Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Fuu-chan

Pages: [1] 2 3 ... 76
1
En même temps, face à une tendance à être dur de la feuille, difficile de trouver une solution.
être dur de la feuille, c'est ne pas se ranger à ton avis ou à celui de Max?
Ah bon, je ne savais pas.
Ma réponse était destinée à Spadeas, alors ta condescendance, je m'en passe. Merci.

Et, tant que j'y suis, pour éviter le double-poste :
Ah mais je ne dis pas ça pour être blessant, ou parce que je suis tendax du slip, je ne fait qu'énoncer, de manière certes un peu brutale, mais sans animosité, un fait. Je pense vraiment pas que l'opinion des ancien fans soit spécialement pris en compte (en tut cas j'espère que non, on a vu ce que ça a donné avec la S2 d'Omega), dans la mesure où c'est, encore moins qu'Omega, la cible.
Non, bien sûr que tu ne dis pas ça pour être blessant. C'est d'une évidence aveuglante.
Tu me prends de haut et me fait la leçon comme à une gamine de 5 ans en pré-supposant que je m'adresse à Son et que je crois que  Son en a quoi que ce soit à foutre mon avis. Bref, tu me prends pour une conne, alors que tout ce que je faisais c'était de répondre posément à Spadeas en lui disant que moi je n'ai pas confiance en l'adaptation qu'ils vont faire, alors que lui a confiance, c'est la différence qui nous sépare. Et en plus tu t'exprimes comme si mon opinion n'avait pas droit de cité et que je n'avais qu'à la fermer. Mais pas de volonté de provoquer, de mépriser ou quoi que ce soit de négatif, évidemment. Juste une volonté de pédagogie envers quelqu'un de trop obtus pour comprendre ce qu'elle doit penser et comment elle doit de comporter. J'ai bien compris, ne t'inquiète pas.
J'apprécie à sa juste valeur.

Fuu-chan

2
Mais pourquoi elle ne pourrais pas être à cheval entre les deux. Être sensible et ne pas aimer la violence, mais capable d'y recourir plus facilement que le Shun de 86, être moins hésitante que ce dernier. Elle peux aussi être le cerveau du groupe, ce qui ferais du bien pour calmer un Seiya qui fonce trop souvent tête la première. Il y a plus de deux possibilité quand même.
Ce que tu décris, c'est quasi exactement ce que je pense sur la manière dont le perso devait être "dépoussiéré/réécrit" pour sortir de la caricature de l'anime - enfin, surtout des films hors Tenkai. Il n'était absolument pas nécessaire de forcer un changement de sexe pour ce faire. Leur choix a été un choix de pure paresse et de facilité.

Citer
Shun est mon chouchou, mais bizarrement, alors que 90% du web ce plaint de ce changement, je ne demande qu'a tomber sous le charme de cette nouvelle version. Je sais, personnellement, que ce ne sera pas le Shun que j'aime, mais peut être une autre version que j'aimerais tous autant. C'est si difficile pour certains de ce mettre ça en tête ?
Ce qui est difficile, c'est de faire confiance. Ce n'est pas avec quelques pauvres petites explications empreintes - au mieux - de fausse naïveté que je vais faire confiance à Eugene Son et son équipe.
Quand je lis les réflexions ici même sur des points auxquels je n'avais même pas pensé, comme celle de Wild Pegasus: "donc, en tant que fille, pour être politiquement correct, interdit de recevoir des coups de la part de mecs (=> elle ne pourra combattre que des filles & elle se fera sauver par son frère ou autre dès que face à un mec)", rien que de penser que ça pourrait être en effet le choix des scénaristes de cette série pour continuer dans le PC à la sauce US, ça me donne la sensation suivante :  [:onion blah]

Il me semble que nous avons chacun le droit d'être optimistes, pessimistes, entre les deux, confiants ou totalement méfiants si nous le souhaitons.

Clairement, Eugene Son sait parfaitement à quel point son "évidence de modernisation de l'histoire" en matière d'équilibrage homme/femme des héros principaux est "bien accueillie" ([:trollface]), avec beaucoup de fans qui s'expriment sans doute avec une violence et une virulence hors de propos, mais aussi beaucoup qui s'expriment posément, avec des arguments dont il prend acte et qu'il admet valables, mais auxquels il ne répond pas, ne serait-ce que pour rassurer.

Evidemment qu'on verra bien et qu'on jugera sur pièce. En attendant, personnellement je n'accorde aucune confiance en l'absence de tout élément rassurant significatif. Je répète : donner ça comme éléments "rassurants" :
- Through a cynical eye, the change could be viewed as "men aren't supposed to wear pink and be protective, so we're gonna fix that." Please believe me that was not the intention
- The core concepts of Andromeda wouldn’t change. She uses her chains to defend herself and her friends - which she learned from her protective brother who taught her how to fight.
ou rien du tout, pour moi c'est du pareil au même.
J'espère que Son finira par donner des éléments plus signifiants et plus convaincants, mais j'en doute.

Fuu-chan.

3
Enfin, à priori, le "Shaun" serait un personnage de garçon manqué, donc l'opposé du Shun originel.
Tu tires cette impression d'où ? Du trailer ? Parce que je n'ai pas trouvé d'info sur le perso en lisant les tweets de Son, ni dans les réponses qu'il a faites. Juste sur la manière de se battre (avec ses chaînes, immense surprise s'il en est  [:trollface]), et le fait qu'ils essaieraient de faire en sorte que Shaun ne soit pas une damoiselle en détresse. Je n'ai rien lu de plus précis que ça, et rien sur sa personnalité.

Fuu-chan.

4
Il n'empêche que ce n'est toujours pas japonais, Shaun/Shawn...
A la lecture des tweets de Son, le changement de nom participe à leur "réinterprétation" du perso. Shun n'existe pas dans leur reboot. Shaun existe...et les quelques caractéristiques que Son a partagées sur la "nature" du perso, je les ai citées et elles n'ont rien à voir avec QUI est le perso mais uniquement à voir avec COMMENT se bat le perso. Rien qui puisse me rassurer. On avait un perso qui avait des valeurs et principes si forts qu'il était prêt à souffrir et mourir pour eux, et des doutes profonds par rapport au devoir qu'on lui présentait sur un plateau, et donc ne fonçait pas d'abord pour réfléchir ensuite. Avec Shaun, la seule chose certaine c'est qu'on aura une fille en armure rose qui se bat avec des chaînes. Je ne doute pas que ça va faire plein d'heureux, mais sans doute pas pour les raisons que Son prétend croire pour la majorité d'entre eux, à mon avis.

Le pire pour moi dans cette histoire, c'est que j'en avais VRAIMENT envie, de ce reboot. Ça m'apprendra à avoir des espoirs naïfs d'ado à mon âge quasi canonique.

Fuu-chan.

5
Toujours sur le sujet de Shaun : je comprends qu'Eugene Son vende sa camelote, mais quand je lis :

Citer
I totally see your point. Through a cynical eye, the change could be viewed as "men aren't supposed to wear pink and be protective, so we're gonna fix that." Please believe me that was not the intention.

et :
Citer
Are traits traditionally associated with femininity still have the same impact today? I would argue that audiences today are both more open-minded and less rigid in what they see as masculine/feminine traits.

Je pense qu'il joue le faux naïf assez mal (par exemple, s'il était sincère, ça signifierait qu'il n'a plus vu une pub de jouets pour enfants à l'occasion de St Nicolas/Noël ni mis les pieds dans un magasin de jouets pour enfants depuis très très longtemps, ce dont je doute fortement).

Et quand je lis ceci, supposé être un résumé de "qui est Shun ?", je ne suis pas exactement rassurée (euphémisme) :
Citer
The core concepts of Andromeda wouldn’t change. She uses her chains to defend herself and her friends - which she learned from her protective brother who taught her how to fight.
Euh, non, ce n'est pas "juste ça". Shun est bien plus qu'un perso qui utilise des chaînes pour se battre et défendre ceux qu'il aime.
(sans compter que ce n'est pas son frère qui lui a appris à se battre, il a certes essayé avec un enfant bien trop jeune pour comprendre. Si Shun s'est résolu à se battre, dans certaines circonstances, c'est vers la fin de son entraînement, pas avant)

Alors, oui, c'est vrai, je ne donne pas le bénéfice du doute alors que le medium est twitter avec ses 280 caractères et donc pas les moyens de nuancer, ou de développer, mais c'est comme ça.   [:daria]

Je lui reconnais tout de même le mérite d'avoir voulu rendre son point de vue public.

Fuu-chan.

6
Bah, faire d'Ikki un garçon manqué. Ça aurait été cliché aussi.
This is where we agree to disagree.

Citer
Et visiblement, Shaun (of the dead) est un garçon manqué aussi donc loin de ton cliché que tu illustres, et ça rend aussi le personnage plus crédible qu'il l'était dans le manga originel.
Euh, ça reste entièrement à prouver. J'ai bien vu deux esquisses de scènes "badass", mais je n'ai rien vu qui m'assure que Shaun ne sera pas une "damoiselle en détresse" sur l'ensemble de la trame de l'histoire.
Je précise que, pour moi, faire de Shaun une fille badass qui y va sans se jamais se poser de questions, sans graves doutes etc. serait tout aussi catastrophique que de refaire la surenchère de damoiselle en détresse de l'anime.
Quant au qualificatif de "garçon manqué", il ne m'inspire pas. Si Shaun est une fille, elle est une fille, point. Ce genre de qualificatif n'a pas, à mon sens, à être utilisé.

Fuu-chan.

7
Eugene Son s'est exprimé sur twitter concernant LE changement.
Merci pour les infos. J'ai lu avec attention.
Je comprends son raisonnement, mais c'est clair qu'ils ont joué la facilité en rentrant tout droit dans le stéréotype. Et je continue à ne pas apprécier du tout.
Pour moi, justement donner plus d'épaisseur à Saori avec un rôle beaucoup plus actif aurait été très intéressant, même si effectivement plus difficile à faire, pour atteindre cet objectif et aller VRAIMENT à contre-courant des clichés et faire évoluer StS vis-à-vis de "notre époque où on ne peut plus avoir 5 mecs qui protègent une nana incapable de faire quoi que ce soit toute seule".

Et quand je lis sa réponse à "et vous pensez que faire de Shun une fille qui va avoir le super rôle de damoiselle en détresse plus souvent qu'à son tour va arranger les choses, en particulier au niveau du public féminin ?", j'avoue que le "we are trying not to make Shaun a damsel-in-distress" ne me rassure pas le moins du monde.

Sans parler du fait que s'ils vont jusqu'à jouer à faire une "si belle" romance entre "Shaun" et Hyoga, ou un autre des Bronze...euh...euh...euh...  [:onion blah]

Fuu-chan.

8
Pour revenir sur le changement de sexe de Shun, quitte à avoir une fille sans masque dans l'équipe, pourquoi pas Ikki ? Vu le coté rebel du perso  une Ikki qui ne porte pas de masque n'aurait rien de choquant pour les habitué de la franchise.
Absolument d'accord !
Hélas, en faisant de Shun une fille, on court derrière un stéréotype qui me gave, et, ce qui me gave encore plus, on valide les conneries proférées depuis toujours par tous les gros beaufs sur Shun. (rose = fille, le pacifisme, les émotions & la sensibilité moquées comme étant des faiblesses etc  [:tsss] )
Faire d'Ikki une fille, ça aurait été couillu et hyper intéressant, c'est clair, mais on se serait mis à dos tous les mêmes gros beaufs => pas question.
Bref.  [:daria]

Déception assez abyssale vu que j'ai d'abord lu les commentaires ici avant de regarder le trailer => moins cata à la vue du trailer, mais scènes totalement en carton au Sanctuaire à mon avis, avec des persos trop en plastique et qui ne me donnent pas l'impression d'être "réels" mais bien des figurines animées (comme quelqu'un d’autre l'a dit) - ceci dit, j'ai moins eu cette impression dans d'autres scènes.

Pour les conneries contre les hélicos, je trouve ça cul-cul, comme j'avais trouvé la séquence de 2 minutes (top chrono) - genre 3ème guerre mondiale ridicule et hors de propos  - totalement artificielle dans l'anime, mise là on ne sait pas pourquoi parce que ça n'est absolument pas cohérent avec ce qui est venu avant, et passé à la trappe dès que c'est terminé et que le cahier des charges a été respecté. J'espère simplement que ça aura la même insignifiance ici que ça en a eu par le passé.

Les voix, de toute façon, je ne supporte pas les voix US sur StS, donc je ne suis pas surprise de ne pas aimer du tout. Mais de toute façon je suppose bien qu'il y aura aussi une piste son en japonais (sinon, je ne pense pas que j'arriverai à regarder ne serait-ce qu'un épisode)

En fait, dans l'absolu, s'il n'y avait pas eu toutes ces railleries, tout ce mépris de gros beaufs au niveau de Shun et de sa personnalité dès l'anime de base, je ne serais pas autant en pétard en raison du changement de sexe. Mais là, ça me donne vraiment trop le sentiment que c'est fait pour faire plaisir à toute une partie du fandom que je déteste, et que ça valide leur beauferie => ça me fait royalement ch*er.

Ceci dit, on est vraiment certains que Shun a changé de sexe ? Ou ce sera juste en VA pour bien coller aux stéréotypes et ne pas déranger les ricains ?

Fuu-chan.

9
Je ne sais pas pourquoi mais j'ai ce sentiment que les coup des cents enfants Kido va encore passer à la trappe. :o
Je ne sais pas pourquoi, mais je pense que je ne m'en plaindrai pas.  [:daria]

Fuu-chan.

10
Très, très inégal.
Et par moment, la tronche des persos, l'écartement des yeux...  [:beuh]
(bref, même avis que déjà plein d'autres que moi ont exprimé plus haut)

Enfin, on verra.

Fuu-chan.

11
Je me rends compte que, décidément, la CG ce n'est pas pour moi. Je n'arrive pas à accrocher à cette apparence de persos qui me donne un sentiment de totalement artificiel (et, non, je n'ai pas d'argument rationnel pour expliquer mon ressenti).

Pourtant, j'ai apprécié Star Wars Rebels, mais avant tout grâce à l'histoire, aux persos et au fait que ça bougeait bien, en tout cas à mon goût. Il a fallu que je passe au-dessus de ce ressenti viscéral lié au visuel, et ça je n'y arrive que si tout le reste est vraiment bien fait, d'où une soudaine énorme crainte pour ce KOTZ, que j'attendais avec impatience avant que ce choix de CG me tombe dessus et balaie mon enthousiasme [:tsss]

Autant je suis (trop) bon public pour supporter, voire aimer un still sublime qui dure 10 secondes sur du "traditionnel", autant, là, des ratés d'animation ou du still je vais avoir énormément de mal. Bref, si c'est pour faire un reboot en CG, avec des moyens pas à niveau de l'ambition (ce qui est bien trop souvent le cas - oui, je sais qu'ici c'est Netflix, mais je n'ai aucune idée du budget investi, ni de ce qu'il faudrait comme fric pour faire un truc bien en CG), je sens que je vais râler comme un putois pendant longtemps.

J'espère bien revenir sur ce topic en criant au génie et en disant que je me suis inquiétée pour rien, mais j'avoue que ce choix de CG est pour moi une grosse douche froide (et totalement subjective, la douche froide)

Fuu-chan.

12
Rien à voir, ou tout à voir, mais j'ai vu cette capture d'écran sur twitter, et ne peux m'empêcher de la partager. Comme symbole de communication politique, c'est amusant  - sachant que, peut-être qu'un technicien chez LCI est anti-Macron et a bien joué son coup, mais en tout cas, le résultat est assez désopilant :

Spoiler (click to show/hide)

Fuu-chan.

13
Posté sur twitter par Nishii Terumi, en hommage à Shingo Araki :

https://twitter.com/NishiiTerumi/status/1068772684010405888


(je n'arrive plus à poster directement les images de twitter en utilisant le tag img -- sais pas pourquoi, sorry)

Fuu-chan.

14
Manga / anime / Re : Japanimation : actualité et avis (hors saison)
« le: 29 novembre 2018 à 19:59:07 »
Oh.
Oh.
OOOoooooooh !!!!!!!!!!!!
Ca c'est une nouvelle totalement inattendue et potentiellement génialissime !  [:shinobu1]
Je me réjouis de voir ça !
Des infos sur le staff et le cast sont dispos sur animelist.

Merci pour l'info, Pfedac !  [:jap]

Fuu-chan.

15
Manga / anime / Re : Japanimation : actualité et avis (hors saison)
« le: 28 novembre 2018 à 19:27:04 »
Oh.

Dois-je me réjouir, ou aller pleurer dans un coin ? Je n'ai pas vu mention de l'OST de Yoko Kanno, pour moi intimement - indétachablement - liée au titre.
Hmmmm... Je me réserve le droit de maudire cette information lorsque plus d'informations seront disponibles.

Fuu-chan.


16
A en juger par tes réactions c'est évident. Ce qui tend à confirmer mon opinion concernant les possibilités de remise en question à gauche : certains point de vue concernant l'immigration, les minimas sociaux, l'insécurité, etc, ne sont pas négociables.
Immigration ne veut rien dire et tout dire à la fois. Si tu parles de la peur de l'islamisation par exemple, tu aurais bien tort de penser que toute personne de gauche est pour le relativisme culturel, et autres joyeusetés. Mais bon, les stéréotypes, c'est fait pour ça. C'est confortable d'enfermer les gens dans des boîtes étiquetées, ça permet de les mettre mentalement hors jeu à chaque fois qu'ils disent quelque chose.
Les minimas sociaux, oui, ça découle bien de valeurs et de visions de société, qui ne sont pas naïves. Que tu ne les partages pas est tout à fait ton droit.

Citer
Pureté idéologique
Je déteste la "pureté".

Ce avec quoi je fonctionne, ce sont des principes. Tout comme j'ai ma vision des choses, et tu as la tienne. Tout ce que tu me donnes comme impression c'est d'avoir beaucoup de temps à perdre pour tenter de me démontrer que c'est naïf et enfantin d'avoir mes idées et mes principes, et que "la gauche" ferait mieux de se coucher et d'accepter toutes les compromissions - bref, de se diluer dans un machin dont les propositions seraient issues des résultats du dernier sondage en date (oui, je caricature à dessein). Mais faire ça, ça implique qu'on décide de se saborder: on cesse d'avoir la moindre raison d'exister puisqu'on s'est débarrassé de ses principes et de son identité, et les électeurs ne s'y trompent pas, comme le SPD le montre très bien en Allemagne actuellement, tout comme le PS français d'ailleurs -  tout ça pour...euh, pour quoi, au fait ? Contrer l'extrême-droite ? C'est d'une absurdité sans nom. La gauche n'a pas besoin de devenir LR en France, ou la CDU en Allemagne ! Si les gens se retrouvaient autour de ces partis (LR, CDU, etc) et des idées qu'ils défendent, ils ne prendraient pas des vestes aux élections, et l'extrême-droite ne monterait pas. C'est BEAUCOUP trop facile de dire que la montée de l'extrême-droite c'est la faute des gens de gauche et de leurs discours qui ne te plaisent pas.

Les gens votent à l'extrême-droite en réaction à la détérioration des situations dans lesquelles ils vivent, parce qu'on leur a promis des choses qu'on ne tient pas, parce qu'ils n'ont plus, ou quasi plus d'espoir ou de perspectives, et surtout parce que le discours d'extrême-droite est et a toujours été extrêmement puissant par ses simplismes, son utilisation du bouc-émissaire, et la résonance de ses discours avec la colère et la frustration. Ceci étant, les situations vécues par les gens, elles sont le résultat des politiques menées. Et qui est aux manettes ? Quelles sont les politiques menées dans une majorité de pays ? Des politiques de gauche (non, ne pas me parler de social-démocratie, de François Hollande, de Martin Schultz ou de Tony Blair, qui sont parmi les meilleurs fossoyeurs de la gauche que je connaisse) ? Non.

Est-ce qu'il y a un échec gravissime des politiques menées en Europe depuis la crise de 2008 ? Oui. Est-ce que les gens au pouvoir au niveau national ou européen font mine d'en changer ou au moins d'y réfléchir ? Non (enfin, si, la Grèce l'a fait avec un courage inouï en 2015, seule, avant d'être écrasée). C'est TINA à chaque tournant, à chaque JT, à chaque émission politique, à chaque discours. Et ce n'est pas la gauche qui tient ces discours. Ce n'est pas la gauche qui pousse les gens dans les bras de l'extrême-droite.

Ceci étant, je te laisse volontiers la victoire d'avoir le dernier mot. J'arrête là, parce que j'ai autre chose à faire que de perdre du temps de jouer au dialogue de sourds.

Fuu-chan.

17
Je n'ai jamais dit que les gauchistes étaient au pouvoir en Europe, mais qu'ils étaient les principaux vecteurs d'un humanisme positif qui a malheureusement rapidement dégouliné en bien-pensance. Mais je pense que tu l'avais compris.
Personnellement, j'avais compris "faire barrage" comme "appeler à voter pour tout qui n'est pas d'extrême-droite". Et là, les gauchistes sont loin d'être les seuls (et encore, tous les gauchistes n'appellent pas toujours à faire barrage à tout prix).

Je te cite :
Citer
Mais putain faudrait changer de disque à un moment, dire que"l'autre il est méchant", faire un best-of de ses citations pour l'empêcher d'être élu et garder les mêmes "démocrates" en boucle pour "faire barrage"
Ce que tu dénonces ci-dessus, c'est exactement le message de l'establishment européen, et de la Commission Européenne en particulier. Donc, de mon point de vue, je te réponds exactement sur ce que tu dis. Pour moi, tu ne parlais pas d'humanisme positif "dévoyé" en bien-pensance.
Ceci étant, faudrait encore débattre de ce que recouvrent "bien-pensance" et "humanisme positif". Je parie qu'on ne serait pas d'accord.

Citer
Saisis cette petite chance à ton échelle, peux-tu donner des exemples de ces alternatives qui mériteraient d'être plus connues?
Je me vois mal faire ça alors que je suis membre de l'un de ces mouvements et que j'y suis active en tant que bénévole. Ca ressemblerait un peu trop à du prosélytisme à mon goût.
Je pense que c'est à chacun de se faire son idée, de faire ses recherches pour voir si une offre moins "grand public" que celles rabâchées dans les médias ne vaudrait pas la peine d'un vote.

Fuu-chan.

18
Problème de clavier, ce message a visiblement été envoyé alors que j'étais en train de répondre, et je m'en aperçois seulement maintenant. Je copie/colle ma réponse complète. Sorry

Mais putain faudrait changer de disque à un moment, dire que "l'autre il est méchant", faire un best-of de ses citations pour l'empêcher d'être élu et garder les mêmes "démocrates" en boucle pour "faire barrage", ça ne marche pas! Et faut pas se croire à l'abri en France, déjà en Italie et en Allemagne ça pousse à droite, à force de jouer à "nous c'est les gentils" et à édulcorer voire travestir la réalité, les gauchistes ne font qu'attiser la rancœur des gens qui vivent tout l'inverse dans leur quotidien. Et ça donne ça, c'est tout sauf une surprise.
Euh, je veux bien beaucoup de choses, mais "les gauchistes", j'avoue que je commence à fatiguer d'entendre utiliser cette tarte à la crème bien commode, mais complètement fausse.

Oui, en Europe l'establishment joue "les gentils" dernier rempart contre les méchants de l'extrême-droite sans accepter de changer les politiques qui ont échoué et qui font du mal aux gens. D'ailleurs, en faisant ça, on les pousse dans les bras des europhobes, nationalistes et extrémistes de droite. Mais l'establishment, ce sont les gouvernements en place en France, en Allemagne, en Belgique, au Luxembourg, etc. C'est la Commission Européenne et toutes les institutions européennes. Et AUCUN ne sont des "gauchistes". Faudra me les trouver, les gens de gauche qui disent que tout va bien, qu'il ne faut pas s'en faire, et que ça va aller bientôt, les sacrifices porteront leurs fruits.

Et, non, ni LREM, ni le SPD ne peuvent se prétendre "de gauche". Il y a des années que les sociaux-démocrates se sont éloignés de "la gauche", glissant à droite sur le plan socio-économique, et restant progressistes sur les dossiers sociétaux.

Et si on réfléchit tous deux minutes, on devrait comprendre que les gouvernements, on les élit, ne serait-ce qu'indirectement, et qu'on continue à les élire, et à perpétuer les mêmes politiques au niveau européen depuis des décennies - la commission étant constituée en fonction de tractations entre les gouvernements européens, les institutions comme le Conseil, ECOFIN, l'Eurogroupe reprenant les chefs d'état ou les ministres des gouvernements des pays européens - et en parlons pas de la BCE (oui, oui, "elle est apolitique", je sais, je sais). Et l'Europe est très majoritairement à droite, pas à gauche.

Pour le reste, je suis d'accord qu'on fonce tout droit vers une version améliorée des années 1930 en Europe, et que ce n'est pas en se contentant de "ils sont méchants" et "c'est nous les gentils" alors qu'on mène des politiques qui font du mal à  une majorité de gens, qu'on va l'éviter. Mais il faut se bouger, s'engager, passer du temps, donner de l'énergie pour essayer de proposer autre chose, de venir vers les gens et offrir une alternative. Ca ne va pas se faire si on attend tous que quelqu'un de sympa vienne nous voir à la TV, dans les journaux ou sur des fils d'info sur les réseaux sociaux. On est beaucoup trop passifs.
Ceci dit, il y a des propositions alternatives, mais connues de très, très peu de gens à l'échelle européenne (et aussi à l'échelle nationale). Reste à voir la place et la visibilité que les médias condescendront à leur accorder pour leur donner une chance de se présenter et de faire leurs propositions au plus grand nombre.

Fuu-chan.

19
Je pense que c'est la même chose chez les Brésiliens qui en veulent beaucoup à la gauche pour ses interminables histoires politico-judiciaires.
Certes, mais toute la classe politique brésilienne est salie par des affaires de corruption, sans exception. Bolsonaro est lui-même impliqué dans plus de 10 enquêtes en cours. Et son parti était le plus impacté par la corruption. Ces infos ne sont pas secrètes, et pourtant les gens l'ont élu en croyant à la fable qu'il était "pur". Ce genre de choses me dépasse.

Trump est président dans un pays où il y a des contre-pouvoirs (même si les récentes nominations coup sur coup à la Cour Suprême affaiblissent très fort l'un de ces contre-pouvoirs) et une tradition de liberté et de liberté d'expression. Bolsonaro est président d'une démocratie fragile et en déliquescence, qui a connu une dictature militaire il n'y a pas si longtemps, et dans lequel les contre-pouvoirs sont quasi absents. La différence se trouve là.

Edit : à (ré-)écouter : 8 minutes d'interview de Maud Chirio, historienne, Maître de Conférences à l'Université de Paris-Est Marne-la-Vallée, spécialiste du Brésil, sur France Inter qui explique et donne des infos mieux que moi.

Fuu-chan.

20
Bof, pareil que pour les USA : vous l'avez voulu, vous l'avez élu, démerdez-vous avec.
Sauf que 45.000.000 de brésiliens ne l'ont explicitement pas élu (ils ont voté pour son adversaire). Et ils seront les premières cibles. Et on regardera ça avec un air vaguement triste / dégoûté, avec peut-être l'un ou l'autre reproche poli lorsqu'il appliquera son programme. C'est vrai qu'on aura sans doute même pas de réaction quand il s'en prendra aux pauvres et aux "saloperies de gauche" , mais on peut espérer un froncement de sourcils lorsqu'il fusionnera, comme il l'a promis, le ministère de l'économie et de l'agriculture, et "libérera" enfin les possibilités d'exploitation de la forêt amazonienne. Ou quand il mettra une partie de la presse qui ne l'aime pas au pas.

Sans compter que les campagnes au contenu mensonger et aberrant sur What's App ont joué un rôle important dans sa victoire. Ce type était la risée de tout le monde il y a un an. C'était un épouvantail et un clown. Et le voilà président, soutenu par de grands milieux d'affaire, avec un ministre de l'économie déjà désigné d'avance, sorti de Harvard et adepte de l'école de Chicago...

Trump est une chose. Bolsonaro est encore bien pire.

"Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark". Il semblerait, oui.

Fuu-chan.

PS : et l'un de ses "points forts", à savoir qu'il n'est pas corrompu est totalement absurde : il est sous le coup de plus de dix enquêtes dans des affaires de corruption, le parti dont il a été membre pendant 11 ans est l'un des plus corrompus du Brésil. D'ailleurs, dans son discours de victoire, rien sur le sujet de l'éradication de la corruption. Et pourtant, les gens qui l'aiment scandent qu'il est "pur" et qu'il nettoiera le pays de ce fléau...  [:facepalm]

21
Bolsonaro verbatim :

Citer
"J'ai cinq enfants. Quatre d'entre eux sont des hommes mais, au cinquième, j'ai eu un moment de faiblesse, et c'est une fille qui est sortie."
"Je serais incapable d'aimer mon fils s'il était homosexuel. Je ne serai pas hypocrite : je préférerais que mon fils meure dans un accident plutôt que de le voir débarquer avec un mec à moustache."
'J'ai dit que je ne te violerais pas, parce que tu ne le mérites pas."
"Je suis allé visiter un quilombo (*). Les plus légers de ces descendants africains pesaient plus de 100 Kgs. Ils ne font rien. Je pense qu'ils ne peuvent même plus servir pour procréer."

(*) village fondé par les descendants d'esclaves en fuite

Il a aussi promis d'offrir aux gens de gauche et aux militants du mouvement des sans-terre le choix entre la prison ou l'exil. Il affiche fièrement sa faveur pour la dictature. Il propose de stériliser les gens pauvres du Nordeste et les sans-terre, pour résoudre le problème de la pauvreté au Brésil. Il propose également de "libérer" les policiers et militaires : ceux-ci ne pourraient plus être sous le coup d'enquêtes ou poursuivis lorsqu'ils utilisent leurs armes et tuent.
Il a été élu sur une campagne de mensonges aberrants propagés via facebook et What'sApp (ceux qui ont entendu parler du phénomène des massacres dans les villages reculés de l'Inde sur base de fausses rumeurs reconnaîtront le procédé) - un "argument" ainsi propagé parmi d'autres : le guide du zizi sexuel de Titeuf, dénoncé comme l'instrument d'un "kit gay", destiné  à pervertir les purs enfants du pays, pour les mener à toutes les dépravations (relire : https://www.nouvelobs.com/monde/20180829.OBS1525/kit-gay-le-candidat-d-extreme-droite-bresilien-brandit-titeuf-en-pleine-interview.html).

Je n'ai même pas envie de mettre de smiley, tellement cette élection me dégoûte et me révulse. Je plains tous les brésiliens qui ont voté pour son opposant, j'en veux et je plains les 20% qui n'ont pas été voter et vont en payer le prix, et je plains tous les naïfs qui croient que leur héros est un mec extra, au-dessus de tout soupçon et incorruptible. Je vomis le monde des affaires et de la finance, qui soutient Boslonaro, et l'église tant protestante que catholique, qui est derrière lui.

Rien que de penser que nos grands dirigeants vont le féliciter en notre nom, répondre à ses invitations et eux-mêmes lui dérouler le tapis rouge pour qu'il vienne, me donne des envies de meurtres.

Fuu-chan.

22
Manga / anime / Re : Animes par saisons — Automne 2018
« le: 22 octobre 2018 à 18:42:05 »
Juste pour plussoyer sur la daube immonde qu'est Ulysses machin bidule.
Je me suis forcée à regarder tout le premier épisode, et j'ai bazardé cette horreur immédiatement après. Ca devrait être illégal de commettre ce genre de déchet. [:beuh]

J'ai perdu plus de 20 minutes de mon existence, j'exige un remboursement du studio qui a osé produire ça  :o

Fuu-chan.

23
Ah ça, Emmanuelle Wagon, c'est quelqu'un de bien : directrice des affaires publiques et de la communication de Danone. Et accessoirement lobbyiste en chef du groupe alimentaire. Entre autres activités, elle a supervisé la commercialisation du lait infantile dans les pays africains (le genre de dossier un peu délicat vu que la poudre de lait, si elle est utilisée avec de l'eau qui n'est pas traitée, peut provoquer des problèmes de santé importants chez les bébés).
Grâce à elle, nous savons aussi que l'huile de palme est nécessaire pour fabriquer des laits infantiles. Et elle a aussi un avis sur les OGMs alimentaires (non, elle n'y est pas opposée, quelle surprise)

C'est la politique autrement du nouveau monde.  [:trollface]

Fuu-chan.

24
Cinéma/TV / Re : Re : Les séries télé
« le: 12 octobre 2018 à 19:41:37 »
Yennefer est une femme forte, au mauvais caractère mais qui a un véritable bon fond derrière. Son histoire avec Geralt est complexe, mais ils finissent par vraiment être fous amoureux et chacun est l’égal de l’autre. Elle devient la mère adoptive de Ciri par choix, et cette dernière l’appelle à la fin « Maman ». Et Yen se battra bec et ongles pour elle. J’avoue être tombé complètement sous le charme de Yen dans les romans.
Je me réjouis donc de découvrir ça dans la future série ^^
Dans le jeu, Yen est très difficilement supportable (*), et il est incompréhensible que Geralt puisse vouloir rester avec quelqu'un qui le casse tout le temps, et le traite comme une merde quoi qu'il arrive. Mais bon, dans le jeu il y a pas mal d'indices qui me laissent penser qu'une partie des scénaristes a une toute petite dent contre la gent féminine. Je ne suis pas surprise que les romans soient différents, et c'est tant mieux !

(*) sauf en ce qui concerne Ciri, où on comprend vite qu'elle la considère vraiment comme sa fille, et qu'elle l'aime sincèrement, et ferait tout pour l'aider et la sauver des dangers qu'elle affronte.

Sinon, pour Ciri, je suis tout à fait d'accord que ça vient de nulle part quand on n'a pas lu les bouquins, mais j'ai eu plus de facilité à prendre ce train là en marche que de me retrouver d'un coup, sans transition ni explication, avec Yennefer, et des souvenirs retrouvés sans que je sache de quels souvenirs il s'agissait. Tout ça a été géré avec les pieds, et il aurait mieux valu continuer à diverger des romans et rester cohérent dans la trame des jeux, selon moi - même si j'ai beaucoup aimé jouer à Wild Hunt.

Fuu-chan.

25
Cinéma/TV / Re : Re : Re : Les séries télé
« le: 12 octobre 2018 à 12:18:38 »
Le jeu est très connu mais les livres... les gens vont râler sur plein de trucs (notamment Triss à mon avis). :)

Personnellement, moi qui ai joué aux trois Witcher et pas lu les livres, je me dis qu'ils n'adaptent pas les jeux, vu que Triss est absente du cast. Ca ne me choque pas. Le troisième opus du jeu, lui, m'avait plus choquée en forcant le joueur qui avait passé les deux précédents à construire une relation avec Triss, genre "on s'aime vraiment" (avec Yennefer comme simple "bruit de fond sans importance réelle") à d'un seul coup, sans transition, passer à "Yennefer, Yennefer, Yennefer... euh, Triss, c'est qui celle-là encore ?" Il y avait un vrai problème de cohérence entre les opus, très, très mal géré (visiblement, quelqu'un avait du leur dire qu'ils avaient merdé dans les derniers stades de développement, vu la manière bancale avec laquelle ils ont réintégré Triss dans la trame générale pour permettre de conserver la cohérence de la relation construite durant les deux premiers jeux, c'était hyper mal fait et artificiel).

Ca, je n'aime vraiment pas. Maintenant, qu'on adapte les romans dont le contenu est différent, c'est tout autre chose : je me réjouis de découvrir, en espérant qu'ils ne refassent pas de Yennefer le stéréotype parfait de la femme castratrice ultra cassante et insupportable que j'ai vue dans le jeu (le genre que les misogynes de tout poil adorent voir, histoire de la prendre pour exemple afin de  décrier toutes les femmes qui ont un caractère fort et savent se faire respecter).

Fuu-chan

Pages: [1] 2 3 ... 76