Auteur Sujet: Resident Evil/Biohazard  (Lu 94472 fois)

Hors ligne black dragon

Re : Resident Evil/Biohazard
« Réponse #2875 le: 05 mars 2019 à 13:46:08 »
Bon, j'ai fini mon premier run de RE2 avec Leon.
J'aurais dû jouer en difficile au minimum, car là du coup je suis allé un poil trop loin dans l'économie : j'ai tellement passé mon temps à courir partout pour éviter les ennemis dans le commissariat (j'ai tué aucun chien, aussi peu de zombis que je pouvais, j'ai tué un seul licker et un seul des monstres dégueux des égouts) que je suis arrivé au labo complètement sur-armé. Du coup, dans le labo, j'ai blasté tout ce que je croisais, parce que je voyais bien que j'étais très très large. Je n'ai même utilisé de la poudre pour me faire des munitions pour la première fois que juste avant les deux derniers boss, et ça serait largement passé sans...
Au final, c'est sûr qu'objectivement c'est un (très) bon jeu, mais ça n'arrive pas à la cheville de l'original pour moi (ou en tout cas pas à la cheville du souvenir que j'ai de l'original). Le passage de décors pré-calculés avec un personnage rigide à un jeu où tu contrôles la caméra avec un perso agile change totalement l'ambiance et les mécanismes pour créer de la tension, et pour moi ça n'a pas pris.
Je pense que je vais quand même me farcir le scénario de Claire (qu'on voit vraiment trop peu dans le scénario de Leon), ne serait-ce que pour avoir le dernier combat dans le train.
Alcoholics don't run in my family.
They stumble around, breaking stuff.

Hors ligne Benji

Re : Resident Evil/Biohazard
« Réponse #2876 le: 14 mars 2019 à 09:33:25 »
Chapitre 3...

 [:jump]
"One day I shall come back. Yes, I shall come back. Until then there must be no regrets, no tears, no anxieties. Just go forward in all your beliefs, and prove to me that I am not mistaken in mine."

Hors ligne black dragon

Re : Resident Evil/Biohazard
« Réponse #2877 le: 10 avril 2019 à 09:02:26 »
J'ai attaqué le second run de Claire, et c'est impressionnant comme le tyran est plus pénible que dans le premier run et surtout comment les défauts du truc sont devenus plus visibles.
Comme il arrive beaucoup plus vite dans le scénario, il était déjà sur mon dos alors que je n'avais accès qu'à une toute petite partie du bâtiment. Lors de mon premier run, j'avais quelques parcours safe où je pouvais courir tranquille pour le semer. Rien de tel là, surtout que j'avais laissé traîner quelques lickers et zombis dans des couloirs. Et là, je me suis rendu compte qu'il y a des salles "magiques" où il ne pouvait pas entrer.
Je me suis donc retrouvé à faire des aller-retours entre la chambre noire et le bureau des stars.
Genre, tu lui tombes dessus, tu cours, tu pousses la porte d'une pièce magique devant son nez, il te suit pas, tu restes à écouter ses bruits de pas s'éloigner. Tu sors, tu fais deux ou trois trucs, il te tombe à nouveau dessus, tu cours, tu pousses la porte d'une pièce magique devant son nez, il te suit pas, tu restes à écouter ses bruits de pas s'éloigner. Tu sors, tu fais deux ou trois trucs, il te tombe à nouveau dessus, tu cours, tu pousses la porte d'une pièce magique devant son nez, il te suit pas, tu restes à écouter ses bruits de pas s'éloigner. Etc etc...
C'est franchement naze.
Alcoholics don't run in my family.
They stumble around, breaking stuff.

Hors ligne AZB

Re : Resident Evil/Biohazard
« Réponse #2878 le: 10 avril 2019 à 09:29:17 »
En fait y'a un moyen de retarder un peu l'arrivée du Tyrant en run B, et je ne m'en étais pas rendu compte non plus la première fois: il faut juste récupérer les médaillons Lion et Licorne avant d'aller dans le bureau des S.T.A.R.S. pour récupérer le détonateur qui sert pour trouver la 3ème. Apparemment c'est la première entrée dans ce bureau qui déclenche son arrivée donc tant que t'y vas pas, t'es tranquille.
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne Benji

Re : Resident Evil/Biohazard
« Réponse #2879 le: 10 avril 2019 à 09:44:27 »
Bah après fallait cette mécanique de "pièce magique"... pour souffler un peu. Le truc c'est que Nemesis aura les mêmes contraintes. [:lol]
"One day I shall come back. Yes, I shall come back. Until then there must be no regrets, no tears, no anxieties. Just go forward in all your beliefs, and prove to me that I am not mistaken in mine."

Hors ligne black dragon

Re : Re : Resident Evil/Biohazard
« Réponse #2880 le: 10 avril 2019 à 09:59:48 »
Bah après fallait cette mécanique de "pièce magique"... pour souffler un peu.
Dans mon run avec Leon, je ne m'en étais pas rendu compte.
Je me doutais plus ou moins que les salles de sauvegarde/coffre étaient sûres, mais je n'avais jamais eu à l'expérimenter, car je pouvais simplement le lâcher en me baladant dans les couloirs. Je ne m'étais jamais retrouvé à écouter ses bruits de pas, et je n'avais eu aucune raison d'imaginer que le bureau des stars était "magique". Là, le côté étriqué de l'aire de jeu à laquelle j'avais accès m'a quasiment contraint à abuser des limites du gameplay. Ce qui casse complètement l'immersion, car c'est arbitraire qu'il n'entre jamais dans ces pièces.

Citer
Le truc c'est que Nemesis aura les mêmes contraintes. [:lol]
Vu que mon souvenir de RE3 est à la base bien moins bon que celui de RE2, pas sûr que je me tanne un jeu qui reposera sur ce principe en permanence :(
Presque sûr que non, en fait.
« Modifié: 10 avril 2019 à 10:01:28 par black dragon »
Alcoholics don't run in my family.
They stumble around, breaking stuff.

Hors ligne Sergorn

Re : Resident Evil/Biohazard
« Réponse #2881 le: 10 avril 2019 à 10:09:15 »
En fait c'est plus exactement d'aller dans le couloir en dehors du bureau des STARS qui "lance" MrX.

Du coup la solution de facilité c'est de faire tout le reste avant. De ce fait façon après être allé au bureau des STARS il ne reste plus qu'à faire sauter le mur au C4 pour avoir le dernier médaillon et tu vois Mr. X un grand total de cinq minutes avant de quitter le commissariat.

-Sergorn

Hors ligne AZB

Re : Resident Evil/Biohazard
« Réponse #2882 le: 10 avril 2019 à 13:03:55 »
Oui en fait c'est le couloir effectivement, mais c'était plus ou moins sous-entendu, vu que le couloir en question t'as rien à y faire à part aller dans le bureau des S.T.A.R.S. :o Enfin si, on peut déverrouiller la porte vers la pièce avec la statue Licorne, mais ça peut attendre, ça.

Bah après fallait cette mécanique de "pièce magique"... pour souffler un peu. Le truc c'est que Nemesis aura les mêmes contraintes. [:lol]

Ça va être fun, si y'a encore le bug "dédoublite" dû à un script qui l'oblige à t'arriver dans la gueule depuis telle porte à tel moment [:trollface]
Rule number one: AZB is always right.
Rule number two: nothing else matters because AZB is always right
:o

Hors ligne black dragon

Re : Resident Evil/Biohazard
« Réponse #2883 le: 17 avril 2019 à 17:15:20 »
Fini le run de Claire, que j'ai globalement plus apprécié que celui de Leon une fois que je me sorti de la nasse du début avec le Tyrant.
En fait, ça tient essentiellement au fait que j'ai trouvé les passages avec Sherry plus réussis que ceux avec Ada et l'arsenal de Claire un peu plus varié que celui de Leon.
Il y a du coup quand même juste suffisamment de variations pour qu'on puisse refaire deux fois le parcours sans avoir l'impression de faire 2 fois la même chose, mais les passages dans les égouts et le labo sont quand même très très similaires.
Surtout, c'est dommage que les formes de Birkin soient identiques entre les deux runs, avec les combats qui se passent carrément aux mêmes endroits. Dans mon souvenir, ce n'était vraiment pas le cas dans le RE2 originel, et qu'il avait des formes bien distinctes entre les deux versions du scénario car on l'affrontait à des moments clairement différents.
Dans ce contexte, un intérêt à faire un Claire A-Leon B après ça ? Dans le jeu originel il y avait de vrais changements de scénarios (à la base, rien que le fait que le Tyrant n'était pas dans les scénarios A), mais là, j'ai l'impression que le remake a vraiment énormément simplifié tous ces aspects, tout comme il a réduit à la portion congrue les interactions entre les deux héros.
Alcoholics don't run in my family.
They stumble around, breaking stuff.

Hors ligne Sergorn

Re : Resident Evil/Biohazard
« Réponse #2884 le: 17 avril 2019 à 18:15:15 »
Aucune intérêt de faire un Claire A/Léon B.

La seule chose qui change dans le scénario B c'est le point d'entrée au commissariat et le boss final dans le trait.

Pour le reste c'est identique au Scénario A du même personnage.

-Sergorn

Tags: