvier 2016 à 15:45:48 par Yuto »

Hors ligne Max

Re : Les films Saint Seiya
« Réponse #499 le: 26 janvier 2016 à 15:48:38 »
Bah oui, Babel contre Hyoga, un combat mémorable cité en exemple de façon régulière, je ne vois pas où tu veux en venir.
J'en chialerais !

Tags: