Auteur Sujet: Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto  (Lu 81253 fois)

Hors ligne Hypnos

  • Maréchal du spoil sauvage
  • Nanoteurs
  • Membre Héroïque
  • *
  • Messages: 12298
  • Total likes: 574
  • 2019 be like
    • Voir le profil
Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #725 le: 22 février 2014 à 16:20:37 »
Enfin terminé Endless Road SSX

Bon déjà je trouve que globalement c'est d'une très bonne qualité pour une série de plus de 30 ans, d'ailleurs le film d'ouverture et les épisodes d'Araki sont des merveilles (l'épisode 20 [:onion tears]).

Pour l'histoire c'est un peu plus fouillis j'ai trouvé, on a pas mal d'épisode standalone et j'ai eu l'impression que la fin était un peu rushée (même si satisfaisante quand même [:pfft]).

Globalement les personnages sont attachants même si on aurait pu avoir plus de développement sur certains (Emeraldas, qui est d'ailleurs toute seule sur son vaisseau :)) ou Kei Yuki, dont l'amour le vrai, est quand même un peu rapide [:trollface]).

Bref, j'ai Galaxy Railways à regarder maintenant, mais je veux revoir l'Arcadia [:petrus jar]
Knock, knock, Neo.

Hors ligne Hypnos

  • Maréchal du spoil sauvage
  • Nanoteurs
  • Membre Héroïque
  • *
  • Messages: 12298
  • Total likes: 574
  • 2019 be like
    • Voir le profil
Knock, knock, Neo.

Hors ligne Leon9000

Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #727 le: 24 février 2014 à 01:01:47 »
Petite question, est ce qu'ils comptent faire une suite à ce film? C'est aussi pour savoir s'il y a une chance qu'il y ait une suite au film Legend Of Sanctuary en cas de succès  :o

Hors ligne Sergorn

Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #728 le: 24 février 2014 à 12:53:31 »
Rien n'est annoncé pour l'instant dans un sens ou dans l'autre.

-Sergorn

Hors ligne Numby des Poissons

  • Seigneur du Calembour et de la Paresse
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5634
  • Total likes: 290
    • Voir le profil
    • Mon Deviantart
Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #729 le: 06 mars 2014 à 00:06:50 »
Au fait, j'ai une question : Dans le tome 1 du manga d'Albator 78, Albator dit qu'Emeraldas a "accompagné Tochiro dans la mort". Or, dans le tome 5, il demande au barman d'Heavy Medler s'il a vu Emeraldas, récemment. Aussi, on peut penser que le cadavre de Tochiro ait été envoyé dans l'espace comme dans l'anime et qu'Emeraldas l'ait accompagné... alors, il ne peut pas être enterré sur Heavy Medler, où on voit sa tombe...
"Parmi toutes les vérités de l'univers, la plus injuste est qu'on ne puisse pas ramener les morts" - Capitaine Albator

Hors ligne Nani ? [$pace~$heriff°]

Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #730 le: 08 mars 2014 à 14:27:20 »
Vu ce matin en vost. Franchement assez bon, on en prend plein les yeux lors des combats dans l'espace, c'est très beau. J'avais peur de ne pas pouvoir bien suivre avec les st. en plus mais non. Ca laisse de bons espoir pour les mise en scène de combats dans LOS.

Hors ligne Sergorn

Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #731 le: 08 mars 2014 à 14:51:51 »
C'est pas le même réal donc bon... :o

-Sergorn

Hors ligne Ae-Gor

Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #732 le: 08 mars 2014 à 15:39:55 »
J'ai enfin vu le film et je suis mitigé vis à vis du résultat...

L'univers d'Harlock est finalement plutôt bien retranscrit même si la BGM dans son ensemble est plus que moyenne. Pour autant, je n'ai pas apprécié qu'Harlock soit justement pratiquement pour une bonne partie du film mis à tel point en retrait ...
En revanche la partie passage de relais est très intéressante et l'idée qu'Harlock au delà de son vivant soit un symbole synonyme de liberté est assez bien amené...
Pour le reste je reste sur ma fin Les 3 nouveaux personnages et leurs interactions auraient mérité plus de temps d'antenne car là leur histoire est assez floue et émotionnellement , je n'ai pas réussie à m'accrocher...
Conservons notre cosmos d'enfant et le royaume d’Athéna nous est à jamais ouvert...

Hors ligne Spadeas

Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #733 le: 11 mars 2014 à 13:10:35 »
Bon me faisant une cure de Matsumoto dernièrement, je me devais de poster ici :)
Je n'ai malheureusement pas encore vue le dernier film en CGI, mais je compte bien le voir. En attendant je me suis fait les 78 il y as quelques temps déjà, Endless Odyssey, la saga de l'anneau du Nibelungen, les 3 films du Galaxy express 999, les gun frontier (avec Simunora qui est nue au moins une fois par épisode XD), les Queen Emeraladas  [:love] , Maetel Legend, Space Symphony Maetel  [:love], Galaxy Railways saison 1 et Ozuma.

J'ai encore les 84 à me revoir (je voyais ça tous petit sur la 2 ou la 3 donc pour me souvenir de tous...), la saison 2 de Galaxy railways à finir, les cosmowarior zero, the cockpit et Submarine super 99. Me manque juste Queen Millienium et interstrella 5555 à trouvé aussi. Sinon j'ai le gros tome de l'intégrale d'albator et les 21 de galaxy express 999. Autant dire que je commence à bien connaitre l'univers et les persos ^^.
Je m'applique volontiers à penser aux choses auxquelles je pense que les autres ne penseront pas.

Hors ligne GOLD SAINT AIOLIA

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 17802
  • Total likes: 9
  • Bourguignon tête de Poissons
    • Voir le profil
Re : Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #734 le: 11 mars 2014 à 15:22:40 »



Space Symphony Maetel (13 Episodes, 2004)
Cette série de 2004 est en quelque sorte la suite de Maetel Legend. Je dis en quelque sorte car comme d’habitude… il y a d’évidents soucis de cohérence au niveau des raisons de la transformation de Promethium… mais qu’importe !

Pour le coup la série se présente littéralement comme un Prélude à Galaxy Express 999… et Maetel en est bien entendu le personnage principal, accompagnée d’un jeune garçon dénommé Nazca qui préfigure le futur Tetsurô. Bien évidemment Emeralas joue aussi un rôle non négligeable dans cette histoire, tout somme Harlock, Tochirô et l’équipage du Death Shadow.

Encore une fois on est devant une série de qualité, bien réalisée, et servie surtout par une fin magnifique.


-Sergorn
Je suis pas d'accord sur le côté technique, c'est très irrégulier niveau dessins d'un épisode à l'autre même si c'est pas non plus moche

Hors ligne Sergorn

Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #735 le: 11 mars 2014 à 15:25:24 »
Une série peu manquer d'homogénéité tout en restant globalement bien fichu. :o

Puis quand tu vois Maetel Legend juste avant quoi...  [:aie]

-Sergorn

Hors ligne Spadeas

Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #736 le: 11 mars 2014 à 16:05:01 »
Space symphony Maetel reste très bien fichus quand même, pour son époque et dans la longue liste d'adaptation d’œuvre de Matsumoto. Quand tu compare à Gun Frontier, sortie juste deux ans plus tôt, c'est quand même bien mieux je trouve.

Mais bon Maetel et Harlock on eu leur lots d'aventure en solitaire (ou presque), maintenant que le film est finis, qu'ils nous fasse des aventures d'Emeraldas  [:bave]
Parceque quatre OAV ça reste trop peu pour une femme comme elle.
Je m'applique volontiers à penser aux choses auxquelles je pense que les autres ne penseront pas.

Hors ligne GOLD SAINT AIOLIA

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 17802
  • Total likes: 9
  • Bourguignon tête de Poissons
    • Voir le profil
Re : Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #737 le: 11 mars 2014 à 21:58:16 »
Une série peu manquer d'homogénéité tout en restant globalement bien fichu. :o

Puis quand tu vois Maetel Legend juste avant quoi...  [:aie]

-Sergorn
C'est pour ça que j'ai parlé de l'aspect technique pas le reste Sergorn.A part ça c'est vrai que c'est vraiment bien
Oui c'est sur que Maetel Legend ben voilà quoi :D

Hors ligne Nani ? [$pace~$heriff°]

Re : Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #738 le: 13 mars 2014 à 11:27:45 »
C'est pas le même réal donc bon... :o

-Sergorn

Ah... En espérant que ce n'est pas un Yachiema-Like.

Hors ligne Hyogakun

Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #739 le: 17 mars 2014 à 18:30:03 »
Merci pour l'info!! Ah, je me laisserais peut-être bien tenter, finalement. Le 8 avril, je suis dispo. Et comme je m'en fous de le voir en 3D, la séance 2D (moins chère) m'ira parfaitement!

Bon, si j'ai bien compris, les tickets sont en vente à partir du 24, j'ai encore un peu de temps pour réfléchir.
Yora c'est le plus mieux

After 5 PM ~ ピ-ルピ-ル ♫

En ligne Max

Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #740 le: 27 mars 2014 à 22:10:16 »
donc ma question sur Yamato2199 Sergorn.

Spoiler (click to show/hide)
J'en chialerais !

Hors ligne Sergorn

Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #741 le: 27 mars 2014 à 22:12:36 »
Alors...

Spoiler (click to show/hide)

-Sergorn

Hors ligne Hypnos

  • Maréchal du spoil sauvage
  • Nanoteurs
  • Membre Héroïque
  • *
  • Messages: 12298
  • Total likes: 574
  • 2019 be like
    • Voir le profil
Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #742 le: 27 mars 2014 à 22:23:53 »
Spoiler (click to show/hide)
Knock, knock, Neo.

En ligne Max

Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #743 le: 27 mars 2014 à 22:27:23 »
Spoiler (click to show/hide)
J'en chialerais !

Hors ligne Mysthe

  • Âme incunable
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 16385
  • Total likes: 0
  • La virilité c'est faire preuve de gentillesse©Kuru
    • Voir le profil
    • Parfois j'écris...
Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #744 le: 31 mars 2014 à 16:38:38 »
Les Belges auront (tardivement) une sortie ciné de Harlock finalement... Le 9 avril. [:aie]

http://www.cinenews.be/fr/films/albator-corsaire-de-l-espace/
Président du fan-club de Shun.
Je soutiens le couple Hyôga / Shun !  Ikki boy. Adorateur de Sorrento.
J'ai craqué, je rejoins le camp de Poséidon... ^^ Gloire à l'océan !
Merci de ne pas présumer de ce que je peux penser... Je suis loin d'être si simpliste...
http://www.fanfiction.net/~mysthe

Hors ligne Sergorn

Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #745 le: 01 avril 2014 à 22:33:21 »
Le Yamato-verse

Véritable institution au Japon, Yamato est a n’en pas douté l’une des licences de Science-Fiction d’Anime les plus connue non seulement au Japon, mais aussi de par le monde grâce à son adaptation américaine « Star Blazers ». Malheureusement alors que la France a toujours été abonnée aux œuvres de Matsumoto… Yamato reste le grand absent. En effet en dehors d’un manga paru récemment, aucun Yamato n’est jamais sorti de par chez nous. Et on ne peut qu’être pantoi devant cet « oublie ».

Strictement parlant, Yamato n’est pas tout à fait une création de Leiji Matsumoto, le projet ayant été initié par feu-Yoshinobu Nishizaki et Leiji Matsumoto n’y ayant été amené que plus dans le rôle de réalisateur en chef et character designer – en plus de s’assurer de l’adaptation en manga de l’anime qui paraissait en même temps. Néanmoins l’influence de Matsumoto fut tout sauf négligeable sur le ton et l’ambiance de la série, contribuant aussi énormément à l’écriture de son scénario et de son univers (même s’il est le premier à reconnaître à l’époque que c’était avant tout un travail de groupe). Il faut dire qu’on y retrouve toutes les thématiques si chère au cœur de Matsumoto – ne laissant que peu de toute quant à son implication créatrice.

Cette paternité partagée sera par ailleurs cause de moult conflits par la suite… mais j’y reviendrai plus bas.

Vieille de plus de 30 ans la licence consiste en de nombreuses œuvres. Comme pour la post sur le Leijverse je vais me concentrer pour l’instant sur les animes.

Space Battleship Yamato (26 Episodes, 1974)
Œuvre fondatrice, cette première série réalisée par Leiji Matsumoto mais aussi par le grand Noburo Ishiguro (réalisateur – excusez du peu – de Macross, Megazone 23, Orguss et Legend of the Galactic Heroes), nous conte l’histoire du Yamato, transformé en vaisseau spatial et qui doit rejoindre Iscandar afin d’y trouver le « Cosmo Cleaner » un objet qui permettrait à une terre condamnée d’être sauvée, tout en faisant face aux attaques répétées des Gamilas.

Franche réussite pour l’époque… Yamato n’a à l’instar de Gundam pas su trouvé son public lors de sa première diffusion TV. Prévue pour durer 39 épisodes divisés en trois arcs, elle fut avortée d’un tiers obligeant donc Matsumoto et les scénaristes a précipité la fin et à mettre de côtés nombre d’éléments (dont notamment l’apparition d’Harlock – qui aurait dû être le frère du héros !).

Space Battleship Yamato (1 Film, 1977)
Il faudra attendre 1978 pour voir réapparaitre Yamato, sous la forme d’un film dirigé par Toshio Masuda mais toujours supervisé par Matsumoto et Nishizaki. A défaut de film, il s’agit avant tout d’un remontage de la série TV sous la forme d’un film de 2h10 accompagné d’animation inédite.
Pour le coup, le film devint néanmoins un grand succès et à l’instar de Gundam quelques années plus tard c’est cette sortie cinématographique qui allait relancer la licence pour de bon, a commencer pour un second film à peine un mois plus tard.

Farewell Space Battleship Yamato (1 Film, 1978)
Réalisé suite au succès du film un an plus tôt, c’est cette fois un véritable film qui sort en salle   - codirigé par Matsumoto et Masuda. Cette suite directe mets la Terre et le Yamato face au « Comet Empire » une nouvelle menace qui risque de détruire la terre alors qu’une mystérieuse comète est sur le point de s’y écraser.

Mais non content d’être une suite… ce film est aussi une fin bel et bien définitive à Yamato. Et s’il demeure un grand succès… la fin fut très mal reçue des fans, causant une grande controverse. Devant le succès et la controverse, les producteurs décident alors qu’il est trop tôt pour arrêter Yamato et réleguent ce film au rang d’univers parrallèle afin d’apaiser la colère des fans, mais aussi de poursuivre l’aventure du Yamato…

Space Battleship Yamato 2 (26 Episodes, 1978)
Débutant quelques mois après la sortie en salle de « Farewell Space Battleship Yamato », Yamato 2 est en fait une sorte de remake du film qui l’a précédé, reprenant ainsi le concept et la trame de ce dernier, mais avec un meilleur développement… et surtout une fin totalement différente ! On retrouve encore une fois Matsumoto et Ishiguro à la réalisation, rejoins cette fois ci par Takeshi Shirato.

Le succès sera une fois de plus au rendez-vous.

Space Battleship Yamato : The New Voyage (1 Film, 1979)
Cette seconde série sera suivie alors par un nouveau film, ou plutôt un dyptique réputé pour une ambiance plutôt sombre, et qui sera entamé par « The New Voyage » signé par Masuda et Shirato. Le Yamato fait une nouvelle fois face à un nouvel ennemi, le Black Nebula Empire qui menace à la fois à la Terre et Iscandar, menant l’équipage à faire des alliances pour le moins inattendues.

Be Forever Yamato (1 Film, 1980)
Sorti quelques mois après son précedesseur, Be Forever Yamato (réalisé par Matsumoto et Masuda) marque la suite et fin de la guerre contre le Black Nebula Empire débutée dans le précédent film et clos ainsi ce troisième arc qui aurait du être la base le sujet d’une troisième série Yamato.

Space Battleship Yamato 3 (25 Episodes, 1981)
Situé après ce précédent film, cette série mets le Yamato face à une nouvelle mission capitale : le soleil de la Terre menaçant d’exploser après qu’un missile à proton d’une guerre entre l’Empire Gamlan et la Fédération Bolar entre en collision avec lui, laissant moins d’un an au Yamato pour trouver un nouveau foyer à la race humaine.
Le ton est une nouvelle fois très sombre, avec beaucoup de sacrifices au cours de la série.

Final Yamato  (1 Film, 1983)
Sorti en 1983 et dirigé par Tomoharu Katsumata, Final Yamato représente comme son nom l’indique l’ultime aventure du Yamato. D’une durée de 2h43 minutes, il possède aussi le record d’être le plus long film d’animation de l’histoire !


Après la sortie de Final Yamato il faudrait plus d’une décennie avant de voir la licence revenir en animation, lorsque Yoshinobu Nishizaki décide de lancer par lui-même une nouvelle suite au début des années 1990. Mais cela allait marquer le début de longs conflits de droits

Yamato 2520  (3 OAVs, 1995)
Prévu pour durer 7 ou 8 épisodes et dirigé par Nisihizaki en personne, Yamato 2520 nous amène plusieurs siècles après le Yamato original, et fait aussi appel à l’américain Syd Mead (Blade Runner, mais aussi plus tard Turn A Gundam)  pour créer ce nouveau vaisseau.

Néanmoins cette série souffrira d’une production troublée, tout d’abord par la faillite de la société de production de Nishizaki puis par un procès lancé par Matsumoto. Tout cela aurait pour fait de couler Yamato 2520, qui ne verra jamais de fin.


En effet : Leiji Matsumoto de par son implication sur la série originale, se considère comme le réel créateur de Yamato, et estime que Nishizaki n’a nullement le droit de produire une série Yamato sans sa participation ou son accord. A tort ou à raison, Matsumoto considère bel et bien Yamato comme partie de son Leijiverse – faisant apparaitre le vaisseau des certaines de ses œuvres, et lui créant même un « sister chip » le Cosmo Super Dreadnought Mahoroba, un manga lancé au début des années ’90 et mettant en scènes les descendants de plusieurs personnages de Yamato !

Le procès allait durer des années, et comme pour répliquer à son ancien comparse, Matsumoto lance sa propre suite en manga : Great Yamato !


Dai Yamato Zero-Go (5 OAVs, 2005)
Adaptation du Great Yamato de Matsumoto, et réalisé par Tomoharu Katsumata, Dai Yamato se situe plus de mille ans après l’original alors que l’Alliance de la Voie Lactée est attaquée et vaincue par une autre Galaxie : le seul espoir ? Le Great Yamato !

Comme Yamato 2520, Great Yamato sera empêtré dans les problèmes juridiques du fait des conflits entre Matsumoto et Nishizaki. Néanmoins malgré des retards, la série sera tout de même achevée en 2007.


Dès le début des années 2000, la court de Tokyo avait fini par nommer Nishizaki comme le seul détenteur des droits de Yamato, alors que Matsumoto gardaient les droits des designs. Après avoir fait la paix, chacun se lança alors dans sa propre suit – Great Yamato pour Matsumoto et un autre projet pour Nishizaki. Après d’autres conflits de droits néanmoins tout ça feu retardé, et ce n’est qu’en 2009 que Nishizaki pu enfin sortir sa nouvelle suite, maintenant que Leiji Matsumoto était bel et bien écarte :

Space Battleship Yamato Ressurection (1 Film, 2009)
Réalisé par Nishizaki en personne, Yamato Ressurection se présente comme une suite directe de l’originale, 17 ans après Final Yamato et retrouvant une grande partie de ses protagonistes.
Avec une rélisation moderne et un bon succès au box office Nishizaki annonça son intention de créer une suite. Son décès un an plus tard néanmoins rend cette suite incertaine, malgré la volonté de son fils de la réaliser.

Space Battleship Yamato (1 Film, 2010)
Sorti en 2010, Space Battleship Yamato et l’adaptation en live de la série originale par Takashi Yamazaki.

Très gros succès au box office japonais, il présente une adaptation relativement fidèle, a la différence que les Gamilas humanoides de l’original sont devenu des créatures aliens.

Il s’agit aussi de la seule œuvre Yamato sortie chez nous en DVD/BD sous le titre « Space Battleship »


Space Battleship Yamato 2199 (26 Episodes, 2012)
Débuté en 2012, Yamato 2199 est un remake direct de la toute première série, produite par le Studio Xebec et réalisé Yukata Izubuchi. Reprenant fidèlement la trame et les personnages de l’originale – tout en tachant de gommer les aspects les plus kitschs et datés de l’original, le tout est marqué par une très gros budget et une excellente réalisation technique. Bien qu’étant considéré comme une série TV, la production décidé entre autre de sortir chaques épisodes par groupe de 3 ou 4 au cinéma, plus d’un an avant son début à la télévision !

Cette réimagination de Yamato pour les temps moderne, fut encore une fois un énorme succès.


Et voilà pour Yamato. Quid de la suite ? Alors que la diffusion TV de Yamato 2199 s’est achevée par l’annonce d’un film de 2199 prévu pour fin 2014 et dont le contenu reste encore inconnu, le reste de la licence semble malgré tout au point mort – rien n’ayant été annoncé concernant la suite de Yamato Ressurection.

Quant à Leiji Matsumoto il semble avoir fait son deuil de la licence Yamato, travaillant d’arrache pieds à la réalisation d’un film basé sur Cosmo Super Dreadnought Mahoroba même si le projet semble avoir du mal à aboutir…

-Sergorn

Hors ligne Hypnos

  • Maréchal du spoil sauvage
  • Nanoteurs
  • Membre Héroïque
  • *
  • Messages: 12298
  • Total likes: 574
  • 2019 be like
    • Voir le profil
Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #746 le: 01 avril 2014 à 23:34:59 »
 [:jump]

"Ton trou de culture Leijiesque", bien sûr :o

Certains résumés, notamment de films (oui parce que les séries antiques [:petrus jar]) ont l'air intéressants.

Mais le plus important reste ça

Citer
Alors que la diffusion TV de Yamato 2199 s’est achevée par l’annonce d’un film de 2199 prévu pour fin 2014 et dont le contenu reste encore inconnu

[:onion tears]
Knock, knock, Neo.

Hors ligne Sergorn

Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #747 le: 01 avril 2014 à 23:38:59 »
Bah j'ai vu que Yamato 1, le film live et Yamato 2199, donc oui ca reste mon trou de culture Leijiesque. :o

-Sergorn

Hors ligne Sergorn

Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #748 le: 08 avril 2014 à 13:05:33 »
Un nouveau manga de Leiji Matsumoto en France en Juillet !  [:jump]

Ca s'intitule "24 histoires d'un temps lointains"

Il s'agit d'un receuil d'histoires courtes de 450 pages contenant 24 courtes histoires de Leiji Matsumoto y compris certaines des premières apparitions de Harlock comme "Ucchu Senkan Death Shadow!"

Ca sent l'effet succès du film ça !  [:jump]

-Sergorn

Hors ligne Numby des Poissons

  • Seigneur du Calembour et de la Paresse
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5634
  • Total likes: 290
    • Voir le profil
    • Mon Deviantart
Re : Captain Herlock et autres personnages de Matsumoto
« Réponse #749 le: 08 avril 2014 à 13:06:31 »
Ooooh  [:love]
"Parmi toutes les vérités de l'univers, la plus injuste est qu'on ne puisse pas ramener les morts" - Capitaine Albator

Tags: