Auteur Sujet: Résumés des OAVs de TLC  (Lu 883 fois)

Hors ligne Chernabog

Résumés des OAVs de TLC
« le: 04 avril 2010 à 14:54:49 »
Vu que je suis en train de revisionner ces épisodes, je me suis dit que je pourrais m'occuper des résumés. Je n'ai bien sûr fait que reprendre les résumés déja écrits pour le manga en ajoutant les différences présente dans l'anime.



OAV 01 : La promesse


L'épisode est introduit par le narrateur annoncant le retour au 18ème siècle d'une des confrontations entre Athéna et Hadès qui se répètent depuis la mythologie et mettent en jeu le destin du monde. Les Saints d'Athéna, guerriers de l'espoir, sont également présentés.

Dans un village en Italie, un jeune garçon appellé Alone en train de se promener lorsqu'il voit un chien maltraité par des voyoux. En s'interposant, il se prend les pierres qui étaient destinées à l'animal. Il offre un flacon de peinture couteux en échange du chiot, et les garnements s'en vont, mais sont soudain frappés par un autre garçon, Tenma, un ami d'Alone, qui lui reproche d'avoir donné ce flacon acquis si difficilement, puis finit de corriger la bande de garçons, bien qu'Alone réprouve l'usage de la violence. Ceux ci reconnaissent en Tenma cet enfant de l'orphelinat d'origine japonaise réputé pour sa force, et décident d'abandonner.
Quelques temps plus tard, Alone, dans une église, peint un immense tableau représentant un ange. Il est soudain interrompu par un prêtre qui lui présente un autre homme du clergé. Ce visiteur blond prétend venir d'une église située au plus profond de la forêt, et dit avoir souvent vu Alone rôder autour. Le garçon admet qu'il cherchait a voir la peinture de saint présente dans ce bâtiment. Selon les rumeurs, la beauté de celle ci pourrait émouvoir le pire des criminels et l'inciter a se repentir. Alone souhaiterait pouvoir y poser son regard juste une fois.
Le prêtre fait remarquer qu'Alone aussi pourrait faire pleurer un criminel, car il est l'être le plus pur qui soit. Il demande alors au garçon pour quelle raison les yeux de l'ange ne sont pas peints, et celui ci répond que c'est parce qu'il n'arrive pas à trouver un pigment comparable au rouge du soleil couchant. Tandis qu'une forme d'étoile brille furtivement sur son front, l'homme prétend que les couleurs vues par les humains ne sont que des illusions d'optique crées par la lumière, et ne représentent en rien les véritables couleurs, mais que les peintures de son église elles en revanche ont été faites avec de véritables couleurs. Il suggère a Alone de se rendre dans une montagne au nord du village, lieu où un ange se serait autrefois blessé l'aile, et dont le sang aurait teinté les fruits et fleurs. Là-bas, il pourrait trouver un rouge proche de la réalité.
Alone progresse dans la montagne accompagné de son chien, et trouve que ce lieu ressemble à ce paradis qui dans la mythologie grecque se situe au delà du fleuve Lethe, Elysion. Il est émerveillé par le rouge vif des fruits, mais estime que celui ci ne correspond pourtant pas à ce qu'il cherchait. La beauté des lieux l'incite cependant a rester pour peindre le paysage. Des animaux se rassemblent autour de lui tandis qu'il loue la diversité des couleurs humaines et pense que les gens sont pareils, et que même les garnements d'avant doivent avoir du bon en eux.
Soudain, les animaux s'écartent et une voix l'interpelle. Une jeune fille s'avance en lui disant qu'il peut posséder toutes les couleurs du monde si il le souhaite. Elle lui rappelle que lorsque toutes les teintes se mélangent, le résultat est une couleur sombre. L'inconnue se présente sous le nom de Pandore. Le chien aboie contre elle, mais elle le tue alors d'un simple regard. Elle dit que son seigneur Hadès a besoin d'un corps et s'excuse d'avoir été aussi lente. Elle embrasse Alone, et celui ci se retrouve avec un médaillon au cou frappé de l'inscription "Yours Ever". Des éclairs se font entendre jusqu'à un ruisseau où Tenma est allongé. Celui-ci s'inquiète pour son ami.

Un homme vétu d'habits chinois marche dans une forêt lorsqu'il se fait attaquer par un groupe de trois Spectres mais parvient à esquiver les rayons qu'ils lui envoyent. Gigant, le meneur du groupe,est agacé par l'assurance de l'individu et décide qu'ils vont lui régler son compte. Ils se font pulvériser et réalisent qu'ils viennent de s'attaquer à Dōko de la Balance, un Gold Saint. Ce dernier interroge Gigant afin de savoir où se trouve Hadès, mais le Spectre meurt moqueur en disant que les Spectres sont déjà en train de tous s'éveiller et que Hadès restera caché jusqu'au moment propice. Dōko réalise que le Cosmos qu'il avait ressenti quelques jours auparavant était bien celui d'Hadès, et qu'il doit se dépêcher de le retrouver.
Alone reprend conscience dans l'infirmerie de l'orphelinat, entouré de Tenma et des autres enfants. Tenma a mystérieusement senti qu'Alone avait besoin d'aide et l'a retrouvé évanoui sur le chemin de la montagne. Tenma explique qu'il a l'impression de ressentir l'univers en lui, comme si une force l'habitait et gagnait en puissance. Le médaillon d'Alone tombe au sol, et celui ci réagit violemment quand Tenma veut le ramasser, puis il demande à son ami ce qu'il ressent en lui. Une jeune fille accourt tout à coup pour les prévenir que les pluies ont provoqué une crue de la rivière et qu'ils vont être inondés. Les habitants de la ville ont déjà refermé les portes pour se protéger, sans penser aux orphelins. Alone suggère naïvement qu'en allant demander d'ouvrir la porte, les villageois accepteront. Tenma, conscient qu'en réalité ils ne peuvent compter que sur eux mêmes, décide d'aller seul près de la rivière pour voir ce qu'il peut faire. Une fois sur place, il constate qu'un immense rocher est tombé et fait barrage, ce qui est la raison de le crue. Il frappe sans relâche le roc mais ne réussit qu'à se briser la main. Malgré tout, il ne peut se résoudra à abandonner et s'apprête a redonner un coup. Dōko, dans les parages, ressent un Cosmos faible qui n'est pas celui d'un Spectre et se rue vers ce lieu. Tenma entend les pensées d'Alone et de ses autres amis, puis il concentre son Cosmos et frappe le rocher, qui explose finalement en morceaux. Cependant, cet exploit le laisse sans forces et Dōko le sauve de justesse du courant qui allait l'emporter. Avec ses dernières forces, Tenma lui demande si il a réussi à sauver le village. Le Saint de la Balance lui confirme son succès, impressionné par la détermination de Tenma. Il lui propose de devenir un Saint d'Athéna pour pouvoir protéger les innocents et la justice.
Au village, les gens pensent que ce miracle est du a une intervention divine. Pendant ce temps, Tenma discute avec Alone. Ce dernier essaie de faire le portrait de Tenma, pensant que c'est sa dernière chance. Il regrette de ne pouvoir trouver le rouge assimilé a un soleil couchant qui correspond à la teinte qu'ont les yeux marrons de Tenma lorsqu'ils sont éclairés par le feu. Il décide de laisser le tableau en suspens, et Tenma promet de revenir après être devenu un Saint. Il pense que ce jour là Alone sera devenu encore plus doué qu'il ne l'est, et que cette toile pourra alors être finie. Alone et Tenma retrouvent Dōko, qui est surpris par la teinte très claire des yeux d'Alone. Lui et Tenma partent pour le Sanctuaire tandis qu'Alone les regarde tristement s'éloigner en promettant d'attendre avec patience le jour de leurs retrouvailles.
Sur le parvis de la Cathédrale de la forêt, le prêtre blond demande à Pandore si elle a bien remis le médaillon à Alone, déclarant qu'il est désormais trés précieux pour leur maître. Pandore acquiesse en ironisant sur le fait que le jeune homme ignore le grand destin qui l'attend. Le prêtre ricane aprés avoir prédit le règne sur le monde de son souverain, Hadès.


OAV 2 : L'éveil d'Hadès



Le narrateur introduit l'épisode en présentant le Sanctuaire, lieu de vie des Saints d'Athéna tandis que Shion arrive dans le Palais du Pope, où les onze autres Gold Saints sont déjà réunis.
Sur les terrains d'entraînement du Sanctuaire, des apprentis s'exercent au combat, Tenma inclus. Un jeune homme répondant au nom de Yato se présente à lui, entouré d'une bande d'apprentis visiblement à sa botte, et lui propose un combat amical. Les apprentis tentent de l'en dissuader, sachant que Tenma a réussi à développer son Cosmos tout seul et a été amené au Sanctuaire par le Saint de la Balance lui-même. Mais Yato les envoie balader en prétendant être le plus proche du titre de Saint parmi eux tous. Au courant de la réputation de Yato le faisant passer pour une tête brulée, Tenma essaye de sympathiser avec ce dernier, déclarant qu'ils sont fait pareils. Mais Yato ne cherche que la bagarre et très vite, les deux adversaires débutent un combat que Tenma finit par perdre sous les moqueries de son rival.
Quelques instants plus tard, Tenma essaye de calmer sa colère et tente de briser un immense rocher, sans grand succès, et ne comprend pas pourquoi il ne peut refaire ce dont il avait été capable autrefois lors de la tempête. Dōko lui explique qu'il avait accompli cette prouesse grâce a son Cosmos: toute chose en ce monde est composée d'atomes issus du Big Bang, et chaque personne possède en elle un micro univers rempli d'atomes, le Cosmos. En faisant exploser ces atomes, il est possible de relâcher une immense quantité d'énergie. Le maître démontre ses dires en détruisant l'imposant rocher d'un mouvement de main, puis part en avertissant Tenma que la promesse faite à Alone ne sera pas si facile à tenir, et qu'il va devoir travailler dur chaque jour pour devenir un Saint.
Tenma, seul, se dit que de son côté Alone doit peindre d'innombrables tableaux. Il croit soudain voir ce dernier passer et remarque un Cosmos familier. Il saisit un bras entouré d'un bracelet de fleurs et constate qu'il s'agit de Sasha, une jeune fille avec qui il a grandit à l'orphelinat. Comme celle-ci ne semble pas le reconnaître tout de suite, Tenma lui montre le bracelet de fleur qu'il possède aussi et qu'elle lui avait offert. Sasha ressent un parfum de nostalgie en revoyant Tenma. Prés avoir confirmé à son amie qu'il est venu au Sanctuaire pour devenir un Saint et ainsi tenir la promesse qu'il a faite à Alone, frère ainé de la jeune fille, l'apprenti Saint s'enquiert de la raison de la présence de Sacha en ce lieu. Mais celle-ci semble mal à l'aise à l'idée de lui répondre.
Soudain, le sol explose et des tentacules tentent d'attraper Sasha, secourue de justesse par Tenma. L'assaillant s'avère être Raimi du Worm, un Spectre qui s'en prend alors au jeune homme, ravi de pouvoir se distraire avant d'accomplir sa vraie mission. Tenma est pris au piège, mais parvient à faire exploser son Cosmos sous le coup de la colère et détruit les tentacules qui l'enserraient, alors que Raimi reportait son attention sur Sasha.
Le Spectre, surpris, utilise son Worm's Bind tout en se demandant si ce garçon qui n'est pas encore Saint a vraiment utilisé intentionnellement son Cosmos. Il piétine son adversaire, mais Sasha l'intime d'arrêter et ajoute qu'elle ne lui pardonnera pas. Raimi est impressionné par l'immense Cosmos qui émane d'elle et réalise qu'il s'agit de sa cible. Il se jette sur elle en utilisant le Worm's Bind, mais est stoppé dans son élan par une pluie d'étoiles qui l'atteint dans le dos. Shion du Bélier a abattu l'intrus avec sa Stardust Revolution, et s'agenouille devant Athéna en s'excusant d'arriver aussi tard.
Tenma, à terre, comprend aux dires du Gold Saint que son amie est la réincarnation d'Athéna, et celle ci lui renvoie un regard triste. Au loin, dans le village de leur jeunesse, Alone peint une toile.

Deux ans plus tard.

Dans le Colisée, Tenma contre un adversaire au physique collosal. Yato se trouve parmi les spectateurs et semble certain de la défaite de son rival mais celui-ci bat facilement son adversaire et va même jusqu'à montrer sa maitrise du Cosmos en pulvérisant un pilier qui s'apprêtait à s'abbatre sur son adversaire. Ce dernier combat lui permet de devenir un Saint, et il endosse ainsi sa Cloth de Pégase fraichement reçue. Le Pope le félicite, et annonce qu'étant donné l'accroissement du nombre de Spectres en Italie, le jour de combattre arrivera bientôt. Tenma écoute attentivement ces paroles et quitte le Colisée sous les regards de Sasha souriante, ce qui semble déplaire à Yato. Maintenant que sa promesse est tenue, Tenma se demande ce qu'est devenu Alone.
Celui-ci peint dans une forêt et a fait d'innombrables toiles depuis sa séparation avec son ami, mais son cœur pleure. Tout ce qu'il a peint a été dépourvu de sa vie, et l'on peut constater que le morceau de forêt qu'il a représenté est devenu complètement desséché dans la réalité. Pandore arrive en se moquant de son désespoir, mais ajoute cependant que ses toiles sont merveilleuses car la mort est la plus belle des délivrances. Elle l'invite alors à venir contempler la fameuse peinture de saint présente dans la Cathédrale de la forêt. Alone reconnaît devant la porte ouverte le prêtre qui lui avait rendu visite dans le passé, agenouillé. L'homme invite le jeune homme à entrer.
Sasha observe les étoiles depuis sa terrasse, trouvant que les astres se déplacent plus vite que d'habitude. Tenma lui rend visite sur cette terrasse surélevée, et la jeune fille se demande comment il a pu pénétrer dans la demeure privée d'Athéna. Il refuse de le dire, pour la taquiner, puis est heureux de pouvoir enfin discuter avec elle, car les occasions de l'apercevoir ont été rares depuis son arrivée au Sanctuaire. Ils évoquent leur enfance. Sasha était toujours prête à défendre son grand frère Alone, et Tenma lui aussi protégeait tous les gens de l'orphelinat. Quand Sasha a été adoptée, Tenma l'a remplacée auprès d'Alone. Sasha demande à Tenma si il sait que les Spectres se réunissent aux environs des lieux de leur enfance. Il lui confirme être au courant, puis ils espèrent qu'Alone se porte bien, mais restent empreints de doute.
Alone a franchi le seuil de la Cathédrale. Là, il s'aperçoit que l'ombre du prêtre renvoie une forme inquiétante, qui laisse supposer que son apparence actuelle n'est qu'une tromperie. Alone lance un regard effrayé vers l'étrange personnage, puis s'engage dans un couloir obscur à la recherche de la rédemption que pourra lui apporter cette œuvre. Il tombe sur une image inattendue: lui-même vêtu d'une armure à l'apparence majestueuse et entouré de mort vivants. Alone, abasourdi, ne comprend pas le sens de cette peinture. Hypnos lui demande de ne pas se détourner de cette image, car il s'agit de sa véritable apparence, celle de leur sauveur. Il lui rappelle que le premier lieu où il a apporté la délivrance n'était autre que l'orphelinat. Trois jours auparavant, Alone avait peint les portraits des enfants et ceux ci ont ensuite tous perdus la vie. Il se remémore l'orphelinat plein de sang et hurle. Sa peinture a pris leurs vies. Hypnos lui dit de ne pas pleurer et de jeter un coup d'œil plus attentif à la peinture. Alone se voit en Surplis, embrassé par ses amis de l'orphelinat. Hypnos raconte que la mort les a délivrés de la peur ou de la famine. Alone constate que les enfants sourient et se laisse peu à peu convaincre. Son image en Surplis lui tend la main.
Au Sanctuaire, une grande partie de la lune disparaît dans l'obscurité. Contrairement à Tenma, Sasha semble comprendre ce que cela signifie.
 Alone saisit la main qui lui est tendue et dit avec une intonation qui n'est pas la sienne qu'il est le dieu des Enfers, celui qui commande aux morts : Hadès.
Sacha ressent l'éveil du sombre souverain et déclare que la Guerre Sainte vient de commencer.

OAV 3 : Le début de la Guerre Sainte


L'épisode commence sur une présentation des Saints d'Athéna par le narrateur (à l'image, on peut voir des Bronze Saints correspondant sans doute au groupe de Seiya).

Des Silver Saints ont été envoyés en mission de reconnaissance dans la forêt prés de la Cathédrale. Ils y tombent sur un groupe de Spectres mais le Saint de la Flèche les terrasse avec sa technique : Phantom Arrow. Seul l'un d'entre eux parvient à se relever et à s'enfuir. Le groupe de Saints décide de le suivre à distance. Le guerrier d'Hadès les conduits dans la Cathédrale. Là, ils voyent des Spectres sous les ordres de Pandore punir le fuyard pour s'être dérobé devant des ennemis tandis que les Silver Saints se retrouvent coincé dans le batiment, à la merci de tout un groupe de guerriers infernaux.
Quelques temps plus tard, au Sanctuaire, trois Silver Saints en piteux état, ceux de Cerbère, de l'Aurige et de la Flèche, viennent faire leur rapport sur leur mission de reconnaissance en Italie. Athéna les écoute attentivement, entourée du Pope, de Shion et de Dōko. Les Silver Saints disent que leur groupe a effectivement rencontré des Spectres, et qu'un combat s'est engagé aux alentours d'une cathédrale perdue dans une forêt. Ils précisent avoir perdu et s'être tous fait tuer. Les deux Gold Saints sont surpris par cette étrange affirmation, mais avant d'avoir pu demander des explications, ils voient les Silver Saints passer à l'attaque. Ceux ci lancent dirigent leur assaut sur d'Athéna. Shion et Dōko déjouent l'agression mais trouvent que le Cosmos dégagé par ces ennemis est trop fort pour des Silver Saints. Les trois agresseurs disposent maintenant d'armures aux reflets sombres qui ressemblent a leurs Cloths: des Surplis. Ils disent avoir vendu leurs âmes a Hadès en échange d'une nouvelle vie, et tentent un nouveau coup d'éclat. Athéna, troublée, lit dans le cœur de ces anciens Saints, et demande a Shion et Dōko de s'arrêter, mais il est déjà trop tard: les deux Gold Saints pulvérisent les Silver Saints avec le Rozan Hyaku Ryū Ha et la Stardust Revolution. Athéna avait ressenti la douleur de ces Saints et leur refus intérieur de la blesser. Elle va auprès d'eux et pleure, car elle sait qu'un Cosmos externe les manipulait, jamais il ne l'ont reniée. Les Silver Saints disparaissent en poussière près de leur déesse.
Shion et Dōko demandent la permission de partir en mission, furieux d'avoir du tuer d'autres Saints. Le Pope accepte en leur demandant de préparer un petit groupe de Bronze Saints et Silver Saints pour les accompagner. Il ajoute que leur destination sera la ville située aux alentours de la forêt dont parlait Cerbère. Tenma enfile son casque tandis que Dōko et Shion donnent leurs dernières instructions au groupe. Le Saint de Pégase comprend que leur destination n'est autre que leur village natal. Alors que Tenma demande ce que pense Sasha de tout ceci, Yato lui rétorque qu'il doit appeler la déesse "Dame Athèna". En guise de réponse à la question posée par Pégase, Dōko déclare qu'Athéna prie pour leur sécurité. Shion quand à lui ordonne au groupe de ne pas jouer avec leurs vies, il pense particulièrement à Yato qui n'est devenu le Saint de la Licorne que récemment. Ce dernier semble véxé devant ce qu'il juge être un manque de confiance. Soudain, Sasha paraît au yeux de Tenma qui se dit qu'elle doit se faire du soucis leur village natal et pour son frère mais Athèna lui envoie un sourire d'encouragement. Yato regarde la scène avec mépris.
La troupe fait route et arrive a destination. Tenma reconnaît les lieux où il a passé son enfance. Il est surpris qu'Hadès ait choisi ce lieu pour se réincarner, et est particulièrement inquiet pour Alone. Une lumière surgit par dessus les arbres en direction de la ville. Tenma quitte alors le groupe et se rue là bas. Dōko et Shion décident que la troupe va le suivre. Tenma voit une scène de désolation. La ville est en ruines et en feu. Il fonce vers son orphelinat. Sur place, Tenma est paralysé d'horreur: il n'y reste que du sang sur les murs et des peintures représentant ses amis. Un Spectre l'attaque soudain en brisant un mur. Phlégyas du Lycaon, l'étoile céleste du crime, envoie de ses deux mains son Howling Inferno. Mais l'inattendu se produit: Tenma, simple Bronze Saint, bloque son attaque et envoie fou de rage une multitude de coups de poing, le Pegasus Ryū Sei Ken. Phlégyas meurt sur le coup, et Tenma voit au sol une esquisse peinte par Alone. Il dit alors qu'il ne pourra jamais pardonner cela à Hadès. Alone, occupé à peindre le village, ressent la voix de Tenma et comprend que son ami d'enfance est revenu en ayant tenu sa promesse de devenir Saint. Alone a également tenu la sienne, il a finalement trouvé un rouge digne des yeux de Tenma : le rouge sang. Il part à la rencontre de son ami et laisse la fresque. De nombreux morts sont a déplorer dans le village, et Tenma dit a Dōko qu'il ne pourra jamais pardonner cela a Hadès. Un cri de douleur retentit et ils découvrent Yato, gravement blessé. Soudain, Alone plane face a eux, souhaitant un bon retour chez lui à un Tenma horrifié qu'il nomme. Tenma ne peut en croire ses yeux, Alone, le garçon aux longs cheveux blonds qui fut tel un frère pour lui est l'hôte d'Hadès.

Une scène d'enfance. Tenma, Alone et Sasha sont sous un arbre et la petite fille offre des bracelets de fleurs aux deux garçons. Alone la félicite pour son talent, mais Tenma ne pense pas que cela aille pour des garçons. Sasha lui rappelle qu'elle va bientôt devoir les quitter et qu'elle fait ces porte- bonheurs tant que c'est encore possible. Elle pense que ces bracelets les réuniront un jour lorsqu'ils seront tous séparés, puis fond en larmes.
Dōko est surpris de voir qu'Hadès s'est réincarné en utilisant le corps d'Alone, le frère de Sasha. Tenma n'arrive pas à admettre que son ami soit responsable de ce massacre. Alone trouve que Tenma n'a pas changé, contrairement à lui même, et en est un peu jaloux. Il dit à Tenma qu'il a lui aussi tenu sa promesse en faisant le portrait de nombreuses personnes. Tenma remarque le bracelet de fleurs au poignet de son ami et réalise qu'il n'y a pas erreur sur la personne. Alone fait remarquer à Tenma que maintenant qu'il est devenu un Saint, il est grand temps de terminer le portrait entamé deux ans avant. Il lui dit avoir trouvé le rouge parfait, et il trempe alors son pinceau dans la mare de sang crée par les corps des villageois, sous les yeux horrifiés de Tenma. Alone barre d'une croix le tableau de Tenma, tuant par la même occasion son ami. Tenma crache du sang et arrache le bracelet de fleurs d'Alone dans sa chute. Dōko se précipite vers son protégé et voit les cheveux d'Alone virer au noir total. Alone pleure des larmes de sang en faisant ses adieux à Tenma et Sasha. En se remémorant l'affection que Tenma avait pour son ami, Dōko demande furieux à ce dernier pour quelle raison il a assassiné son ami d'enfance. Hadès lui répond froidement que la mort est la délivrance. Dōko fonce vers le Dieu des Enfers afin de venger Tenma, mais arrête son élan à cause de flammes noires surgies devant lui. Un Spectre doté d'un Surplis aux ailes déployées se tient entre le Gold Saint et le Dieu des morts. Il se présente comme étant Kagaho du Bénou, l'étoile céleste de la violence, et déconseille à Dōko de lever la main sur Hadès. Le Saint de la Balance n'a que faire de ces menaces et lance son Rozan Hyaku Ryū Ha. Kagaho riposte avec son Corona Blast, et un cercle de flammes noires s'entrechoque avec une centaine de dragons. Les techniques s'annulent en laissant un cratère entre leurs utilisateurs. Kagaho, qui saigne légèrement à la bouche, sourit de satisfaction. Dōko est impressionné de voir que ce Spectre possède un Cosmos capable de rivaliser avec les Gold Saints, mais ne compte pas renoncer. C'est à ce moment là que Shion arrête son ami. Il lui dit que poursuivre le combat ne fera pas revenir leurs compagnons tués et qu'ils feraient mieux de partir. Dōko accepte ce conseil, et Kagaho se moque d'eux. Pourtant Hadès dit qu'il les laisse fuir. Les deux Gold Saints repartent la tête basse, tandis que derrière eux une immense falaise s'érige au cœur de la forêt et élève la cathédrale au firmament.
Dans la cathédrale, Hadès est assis sur son trône, chien sur les genoux, avec Pandore à ses côtés. Face à lui se tiennent les Spectres qui composent la quasi-totalité de son armée. Hadès bouge la main et leur demande de regarder attentivement en l'air. Des constellations correspondant aux Saints apparaissent sur la voûte. Cheshire fait remarquer qu'un coin de ce ciel artificiel s'assombrit, et Pandore explique que la constellation de Pégase vient de s'éteindre, le Saint lui correspondant ayant eu l'honneur d'être tué de la main même d'Hadès. Le Dieu dit à ses hommes que le mélange de toutes les couleurs produit une teinte sombre, et souhaite qu'ils l'aident à repeindre ce monde tout en prenant la vie d'Athéna. Pandore ordonne à Minos du Griffon, l'étoile céleste de la Noblesse, de se rendre au Sanctuaire pour donner aux Saints une démonstration de la force des Spectres. Celui-ci accepte plein de ferveur et se met en route.
Peu après cette réunion, Hadès demande à Kagaho pourquoi il n'était pas présent, tout en peignant un tableau. Kagaho explique qu'il a une aversion pour les lieux remplis de gens et Hadès reconnaît bien là le caractère de ce Spectre. Le Dieu lui demande alors pourquoi il est venu, et Kagaho demande à voir son bras droit. Un légère coupure est visible. Kagaho frappe violemment le mur en comprenant que cette blessure a dû être causée par le Rozan Hyaku Ryū Ha de Dōko. Il promet de faire payer cet affront au Saint de la Balance, puis entend un bruit à l'extérieur. Il voit que Minos et ses hommes se sont mis en route pour le Sanctuaire. Il décide de partir dans leur sillage.
Dans les ruines du village, Yato s'extirpe des décombres et se demande où ont bien pu passer Dōko ou Hadès. Il voit une immense falaise devant lui sur laquelle se trouve la Cathédrale d'Hadès. Il se retourne et découvre à ses côtés le corps sans vie de Tenma. Il espère que son compagnon est encore en vie et lui demande de tenir bon tandis qu'une forme encapuchonnée les observe.



OAV 4 : Les prières du bracelet de fleurs



Athéna voit Alone près d'un arbre, en train de lui tourner le dos. En se rapprochant elle remarque qu'il pleure et tient quelque chose dans ses bras, emballé dans un drap. Soudain Alone est vêtu du Surplis d'Hadès et le drap tombe, révélant la tête ensanglantée de Tenma. Ceux-ci s'éloignent alors qu'elle tente de les rattraper. Sasha s'éveille en sursaut dans sa chambre et entend au travers de la porte les voix de Shion et Dōko venus faire leur rapport. Ils lui disent que la mission en Italie a été un échec: trois Silver Saints et un Bronze Saint sont blessés, et deux autres Bronze Saints ont disparu et sont présumés morts eux aussi. Ils ajoutent que la ville voisine de la Cathédrale n'est plus qu'un tas de ruines, et qu'Hadès a dressé un kekkai qui les empêche d'approcher de son repaire. Ils se doivent de signaler que l'hôte choisi par Hadès n'est autre que son frère Alone. Elle demande le nom des deux Bronze Saints supposés morts, et Dōko lui avoue qu'il s'agit de Tenma et de Yato. Il ne pense pas que les corps puissent être retrouvés dans les décombres trop nombreux du village. Sasha accepte les faits et dit qu'il faut se préparer à l'avancée de l'armée d'Hadès. Elle leur demande de mettre en place des défenses aux alentours du Sanctuaire ainsi que l'a suggéré le Pope. Elle remercie les deux Gold Saints pour leurs efforts et leur dit d'aller se reposer avant de s'occuper des troupes de Silver Saints et Bronze Saints. Face à la porte fermée, Shion et Dōko compatissent pour Sasha qui a perdu son ami d'enfance et vu son frère devenir un ennemi, et pensent qu'elle ne devrait pas chercher à retenir ses larmes. Seule dans sa chambre, Sasha a un regard mélancolique.
Yato extirpe Tenma des décombres de la ville en lui disant que même si il ne l'aime pas trop, il est hors de question de le laisser mourir, Athéna serait trop triste. La forme encapuchonnée s'approche, surprise de voir qu'il reste des survivants. Yato pense qu'il s'agit d'un Spectre et donne un coup de poing, facilement évité par l'inconnu qui enlève sa toge pour prendre le jeune guerrier au piège. Yato s'aperçoit étonné qu'il s'agit d'une jeune fille aux cheveux longs, qui d'ailleurs l'encastre dans le sol sans difficulté. Elle lui dit de ne pas utiliser son Cosmos, car cela pourrait attirer les Spectres. Elle est venue à la rencontre de Tenma sur ordre de son maître. Yato lui répond que c'est inutile car le Saint de Pégase est visiblement mort, et qu'en ce qui le concerne il n'a pas de raisons de faire confiance à une inconnue. Elle se présente alors comme étant Yuzuriha, une guerrière de Jamir, et ajoute que Tenma n'est pas encore tout à fait mort. Yato a peine à croire une telle affirmation, mais Yuzuriha confirme que c'est ce que son maître lui a dit. Elle dit à Yato de prendre Tenma sur ses épaules, puis utilise ses pouvoirs télékinesiques afin de téléporter tout le monde aux alentours de Jamir. Le groupe se retrouve dans une chaîne de montagnes au milieu de laquelle on peut distinguer une tour. Yuzuriha dit à Yato que le maître des lieux les attend. Ils traversent le pont étroit menant à la tour, Yato ayant du mal à cacher son malaise lorsqu'il voit les cadavres de Saints gisant au fond du précipice. Ils arrivent devant la tour, et la guerrière dit au Saint de la Licorne que le maître de Jamir l'attend à l'intérieur. Yato se dirige vers l'entrée, mais continue de nourrir des doutes sur ces personnes. Il pénètre dans la tour, et voit une immense salle remplie de Cloths en morceaux près de leurs Pandora Boxes, les boîtes supposées contenir les protections des Saints. Il s'affole, pensant que la Jamirienne est bel et bien une servante d'Hadès, et l'agresse en vain. Il sent tout à coup un puissant Cosmos derrière lui et s'inquiète de ce renfort. Un vieil homme aux cheveux blancs lui demande de se calmer et le met à terre d'un doigt. Un jeune garçon apparaît subitement (il a utilisé la téléportation) tandis que l'homme en robe, lui dit que les gens de Jamir combattent également pour Athéna, mais d'une autre manière. Yato, toujours empreint de doutes, demande ce que signifient toutes ces Cloths brisées. Le vieil homme comprend qu'une démonstration est nécessaire, et soudain la Cloth de la Licorne quitte Yato. Yato est surpris, mais une autre chose accroît son étonnement: Yuzuriha a les poignets en sang. Le maître rappelle à Yato qu'une Cloth morte comme la sienne a besoin de sang pour renaître, mais avec le début de la Guerre Sainte ils ne peuvent se permettre d'avoir des Saints épuisés. Yuzuriha verse son sang sur la Cloth de la Licorne, puis s'évanouit tandis qu'Hakurei explique qu'elle a un Cosmos du niveau d'un Silver Saint. Il annonce enfin à Yato que Jamir est le lieu de renaissance des Cloths. La nouvelle Cloth de la Licorne recouvre le corps de Yato, qui la trouve plus légère qu'avant et sent ses forces lui revenir. Il va voir Yuzuriha, qui vient de reprendre connaissance, soucieux pour sa santé. Elle le rassure et ils s'occupent finalement du cas de Tenma. Le maître de Jamir montre que le bracelet de fleurs que Tenma a au poignet maintient son âme près de son corps, car il est empreint du Cosmos protecteur d'Athéna. Il en déduit que Tenma doit être en train de se diriger vers le monde des morts et fait remarquer qu'il leur reste peu de temps pour secourir le Saint de Pégase, car les fleurs commencent à faner. Yato dit que ce qui le préoccupe n'est pas Tenma, mais la peine qu'aura Athéna si il meurt, et demande de quelle manière il peut le sauver. Hakurei apprécie son courage digne d'un Saint d'Athéna, et ajoute que pour aller dans le royaume des morts, il faut soi même avoir perdu la vie. La stupeur de Yato est de courte durée: le maître de Jamir sort une épée et lui dit qu'il va mourrir.

Hakurei porte un coup de son épée vers Yato, mais aprés avoir volontairement évité le jeune homme, il la range dans son fourreau et lui dit de la prendre car elle lui servira de protection dans l'autre monde, où nul être vivant ne peux s'aventurer sans perdre automatiquement la vie. En revanche, cette épée fût trempée du sang d'Athéna lors de la précédente Guerre Sainte, ce qui en fait une épée capable de le protéger des effets néfastes de cet endroit, même si cela ne sera que temporaire, à l'image du bracelet de fleurs de Tenma. Le vieux maître demande à Yato si il sait ce qu'est le Seki Shiki, et se lance alors dans une explication. Le Seki Shiki est le nom que les chinois donnent à l'amas de Praesepe, situé au cœur de la constellation du Cancer, et correspondant à la loge lunaire des fantômes dans les constellations chinoises. Les étoiles bleutées du Seki Shiki ressemblent aux feux follets émis par les corps en décomposition, et ainsi l'amas de Praesepe est considéré comme une porte reliant le monde des vivants et celui des morts, par laquelle s'engouffrent les âmes. Hakurei possède justement une technique permettant d'y envoyer un être vivant, et utilise aussitôt son Seki Shiki Meikai Ha. L'âme de Yato est arrachée de son corps en compagnie de l'épée et fonce vers le Seki Shiki. Tandis qu'il s'éloigne Hakurei lui crie d'enflammer son Cosmos jusqu'à ses extrêmes limites.
Yato chute et se relève au milieu d'un paysage désolé,rapidement rejoint par Yuzuriha qui atterrit sur sa tête. Hakurei lui a demandé de prêter main forte à Yato et de le protéger si nécessaire, même si ce dernier estime qu'en tant qu'homme ce serait plutôt lui qui devrait s'occuper de Yuzuriha. Les deux jeunes guerriers observent l'endroit qui s'avère être le Yomotsu Hirasaka. Des hordes de gens, esprits des victimes de l'attaque d'Hadès en Italie, gravissent une imposante colline menant à un trou béant : le passage vers les Enfers. Tandis qu'ils comtemplent ce sinistre défilé, les deux combattants remarquent une sorte de bâtiment au loin.
A l'intérieur, Tenma reprend conscience dans ce qui ressemble à une salle de torture, et voit un Spectre s'approcher de lui, vêtu d'un Surplis comportant un visage au niveau du cœur. Ce Spectre au regard sadique se présente comme étant Fyodor de la Mandragore, l'étoile céleste de la blessure. Il sait qu'il a en face de lui le Saint de Pégase, ancien ami de l'hôte d'Hadès. Il pense que Tenma est encore capable de se mouvoir librement du fait de la bonté d'Hadès. Ces paroles énervent le Saint qui ne veut pas entendre un Spectre parler de gentillesse, et tente de donner un coup de pied malgré ses bras attachés, que Fyodor évite sans peine. Le visage sur le torse de son Surplis prend une expression agressive et lance un cri strident étourdissant Tenma. Fyodor lui assure qu'il ne restera pas seul longtemps dans le monde des morts, car l'un des Trois Juges des Enfers, Minos du Griffon, est en route vers le Sanctuaire. Hadès leur accorde le privilège de tous mourir ensemble. Sur ces paroles, Fyodor s'en va, laissant Tenma crier de rage, tandis que Yuzuriha et Yato, cachés pensent que c'est le moment propice pour aller aider leur compagnon. Ils sont alors attaqués sans crier gare dans le dos par un soldat, qui rate cependant son coup de faux.Ils sont forcés d'atterrir en plein dans la salle de torture, à la grande surprise de Tenma. Il se moque de Yato en disant qu'il a bien évidemment dû se faire tuer lui aussi. Le Saint de la Licorne lui dit de se taire, mais pendant ce temps Yuzuriha conclut le court combat contre Markino en l'attrapant dans son foulard, puis en l'assommant d'un violent coup de pied. Tenma et Yato sont étonnés de voir une telle force chez cette jeune fille qui ne fait même pas partie des Saints. La voix de Fyodor résonne, et celui ci se fait un plaisir à l'idée de tuer tous les intrus qui se sont faufilés dans ce monde. Il arrive derrière Yuzuriha et le visage de son Surplis ouvre la bouche afin de lancer son Strangle Shrill. Yato s'interpose pour protéger Yuzuriha, puis se relève en forme, prêt à contre attaquer. Tenma se dit que Yato à quand même dû subir un choc important et le prévient, un peu tard, que l'attaque de Fyodor produit un effet paralysant. Le Spectre confirme que l'onde de choc projetée par la face sur sa poitrine n'est pas normale, et leur offre de plus amples explications sur le mythe de la Mandragore. Celle ci est une plante poussant sous les corps des pendus, et dont les deux racines verticales lui donnent une forme vaguement humaine. La légende veut qu'une Mandragore arrachée produise un cri strident mortel pour tout être vivant aux alentours. Yuzuriha se lance à l'attaque, mais est repoussée par l'onde de choc du masque, et Yato n'a guère plus de succès, affaibli par les coups précédents. Fyodor soulève Yato par le cou, intrigué par le fait que tant de vivants s'infiltrent en ce lieu, et le prévient qu'il va le tuer. Yato sourit et frappe à bout portant le masque du Surplis avec un violent coup de pied, le Unicorn Gallop. La face hurlante est fissurée, provoquant la colère de Fyodor, qui envoie Yato au tapis d'un coup de poing. Yuzuriha repart à l'assaut afin d'empêcher le Spectre d'aller tuer Yato, mais se fait balayer d'un rien. Tenma brise ses chaînes, poussé par la volonté de sauver ses amis. Fyodor n'en revient pas de voir un tel regain de force chez ce Saint à moitié mort. Tenma concentre sa centaine de météores en un unique coup focalisé sur sur un seul point, le Pegasus Sui Sei Ken. Fyodor reçoit l'attaque en plein cœur et en meurt, le Surplis démoli.
Tenma va voir ses amis et Yato grogne un peu devant le fait qu'il était à l'origine venu en sauveteur et que ce soit finalement lui qui passe un mauvais moment. Le Saint de Pégase  lui demande si il est vrai qu'il n'est pas tout à fait mort. Yato lui explique que le bracelet de fleurs tressé par Sasha l'a protégé suite à sa mort contre Hadès, mais qu'ils n'ont guère de temps à perdre. Tenma confirme qu'ils doivent vite retourner dans le monde des vivants, car il a appris que Minos était en route vers le Sanctuaire. Yuzuriha les interrompt pourtant pour leur dire qu'ils ne peuvent rentrer tout de suite. Ils doivent continuer à s'enfoncer dans les Enfers afin d'accomplir une mission d'une importance capitale pour cette Guerre Sainte.
Minos et ses hommes sont arrivés à proximité du Sanctuaire. Le Juge des Enfers est bien décidé à prouver que comparé à lui, le Sanctuaire et même Athéna ne sont que de vulgaires marionnettes avec lesquelles il pourra jouer à sa guise.


OAV 5 : Les roses empoisonnées


Pandore vient s'entretenir avec Hadès, alors qu'il est occupé à détruire une ville en la peignant. La jeune femme s'excuse d'interrompre le divertissement de son maître. Elle lui rapporte que Fyodor de la Mandragore, chargé de surveiller Yomotsu Hirasaka, a été tué par des intrus. Peu de temps avant, il leur avait transmis une information intéressante: Tenma de Pégase était apparemment sous sa garde. Hadès à brièvement une expression de surprise qui le fait ressembler à Alone non-possédé. Pandore pense pourtant qu'il doit s'agir d'une erreur, car Hadès à lui même tué Tenma, et la constellation lui correspondant s'est éteinte sur la voûte étoilée de la cathédrale.
Tenma, Yuzuhira et Yato courent dans un sombre tunnel. Lorsque le Saint de Pégase se permet d'appeller Athéna par son nom civil, le Saint de la Licorne le frappe. Une dispute s'en suit sous le regard perplexe de Yuzuhira qui finit par leur rappeler l'urgence de la situation. Les 3 guerriers reprennent donc leur course. Tenma jure de revenir dans le monde des vivants pour y retrouver Sasha.
Hadès comprend que la réaparition de Pégase doit être le fruit d'une intervention d'Athéna, mais garde ses pensées pour lui et demande à Pandore ce que deviennent les Spectres envoyés au Sanctuaire. Elle rassure Hadès en lui rappelant que Minos est là bas, et que le Sanctuaire sera une scène idéale pour exercer ses talents de marionnettiste. Au même moment, plusieurs constellations s'éteignent sur la voûte étoilée, dispersant leurs doutes.
Au Sanctuaire, Minos est entouré de Saints inconnus en piteux état, pris dans des fils invisibles. Un autre Saint et le Saint d'Héraclès déjà blessés veulent lui barrer la route, mais cela ne fait qu'amuser le Juge qui rit de leur détermination alors qu'il sont si faible. Il utilise son Cosmic Marionetion. Du bout de ses doigts, de nombreux fils invisibles saisissent les deux Saints qui ne sont plus que des marionnettes entre ses mains, puis il met fin à leurs vies en leur brisant leurs corps d'un mouvement de bras. Les Spectres à son service viennent le prévenir qu'ils ont aussi pu tuer les Saints qu'ils ont rencontré, mais pensent que des renforts vont bientôt arriver, ce qui n'inquiète guère Minos, qui ne fait pas grand cas des Saints. En poursuivant leur chemin, les Spectres découvrent avec stupeur que la route menant au Sanctuaire est tapissée de roses rouges. Deux d'entre eux s'avancent et se mettent à piétiner cette menace dérisoire, mais sont tout à coup pris d'un malaise et meurent en vomissant du sang. Un nouveau Spectre apparaît et conseille à Minos de ne pas s'approcher plus de ces roses, car il s'agit des fameuses Royal Demon Roses au parfum mortel. Minos est plutōt surpris de voir un des hommes de Rhadamanthe en ce lieu, Niobé du Deep, l'étoile terrestre de l'obscurité. Ils remarquent enfin le responsable de ce décor: Albafica le Gold Saint des Poissons est assis sur un tas de colonnes au milieu du champ de roses et se présente à eux. Minos se réjouit d'avoir enfin devant lui un des douze Gold Saints, l'élite de l'armée d'Athéna. Mais la principale chose qui le fascine est l'incroyable beauté de son adversaire. Albafica confirme les dires de Niobé: ce parterre de Royal Demon Roses provoquera la mort de tous ceux qui oseront y pénétrer et en respireront le parfum. Il leurs conseille plutōt de rentrer chez leur maître la queue entre les jambes, tels des chiens peureux. Trois Spectres foncent sur Albafica en sautant par dessus les roses, incrédules vu que le Gold Saint arrive lui même à survivre dans ce champ de roses. Albafica les intercepte aussitôt en leur jetant des Royal Demon Roses. Les inconscients s'écrasent au sol et meurent en crachant du sang, ne pouvant croire que le Saint des Poissons soit insensible à un tel poison. Niobé met en garde Minos qu'Albafica est comme ses roses, cet être est lui même une chose empoisonnée derrière sa beauté trompeuse.
Shion regarde le paysage au loin depuis la Maison du Bélier, et le brouillard rouge qui s'élève lui fait comprendre qu'il doit s'agir des Demon Roses d'Albafica. Dōko arrive pour le prévenir que les défenses autour du Sanctuaire sont prêtes grâce au travail de tous les Gold Saints. Ils voient qu'Albafica a pris l'initiative de les protéger en amont, en allant ériger seul un parterre de roses empoisonnées autour du Sanctuaire. Ceci rappelle à Shion le rôle du Saint des Poissons: le temple qu'il garde étant le dernier avant le palais du Pope, le Saint qui en a la charge a le devoir de mettre en place une ultime défense sous la forme des mortelles Demon Roses sur les marches qui suivent son temple. Pour survivre à proximité de ces roses, il doit développer une immunité biologique, et c'est le cas d'Albafica dont le sang est devenu toxique, ce qui fait de lui un poison humain. Dōko pense que même les belles roses ont leurs épines, mais Shion ajoute qu'au delà de ça, elles sont surtout solitaires.
Albafica demande à Minos si il va encore envoyer ses hommes vers une mort certaine, ou si il va se décider à venir l'affronter lui même. Minos fait un sourire carnassier de satisfaction, mais Niobé insiste pour aller se battre d'abord contre le Gold Saint. Il saute en plein dans le champ de fleurs et trouve que leur parfum est plutôt agréable, mais inoffensif contre lui. Albafica ne pense pas qu'un Spectre de seconde zone comme lui soit bien placé pour juger ses Demon Roses, ce qui énerve Niobé qui se jette alors sur Albafica en précisant qu'il va lui démolir le visage. Le poing du Spectre est stoppé net par une rose noire qu'Albafica tient dans sa main. Le Gold Saint, avec un regard étrange, demande à Niobé ce qui lui pose problème chez son visage. Le guerrier d'Hadès se demande ce que peut être cette nouvelle rose noire qui bloque son poing. Albafica lui répond que ce sont des roses dévorant tout sur leur passage, les Piranhan Roses. Il en envoie une volée sur Niobé.

Le Spectre évite le danger de justesse. Malgré tout, ces fleurs détruisent une épaulette de son Surplis et la colonne derrière laquelle il tentait de se cacher. Albafica le félicite pour avoir survécu jusque là aux Royal Demon Roses, mais ajoute que ça va bientôt être la fin. Pourtant, le Gold Saint a une désagréable surprise: ses roses sont en train de faner et leur parfum est remplacé par une autre odeur. L'aura néfaste qui s'est répandue depuis le corps de Niobé est l'effet de sa Deep Fragrance, technique dont le doux parfum fait perdre les cinq sens et entraîne sa victime vers un sommeil qui se conclue par sa mort. Albafica est inquiet, car non seulement le parfum va détruire sa barrière de Demon Roses, mais il va aussi mettre en péril les habitants du village voisin de Rodorio. Albafica fait alors en sorte d'aspirer tout l'air empoisonné vers lui, au grand étonnement de son adversaire.
Les habitants de Rodorio voient avec inquiétude le brouillard rougeâtre des Demon Rose s'estomper au loin. Bien qu'ils doutent qu'un Saint puisse être vaincu ainsi, ils se font du soucis car ils pensent que leur village ne représente qu'une quantité sacrifiable aux yeux des Saints, concentrés sur la protection d'Athéna. Une jeune fille tient une rose inoffensive d'Albafica et garde confiance en lui, car le Saint a promis de protéger leur village.
Albafica ne fait plus un mouvement, et Niobé, qui le pense mort, se met à le frapper pour avoir abîmé son Surplis. Soudain, le Spectre recule car il pense avoir perçu un mouvement chez Albafica. Niobé constate qu'il est encerclé par un nuage de sang, tandis qu'Albafica redonne des signes de vie, avec une légère coupure à la main d'où sort cette vapeur de sang. Le Gold Saint n'a rien à craindre du Deep Fragrance car il passe chaque jour de l'année en compagnie de ses roses empoisonnés, et plus que tout, son propre sang est du poison. Albafica projette a partir du nuage rouge des dizaines d'aiguilles de sang qui transpercent Niobé de part en part, le Crimson Thorn. Puisque le parfum des Demon Roses était stoppé par le Deep Fragrance, Albafica a jugé préférable d'envoyer directement le poison dans le corps du Spectre. Niobé s'écroule, mort. Minos est réjoui et impatient de se battre. Il ajoute que le spectacle était magnifique, tout en s'approchant d'Albafica, lui même ravi de pouvoir en découdre avec le Juge. Le Cosmos de celui-ci prend l'apparence d'un griffon, et il utilise son Gigantic Feathers Flap. Un souffle puissant s'étend tout autour de lui, dispersant pour de bon le champ de fleurs tout en brisant le sol. Les gens de Rodorio voient au loin les roses d'Albafica tournoyer en l'air et se font du soucis. Albafica, gêné par les roches qui volent, est surpris de voir une technique capable d'arracher toutes ses roses, et il se retrouve soudain nez à nez avec Minos. Le Juge lui révèle que l'aide de Niobé était inutile, car les Royal Demon Roses n'ont jamais représenté un gros problème pour lui. Minos pense qu'Albafica est incapable de se battre plus longtemps maintenant que ses Royal Demon Rose ont disparu, ce qui outre le Saint des Poissons qui attaque alors avec ses Piranhan Roses. Minos passe au travers de celles ci sans le moindre problème, et Albafica sent brusquement son bras tiré vers le sol: le Juge l'a attrapé dans les fils invisibles du Cosmic Marionetion et en a fait sa poupée, provoquant l'admiration de ses hommes qui respectent la force de leur maître. Celui ci informe Albafica qu'il a fait le parallèle entre sa décision d'absorber le Deep Fragrance et le petit village situé aux alentours du Sanctuaire.
Il ordonne alors à ses subordonnés de tuer tous les habitants, ce qu'ils partent faire avec joie tandis qu'Albafica se débat impuissant dans les fils du Cosmic Marionetion. Minos lui explique que c'est là toute la différence entre les gens forts et les gens faibles, mais qu'il ne va pas tout de suite casser un jouet d'une telle valeur. Le Spectre manipule le bras d'Albafica pour le forcer à se donner lui même un coup de poing, puis aimerais que le Saint lui dise quelle partie du corps il faudrait casser ensuite. En voyant les yeux pleins de rage d'Albafica, Minos se dit que ce serait une bonne idée de les crever. Il fait un mouvement de bras, et une giclée de sang surgit. Pourtant, c'est le bras du Gold Saint qui est brisé, et non ses yeux, celui-ci ayant opposé une résistance au Cosmic Marionetion. Il avertit le Juge que même si tous ses membres y restent, il ne le laissera pas faire un pas de plus. Minos sourit, satisfait par l'idée de broyer un tel adversaire.



OAV 6 : Cortège de fleurs


Minos est intéressé par la détermination du Gold Saint, mais le prévient que sa vie est entre ses mains, et que ses subordonnés vont bientôt détruire le village voisin. Albafica rit car c'est plutôt eux qui vont y rester, les Royal Demon Roses n'étant pas son unique atout. Le groupe de Spectres aperçoit le village et se rue dans sa direction pour faire une célébration sanglante. Byaku du Nécromancien, un Spectre aux cheveux longs, sent un parfum de roses, mais il est déjà trop tard.
Albafica explique à Minos que ce sont les Bloody Roses, des roses blanches qui se plantent immanquablement dans le cœur et absorbent le sang jusqu'à devenir rouges, ce qui signifie la mort des victimes.
Du coté des Spectres, des roses blanches sortent du sol et volent pour se planter dans le dos de tout les guerriers d'Hadès. Le groupe est décimé. Byaku reconnaît la valeur du Saint des Poissons avant de rendre l'âme.
Minos percoit que les Cosmos de ses hommes ont disparu puis éclate de rire, ravi de voir ce que peux réserver un Gold Saint, tandis qu'Albafica ne comprend pas ce comportement de la part du Juge, alors que ses hommes viennent de mourir. Minos, au comble de la joie, tire un de ses fils afin de briser la jambe gauche d'Albafica. Un nuage de sang les entoure, ce qui satisfait Minos qui va enfin pouvoir se confronter au Crimson Thorn. Il se demande laquelle de leurs techniques parviendra à tuer l'autre en premier, et continue de briser les membres d'Albafica, qui riposte avec son Crimson Thorn. Le résultat est bien morne pour le Saint des Poissons: Minos s'est protégé de toutes les aiguilles sanglantes en se servant des ailes de son Surplis. Minos se moque d'Albafica tout en faisant l'éloge de sa propre force, puis brise le corps du Gold Saint. Shion, Dōko et la jeune fille de Rodorio sentent que quelque chose de grave est arrivé à Albafica.
Le Saint des Poissons gît dans une mare de sang qui ressemble à une rose, tandis que Minos dit que ce combat fut distrayant. La jeune fille de Rodorio, dont le nom s'avère être Agasha, fait part de ses craintes à son père mais ce dernier tente de la rassurer en lui rappellant qu'Albafica est un Gold Saint, l'un des plus puissants guerriers du Sanctuaire.Minos arrive au village et commence à détruire aussi bien les bâtiments que la rue, provoquant la fuite des habitants. Au milieu de ce désordre, le père d'Agasha est resté bloqué sous des décombres dont elle ne parvient pas à l'extirper. L'infortuné décède de ses blessures aprés avoir conjuré sa fille de s'enfuir. Agasha se met à courir vers le Sanctuaire pour aller demander de l'aide et garde confiance dans la promesse d'Albafica.
Elle se souvient d'un jour de forte de pluie où elle voulait apporter des fleurs au Pope, qui ne risquaient pas de tenir bien longtemps sous le torrent d'eau. Elle avait alors croisé Albafica, qui avait déposé sa cape sur elle pour la protéger. Cependant, lorsqu'elle avait voulu l'en remercier, il lui avait froidement répondu de ne pas s'approcher. Le jour suivant elle confiait à son père que cet homme était beau mais froid, et celui ci lui avait donc expliqué que les longues années d'entrainement passées par Albafica à proximité de violents poisons avaient rendu son sang très toxique, constituant un danger pour les personnes près de lui, et était donc la raison de sa conduite. Elle avait alors compris qu'Albafica était fort mais aussi gentil, et espérait bien le revoir en lui rapportant sa cape.
Elle continue sa course à travers les rues lorsque Minos surgit devant elle en pulvérisant un bâtiment. Il remarque aussitôt la rose qu'elle porte, et la prévient qu'il va la briser de la même manière qu'Albafica. Quand elle lui demande si il se battait avec Albafica, Minos confirme et ajoute que c'était un bon divertissement. La jeune fille ne peut croire qu'Albafica ait perdu, ni que des Spectres viennent à bout de Saints et traite finalement Minos d'idiot. Celui-ci n'y prête guère attention, expliquant qu'il est un peu pressé et ne peut perdre de temps avec des faibles. Il envoie un souffle violent vers la jeune fille, qui est protégée à temps par un nouveau venu: Shion du Bélier ! Celui ci lui dit de fuir, puis s'énerve contre Minos qui a tué Albafica, attaqué un village d'innocents, et l'a forcé à quitter le temple qu'il est censé surveiller. Minos lui dit qu'il est d'accord pour faire une petite représentation avec lui, mais s'excuse d'offrir à Shion une sortie de scène similaire au Saint des Poissons. Shion se fait immédiatement prendre dans les fils invisibles du Cosmic Marionetion et est en fâcheuse posture, lorsqu'une rose noire arrive et tranche les fils.

A la surprise générale, Albafica arrive, trempé de sang. Il s'excuse auprès de Shion pour lui avoir causé ces embarras et demande à ce que personne ne s'approche, car il compte en finir avec son ennemi. Minos est très surpris de voir le Saint des Poissons dont il avait brisé tous les os. Il lui dit que c'est dommage d'être revenu, car il lui avait offert une belle façon de mourir, alors qu'a présent il a l'air pitoyable, ensanglanté, et à bout de forces. Minos déclare, moqueur, qu'il laisse fuir Albafica. Celui ci, lassé des railleries de Minos, pense que les allusions à sa beauté sonnent comme des insultes de la part de quelqu'un comme ce Spectre. Albafica est déterminé à mettre toute sa vie dans son prochain coup, ce qui intéresse Minos au plus haut point. Le Saint des Poissons déclenche une nouvelle fois sa Crimson Thorn. Shion se rend compte que l'intensité de l'attaque est anormale: Albafica est en train d'utiliser tout son sang ! Minos se protège de la même manière que lors de leur précédente rencontre, et le Gold Saint tombe à genoux, épuisé. Minos veut se battre contre Shion, mais celui ci lui précise que ce ne sera pas la peine, conseillant au Spectre de bien regarder sa propre poitrine. Une rose rouge est plantée au niveau de son cœur, mais il ne s'agit pas d'une Royal Demon Rose. Albafica a nourri une Bloody Rose de son propre sang et l'a envoyée sur Minos, qui commence donc à recevoir le sang empoisonné du Gold Saint dans son corps. Minos s'énerve et utilise un ultime Gigantic Feathers Flap, avec lequel il a l'intention de raser tout le village ainsi que ses adversaires. Shion est épaté de voir que Minos a encore autant de forces dans son état, mais l'attaque tourne court: le Saint du Bélier a entouré Minos d'un Crystal Wall, empâchant ainsi le souffle du Gigantic Feathers Flap de sortir. Minos est dégouté de voir à quel point il vient d'échouer et tombe par terre, mort.
Shion court auprès d'Albafica, mais celui ci lui dit de ne pas s'approcher, pensant à son sang empoisonné. Les pétales de roses soufflées par Minos lors de leur premier combat retombent sur le village, dépourvues de leur poison. Albafica, à genoux dit qu'il a longtemps vécu en compagnie de ces roses empoisonnées, mais que c'est la première fois qu'il les trouve belles, puis rend l'âme.
Les cloches de la ville résonnent en l'honneur du Saint des Poissons, tandis que Shion transporte son corps vers le Sanctuaire. Agasha le rattrape et lui confie son chagrin. Elle ne voulait pas qu'Albafica meure, et elle espère que les autres Saints ne subiront pas aussi le même sort. Shion lui répond que les Saints sont loin d'être suicidaires, mais que mettre leur vie en jeu en nécessaire pour la Terre et pour Athéna, et que l'issue de chaque combat est incertaine. Atla, le jeune garçon de Jamir apparait soudain au beau milieu de cette conversation en se téléportant, puis demande à Shion de le mener devant le Pope, car il pense que le Sanctuaire risque de perdre la guerre.
Dans la Cathédrale, Pandore remarque que la constellation des Poissons s'est éteinte, ce qui signifie la disparition de l'un des Gold Saints, même si les Cosmos deMinos et de ses hommes se sont aussi éteints. Malgré tout, elle ne considère pas cela comme une grosse perte pour leur armée car elle sait qu'ils ne sont pas encore totalement perdus. Sur son avis, Hadès accepte de ramener à la vie ses Spectres tombés au combat, bien qu'il n'ait guère de plaisir à les arracher à la mort, jugeant que celle-ci est un magnifique repos pour eux. Il se dirige vers une salle de la Cathédrale dont les murs sont recouverts de peintures représentant les Spectres morts. Hadès leur ordonne de revenir de leur sommeil éternel, et les images prennent alors vie sous la forme de Spectres s'extirpant de ces murs. L'empereur des morts pense qu'Athéna n'a jamais eu aucun espoir de gagner cette guerre.
Au Sanctuaire, dans la Salle du Pope, Shion est furieux d'apprendre d'Atla qu'Hadès peut ressusciter ses troupes d'un rien, et enrage à l'idée qu'Albafica ou ses autres compagnons soient tombés en vain. Le Pope lui demande pourtant de se calmer en lui expliquant qu'Athéna a déjà anticipé ceci en utilisant son Cosmos afin de créer une barrière qui empêche le Cosmos d'Hadès d'atteindre ses Spectres morts au Sanctuaire, bien que ceci soit très épuisant pour elle. Il devient alors impératif de mettre un terme à cette Guerre Sainte au plus vite. Atla délivre finalement son deuxième message : d'ici une journée, le Saint de Pégase sera probablement de retour, ramenant avec lui une bonne nouvelle.


« Modifié: 09 avril 2010 à 19:55:26 par Chernabog »
Montages musicaux sur Saint Seiya et The Lost Canvas :
http://forum.saintseiyapedia.com/index.php/topic,638.0.html

Hors ligne Kodeni

Résumés des OAVs de TLC
« Réponse #1 le: 05 avril 2010 à 00:13:40 »
Vu que je suis en train de revisionner ces épisodes, je me suis dit que je pourrais m'occuper des résumés. J'ai déja fait celui du premier que je poste en dessous. Je n'ai bien sûr fait que reprendre les résumés déja écrits pour le manga en ajoutant les différences présente dans l'anime.



OAV 01 : La promesse


Dans un village grec, un jeune garçon appellé Alone en train de se promener lorsqu'il voit un chien maltraité par des voyoux.
C'est pas en Italie plutôt  [:fufufu] ?!

Pour le reste, je n'ai pas eu le temps d'y jeter un oeil, désolé.
Pourquoi ne sommes nous pas immortels ? La menace qui plane sur le monde l'est bien elle !

Hors ligne Chernabog

Résumés des OAVs de TLC
« Réponse #2 le: 05 avril 2010 à 14:36:13 »
Tu as raison pour l'Italie. (honte à moi !!  :-[  :D )
Montages musicaux sur Saint Seiya et The Lost Canvas :
http://forum.saintseiyapedia.com/index.php/topic,638.0.html

Hors ligne Archange

Résumés des OAVs de TLC
« Réponse #3 le: 05 avril 2010 à 16:59:56 »
merci de t'en occuper :)

Hors ligne Chernabog

Résumés des OAVs de TLC
« Réponse #4 le: 09 avril 2010 à 19:57:50 »
Voilà, les résumés des OAVs sortis jusqu'à présent (en attendant les 3 derniers de la saison 1) sont faits. Par manque de place, je n'ai mis que les 6 premiers épisodes dans le premier post et les autres ci-dessous.


OAV 7 : Les fruits du savonnier


Tenma, Yato et Yuzuriha sont toujours en train de courrir dans le tunnel tandis que la guerrière de Jamir explique que les Spectres ne connaissent pas la mort et qu'entre la sixième prison et la septième pousse un savonnier dont l'existence remonte au temps mythologiques et qui leur permettra d'entraver les résurrections des Spectres. Ils arrivent enfin à la sortie, tandis que Tenma se fait du soucis pour son bracelet qui fane à vue d'œil. Le groupe débouche quelque part dans les Enfers. Cependant ils se rendent compte qu'ils ont de la compagnie: Cerbère, le chien tricéphale gardien des Enfers, les attaque aussitôt. Yato prend les devants face au monstre, conscient que ses compagnons ne portent aucune protection et parvient à étourdir une tête avec son Unicorn Gallop, mais se fait en revanche prendre à revers par une autre tête, heureusement maitrisée par Yuzuriha qui plante des poignards dans son museau. Le seul moyen de venir à bout de cette bête est de frapper toutes les têtes simultanément, ce qui force Yato à demander l'aide de Tenma. Le Saint de Pégase s'exécute avec son Pegasus Ryū Sei Ken, assommant ainsi le chien géant.
Les trois amis prennent enfin le temps de regarder le paysage qui les entoure, et Yuzuriha constate en voyant des corps immergés dans des marécages ardents qu'il doit s'agir de la septième prison, celle qui accueille les gens ayant commis des crimes liés à l'argent. Tenma est choqué de voir l'horreur de ce royaume et de penser qu'un garçon tel qu'Alone souhaite imposer ce monde aux gens sur Terre. Il est alors plus déterminé que jamais à faire revenir Alone à la raison, même si pour cela il doit se battre avec. Justement, à ce moment là, le principal intéressé se manifeste : Hadès apparaît devant eux. Les jeunes combattants ne comprennent pas ce qui a pu le pousser à venir à eux. Yuzuriha cependant ne se laisse pas aller trop longtemps dans des spéculations et décide de passer à l'action en tentant de poignarder Hadès. Son assaut s'avère vain car celui ci la stoppe d'un mouvement, puis l'envoie s'écraser contre Yato. Hadès fait part de sa satisfaction de revoir Tenma, et lui demande d'un air compatissant de rejoindre son armée afin de changer le monde en sa compagnie, et offrir la paix d'un silence éternel dans une terre devenue obscure. Cependant, Tenma refuse en souriant, car il ne souhaite pas un tel futur et veut rester aux côtés de Sasha. Qui plus est, il a la ferme intention de défendre le monde tel que l'ancien Alone l'appréciait. Alone comprend ce refus et décide de partir, en promettant à Tenma que la prochaine fois ils se retrouveront au Sanctuaire et se battront, tout en faisant remarquer que Tenma représente ce qu'il aurait lui-même pu devenir.
Le groupe regarde Hadès disparaitre avec Cerbère, et Yato tente de détendre l'atmosphère en disant qu'il aurait pu mettre fin à cette Guerre Sainte ici même. Tenma est malgré tout trop remonté pour entendre ce genre de plaisanteries, et se dirige vers la cascade de sang qui leur fait face. Ils ne peuvent s'empêcher d'être impressionnés, puis une fois l'effet de surprise passé, Tenma se met à grimper en direction du savonnier qui se trouve au sommet. Pourtant celui ci ressent une impression étrange, et constate soudain que Yato et Yuzuriha sont comme figés dans le temps. Bien qu'il soupçonne un Spectre d'en être à l'origine, cette idée se révèle fausse lorsqu'un Gold Saint apparait en plein milieu de la cascade de sang. Tenma reste interloqué en voyant cet homme qui se présente comme étant Asmita de la Vierge. Celui-ci s'adresse au jeune Saint en prétendant qu'il a a plusieurs reprises pêché contre les cieux.
Au Sanctuaire, Dōko repart en direction de son temple et s'arrête en chemin pour discuter avec Aldébaran dans la Maison du Taureau. Ils évoquent la situation difficile concernant les résurrections prodiguées par Hadès, puis en viennent à parler du retour possible de Tenma. Dōko pense que celui ci n'avait pas réellement besoin de son entrainement, car il avait déjà accès à son Cosmos. Le Saint de la Balance le considère plus comme un petit frère que comme un disciple. Aldébaran change ensuite de sujet en faisant part de ses soupçons au sujet d'Asmita de la Vierge, craignant que cet homme ambigu, qui reste méditer dans son temple et peut traverser les dimensions, ne puisse devenir un ennemi. Dōko aussi se demande ce que peut bien cacher ce Saint énigmatique.

Tenma suppose que c'est Asmita qui a paralysé ses amis, et le Cosmos agressif qui accompagne le Saint de la Vierge lui confirme qu'il n'est pas un allié. Le Gold Saint de son côté exprime sa déception de voir que le fameux homme qui a offensé les cieux n'est qu'un gamin chétif, ce qui lui fait dire qu'Athéna a perdu la raison et que c'est peut être dans le camp d'Hadès que se trouve la vérité. Tenma, ne pouvant laisser ce genre de paroles impunies, lance alors son Pegasus Ryū Sei Ken sur Asmita, qui érige en réponse une barrière de protection autour de lui en prononçant "Kān". Il fait savoir à Tenma que sa colère trouble son poing, et lui promet une nouvelle mort tout en le frappant de son Cosmos. Asmita se moque de Tenma, mais ajoute que le jeune Saint a effectivement la résistance d'un tueur de dieux en le voyant se relever. Ce discours obscur énerve Tenma qui ne comprend rien aux insinuations que lance Asmita, et exige des explications. Asmita lui déclare alors que depuis toujours le destin de Pégase est lié à celui d'Hadès, et que ce lien a toujours eu une importance cruciale dans le déroulement des guerres saintes. Et la raison de ce lien est que le Saint de Pégase est le seul humain qui soit parvenu à infliger une blessure sur le corps d'Hadès. Ce Saint est toujours aux cōtés d'Athéna, mais Asmita ne comprend pas pourquoi cette fois ci elle s'encombre de quelqu'un comme Tenma, qui ne sait même pas maitriser ses émotions. Tenma ne s'intéresse pas à tout ceci et voit les choses simplement: il veut juste protéger Sasha et la terre. Il s'apprête à réattaquer, mais remarque soudain que le paysage a changé et que des nénuphars sont apparus devant lui, puis l'image d'un Bouddha gigantesque s'ajoute à ce cadre. Tenma demande à Asmita si il est un Dieu, ce à quoi le Gold Saint répond qu'il n'est qu'un pèlerin en quête de vérité que si le Bronze Saint ne peut le battre, alors il n'aura aucune chance non plus face à Hadès. Le Gold Saint relâche alors son Cosmos en prononçant Ōm. Il déclenche ainsi son Tenma Kōfuku afin de voir qui détient cette vérité qu'il cherche. Tenma se prend le choc de plein fouet, mais est toujours capable de bouger, tandis qu'Asmita lui demande quelles sont ses raisons de se battre. Tenma répond encore une fois qu'il se bat pour Athéna et pour protéger la paix sur Terre, ce qui ne suffit toujours pas à convaincre le Gold Saint. Celui-ci envoie encore Tenma au tapis, puis déclare qu'Hadès a raison car le silence de la mort apaisera cette Terre où résonnent tant de cris de souffrance. Asmita ajoute qu'il est inutile que Tenma revienne du royaume des morts, et lui envoie le Riku Dō Rin Ne pour en finir avec lui. Asmita présente à Tenma les six mondes de la réincarnation devant lesquels il dérive: l'enfer où finissent les esprits maléfiques, le monde des fantômes affamés où terminent les égoïstes, le monde des bêtes où échouent ceux qui n'ont vécu qu'en suivant leurs instincts, celui des Shuras qui concerne les êtres violents et serait, selon le Gold Saint, le plus approprié pour Tenma, le monde des hommes habité par la douleur humaine, où Tenma se souvient des souffrances vécues par lui et ses amis ainsi que de la promesse faite avec Sasha et Alone, et finalement le monde céleste, où la moindre faute enverra la personne vers un des autres mondes. A ce moment là, Tenma aperçoit une image qui le choque: lui même vêtu d'une armure à l'apparence divine en train d'affronter un homme qui semble être Hadès. Asmita explique alors à Tenma que celui ci s'est réincarné de nombreuses fois en tant que Saint pour affronter les dieux, et qu'autrefois il a réussi à blesser Hadès, ce qui a conduit celui ci à cacher son corps original à Elysion pour que cette offense ne se reproduise pas. Depuis, à chaque réincarnation, Hadès choisit le corps de l'être le plus pur sur Terre pour en faire son hôte, comme ce fût le cas avec Alone. Tenma réalise que c'est en partie sa faute si Alone a été pris par Hadès. Malgré tout, il ne se laisse pas décourager, car les histoires de destin ne l'intéressent pas. Il s'est toujours battu pour la promesse faite à Alone et Sasha. Tenma dit bien à Asmita que seule son existence présente l'intéresse, et l'attaque avec son Pegasus Ryū Sei Ken, que le Gold Saint bloque encore avec le Kān. Asmita comprend que les aspirations de Tenma sont très simples et se met alors debout, car il souhaite tester la volonté de Tenma, même si celui ci n'est pas en mesure de lui infliger de sérieux dommages. Asmita précise cependant qu'il respecte le fait que Tenma ait survécu à ses précédentes techniques, et a alors recours à se technique ultime: le Tenbu Hōrin. Tenma perd immédiatement le sens du toucher, tandis qu'Asmita lui explique que le Tenbu Hōrin représente un monde harmonisé par la vérité de l'univers, et qu'il n'est nullement possible de fuir ni de contre attaquer lorsque l'on est pris dedans. Il supprime alors les quatre autres sens de Tenma, puis ajoute qu'il est aussi en mesure de détruire le sixième sens restant, celui de la pensée, ce qui mettra définitivement un terme à l'existence à son existence. Tenma sent qu'il se trouve près de l'arbre où il avait fait sa promesse avec Alone et Sasha. Celle ci est en prière sous cet arbre, mais Asmita se dirige vers elle en disant que l'abandon de Tenma va aussi provoquer la fin de Sasha. La Terre reviendra donc à Hadès. Il transperce alors le corps de Sasha de son poing, tandis que Tenma le somme d'arrêter. Le jeune homme devient fou de rage, retrouve la capacité de se mouvoir, et touche de son poing Asmita au niveau du coeur.


OAV 8 : Le jour où une douce brise souffla


Tenma transperce le coeur d'Asmita mais se rend vite compte qu'il est en fait en briser le tronc du savonnier de son poing, le Saint de la Vierge a disparu. La voix de celui ci le félicite d'avoir brièvement surpassé ses six sens afin de porter cette attaque, ce qui suffit d'ailleurs à le convaincre des capacités du Saint de Pégase. Tenma se demande si tout ceci n'était qu'une illusion, mais ne reçoit qu'une réponse ambigüe de la part d'Asmita qui lui dit que ce n'est qu'une histoire de point de vue, et qu'après Tenma est lui même un pur esprit. L'image d'Asmita apparaît, et il montre alors à Tenma des fruits qui ont poussé sur le savonnier grâce au Cosmos du jeune Saint. Il lui explique que c'est ce que le maître de Jamir souhaitait obtenir, et qu'il faut lui en ramener 108 pour accomplir cette mission. Le Saint de la Vierge disparait en donnant rendez vous sur terre à Tenma. Yuzuriha et Yato reprennent conscience, et le Saint de la Licorne rattrape Tenma en lui demandant comment il a pu finir dans cet état. Tenma lui répond juste que le Saint de la Vierge leur a demandé de ramener les fruits du savonnier sur Terre, laissant Yato assez perplexe. Tenma lui précise que lui non plus n'a pas tout compris à ce qui s'est passé, et demande à son ami de l'aider à revenir sur Terre. Yuzuriha constate qu'il ne reste en effet qu'une seule fleur sur le bracelet de Tenma, et Yato porte encore une fois Tenma sur son dos en râlant, tandis que ce dernier le remercie.
Au Sanctuaire, Asmita se présente devant Athéna en s'excusant pour avoir douté ainsi d'elle, chose qu'elle ne lui reproche pas car elle sait que ce Saint aveugle de naissance perçoit les choses différemment à cause de ce handicap. Celui ci confirme qu'il a souvent l'impression que la Terre n'est habitée que par les doutes et la souffrance, l'amenant souvent à réfléchir sur l'utilité de se battre pour elle. Sasha lui demande ce qu'il a pensé de sa rencontre avec Tenma, et le Saint lui répond qu'il a vu un garçon un peu naïf et au sang bouillonnant, mais que ceci le rend très humain. Sasha sourit, reconnaissant bien là son ami d'enfance. Le guerrier aveugle s'inquiète de voir à quel point maintenir une barrière épuise Athéna, et lui soumet alors une requête.
Asmita croise Dōko en revenant vers son temple, et lui fait remarquer qu'il trouve que Tenma est un garçon courageux en dépit de sa maladresse, provoquant la surprise du Gold Saint de la Balance qui ne comprend pas comment Asmita peut connaître Tenma. Asmita part sans lui répondre sur ce point mais dit quand même à Dōko qu'il se dirige désormais vers le lieu de sa mort, laissant décidément ce dernier perplexe.
Pendant ce temps Yato, Yuzuriha et Tenma atteignent la sortie du tunnel débouchant sur Yomotsu Hirasaka, mais tombent alors sur un obstacle inattendu: le gigantesque Spectre Stand du Deadly Beetle les attendait, certain que la destruction de la cascade de sang était due à des Saints. Yato évite un coup de pied de Stand et demande ensuite à Yuzuriha de partir en avant avec Tenma pendant qu'il couvre leurs arrières.
Tenma reprend conscience à Jamir et rencontre pour la première fois le maître dont Yato lui avait parlé. Celui ci lui le félicite pour le succès de cette mission, mais Tenma s'inquiète pourtant pour ses amis et voit Yuzuriha, l'air soucieuse, en train de regarder le corps de Yato. Elle explique à Tenma que Yato est resté en arrière pour combattre un Spectre qui leur bloquait le passage, afin qu'elle puisse vite ramener Tenma. Ce dernier supplie alors Yato de revenir car il ne voulait pas échanger sa vie contre la sienne.
A Yomotsu Hirasaka Yato se fait dominer par Stand, qui l'écrase sous son pied. Le Saint se dégage pourtant et porte une attaque sur le Spectre, qui profite de cet instant pour le saisir avec les pattes de son Surplis, puis l'écrase avec tout son poids contre un rocher en se servant de sa technique Stand by Me. Yato, dans un triste état, sent qu'il ne va pas tarder à se faire tuer, mais repense à Sasha. Cela renforce sa volonté de vivre et alors que le Spectre allait lui porter un coup, le Saint réussit à le toucher avec son Unicorn Gallop qui fait perdre l'équilibre au colosse bien que Yato soit tout de même touché. A cet instant une lumière qui émane de l'épée téléporte le jeune guerrier hors de ce lieu, à la grande surprise de Stand. Yato se réveille à Jamir, où Hakurei explique que l'épée renferme une prière d'Athéna pour ses Saints et l'a protégé. C'est aussi cet objet qui leur a permis de revenir de l'autre monde. Tenma remercie tout le monde, content que personne ne soit mort. Hakurei interrompt cependant ces réjouissances pour faire savoir que les hommes d'Hadès atteindront bientôt Jamir.
Un groupe de cinq Spectres venu récupérer les fruits du Savonnier se trouve justement devant le pont qui mène à la tour, et ceux si s'élancent dessus avec la ferme intention de tuer toute personne qui se trouve sur les lieux. Pourtant, le chemin sur lequel ils se trouvent leur paraît soudain bien long, en fait ils n'en voient même pas le bout, tandis qu'une voix les interpelle pour leur dire de continuer car c'est la route qui les renverra chez eux. Ils voient avec étonnement Asmita de la Vierge apparaître en lévitation, et le Gold Saint les tue alors tous de son Tenma Kōfuku.
Tenma, Yato et Yuzuriha se demandent ce que des Spectres viennent faire là, puis Asmita se montre en souhaitant voir le maître de Jamir. Dans la tour, Tenma demande à quoi vont servir les fruits qu'ils ont ramené, et Hakurei lui explique alors que ceux ci représentent l'unique forme de vie présente en Enfer, ce qui en fait les opposés ultime des minerais des Enfers utilisés pour confectionner les Surplis. Ils sont donc le point faible de l'armée d'Hadès. Tenma ne comprend cependant pas pourquoi personne n'est allé chercher plus tôt ces fruits capables de sceller les âmes des Spectres, ce à quoi Hakurei répond qu'ils n'ont eu connaissance de cet arbre que très récemment, alors qu'Asmita tentait de projeter son esprit en Enfer. En plus de cela, les fruits sont inutilisables sous leur forme actuelle et nécessitent un Cosmos poussé à son paroxysme afin de devenir capables de sceller les âmes des Spectres et Asmita demande à ce moment-là à Tenma si il connait la véritable nature du Cosmos.
Pendant ce temps à l'extérieur Cheshire du Caith Sith se moque d'Edvard du Sylphe, le leader du groupe de Spectres vaincus qui est désormais empalé sur des stalagmites . Cheshire explique avoir été envoyé par Pandore, et somme les vaincus de retourner au combat, puisque de toutes façons ils sont immortels. Les guerriers d'Hadès réussissent à se libérer des stalagmites.

Un choc se fait sentir autour de la tour indiquant que les Spectres précédemment défaits sont revenus à la vie. Yato fait remarquer qu'il n'y a rien à craindre, vu qu'un Gold Saint se trouve avec eux, mais Asmita précise qu'ils vont devoir se battre seuls, car il a une tâche importante à accomplir. Le Saint de la Vierge explique qu'il va devoir élever son Cosmos au au delà du Septième Sens afin d'atteindre le même niveau que le savonnier, bien qu'il doute ne soit pas certain que ce soit possible. Hakurei lui fait malgré tout confiance, et dit à Asmita que lui, le Saint aveugle, est la seule personne en mesure de réussir. Tenma est quelque peu surpris d'apprendre la cécité d'Asmita, mais celui lui fait remarquer que ça n'a jamais été une gêne pour lui. Même si il ne peut distinguer clairement le visage de Tenma, il perçoit sa forme générale. Il sait par exemple que la Cloth du Saint de Pégase est brisée, et il demande justement au maitre de Jamir d'utiliser son propre sang, qu'il juge désormais dispensable, pour réparer la Cloth de Tenma.
Dehors, Cheshire est ennuyé de voir que la tour ne cède pas, probablement protégée par une barrière invisible. Le Spectre insiste malgré tout en disant à Edvard et ses hommes qu'il ne doit y avoir qu'un ou deux Gold Saints à l'intérieur, ce qui n'est donc pas un problème. Soudain, des météores jaillissent de la tour et Tenma surgit avec sa nouvelle Cloth, émerveillé par sa nouvelle puissance, mais a la désagréable surprise de voir les Spectres immortels se relever.
Asmita se dirige vers les escaliers de la tour, tandis qu'Hakurei s'excuse de ne pouvoir l'aider. Le Saint de la Vierge le rassure, car en ce qui le concerne il se sent comme une homme nouveau, qui va enfin pouvoir donner un sens à ces années de réclusion passées à méditer dans l'obscurité de son temple. Il arrive au sommet de la tour qui donne sur l'extérieur et s'assoit en pensant que c'est un beau jour pour mourir.
Dehors, les Spectres se jettent tous en même temps sur Tenma, soudain aidé par Yuzuriha et Yato qui arrivent en frappant les Spectres au passage. Les trois compagnons se mettent alors à combattre afin de protéger la tour pour laisser à Asmita le temps de compléter l'artefact. Yuzuriha attrape deux Spectres dans son étole et leur assène des coups de pied, pendant que Yato utilise son Unicorn Gallop sur un autre qui tentait de la prendre à revers. Les deux s'écartent pour laisser Tenma envoyer encore un Pegasus Ryū Sei Ken, mais comme à chaque fois, les Spectres se relèvent et Cheshire se moque de leur obstination en leur demandant si ils comprennent vraiment le sens du mot "immortel". Il leur dit que dès le début, leurs chances de gagner étaient nulles, mais ressent tout à coup un puissant Cosmos, et hurle à Edvard et ses hommes de foncer vers la tour en pensant que Tenma et ses amis n'étaient qu'une diversion. Les Saints font tout ce qu'ils peuvent pour les en empêcher quand tout à coup, le Cosmos s'intensifie davantage ce qui inquiète Tenma qui se précipite vers le sommet de la tour.
Asmita se remémore un épisode de son passé, le jour où la jeune Athéna arriva au Sanctuaire après avoir été ramenée d'Italie. Le Pope, qui traversait alors le temple d'Asmita en compagnie de la petite fille en larmes, avait expliqué au Gold Saint qu'au lieu d'apparaitre au pied de la statue d'Athéna comme à chaque époque, la déesse était cette fois née en Italie, probablement pour des raisons qui leur échappaient. Elle était actuellement en larmes car elle venait de quitter ses proches, n'étant encore qu'une humaine sans sa conscience divine éveillée. Asmita était resté surpris par ce choix, incapable de comprendre pourquoi une déesse tenait tant à vouloir se réincarner en tant qu'humaine. Vouloir ressentir la douleur alors que l'on pouvait y échapper n'avait pas de sens pour lui, et ceci le faisait douter de la capacité d'Athéna à guider le monde. Plus tard, il avait recroisé Sasha qui passait seule par son temple et la jeune fille avait été surprise de voir qu'Asmita avait senti sa présence en dépit des ses yeux fermés. Celui ci avait alors expliqué qu'il était en fait exactement aveugle de naissance, mais que cela lui permettait de voir le monde autrement, et en particulier la souffrance qui y régnait. Sasha avait à ce moment là dit à Asmita qu'il devait également beaucoup souffrir et celui ci, surpris, avait profité de cette occasion pour demander à Sasha les raisons pour laquelle Athéna se réincarnait volontairement en tant qu'humaine, ce à quoi elle avait simplement répondu que pouvoir souffrir ne la dérangeait pas et que dans la situation actuelle cela l'aidait à se souvenir de la promesse faite à Tenma et Alone.
Asmita envoie son Tenkūhaja Chimimōryō sur les Spectres, relâchant ainsi une profusion de fantômes affamés sur eux, puis enchaîne aussitôt avec le Tenbu Hōrin, qui les abat et les laisse tomber au sol tels des marionnettes inanimées. Edvard et ses hommes se désintègrent devant un Cheshire incrédule. Tenma rejoint Asmita au sommet de la tour. Le Gold Saint, qui a retrouvé le sens de la vue, lui dit qu'il trouve ce monde beau tout en ajoutant que Tenma a un visage plus jeune qu'il ne le pensait. Asmita confie Athéna à Tenma, puis son corps s'évapore, ne laissant que la Cloth de la Vierge, devant laquelle Tenma pleure à genoux. Hakurei sait que le chapelet construit avec la vie d'Asmita leur permettra de changer le cours de la guerre bien que la disparition du Saint de la Vierge soit regrettable. Tandis que Yato et Yuzuriha regardent les restes de Cosmos d'Asmita s'évaporer et que Cheshire a du mal à dissimuler sa colère, Tenma n'arrive toujours pas à comprendre les paroles de son défunt compagnon d'arme et tente d'apaiser son chagrin en hurlant "Pauvre idiot" de toutes ses forces.


OAV 9 : L'Etoile Géante


Aux alentours du village de Rodorio, les hommes de Minos qui s'étaient fait avoir par les roses blanches d'Albafica reviennent à la vie. Byaku du Nécromancien remarque que leur résurrection a été tardive, comprenant qu'Athéna avait du mettre en place une barrière qui s'est depuis affaiblie et a à nouveau permis au pouvoir d'Hadès de les atteindre. Pourtant, il ne voit aucune trace de Minos, ce qui ne manque pas de l'inquiéter. La réponse à ses interrogations se présente vite à lui sous la forme d'Aldébaran du Taureau, bras croisées, venu pour les envoyer dans le monde des morts. Le Gold Saint leur explique que Minos ne reviendra plus, tout en leur promettant un sort identique. Byaku lui annonce son nom et ne pense pas que le Taureau puisse tous les vaincre en même temps, d'autant plus avec ses bras croisés. Les Spectres s'élancent confiants sur le Gold Saint, initiative qui tourne court lorsque celui ci utilise son Great Horn et les tue tous par la même occasion. Dōko arrive sur les lieux, un peu déçu de voir qu'il ne lui reste aucun Spectre à combattre, mais cependant impressionné par la force d'Aldébaran. Les deux Gold Saints se mettent à discuter de leur devoir envers Athéna, conversation au cours de laquelle Dōko fait remarquer qu'Aldébaran a même abandonné son vrai nom pour mieux servir leur déesse. Celui-ci répond qu'il a toujours voulu vivre tel une étoile de la constellation du Taureau. Dōko l'avertit que des Silver Saints vont venir chercher les corps de Spectres afin de les déplacer vers l'intérieur de la barrière, qui a diminué de taille. Au moment de partir, Aldébaran souhaite rester encore un peu pour surveiller les environs. Dōko part alors en ajoutant que pour lui Aldébaran est un modèle, ce qui embarrasse le Gold Saint du Taureau. Aldébaran, seul, repense à la mort d'Albafica et au départ d'Asmita vers Jamir, songeant qu'il aurait peut être dû discuter plus souvent avec lui pour mieux comprendre les pensées de ce personnage ambigu. Aldébaran ressent soudain quelque chose qui s'approche dans sa direction en volant, un être animé d'une très grande violence: Kagaho du Bénou atterrit brutalement devant le Gold Saint et lui demande sans ménagement de lui dire où se trouve Dōko, ce à quoi Aldébaran répond juste qu'il va apprendre un peu de politesse à ce jeune effronté.
Au Sanctuaire, deux apprentis Saints s'interrogent sur le retard de "Rasgado", véritable nom d'Aldébaran. Selinsa, une jeune fille, trouve étrange que cet homme si pointilleux sur les manières et l'exactitude ne soit toujours pas là, et propose donc au jeune Saro d'aller chercher leur maître. Soudain, un troisième apprenti nommé Teneo surgit et rappelle à ses deux compagnons que leur maître souhaite être appelé Aldébaran et non pas Rasgado, ayant souhaité changer de nom pour servir Athéna. Teneo explique qu'Aldébaran est parti s'occuper des Spectres alentours en compagnie de Dōko de la Balance, puis les apprentis se remettent seuls à leur entraînement dans l'espoir de devenir aussi invincibles que leur maître et d'être dignes de confiance dans cette Guerre Sainte.
Pendant ce temps, Kagaho, qui n'a pas la moindre intention de se laisser donner des leçons de politesse de la part d'Aldébaran, se contente juste de passer près de lui en l'ignorant. Ce comportement déplait au Gold Saint, qui saisit le Spectre par l'épaule. Kagaho crée alors des flammes noires autour de son corps en conseillant à Aldébaran de retirer son bras si il ne veut pas se faire entièrement incinérer. Cette menace n'impressionne guère le Taureau qui fait remarquer à Kagaho qu'il ne sent rien, puis enfonce violemment le Spectre dans le sol en lui précisant qu'une première règle de bienséance est de baisser la tête. Kagaho se dégage en s'entourant de flammes noires et en s'envole pour se poser sur une falaise en hauteur. Aldébaran reconnaît que le Spectre est plus solide qu'il le pensait, tandis que celui-ci annonce enfin être Kagaho du Bénou, l'étoile céleste de la violence. Aldébaran, satisfait que les présentations aient été faites, déclare que le combat peut commencer. Kagaho, vexé, se dit qu'il va démolir ce Gold Saint. Aldébaran lui dit à que le combat va être bref, ce qui énerve encore plus le Spectre qui lance alors son Corona Blast en réponse. Aldébaran parvient pourtant à repousser les flammes noires en restant les bras croisés, malgré la violence de cette attaque, puis annonce à Kagaho que c'est à son tour de passer à l'offensive. La Great Horn atteint Kagaho de plein fouet. Le Spectre est furieux. Aldébaran lui fait alors remarquer qu'il devrait essayer de mieux contrôler ses flammes, car elles semblent être aussi hostiles pour lui même, ce qui surprend d'ailleurs beaucoup le Gold Saint qui pensait que Kagaho serait immunisé contre son propre feu. Il lui demande si tous les Spectres sont aussi imprudents, bien que Kagaho se moque de savoir ce que font les autres. Comme pour illustrer les paroles d'Aldébaran, les flammes noires les encerclent, et le Taureau ajoute alors que Kagaho ne fait même pas de distinction entre ses cibles, alliées ou ennemies. Le Spectre confirme alors ceci en expliquant qu'il se fiche bien de la Guerre Sainte, d'Athéna, des Saints ou des Spectres. Il choisit seul ce qu'il détruit ou protège, et la seule chose qui compte à ses yeux est justement Hadès lui même.

Au Sanctuaire, un rocher immense se brise alors que Teneo le soulève, ce qui fait venir Selinsa et Saro qui se demandent si il va bien. Teneo les rassure et lorsque Selinsa déclare vouloir s'entrainer avec Aldébaran, il lui dit de continuer à s'entrainer malgré son absence car ils ne peuvent dépendre que de lui. Il se rémémore son enfance, comment lui et ses deux compagnons ont perdu leurs familles, se retrouvant sans abri. C'est Rasgado qui les recueilla et les emména en un lieu où vivaient plusieurs enfants dans la même situation qu'eux. Mais un jour, l'homme déclara que la Guerre Sainte avait débuté et qu'il devait aller combattre en tant qu'Aldébran, Gold Saint, et que par conséquent, il ne pourrait les revoir. Les trois enfants voulurent alors devenir des Saints afin de rester avec leur tuteur. Celui-ci avait accepté, tout en les prévenant que le chemin sera ardu. Alors que leur entrainement ne faisait que commencer, Saro voulu déserter le Sanctuaire de peur de mourir lors de la Guerre Sainte. Teneo et Selinsa s'étaient lancés à sa poursuite, mais des ruines s'étaient écroulées sur les trois apprentis. Aldébaran avait alors rattrapé les immenses colonnes, en disant qu'il ne leur en voudrait pas de partir, mais qu'il espérait qu'ils continueraient à protéger les faibles en dehors du Sanctuaire et des champs de bataille, même si ils ne devenaient pas des Saints. L'attitude d'Aldébaran avait renforcé la détermination des disciples qui étaient alors restés.
Teneo dit à ses amis qu'il espère un jour devenir un homme comparable à la titanesque étoile Aldébaran. Selinsa change tout à coup de sujet, car elle ressent au loin le Cosmos de leur maître qui semble être en plein combat, et les trois disciples se tournent alors dans une même direction.
Kagaho a atteint d'un coup de poing le visage d'Aldébaran, qui n'a même pas cherché à esquiver le coup. Le Gold Saint explique au Spectre qu'il voulait évaluer son poing et dit alors que les attaques de Kagaho sont certes empreintes de violence, mais qu'il ne ressent pas de mal dedans. Il déclare finalement qu'il va corriger le comportement du Spectre. Il réutilise son Great Horn sur Kagaho, qui regarde l'attaque arriver avec un air moqueur et évite aisément ce taureau qui charge. Il est amusé de voir qu'Aldébaran a cru qu'une même attaque fonctionnerait deux fois sur lui, ajoutant avoir compris que la posture en bras croisés du Gold Saint servait en fait à lancer la Great Horn. La base de cette technique est la vitesse, en l'occurrence celle qu'il acquiert en décroisant rapidement les bras pour projeter une onde de choc destructrice. Aldébaran reconnaît que l'analyse de son adversaire est juste, mais le prévient cependant qu'il n'a pas encore utilisé sa Great Horn à son plein potentiel, et que sa vitesse d'attaque est considérée comme la plus élevée parmi les Gold Saints, doutant alors que les flammes de Kagaho puissent vraiment stopper sa technique. Kagaho s'amuse de cette remarque, et lui dit finalement que les flammes ne sont pas les seules armes à sa disposition. Justement, son atout majeur est sa vitesse, réputée comme étant la plus grande parmi les Spectres. Kagaho se met en garde, pressé de comparer leurs vitesses respectives.
Pendant ce temps, Dōko court dans la direction du lieu où Aldébaran et Kagaho s'affrontent, alarmé par le Cosmos enflammé qu'il ressent. Il soupçonne que ce Cosmos est celui du Bénou, et s'inquiète de voir que les Silver Saints supposés venir chercher les cadavres des Spectres de Minos ne sont toujours pas là. Malheureusement, Dōko trouve vite une réponse à cette question en voyant les cadavres des Saints éparpillés sur son chemin. Un Saint à l'agonie confie à Dōko qu'ils se sont fait attaquer par un Spectre qui les a défaits en un clin d'œil, sans même leur laisser le temps de contre attaquer. Ce Saint rend son dernier soupir, puis Dōko se remet en route, désormais certain que le Spectre présent aux alentours est bien Kagaho.
Le Spectre du Bénou saute, volant de part et d'autre, et parvenant à prendre Aldébaran de vitesse, il lui assène une pluie de coups de poings rapides qui font tomber le casque du Taureau, et le forcent à décroiser les bras pour se protéger. Aldébaran a les bras brûlés. Kagaho fonce à nouveau droit sur lui et lui colle un uppercut qui le fait décoller du sol, en précisant triomphant qu'il ne recevra aucune leçon de la part du Gold Saint. Il savoure sa victoire en se moquant de la soi-disante vitesse incroyable d'Aldébaran, bien que celui ci prenne bizarrement le retournement de situation avec bonne humeur, reconnaissant que Kagaho est plus rapide que lui. Pourtant il brise l'humeur triomphante du Spectre en lui faisant savoir que les les coups reçus ne lui ont rien fait, ceux ci étant comme vides, superficiels, et donc non qualifiés pour le blesser. Kagaho, énervé de recevoir encore une leçon de la part du Taureau, repart à l'attaque de plus belle en espérant incinérer entièrement le Gold Saint. Cependant, ce dernier s'avance droit sur lui sans se soucier des coups qu'il encaisse, et crie à Kagaho que ce genre d'attaques ne peut pas marcher. Du point de vue d'Aldébaran, Kagaho brûle tout ce qui l'entoure, amis comme ennemis, et finira au final par se retrouver seul. Mais ce dernier refuse d'écouter le Saint du Taureau, bien que celui ci continue son sermon en disant bien qu'il est incapable de différencier ses alliés de ses adversaires, et que ce poing sans but est vide, tout comme lui. Le Spectre, refusant d'entendre raison, relance ses attaques, ce qui n'inquiète pas Aldébaran qui le saisit et l'écrase contre une falaise en le traitant de sale gosse. Kagaho n'en peux plus d'être ainsi rabaissé et sort alors une technique qu'il n'avait pas encore montré, le Crucify Ankh. De fines aiguilles de flammes noires transpercent les membres d'Aldébaran et le maintiennent prisonnier d'un Ankh de flammes, ce qui laisse le champ libre à Kagaho pour lancer un Corona Blast que son adversaire ne pourra esquiver. Dōko arrive à proximité du théâtre du combat, apercevant une grande explosion. Une fois sur les lieux, il découvre avec horreur Aldébaran crucifié face à Kagaho.




OAV 10 : L'avènement

Aldébran dit à Kagago que son attitude détruita aussi bien ses ennemis que les êtres qu'ils protègent, le comdamnant à la sollitude. Mais ce dernier refuse d'écouter le Saint du Taureau, bien que celui ci continue son sermon en disant bien qu'il est incapable de différencier ses alliés de ses adversaires, et que ce poing sans but est vide, tout comme lui. Le Spectre, refusant d'entendre raison, relance ses attaques, ce qui n'inquiète pas Aldébaran qui le saisit et l'écrase contre une falaise en le traitant de sale gosse. Kagaho n'en peux plus d'être ainsi rabaissé et sort alors une technique qu'il n'avait pas encore montré, le Crucify Ankh. De fines aiguilles de flammes noires transpercent les membres d'Aldébaran et le maintiennent prisonnier d'un Ankh de flammes, ce qui laisse le champ libre à Kagaho pour lancer un Corona Blast que son adversaire ne pourra esquiver. Dōko arrive à proximité du théâtre du combat, apercevant une grande explosion. Une fois sur les lieux, il découvre avec horreur Aldébaran crucifié face à Kagaho. Fou de rage, il se rue pour faire face au guerrier d'Hadès, qui lui dit que c'en est déjà fini du Saint du Taureau et que de toutes façons les flammes du Crucify Ankh qui ont pénétré dans son corps vont finir de le consumer de l'intérieur. Dōko et Kagaho se préparent à régler leurs comptes lorsqu'ils sont soudain interrompus pas la voix d'Aldébaran, encore vivant, qui demande à Dōko de ne pas se mêler de ce combat en lui rappelant que les Saints se battent en duel, et qu'il lui reste encore la force de combattre. Aldébaran utilise alors toute sa force afin de briser le Crucify Ankh, dont les flammes ne l'impressionnent pas. Aldébaran, désormais borgne et couvert de brûlures, se dirige vers Kagaho pour reprendre leur affrontement. Les disciples d'Aldébaran surgissent soudain en créant la surprise générale, et Teneo doit retenir Saro qui était en train de se ruer vers les combattants en criant qu'il ne veut pas que son maître meure. En voyant Saro, Kagaho se remémore un moment de son passé où un jeune garçon supposé être son petit frère s'inquiétait pour lui, souvenir qui semble douloureux pour le Spectre. Teneo s'excuse de n'avoir pu empêcher Saro de venir jusque là, et tend à Aldébaran son casque en lui demandant de gagner, promettant aussi qu'il sera son compagnon d'arme lors des prochaines batailles. Kagaho, impatient, demande si les adieux sont finis, pour qu'ils puissent reprendre leur combat. Il demande aussi au passage si c'est pour ces gamins qu'Aldébaran s'accroche tant à la vie. Celui ci confirme qu'il se relèvera autant que nécessaire pour ces enfants, ce qui provoque le mépris de Kagaho qui trouve que c'est une raison stupide. Aldébaran dit alors à Kagaho qu'il ne peut pas comprendre, car les Spectres bénéficient d'une existence immortelle contrairement aux humains qui ont des vies limitées mais aussi des volontés qui ne s'éteignent jamais. Kagaho, exaspéré, attaque finalement en jurant qu'Aldébaran ne s'en relèvera pas, tandis que celui ci pense à ses disciples et à la génération future qu'ils représenteront. Kagaho lance en même temps trois Corona Blast, créant un enfer de flammes noires autour d'Aldébaran, impressionné par les capacités du Spectre. Cependant, ceci ne suffit pas à le faire renoncer et il pose alors une main par terre, puis la relève en créant une immense explosion, le Titan's Nova. Le sol est détruit sur une large zone dans laquelle se trouve Kagaho. Le Spectre finit enseveli sous les innombrables pans de roche qui retombent, tandis qu'une puissante énergie émerge du sol. Étonnamment, Kagaho parvient pourtant à ressortir des rochers dans un état déplorable, son Surplis gravement endommagé avec une aile en moins. Il se dirige face à Aldébaran pour lui demander pourquoi il n'a pas porté cette technique à sa pleine puissance, alors que ça aurait pu suffire à le tuer. Aldébaran lui répond une chose qu'il lui avait déjà dit auparavant: il ne ressent pas de mal en Kagaho. Il ignore ce que Kagaho voit en Hadès, mais suppose que le Spectre ne fait que rechercher inlassablement une personne à protéger, et que c'est ce qui l'a laissé dans un tel état de désespoir. Aldébaran insiste sur le fait que Kagaho est différent des autres Spectres. Une fois de plus, Kagaho refuse d'entendre raison en disant qu'il est le maître de ses propres choix, et décide de partir en jurant qu'il reviendra tous les tuer. Aldébaran s'écroule finalement en arrière, épuisé. Tout le monde court auprès de lui afin de s'assurer de son état de santé, et Aldébaran rit en disant qu'il n'avait pas eu à se battre à fond depuis longtemps. Sur le conseil de Dōko, le Saint du Taureau accepte de rentrer au Sanctuaire avec tout le monde, en se demandant cependant si Kagaho a un endroit où retourner.
Le Spectre du Bénou crache du sang à genoux dans un endroit isolé puis pousse un hurlement de rage.

Au Sanctuaire, le Pope est très surpris de voir qu'un homme tel qu'Aldébaran se soit fait mettre dans un état pareil. Aldébaran confirme que l'étendue de la barrière d'Athéna a effectivement diminué, permettant la résurrection d'une partie des Spectres précédemment tués. Il ajoute qu'ils sont cependant parvenus à ramener leurs corps dans une zone où la protection est encore active. Soudain, Sisyphe du Sagittaire qui se trouvait déjà dans cette salle, derrière les rideaux situés au dos du trône du Pope, se montre en demandant à Aldébaran si il a croisé un autre Spectre en chemin. Le Taureau fait alors état de sa rencontre avec Kagaho, en précisant que c'est un homme dangereux dont la force est du niveau des trois juges des Enfers. Cependant, ceci n'est pas le sujet de discussion qui inquiète le plus Aldébaran, qui s'enquiert de l'état d'Athéna. Sisyphe confirme ses craintes en lui annonçant qu'Athéna pousse son Cosmos à ses limites afin de maintenir la barrières qui empêche la résurrection des Spectres mais qu'elle sera bientôt à bout mentalement et physiquement. Si aucun moyen d'aider Athéna n'est découvert, ses jours sont vraiment en danger.
Aldébaran et Sisyphe marchent ensemble sur les escaliers qui traversent les maisons du zodiaque pour retourner vers leurs temples respectifs, et le Taureau répond au Sagittaire qu'il est en pleine forme lorsque celui ci se fait du soucis pour ses blessures. Sisyphe touche alors la poitrine d'Aldébaran pour vérifier, provoquant une certaine douleur chez le Taureau qui admet ainsi ne pas être si bien portant. Sisyphe lui conseille de faire attention à sa santé, lui rappelant que chaque mort de Saint est durement vécue par Athéna. Aldébaran acquiesce, ajoutant qu'il est vrai que Sisyphe connait particulièrement bien Athéna, vu que c'est lui qui est allé la chercher en Italie lorsqu'elle était enfant. Sisyphe se demande pourtant si éloigner Athéna de son frère Alone était la bonne chose à faire, car selon ce que Sasha lui raconte parfois, Alone n'était guère différent de Tenma. Tout à coup, un éclair frappe l'immense horloge zodiacale qui trône au centre du Sanctuaire, et les deux Gold Saints ressentent un puissant Cosmos semblable aux ténèbres les plus insondables. Athéna voit sa barrière de protection voler en éclat et Hadès descend des cieux pour se poser sur l'horloge puis frappe le Sanctuaire de son Cosmos, détruisant de nombreux bâtiments et provoquant des incendies. De nombreux Gold Saints tels que Dōko de la Balance, Shion du Bélier ou Manigoldo du Cancer assistent impuissants à l'arrivée d'Hadès, qui soumet tous les Gold Saints à une pression immense afin de les empêcher d'interrompre ses retrouvailles avec Athéna. Celle ci continue à le considérer comme son frère lorsqu'il arrive face à elle, mais Hadès lui répète encore une fois que son hôte n'est plus, et qu'elle ne pourra jamais le faire revenir. Il lui rappelle qu'ils sont d'éternels ennemis et ne comprend pas l'obstination d'Athéna à vouloir renaître en tant qu'humaine soumise à la douleur et aux émotions, alors qu'elle n'y est pas forcée. Pendant ce temps, Sisyphe surmonte la pression exercée sur son corps et pointe tant que bien que mal son arc et sa flèche sur Hadès, qui trouve une telle tentative ridicule. Il renforce la pression exercée sur le Gold Saint, mais reconnaît alors ce visage qu'il avait déjà vu cinq ans auparavant. Sisyphe confirme qu'il est bien celui qui était venu chercher Sasha pour la conduire au Sanctuaire, et ajoute qu'il pense que la raison pour laquelle Athéna a choisi de se réincarner en tant que sœur de l'hôte d'Hadès est parce qu'qu'elle voulait donner tout son amour à Alone afin de le protéger de l'empereur des ténèbres. Hadès dit à Sisyphe qu'il se fiche bien de l'amour d'Athéna, ce à quoi le Gold Saint rétorque qu'il représente au contraire l'espoir, avant de décocher sa flèche sur le dieu. D'un mouvement de main Hadès retourne la flèche d'or sur Sisyphe, qui la reçoit près du cœur et s'effondre.
Athéna se met en colère, au grand plaisir d'Hadès qui voulait mener ce combat, et fait apparaître son épée. Pourtant, une lumière brille soudain entre eux, et Tenma en sort avec le chapelet d'Asmita en main, prêt à affronter Hadès aux côtés d'Athéna. Le Dieu des Enfers est ravi de le revoir enfin tandis que le Saint de Pégase jure à celui qu'il appelle Alone de tenir sa promesse, celle de lui coller son poing dans la figure.
Montages musicaux sur Saint Seiya et The Lost Canvas :
http://forum.saintseiyapedia.com/index.php/topic,638.0.html

Tags: