Auteur Sujet: Metal Gear Solid! (Ou non.)  (Lu 30573 fois)

Hors ligne SSK

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #25 le: 25 juin 2010 à 23:59:36 »
Finalement j'ai pas pu m'empêcher de commencer Peace Walker, après avoir 1/ retrouvé ma PSP qui jouait à cache-cache depuis des mois 2/ rechargé la batterie 3/ installé la maj

Globalement et contrairement à Portable OPS, j'aime assez. Histoire et gameplay sont dans la lignée d'un MGS sur console de salon, ce qui fait que je lui concède son statut officieux de MGS 5.

MAIS... Il y a eu un crime abominable au niveau du gameplay : Snake ne peut plus ramper ! WTF !? Un MGS sans la possibilité de ramper, c'est comme un Resident Evil sans zombis (ah merde, c'est fait aussi [:lol]) ! Le pire, c'est que le didactel du début insiste bien là-dessus (genre "tu ne peux pas ramper... tu as compris, tu ne peux pas ramper !"), comme pour accentuer le côté inimaginable de cette ablation.

Après, comme je m'en doutais à la vue des vidéos, la prise en main est délicate. Surtout la caméra, qu'on gère avec les... touches carré triangle rond x [:sweat] (la faute à la PSP et à l'absence d'un second stick). Pas évident pour bien viser. Autre chose : je trouve qu'on perd le côté instinctif du plaquage contre les murs (tout comme on perd la possibilité de les raser).

Bon malgré tout ça, ça reste très bon hein, toujours un plaisir de s'infiltrer dans le dos des gardes pour les chopper [:jap]

Et je pense qu'à terme, l'histoire fera le lien avec Outer Heaven (que je soupçonne être Mother Base) et Fox Hound.

En ligne Sergorn

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #26 le: 30 juin 2010 à 10:24:41 »
Bon histoire de pas m'attarder en long et en large sur Peace Walker je vais faire mon auto promo vers le test que j'ai fait de ce titre et qui résume tout le bien que je pense de cet opus  [:love]

http://www.plugngeek.net/metal-gear-solid-peace-walker

-Sergorn

Hors ligne Don Diego Dallas Vegas

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2257
  • Total likes: 0
  • Hmm... Chacal bien le ventre
    • Voir le profil
Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #27 le: 03 juillet 2010 à 22:01:10 »
Mon préfèré , reste le Snake Eater que j'ai fini récemment  :D un vrai régal dans tous les domaines, je retiendrai surtout le combat de snipe et le dernier contre The Boss, monumental!  Et la fin est d'une tristesse  :'(
Plus Chacal, tu meurs!

Hors ligne Lobo

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #28 le: 04 juillet 2010 à 13:25:00 »
et le dernier contre The Boss, monumental!  Et la fin est d'une tristesse  :'(
Tu m’étonnes, c’est l’un des plus beaux moments de l’histoire. The Boss est l’un des plus beaux personnages de la série (et du jeu vidéo tout court),  c’est la classe faite femme et toute son histoire est superbe. Par extension, c'est sa relation avec Big Boss qui me fait préféré ce dernier à Solid Snake. "Loyalty to the end".
Out of order.

En ligne Sergorn

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #29 le: 04 juillet 2010 à 19:28:55 »
The Boss est vraiment un personnage magnifique, et vu les déroulement scénaristiques tant de MGS4 que de Peace Walker, il parait très clair pour moi qu'il s'agit aussi d'un des personnage préférés de Kojima.

D'ailleurs c'est con à dire mais l'un des trucs que j'ai adoré dans MGS4 c'est justement le fait qu'il soit réellement la suite directe de MGS3 malgré les 40 ans d'histoire qui les séparent.

En tout cas je ne serais pas étonné si Kojima en venait un jour  a nous faire une autre préquelle basée sur le Boss et les Cobras durant la seconde guerre mondiale.

-Sergorn

Hors ligne Chernabog

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #30 le: 02 octobre 2010 à 23:21:34 »
Je vous trouve un peu dur avec Portable Ops. Il est vrai qu'il a un gameplay assez particulier mais reste un très bon jeu, avec une très bonne histoire, une ambiance appréciable et des musiques très réussies ("Calling to the Night"  [:love] )


Pour revenir à la série, mon histoire d'amour avec la série Metal Gear (Metal Gear Solid était une "sous-série", pas en terme de qualité bien sûr) a comme beaucoup commencé avec le premier opus.

Le choc était de taille. Une histoire de folie qui vous tient en haleine des heures durant (très difficile de lacher la manette la première fois qu'on y joue), des personnages charismatiques, un gameplay inventif, une mise en scène incroyablement riche, des musiques exellentes (un magnifique générique de fin)....

Il convient aussi de noter l'exellence des Boss, tous très travaillé avec des affrontements cultes.

Bref, un chef-d'oeuvre rarement égalé. Même le VR Training est culte !  :D

Pour parler du doublage, il est vrai que la VF souffre de nombreux problèmes (voix de Snake souvent trop carricatural, traduction buggée, des comédiens qui surjouent...). Pourtant, il est à mon sens pas entièrement raté. Car il y a vraiment des bons moments dans cette VF ! La mort de Sniper Wolf est aussi émouvante que dans la version japonaise, Stéphane Cornicard nous livre un Liquid Snake complètement fou mais calculateur. La voix de Psycho Mantis a beaucoup divisé, certains aiment, d'autres détestent. Je suis plutôt dans le premier camp (et NON, je ne suis pas le seul). Le timbre très particulier du comédien fait justement ressortir le coté bizarre et pervers du personnage mais ce dernier fait un brillant effort pour le rendre touchant lors de sa mort.

Concernant la version américaine (qui n'est PAS la VO, je n'aime pas du tout qu'on enlève ce titre à la version japonaise), celle-ci est exellente sur quasiment tout les points. David Hayter s'imposait déja comme un exellent Snale, Cam Clarke livre lui aussi un Liquid calculateur et le reste des comédiens n'est pas en reste. Seul ombre au tableau : la voix de Wolf qui est totalement inexpressive lors de sa mort.

La VO (japonaise donc) est quand à elle quasiment parfaite. On retrouve d'ailleurs plusieurs Seiyuu de Saint Seiya ! Akiô Otsuka (Hadès) est parfait en Snake, le défunt Kaneto Shiozawa (Mû) livre un Gray Fox très charismatique et là encore, les autres comédiens sont tous fabuleux. Mon seul reproche serait pour Banjo Ginga (Cassios) qui interprète brillamant Liquid mais qui a une voix trop mûr pour le personnage.

Voilà pour cette parenthèse sur le doublage, un point souvent discuté sur ce premier jeu et il fallait que j'y ajoute mon grain de sel.



Passons à MGS2.

Ce jeu a beaucoup divisé. Il est déja extremement complexe, pas en terme de jouabilité, car le gameplay est toujours aussi exellent et propose de nombreuses améliorations, mais en terme de profondeur scénaristique. Inutile que je revienne sur les nombreuses métaphores que le jeu contient, d'autres l'ont déja fait brillament ailleurs.

Cela dit, le jeu est très abouti. A nouveau, l'histoire est incroyablement riche et prenante, le choix de délaisser Snake au bout d'à peine 2 heures de jeu est surprenant mais pour ma part, j'ai adhéré surtout que le nouveau venu, Raiden, est bien plus profond qu'il n'y parait (son background est très travaillé).

Je me suis déja exprimé sur le gameplay, parlons des boss. Un peu moins nombreux (du moins, en terme de personnages), ils sont toutefois encore une fois très réussis.


L'une des grosses ombres du tableau reste pour moi la TRES mauvaise mise en scène des apparitions de Liquid. L'idée en soit n'est pas mauvaise (surtout quand on connait les origines d'Ocelot) mais c'est très mal amené sur de nombreux points :
- La manche et le gant d'Ocelot disparaissent comme par magie.  ::)
- Sa voix change au profit de celle de Liquid (bonjour la vraissemblance...)
- Les personnages avalent ça sans broncher (vous avez un type qui change de personnalité d'un seul coup, vous vous posez des questions non ?).
- Les veines qui apparaissent sur son visage... on est dans l'Exorciste ou quoi ?!!  :P

Bref, ces scènes sont à mon sens totalement déplacés et grotesques !

Point de vue musique, c'est du très bon. Le doublage est très réussi autant en japonais qu'en anglais. On regrette juste que le casting US ne reprenne pas tous les symboles de la VO.

J'entend par là que quand un personnage avait un rôle similaire à un autre du premier MGS (Olga qui rapelle Meryl, le président Johnson qui rappelle le président Baker), il était doublé en VO par le même Seiyuu.

Aussi je trouve totalement ridicule d'avoir mis deux voix différentes pour Solid et Solidus contrairement là aussi à la VO !


Bref, MGS 2 était donc une bonne surprise.



Bon, je suis fatigué donc je posterais mon avis sur les autres jeux plus tard ^^

« Modifié: 05 octobre 2010 à 13:08:51 par Chernabog »
Montages musicaux sur Saint Seiya et The Lost Canvas :
http://forum.saintseiyapedia.com/index.php/topic,638.0.html

En ligne Poseidon

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #31 le: 03 octobre 2010 à 00:20:45 »
perso, le doublage VF de MGS1 m'aurait donné des boutons...    je l'ai découvert seulement l'année passée, faut dire...

faut dire, je n'avais connu que la version américaine du jeu, sur ma PS1...       heureusement qu'on peut se connecter aux PSN Store américain avec la PS3, sinon j'aurais fait une croix pour de bon dessus :o
Est-ce vous le Maître des clés?

En ligne Sergorn

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #32 le: 03 octobre 2010 à 01:31:56 »
L'une des grosses ombres du tableau reste pour moi la TRES mauvaise mise en scène des apparitions de Liquid. L'idée en soit n'est pas mauvaise (surtout quand on connait les origines d'Ocelot) mais c'est très mal amené sur de nombreux points :
- La manche et le gant d'Ocelot disparaissent comme par magie.  ::)
- Sa voix change au profit de celle de Liquid (bonjour la vraissemblance...)
- Les personnages avalent ça sans broncher (vous avez un type qui change de personnalité d'un seul coup, vous vous posez des questions non ?).
- Les veines qui apparaissent sur son visage... on est dans l'Exorciste ou quoi ?!!  :P

Oh ben MGS2 et MGS3 partaient clairement dans le surnaturel et l'idée de Ocelot réellement possédé par l'esprit de Liquid à travers son bras.

Donc on est pas si loin de l'Exorciste :o

-Sergorn

Hors ligne Chernabog

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #33 le: 03 octobre 2010 à 14:09:44 »
Comme je l'ai dit, l'idée ne me choque pas en soit, c'est la façon dont elle mise en scène et la réaction des personnages qui est totalement ridicule. Le coup des veines et du changement de voix, ça passe dans un film comme l'Exorciste mais pas dans un MGS.  [:pfff]


Citer
Oh ben MGS2 et MGS3 partaient clairement dans le surnaturel et l'idée de Ocelot réellement possédé par l'esprit de Liquid à travers son bras.


Oui, il est clair que l'explication (même si il faut un peu chercher dans le jeu pour la trouver) sur le père d'Ocelot indiquait clairement que c'était bel et bien l'idée première de Kojima. Mais bon, pour une raison bizarre, il a voulu tout rationaliser dans MGS 4 avec des explications bidons et incohérentes (pour Liquid Ocelot mais aussi pour Vamp).


Montages musicaux sur Saint Seiya et The Lost Canvas :
http://forum.saintseiyapedia.com/index.php/topic,638.0.html

Hors ligne Lobo

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #34 le: 03 octobre 2010 à 15:56:47 »
Oui, il est clair que l'explication (même si il faut un peu chercher dans le jeu pour la trouver) sur le père d'Ocelot indiquait clairement que c'était bel et bien l'idée première de Kojima. Mais bon, pour une raison bizarre, il a voulu tout rationaliser dans MGS 4 avec des explications bidons et incohérentes (pour Liquid Ocelot mais aussi pour Vamp).
Je trouve au contraire qu'il a bien fait de rationaliser le coup de la possession d'Ocelot. Pour Vamp, l'explication était évidente, même si l'auteur n'a pas hésité à rendre hommage à Dracula pour sa fin  ;). Ocelot le dit lui-même que la magie n’existe pas, il n’y a que la science. Bon, j’aimerai bien avoir l’avis de The Sorrow sur la question quand même^^

La VF du premier est quand même assez culte^^ Certaines voix sont une horreur (pas vrai Meryl et Gray Fox ?), mais dans l’ensemble ce n’est pas si mal. Rien que la voix de Snake, je l’aime bien avec son coté Rambo  [:miam]
Out of order.

En ligne Sergorn

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #35 le: 03 octobre 2010 à 16:09:25 »
Les explications de MGS4 n'ont rien d'incohérentes - par contre il est clair que Kojima a sciément retiré tout côté surnaturel à ce quatrième opus, en voulant se focaliser sur une approche pseudo-scientifique qui (si elle a le mérite de coller à l'univers tendance-SF de cet épisode) a surtout été prise en réponse aux réactions disproportionnées des fans sur MGS2 à mon avis.

-Sergorn

Hors ligne Chernabog

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #36 le: 03 octobre 2010 à 16:17:17 »
Alors trouves-moi une explication scientifique aux pouvoirs des Cobras (et notamment de The Sorrow, comme tu dis) ? Et de Psycho Mantis ?

C'est officiel que le personnage de Vamp devait bel et bien être un vampire. Dans MGS 2, c'est très clair, le personnage est devenu immortel après avoir bu du sang humain dans une église. Hors, tout ça est balayé dans MGS 4. A la rigueur, ils auraient pu nous sortir que Vamp a été manipulé et que l'événement dans l'église était prévu pour qu'il croie lui-même être un vampire mais non, c'est les nanomachines (LA grosse excuse facile et utilisée à gogo par Kojima dans ce 4ème opus) et tout le monde le savait !

Idem pour Liquid Ocelot. Je crois que les développeurs ont avoué à demi-mot que si il fut choisi de rationaliser ce cas, c'est parce qu'il a été assez mal acueilli (par l'équipe et/ou le public). D'ailleurs à la base, Liquid ne devait pas être mort (il aurait feint d'être victime de Fox Die...  :o).

Comme l'a très bien dit Hooper dans son test de MGS 4 (que je vous invite à voir ici : http://www.jeuxvideo.com/forums/1-10757-591696-1-0-1-0-video-test-de-hooper.htm), on voit très bien que dans MGS2, Liquid prend possession d'Ocelot (expliquez-moi comment Ocelot aurait pu feindre tout ça ?).
Mais là encore, Kojima balaye tout ça et nous sort qu'Ocelot a TOUJOURS simulé ! Non seulement, ce n'est pas cohérent mais en plus, quel est alors l'intéret de savoir que The Sorrow est son père ?
Montages musicaux sur Saint Seiya et The Lost Canvas :
http://forum.saintseiyapedia.com/index.php/topic,638.0.html

Hors ligne Lobo

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #37 le: 03 octobre 2010 à 16:28:38 »
Les explications de MGS4 n'ont rien d'incohérentes - par contre il est clair que Kojima a sciément retiré tout côté surnaturel à ce quatrième opus, en voulant se focaliser sur une approche pseudo-scientifique qui (si elle a le mérite de coller à l'univers tendance-SF de cet épisode) a surtout été prise en réponse aux réactions disproportionnées des fans sur MGS2 à mon avis.

-Sergorn
Je ne savais pas que ça avait gueulé sur ces éléments, surtout pour Vamp où ce n'est pas bien compliqué de deviner. N'empêche je me suis souvent posé la question de savoir si les réactions des fans avaient une incidence sur le script, mais je pense que Kojima est plutôt du genre à faire ce qu'il veut avec ce type d'éléments de son histoire, même s'il reconnait avoir changé certains éléments de son scénario pour la fin de MGS 4 suite aux conseils de son staff, alors que c'est un élément bien plus important.
Citer
C'est officiel que le personnage de Vamp devait bel et bien être un vampire. Dans MGS 2, c'est très clair, le personnage est devenu immortel après avoir bu du sang humain dans une église.
Le fait d'avoir bu le sang dans l'église lui a surtout permis de survivre, ce n'est pas une explication a son immortalité, et une explication scientifique n'est pas incohérente avec ce qui a été dit dans MGS 2.
Concernant les prouesses des membres de l'unité Cobra, c'est sûr que c'est assez farfelu, et c'est sûr qu'il n'y a pas d'explications. Tous ce qu'on sait, c'est qu'il y en a une, maintenant pour la trouver, c'est une autre histoire^^

Out of order.

En ligne Benji

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #38 le: 03 octobre 2010 à 17:06:44 »
Pour Vamp c'est pas encore une histoire de nanomachine de merde? [:fufufu]
"人は生まれ 立って歩き やがて転び 痛み知って"

En ligne Sergorn

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #39 le: 03 octobre 2010 à 17:40:18 »
Je ne savais pas que ça avait gueulé sur ces éléments, surtout pour Vamp où ce n'est pas bien compliqué de deviner.

Les côté surnaturels de MGS2&3 font parti de ce qui a été le plus critiqué par les fans - prétextant souvent que ça n'avait rien à faire dans du MGS. Sachant que si Kojima a fait MGS4, c'est en partie parce qu'il ressentait une obligation envers les fans de conclure la série - j'ai tendance à penser que le fait d'avoir pondu des explications sur des bases plus scientifiques dans MGS4 vient de ces réactions

Pour "Vamp" je rappelle que son nom ne vient pas de son côté pseudo Vampire... mais de sa bisexualité hein  :D

Il n'y a rien de foncièrement incohérent au fait que son immortalité viennent de nanomachines, idem pour Ocelot qui aurait recréé la personnalité de Liquid via hypnoses, psychotropes et nanomachines. (*) Ce n’est peut être pas fidèle à l’attente de certain fan, mais comme je tache souvent de l ‘expliquer – ce n’est pas parce que quelque chose ne répond pas à ce qu’on imaginait que ça en fait quelque chose « d’incohérent ».

Certains fans n’ont certes pas aimé les explications avancées par MGS4 et c’est leur droit – mais au final c’est assez énorme en terme de cohérence justement, expliquant même rétroactivement certaines choses des précédents volets.

Pour les Cobra, je vois même pas pourquoi tu en parles en fait… vu que MGS4 n’explique rien à leur sujet dans un sens ou dans l’autre.

(*) A noter que Ocelot ça reste quand même assez flou – le Database fournie après la sortie du jeu laissant entendre qu’il aurait été effectivement possédé par Liquid au cours de MGS2, mais qu’il aurait ensuite fait retiré son bras pour un nouveau bras cybernétique – ce qui veut dire que le côté hypnose ne viendrait qu’entre les deux épisodes

-Sergorn

Hors ligne Chernabog

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #40 le: 04 octobre 2010 à 15:27:36 »
Je citais les Cobras pour pointer du doigt le fait que les MGS (du moins jusqu'à MGS 4) comportaient toujours une part de surnaturel (c'est justement ce qui faisait leur charmes) dès le premier opus.

Effectivement, j'ai confondu pour Vamp, au temps pour moi.  [:jap]

Enfin, je pense que chacun a dit ce qu'il avait à dire, je continue mon tour d'horizon de la série.

Et je le continue avec un jeu auquel je n'ai pas joué...  [:lol], n'ayant pas la console en question. Je parle bien sûr de MGS The Twin Snakes, le remake sur GameCube de MGS1.

Je suis donc mal placé pour critiquer le gameplay. J'ai juste entendu dire que la jouabilité était mal adaptée à la manette de la GameCube et que vu que le level design restait inchangé, les nouvelles possibilités tirées de MGS 2 rendent le jeu trop facile. Toutefois, il y a un point que j'ai pu constater de mes propres yeux, ayant regardé toutes les cinématiques en streaming, c'est la mise en scène TREEEEEEEEEEEES contestable de ces dernières.

Certes, tout n'est pas à jeter dans celle-ci, il y a certaines bonnes idée (notamment le fait de montrer la mise à mort des soldats par le Ninja ainsi que la mort de Raven, un peu plus émouvante), mais certains (et TROP !) passages sont incroyablement ridicules ! Entre le Snake transformé en un Superman capable de faire des méga saltos arrière sans élan et surfant sur un missile, Liquid qui fait des acrobaties sur une rembarde, Ocelot qui met 30 secondes à dire son nom et j'en passe... les cinématiques accumullent les moments nanardesques, avec moult effets de ralentis à vous en donner la nausée ! Il n'y a qu'avec le personnage du Ninja que ces exagérations fonctionnent bien (comme déja dit, la mise à mort des soldats ou son combat contre le Metal Gear sont de beaux moments de bravoure).

Le doublage (c'est le seul jeu où il n'existe pas de version japonaise) est bien en dessous de l'original US. David Hayter perd toute émotion, Cam Clarke surjoue, Patrick Zimmerman occulte l'exubérance d'Ocelot, on a l'impression d'entendre le Campbell IA de MGS 2 (où est passé le Roy attachant dans la première version ?),
la nouvelle voix de Fox est bien inférieure à la première et Psycho Mantis est devenu un extra-terrestre totalement inexpressif lors de sa mort.

Quand aux musiques, idem, quelques bons passages mais le tout est bien moins charmant.

Bref, un ratage malheureux sur le plan de la mise en scène. Un comble pour un MGS !



Passons à quelque chose de plus positif, MGS 3.

Je précise que je possède la version Subsistence (avec la nouvelle caméra, bien meilleure).

Le jeu surprend bien sûr par le retour dans le passé qu'il nous propose. On incarne donc avec plaisir le futur Big Boss dans une histoire très agréable à suivre, moins complexe que dans MGS 2 mais non moins recherchée et passionante. La fin est l'une des plus bouleversantes de toute l'histoire des jeux vidéos.

Niveau gameplay, le jeu est là aussi surprenant. Personnellement, le principe de se nourrir m'a assez gavé je dois le dire mais il est quand même bien foutu et j'ai en revanche beaucoup aimé l'idée de se soigner.

Le jeu possède de plus une ambiance incroyable, très différente des précédents (qui se déroulaient dans un même lieu, plus ou moins grand). On apprécie vraiment les divers environnements très soigné. Le jeu possède une très bonne bande-son, les musiques sont à nouveau somptueuses. Le doublage japonais est encore une fois une réussite.

En revanche, le doublage américain décoit encore une fois. Il est évident à son écoute que les conditions d'enregistrement n'ont pas été aussi bonnes que précédemment (les comédiens ont d'ailleurs exigé pour MGS 4 de pouvoir voir les séquences de Motion Capture, sans doute frustré des conditions de MGS 3). Non seulement la synchronisation labiale est très laborieuse mais plusieurs passages sonnent faux, on sent bien que les comédiens avaient du mal à comprendre le contexte de certains passages.
Par exemple, lors de la première apparition d'Eva, elle est sur sa moto, moteur allumé, et les deux personnages sont séparés de plusieurs mètres. Pourtant ils parlent presque à voix basse !! Aussi, certaines interprétations sont vraiment contestables, certains cobras ont des voix carricaturales et The Boss est bien souvent trop monocorde.

Cela dit, MGS 3 reste un très bon jeu qui a marqué les esprits. L'édition Subsistence proposait des bonus non négligeables dont le fait de pouvoir joue à Metal Gear et Metal Gear 2 !!!

Les jeux sont un peu remaniés (mais rien de significatif). Le premier a pas mal vieilli mais le second reste encore aujourd'hui agréable à jouer et très complet pour l'époque, notamment sur le scénario et les dialogues. Deux curiosités à découvrir !


A suivre...
« Modifié: 05 octobre 2010 à 13:10:06 par Chernabog »
Montages musicaux sur Saint Seiya et The Lost Canvas :
http://forum.saintseiyapedia.com/index.php/topic,638.0.html

En ligne Sergorn

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #41 le: 01 décembre 2011 à 17:04:58 »
Petit up pour signaler ma réception de Metal Gear Solid HD Collection sur PS3 que pour des raisons obscures Konami a décidé de repousser en Février 2012 en Europe  [:haha pfff]

Etant en plein Skyrim, j'ai hélas pas trop le temps de m'y plonger tout de suite, alors j'ai juste lancé quelques minutes les trois opus pour voir le rendu.

Et ça tue !  [:love]

Même Peace Walker malgré ses origines PSP rends très bien en HD - le tout est très fluide aussi, et tant MGS3 que MGSPW sont maintenant à 60 FPS et on sent tout de suite la différence. A noter aussi que les cinématiques de MGS2&3 sont maintenant en plein écran en 16/9. Pour MGSPW l'apport du second stick est évidemment un gros plus et par défaut ça évoque beaucoup la jouabilité de MGS4.

A noter aussi que nous sommes bien devant les versions Substance/Subsistance de MGS2&3, donc MGS2 incluent les Snake Tales et les Virtual Missions et MGS3 inclue Metal Gear 1&2!

A posséder absolument donc.

-Sergorn

En ligne Poseidon

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #42 le: 03 décembre 2011 à 18:25:38 »
Est-ce vous le Maître des clés?

Hors ligne Lobo

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #43 le: 03 décembre 2011 à 18:28:26 »
Les Metal Gear sorties sur MSX. Ils étaient ressorties avec MGS 3 Subsistance . Très sympa d’ailleurs, surtout le deuxième.
Out of order.

En ligne Poseidon

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #44 le: 03 décembre 2011 à 18:33:04 »
hou, j'avais mal lu...


l'espace d'un instant j'ai cru qu'ils avaient refait le Solid 1 en hd...      (ce qui me scandalise toujours autant que ça n'ait pas été le cas :o)
Est-ce vous le Maître des clés?

En ligne Sergorn

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #45 le: 03 décembre 2011 à 18:59:02 »
Ouais autant Metal Gear 1 a assez mal vieilli, autant Metal Gear 2 est une petite merveille pour son temps - t'as limite le même gameplay que dans MGS1 en fait, et beaucoup d'éléments similaires.

Citer
l'espace d'un instant j'ai cru qu'ils avaient refait le Solid 1 en hd...      (ce qui me scandalise toujours autant que ça n'ait pas été le cas :o)

C'est pas faisable à partir de la version PS1 malheureusement - la seule possibilité d'un portage HD ce serait à partir de Twin Snakes mais vu les conditions de son développement (Silicon Knights a la réalisation quand il était sous contrat avec Nintendo, Miyamoto à la production) on peut être sûr qu'il doit être lié par exclusivité à Nintendo. Donc à moins qu'ils nous refasse une compil HD pour la Wii-U c'est mal barré  :o

-Sergorn

Hors ligne Chernabog

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #46 le: 03 décembre 2011 à 21:35:44 »
Et de toute façon j'ai vraiment pas envie de me retaper la mise en scène nanardesque des cinématiques de TTS...


Même si mes version individuelles me suffisent, je vais sans doute l'offrir à mon frère donc je pourrais tater un peu.


Par contre, c'est dommage que Portable Ops soit encore (vu qu'il est limite renié dans Peace Walker alors qu'il le mérite pas du tout...) mis de côté !
Montages musicaux sur Saint Seiya et The Lost Canvas :
http://forum.saintseiyapedia.com/index.php/topic,638.0.html

En ligne Sergorn

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #47 le: 03 décembre 2011 à 21:44:03 »
Les cinématiques de TTS sont très bien  :o

En plus on parle toujours du côté parfois exagéré (mais qui avec le recul est bien plus cohérent avec le reste de la série), mais les scènes émotionnelles et narrative classiques y gagnent aussi beaucoup au final.

Moi j'ai beaucoup de mal à revenir à MGS1 de base après TTS - au delà même des cinématiques, le jeu est de toute façon beaucoup plus agréable à jouer. Faut dire que MGS1 à très mal vieilli niveau contrôles.

Y a rien qui renie vraiment Portable Ops dans Peace Walker sinon... y a peu de références, mais c'est surtout que le titre fait peu de références à quoi que ce soit à part MGS3 - j'ai toujours eu le sentiment que Kojima voulait que ce PW soit globalement indépendant d'où me fait qu'il y ait quasiement aucune référence à toute l'histoire autour des Patriotes et tout ça alors que la chronologie s'y serait prêté à merveille.

-Sergorn

Hors ligne Chernabog

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #48 le: 03 décembre 2011 à 22:23:41 »
Les cinématiques de TTS sont très bien  :o

En plus on parle toujours du côté parfois exagéré (mais qui avec le recul est bien plus cohérent avec le reste de la série), mais les scènes émotionnelles et narrative classiques y gagnent aussi beaucoup au final.


Je vais pas reciter la liste d'aberrations (Snake qui rebondit sur le missile étant l'exemple le plus tristement célèbre) auquels on a eu droit dans ces cinématiques... Certes, on a eu des grosses exagérations aussi dans les autres mais pas d'aussi grosses et/ou cela concernait des personnages pas "humains" (bon ok, Snake n'est pas tout à fait un humain normal mais bon, c'est pas Superman non plus !) ce qui passe mieux (les scènes avec Fox dans TTS sont les seuls dont j'apprécie l'exagération pour le coup).

Et puis dès fois c'est même pas le manque de crédibilité mais juste l'idée en soit qui est totalement ridicule : je suis retombé récemment sur la scène où Liquid nous offre un numéro d'équilibriste sur la rambarde du hangar de Metal Gear ; mon dieu que c'est atroce !! Comme si le réalisateur s'était dit "Bon la scène est chiante, faut tenir le spectateur en haline alors on va faire faire à Liquid des acrobaties", alors que pour ma part je ne m'ennuie pas une seconde dans la version PSone où le personnage ne bouge pas...

Pour ce qui est de l'émotion, hormis la mort de Raven qui est effectivement un peu plus émouvante (surtout sur le plan de la musique mais le plan de la plume tombant au ralenti est également une très belle image), je trouve le reste est bien en dessous notamment à cause notamment d'une bande-son bien moins réussi (côté musique comme côté doublage US).



Pour le "rejet" de Portable Ops, ce sentiment (que je ne suis pas le seul à partager) vient du fait que Peace Walker a toujours été présenté par Kojima comme la suite du 3  sans jamais mentionner PO (et l'intro de PW enfonce d'avantage le clou) et aussi au fait que la seule réelle mention faite soit lors d'une réplique ("On va pouvoir laisser toute cette merde à San Hieronymo derrière nous") que beaucoup ont interprété comme une critique indirecte de Kojima envers le jeu (bon là ok, je viens bien croire que c'est chercher très loin, mais c'est quand même curieux que ce soit vraiment la seule référence aux événements de PO...).
Montages musicaux sur Saint Seiya et The Lost Canvas :
http://forum.saintseiyapedia.com/index.php/topic,638.0.html

En ligne Sergorn

Metal Gear Solid! (Ou non.)
« Réponse #49 le: 03 décembre 2011 à 22:52:25 »
Je vais pas reciter la liste d'aberrations (Snake qui rebondit sur le missile étant l'exemple le plus tristement célèbre) auquels on a eu droit dans ces cinématiques... Certes, on a eu des grosses exagérations aussi dans les autres mais pas d'aussi grosses et/ou cela concernait des personnages pas "humains" (bon ok, Snake n'est pas tout à fait un humain normal mais bon, c'est pas Superman non plus !) ce qui passe mieux (les scènes avec Fox dans TTS sont les seuls dont j'apprécie l'exagération pour le coup).

Boaf. Snake fait quand même beaucoup de choses abusés aussi globalement sur la série (et même une fois devenu papy  [:lol]), que ce soit lui ou son papounet. Alors après certes avec TTS c'est un peu too-much par moment, Kitamura oblige mais personellement à part un ou deux plans genre Snake qui saute sur le missile je ne trouve pas ça abusé comparé au reste de la série et surtout ça reste bien kiffant. J'ai toujours trouvé que bon, c'était très exagéré niveau critique et pour une scène abusée style Snake sur le missile, je pourrais t'en citer deux qui sont meilleures que dans l'originale ^^

Citer
Pour ce qui est de l'émotion, hormis la mort de Raven qui est effectivement un peu plus émouvante (surtout sur le plan de la musique mais le plan de la plume tombant au ralenti est également une très belle image), je trouve le reste est bien en dessous notamment à cause notamment d'une bande-son bien moins réussi (côté musique comme côté doublage US).

Je trouve la mort de Sniper Wolf beaucoup plus émouvante aussi. En fait... un peu toutes  :o

Sinon pour la bande son moins réussis je suis pas d'accord non plus... note que j'aime beaucoup celle de MGS, mais elle manque quand même cruellement de variété à la base - sur ce plan TS est plus réussis je trouve, même si ça vaut pas de Harry Gregon Williams. Quant au doublage là je dis non - celui de TTS est excellent et je le trouve d'ailleurs plus réussis sur certains personnage. D'ailleurs quand j'ai refait la version PS1 en 2008 ce qui m'a assez frappé c'est que quand on entends le doublage original on a l'impression que les comédiens ne tiennent pas encore tout à fait les personnage comparé à leurs prestations dans les épisodes suivants.

Disons que j'ai parfois l'impression que pour TTS... on critique pour critiquer quoi :o Un Resident Evil Rebirth modifie bien plus radicalement l'original que ne le fait TTS par exemple, et ne voit pas de telles critiques.

Mais bon comme je le disais plus que les cinématiques, pour moi l'attrait de TTS c'est son gameplay - la maniabilité MGS2 ça n'a pas de pris par rapport aux contrôles parfois maladroits du premier et pour moi l'avantage de ce remake c'est de pouvoir l'enchaîner avec les autres épisodes sans sciller. Avec MGS1 c'est plus délicat. Honnêtement je le trouve super pénible à manier.

Citer
Pour le "rejet" de Portable Ops, ce sentiment (que je ne suis pas le seul à partager) vient du fait que Peace Walker a toujours été présenté par Kojima comme la suite du 3  sans jamais mentionner PO (et l'intro de PW enfonce d'avantage le clou) et aussi au fait que la seule réelle mention faite soit lors d'une réplique ("On va pouvoir laisser toute cette merde à San Hieronymo derrière nous") que beaucoup ont interprété comme une critique indirecte de Kojima envers le jeu (bon là ok, je viens bien croire que c'est chercher très loin, mais c'est quand même curieux que ce soit vraiment la seule référence aux événements de PO...).

Moi j'ai vois plutôt le fait que les détracteurs vont chercher des choses très loin quand il s'agit de Metal Gear.... ^^' MPO a été très critiqué par les fans (je me suis souvent senti bien seul à la défendre) et j'ai l'impression que les fans déçu aiment bien imaginer que Kojima rejette également ce que eux détestent. J'ai d'ailleurs lu le même genre d'argument pour TTS ("Kojima déteste!") alors qu'il l'avait bien supervisé de bout en bout et que c'est Kojima himself qui avait insisté pour que Kitamura réalise les cinématiques "à sa sauce" alors que ce dernier n'avait fait à la base qu'un copier/coller de MGS1.

Y a une tendance curieuse chez les fans de MGS qui est contrairement à certains autres domaine où on va tout blâmer sur l'auteur (suivez mon regard), là on cherche à lui retirer toute faute et donc les fans ne veulent pas rejeter Kojima et donc imaginer que s'il y a un épisode qu'ils n'aiment pas, Kojima doit pas l'aimer aussi. Je me souviens d'un article très sérieux mais franchement comique qui défendait la thèse que Kojima avait volontairement raté MGS3&4 comme un "fuck you" aux fans qui avait pas aimé MGS2  [:lol].

Pour tout dire je pense que le fait que Kojima n'ait jamais mentionné MPO en interview lors de la promo de Peace Walker... vient tout simplement du fait qu'il sait très bien que beaucoup de fans n'ont pas aimé cet épisode, et qu'il a préféré les brosser dans le sens du poil en faisant style "C'est MGS5!" alors que au final bon... Peace Walker est bel et bien Portable Ops 2. Kojima et très (et sans doute trop) à l'écoute des fans, mais il sait aussi les manipuler aisément pour faire la promo de ses titres.

Après y a rien dans Peace Walker qui justifie vraiment des références à MPO, tout au mieux on aurait pu mentionner que Big Boss a financé MSF avec l'argent de Gene, mais c'était pas nécessaire non plus. En plus tout laisse penser que Coldman est le "tacticien de génie" auquel Gene faisait référence dans MPO (n'oublions que Kojima en avait signé le scénario, et qu'il établissait déjà certains éléments de MGS4).

Mais comme je le soulignais dans mon test que j'avais linké plus haut - Peace Walker m'a avant tout donné l'impression d'un Kojima qui (sans doute fatigué d'avoir dû tout relié dans MGS4 jusqu'à outrance afin de conclure) voulait créer une histoire plus fraiche libérée de tout le carcan de la mythologie trés complexe de Metal Gear. D'où l'absence de références aux Patriotes, aux Enfants Terribles et ainsi de suite et le fait qu'on se retrouve au final dans une histoire indépendante au sujet de la disuation nucléaire dont le seul élément liant d'importance est MGS3 et Le Boss. Bon tu vas me dire, il reste le Chapitre 5 qui finit par relier le tout à la mythologie - mais c'est pas un vrai chapitre et à mon sens c'est plus à voir comme une sorte de petite cérise bonus pour les fans hardcore à part de l'histoire principale de Peace Walker.

-Sergorn