Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - paladin shura

Pages: [1] 2 3 ... 115
1
Discussions / Re : Conneries du net ^^
« le: Aujourd'hui à 13:47:52 »
 :haha:

maintenant on sait ce que AZB fait après 17h00 :  il devient hackman et créé des logiciel pour se venger des démarcheurs téléphoniques :o

2
Manga / anime / Re : Le topic général manga / JAPanime
« le: 21 juin 2017 à 12:04:44 »
à ce propos, le manga préquelle vaut le coup ?

je veux dire, ça apporte un complément solide à la trame de l'anime où ça tient juste du syndrome pour faire durer le truc (ce qui peut être agréable en soit, hein) sans apporter rien de nouveau ?

3
Jeux vidéos / Re : Re : La Légende de Zelda
« le: 20 juin 2017 à 20:00:29 »
C'est bien ce que je dis :o

Le final de Wind Waker, c'est le truc le plus épique que j'ai vu dans la saga.

4
Jeux vidéos / Re : La Légende de Zelda
« le: 20 juin 2017 à 19:49:39 »
Je parlais en terme de mise en scène globale et de climax du scenario, en fait.

Au niveau de la difficulté, je ne me rappelle rien de spécialement dur, mais pas qu'il soit spécialement plus simple que les autres final boss de la série  [:fufufu]

5
Jeux vidéos / Re : La Légende de Zelda
« le: 20 juin 2017 à 18:21:15 »
Enfin dans OOT c'était encore correct, dans les suivants par contre... TWW est un des combats de fin les plus anti climatique de ma vie de gamer.

-Sergorn
T'es fou O_o

Le final de Wind Waker, c'est le truc le plus épique que j'ai vu dans la saga.

6
Aux dernières nouvelles ça pourrait même être deux ans...  [:sweat]

Sérieux ?
Ils veulent tuer la hype ?

8
Cinéma/TV / Re : Vos scènes préférées
« le: 16 juin 2017 à 19:11:51 »
Le nombre de vidéos postées par page faisant ralentir l'affichage de celle-ci, j'ai placé vos vidéos sous balises spoilers et effacé les liens intégrés apparaissant dans les citations.

Merci de continuer sur ce modèle pour éviter des problèmes aux connections modestes :)

9
Non mais le climat politique, le climat médiatique, le climat du pays, c'est justement ce "bruit" dont je parle qui ne résulte de pas grand chose au final. Concrètement il y a très peu de choses qui changement réellement, quand il y a de grosses réformes soit elles ne passent pas et sont abandonnés après des grèves soit elles sont assoupli et remanier 19 fois et passent quand même pour que les politique puissent en sortir la tête haute et que les mouvements cessent ( je caricature un peu mais l'idée est là ).
Du coup oui je trouve qu'au final ça fait énormément de bruit pour peu de choses, je suis sur que si nous n'avions pas tous nos nouveaux médias et l'infos H24 on ne sentirai quasiment aucuns changements ces dernières années et ces fameux "climats" seraient bien plus atténuer, avant les années 2000 et tous ces nouveaux médias les politiques faisaient des choses bien plus concrètes ( bonnes ou mauvaises là n'est pas la question ) et il y avait bien moins de "climat".
Le truc c'est que ces climats ne sortent pas ex-nihilo, ils sont toujours la conséquence et la cause d'autres phénomènes, et ils ont toujours existé.
Qu'on parle de révolte comme celle du papier-timbré (17eme) ou des révolutions du 18-19eme jusqu'à mai 68 en passant par le front populaire, tous ces événements (je prends les mouvements bien visibles pour illustrer, mais ça passe parfois plus discrètement à travers d'autres signes ou l'application de politiques dites extra-ordinaires) sont le résultat de facteurs qui ont modelé une opinion, ont modelé un climat, et qui dépassent très souvent l'allumette qui a mis le feu aux poudres.  Et ces climats, ce bruit, existaient bien avant même la presse.
Je dirais juste qu'aujourd'hui le flux d'info permanent et les possibilités d'expression publique (réseaux sociaux) favorisent le fait que le "bruit "soit visible. Pour autant, il ne faut pas le prendre à la légère, car il génère toujours une chaîne de conséquence à termes plus ou moins longs. Ca peut prendre des générations ou pas, mais chaque sourde-oreille ajoute une poutre à l'échafaud.
Je te rejoins cependant sur le fait que chaque petite tension et animosité est aujourd'hui exacerbée par ce flux permanent.

Sur tes "j'aimerai" là je suis d'accord vu que je comprend que ceux qui voulaient/espéraient de grands changements positifs ( selon eux ) soient déçus vu que je ne pense pas qu'il y en aura beaucoup de concret, c'est plutôt avec ceux qui disent et pensent que tout va se dégradé, qu'on va entrer dans des heures sombres toussa toussa que je ne suis pas d'accord, vu que pour moi cela va faire comme depuis toutes ces années ou le "climat" l'emporte sur le concret, du climat, une atmosphère, du bruit, pas grand chose de concret au final, positif ou négatif.

Après je rebondissais par rapport à Hed juste pour dire que je trouve exagéré son catastrophisme, la politique compte quand même pour montrer la direction vers laquelle veut se diriger un pays, le symbole etc mais je trouve qu'elle a bien moins d'impact depuis cette nouvelle ère dans laquelle on vit alors que paradoxalement c'est maintenant qu'elle créer le plus climat négatif, et je trouve pas ça très bien quand une atmosphère en partie artificielle devient plus réelle que des faits concret, mais bon ça ne va pas changer et on peut pas changer d'époque donc c'est comme ça et pas autrement.

je pense que ce que tu vois comme un phénomène inévitable et naturel, je le vois moi comme l'aboutissement d'une politique commune menée tour à tour par PS, UMP et maintenant En Marche qui à chaque fois fout un coup d'accélérateur dans la machine. Le politique est responsable des situations que je décris car il a progressivement désinvesti l'Etat des terrains d'action qui étaient les siens.
Oui, tu as raison, En marche ne va en rien changer la ligne idéologique politique appliquée depuis 30-40 ans par les gouvernements successifs, il va juste continuer dans la même direction, entériner la situation actuelle et en pousser plus loin la logique en faisant empirer les choses.
Le "changement" prôné par EM est purement formel, et porte sur la façon dont cette politique sera exercée.

Ce qu'il faut comprendre, c'est que les gens qui voient un danger potentiel en Macron et son projet sont précisément ceux qui ne croient pas en cette position idéologique, parfois parceque plus elle s'impose, plus elle le fait à leurs dépends.
Alors le fait que EM n'ai pas d'opposition en mesure d'infléchir ses velléités car il picore du personnel sur son PS et son LR, oui je trouve ça inquiétant, et d'autant plus quand je vois certains aspects des lois prévues, du financement des partis inclus dans la loi de moralisation à la fixation de l'état d'urgence qui sert au moins autant à ligoter les contestations sociales qu'à la lutte contre le terrorisme.

10
Soj> désaccord total.
La politique change un pays durablement, c'est pas parceque tu n'as pas un coup de tonnerre et que l'herbe ne change pas de couleurs en nuit que les choses n'évoluent pas.
Si tu n'a pas senti que le climat social du pays s'est déchiré sous Sarkozy, son extremisme à la petite semaine et son obsession Buissonnesque pour les termes identitaires associé à son mépris de classe, tant mieux pour toi.
Si tu n'as pas senti le climat politique se brouiller sous Hollande au point que les grandes formations sont en débâcles et n'ont plus aucun fond aujourd'hui parcequ'une girouette incessante a été faite sur le plan social et que le programme économique qui l'a fait élire n'a jamais été appliqué, une fois de plus tant mieux pour toi.

j'aimerais vivre dans ton monde où les choses sont stables.
J'aimerais vivre encore dans un monde où mes parents fraîchement retraités ne sont pas obligés de se retrouver un job de merde pour payer le loyer malgré une santé déclinante.
J'aimerais vivre dans un monde où l'enseignement public était encore d'un niveau assez respectable dans les grandes villes pour qu'il ne justifie pas le déménagement de mes cousins/cousines dans des écoles moins surchargées (ou qui font un crédit pour les mettre dans le privé).
J'aimerais que les services publics desservent encore la totalité de ce pays plutôt que de laisser des zones mortes où aucune entreprise privée ne prendra le relais parceque pas assez rentable.
J'aimerais pouvoir me dire que la couverture maladie dépendra toujours d'un régime de sécurité social public, et ne deviendra jamais un système purement mutualiste à but lucratif.

Et tout ça, ça ne dépend que de l'action politique.
Le coté "de toute façon ça ne changera rien", c'est juste la meilleure façon de laisser au soin de personnes-tiers ayant leur propre intérêt de faire changer les choses dans leur sens, en votre nom.

11
Discussions / Re : Re : La cafet' [LIRE LE 1er POST !]
« le: 08 juin 2017 à 13:34:21 »
Sinon, le loustic qui a moins d'un an et demi pèse 6 Kg.  [:kred]

Tu élèves un veau ?  [:aie]

A titre comparatif, le mien est un gros pèpère de 9 ans et fait entre 5 et 5.5kg... et c'est déjà trop selon le véto (après il est déjà rationné au max niveau bouffe, et il est aussi sportif que son maître, donc bon...)

Faut voir aussi l'ossature du chat, mais vu que castrés, les chats ont tendance à prendre avec l'âge, je serais toi, je resterais aux aguets quand même  [:lol]

12
Vous la sentez venir vous aussi, la 3eme guerre du golfe avec d'un coté l'Arabie Saoudite et la quasi totalité des pays sunnites contre le Qatar, l'Iran et ses alliés (avec l'oncle Sam et tonton Poutine chacun derrière son poulain) ?

Quelle superbe vitrine pour la France cela va faire quand tout le matos qu'on a vendu dans la région va péter dans un seul mouvement  [:moule_bite]

13
Accessoirement les "oui mais regarde machin il a pas ça et toi t'as ceci" ou "regardez comme moi je suis plus malheureux que l'autre" ou les "c'est dégueu que truc il a ceci et pas moi"... c'est typiquement le genre de truc qui a foutu la représentativité syndicale par terre, dans le sens où à présent chacun se sent obligé d'être jaloux de son compatriote pour justifier le fait qu'il soit perclu de difficulté.
Pendant ce temps, les gouvernements successifs se frottent les mains parceque tout le monde marche dedans et peuvent niveler tous les statuts par le bas sous prétexte que certains bénéficieraient de régimes particuliers.
(alors que pour trouver des privilèges dans ce pays, suffit de se pencher sur les jobs des politiques, je dis ça, je dis rien).

Quant à la réforme du travail de Macron, c'est juste parfaitement conforme à ce qu'il a toujours fait de sa vie politique (qui n'a pas commencée avec l’élection présidentielle, rappelons-le), et c'est ce qu'il a toujours porté avec son projeeeeet, en conformité avec sa ligne politique.
Aucune surprise pour moi, donc.



14
Discussions / Re : La cafet' [LIRE LE 1er POST !]
« le: 04 juin 2017 à 17:42:40 »
Fais le redoubler, ça te fera un job pour un an de plus :o

15
Saint Seiya Online / Re : Tout traduire ou non ?
« le: 02 juin 2017 à 18:55:53 »
pareil que Kentaro, les noms qui ne sont pas en langues natives devraient à mon sens être traduits en français dans le cadre d'une adaptation, tandis que les autres devraient conserver leur singularité linguistique.

Pour les termes devenus génériques dans la licence comme "saint" ou "cloth", je pense que c'est à la sensibilité du traducteur de trancher. Les traductions en "chevalier" et "armure" sont des standards reconnaissables car de rigueur depuis 30 ans dans les œuvres officielles, d'un autre coté ces termes ne sont pas l'équivalent le plus proche des termes originaux et occasionnent donc une perte de sens, d'image ou de symbole dans le processus de trad'.
Par exemple, je sais qu'Archange laisse les termes originaux dans ses diverses traductions pour rester le plus proche possible du sens original.

16
je suis intimement persuadé que sa base électorale approuve sa décision.
Trump n'a pas été élu parceque c'est un gros con (quand bien même le serait-il) mais pour relancer les économies industrielles locales pour favoriser les emplois prolétaires.

Et en se dégageant de toute limite d'émission carbone, dans un pays où tout marche à l’énergie fossile, il va en ce sens.
Alors oui, il aurait pu se tenir aux accords de la COP21 et relancer l'économie par la transition énergétique, mais ça nécessite un plan d'investissement à longue échéance, et comme il s'est également engagé à moins de dépense...
(au passage en sortant des accords des accords de la COP21,  il peut aussi appuyer le fait que les USA ne financeront pas les pays en développement au nom d'une dette carbone, chose qui plaira également à son électorat).

C'est une décision catastrophique en terme écologique, mais ce n'est certainement pas le coup de tête irrationnel que certains voudraient faire croire.

17
Citer
● La fin des régimes d'exception

Elle interviendra lors de la réforme constitutionnelle. La Cour de justice de la République (CJR) sera supprimée pour que ne soit plus différenciée la justice des puissants de celle des citoyens. Par ailleurs, les présidents de la République ne siégeront plus au Conseil constitutionnel, afin d'éviter qu'«ils ne soient juge et partie quand il s'agira d'examiner des questions prioritaires de constitutionnalité au sujet de lois qu'ils ont fait voter».

J'approuve la première partie, remmettrre un peu d'égalité devant la justice ne fera de mal à personne.
Pour la seconde , bof. S'il est vrai que le bagage à sousous avec lequel part un président de la république est bien suffisant pour éviter de lui refiler un job,  n'importe quel membre de ce conseil a ses convictions politique et agira sous son influence dans le cadre de cet exercice.
Pas que je sois contre, donc, mais je ne vois pas trop ce que ça va changer.
 
Citer
● Pas plus de trois mandats

À l'exception des maires des toutes petites communes, il ne sera plus possible d'exercer plus de trois mandats identiques successifs pour les députés, les sénateurs ou les «grands mandats locaux». Par ailleurs, les ministres devront choisir entre leur fonction au gouvernement et leur mandat local. Ils auront deux mois pour choisir.
le coup des 3 mandats successifs, je m'en cogne. Que la politique puisse être le métier de certains, ça ne m'a jamais bouleversé plus que ça, et si un type est jugé assez bon par ses électeurs pour être élu une dizaine de fois au même poste, ma foi, grand bien fasse à tout le monde.
J'approuve cependant à 100% le non-cumul des fonctions. Un poste en politique c'est censé être exigeant et demander le plein investissement du concerné, donc oui, c'était à la fois grossier et absurde de pouvoir en cumuler deux.

Citer
● La «famille» exclue des collaborations

Sans surprise, ascendants, descendants et conjoints seront interdits de collaboration. Cela s'applique aux membres du gouvernement et aux parlementaires. Quant aux emplois croisés, qui consistent à embaucher les parents d'un collègue, ils seront soumis à déclaration dans le cadre de celle d'intérêts exigée pour les élus.
Erreur de diagnostique.
Dans le cas de l'affaire Fillon (parcequ'on sait tous que ce point est là en réaction à ça), ce qui était choquant, ce n'est pas le fait que Fillon aie embauché sa femme, au sens purement formel, c'est la gueule du chèque, la durée de l'emploi, et l'intangibilité des (supposées) tâches effectuées.
Une Pénélope payé par à coup de 100-200€ de temps à autres sur des missions ponctuelles et vérifiables ça aurait nettement fait moins jaser.
Les gamines de Bruno Leroux payées en ticket resto dans le cadre d'un stage, pareil, ça n'aurait pas fait tant scandale.

Reste l'aspect piston de la chose, certes malheureux, mais qui est devenu une fatalité du monde du travail. Je défie qui que soit de jeter la première pierre.

La dernière phrase, en revanche, moi pas parler novlangue.

Citer
● L'exigence de probité

Les parlementaires devront justifier de leurs obligations fiscales sous peine d'être déchus par le Conseil constitutionnel. Par ailleurs, «une peine d'inégibilité de plein droit pour une durée maximale de dix ans» sera créée pour toute personne ayant fait l'objet d'une condamnation pénale pour les crimes ou pour les délits portant atteinte à la probité.
J'approuve à 99%.
Inégibilité, si ça ne tenait qu'à moi vaudrait à vie pour éviter à certains de se mettre au vert en attendant les récurrentes crises d'amnésie de l’électorat.


Citer
● Éviter les conflits d'intérêts

Ce sera aux Assemblées de fixer les règles de prévention des conflits d'intérêts et de tenir un registre des déports des députés.
Là j'ai ri. Déterminer ce qui relève du conflit d'intérêt est toujours périlleux, et encore plus quand c'est aussi flou que ce que décrit l'article.
Edouard Philippe, cadre et lobbyiste chez Areva, peut-il se prononcer sur le nucléaire ?
Une députée homosexuelle peut-elle se prononcer sur la GPA ?
Un député qui a grandi en banlieue peut-il se prononcer sur la politique des logements HLM ?
Un député propriétaire de son logement peut-il se prononcer sur une loi visant à réguler le cours de l'immobilier ?

Bref, faudrait un quinquennat entier pour déterminer ce qui représente un conflit d'intérêt. Et quand bien même on y parviendrais faudrait nouer ça avec de la ficelle en argent pour que ce soit applicable.

Citer
● Encadrer les activités de conseil

Il ne sera pas possible de commencer une activité de conseil en cours de mandat ni moins d'un an avant la date des élections. Ce dispositif s'appliquera aussi aux avocats.
Le délai d'un an me paraît beaucoup trop court (et paf, conflit d'intérêt, voir ci-dessus). Mais je valide quand même, la direction est bonne.

Citer
● Disparition de la réserve parlementaire et remboursement au réel des frais de mandat

Le montant de la réserve sera reversé à un fonds d'action en faveur des territoires, contrôlé par l'Assemblée. Désormais, les parlementaires devront justifier de leur frais. À l'Assemblée de décider ce qui peut être considéré comme tel ou pas.
Bonne disposition mais incomplète.
Il faudrait toutefois avoir une indexation sur le frais minimum envisageable pour que ce soit totalement viable.
parce si pour faire un Paris-Marseille, un homme politique loue un jet privé, il n'ya aucune putain de raison qu'il en soit remboursé à plus forte hauteur qu'un billet SNCF 2nde classe.

Citer
● La transparence du financement des partis politiques

Les prêts par des personnes morales qui ne sont pas des banques européennes ou des partis sont interdits. Les dons et les prêts des personnes physiques seront systématiquement contrôlés et restreints.
Je suis contre pour deux raisons:
- Il y a des partis (ou des candidats) qui ne trouveront Jamais de financement via des banques européennes. Je comprends la volonté d'empêcher un tiers parti étranger de mettre ses billes dans une élection qui ne la regarde pas, mais ça pose deux problèmes. Le premier c'est que ça réduit l'offre politique puisque certains partis/candidats ne pourront plus avoir de financement pour se présenter devant les électeurs, laissant les seules banques européennes maîtresses dans la nomination de ceux qui le pourront, et en terme démocratique, je trouve ça catastrophique. Le second, c'est pourquoi "européennes" et pas "françaises", si le but est vraiment de vouloir éviter l’ingérence ?
- J'ai une position opposée sur la question de la source du financement. Pour moi l'Etat devrait remettre une enveloppe identique à chaque candidature qui obtient son sésame pour l’élection concernée (ex: les 500 signatures pour la présidentielle), et interdire toute autre forme de financement, qu'ils viennent de personnes morales ou physiques.
Quant au financement des partis dans leurs frais courants, bah... ils font comme toute association et ils se démerdent, non ? (z'ont qu'à vendre des pains au chocolat dans le métro, tiens).

Citer
● Une banque de la démocratie

Adossée à la Caisse des dépôts, elle accordera des prêts aux partis politiques dès lors qu'ils présenteront des garanties de solvabilité.
Ca aussi je suis contre. Ca ressemble trop à "bah de toute façon on magouillait pour avoir du pognon, alors autant qu'on l'ai légalement, non ?" pour être quelque chose que je puisse approuver ne serait-ce que par principe (d'ailleurs quid des conditions de remboursement des prêts?)


Il y a des très bonnes choses dans cette loi, c'est un bon premier pas, globalement dans la bonne direction... Mais si il faut se satisfaire de ça, on est pas sorti des ronces.

18
Mediapart a publié un article sur le financement de la campagne de Macron.
L'article étant réservé aux abonné, je suis allé faire ma fouine et j'ai trouvé ceci qui l'évoque:

http://yetiblog.org/index.php?post/2458

A priori, rien d'illégal (malgré quelques financements étrangers assez louches), donc.

Mais le coté "nous n'avons aucune accointance particulière avec les milieux financiers" ou "campagne du peuple financé par les 50€ des adhérents de classe moyenne"... laule.

19
Le terme ministère de la défense collait bien dans le sens où l'armée française n'avait pas de volonté invasive. Lors de ses interventions à l'étranger, c'est la plupart du temps en collaboration avec les autorités locales (ex: Mali, Centre-Afrique) ou dans le but de défendre préventivement les intérêts de la France (ex: la Libye même si il est vrai que ce cas est plus discutable) mais en aucun cas il s'agit d'attaquer, c'est à dire d'envoyer une armée pour prendre une terre, des ressources ou exiger une allégeance par la force.

Le terme "ministère des Armées" ne me choque pas outre-mesure, mais je vois pas l'intérêt de le renommer dans le sens où ce n'est pas comme si ses prérogatives changeaient.
Ca fait juste poudre aux yeux pour faire croire à du neuf (comme d'hab', quoi).

20
Discussions Générales / Re : Saint Seiya Live Action Movie.
« le: 19 mai 2017 à 23:03:45 »
Les galaxian wars, c'est typiquement le truc qui serait pourrave en film, je pense. Zéro tension dramatique, temps alloué à des persos inutiles voués à retourner dans l'ombre... non je pense qu'on peut zapper tout le
tournoi et l'existence des bronze mineurs.

J'envisagerais plutôt les choses comme ça:
Présentation des bronze five-1 qui rentrent au manoir kido après un dur entrainement, et pensent être les seuls survivants jusqu'à ce que Ikki vienne foutre le boxon: ça permet d'introduire le contexte global, les relations entre les héros et Saori et balancer un premier combat contre Ikki et éventuellement de la piétaille noire balayée vite fait.

et ça remplit déjà une bonne demie-heure de film (voire 45min) très bien tassée.

Puis Saori se révèle en Athéna, repentance d'Ikki, scènes de développement de la relation Seiya-Saori sur le modèle de ce que LoS a (bien) fait... et on passe à la suite (ça aura prit 15 minutes et nous en sommes presque à 1 heure de film)

Les silvers, si ça peut paraître indispensable pour la progression des héros, c'est comme l'a dévellopé Max ci-dessus assez compliqué à placer sans que ça fasse perdre au film de précieuses minutes.
Au pire on peut caser une tentative d'enlèvement façon Jamian  mais même là, ça me paraît compliqué.

Disons qu'il y a enlèvement par un gold - Aiolia - et que les bronze le prenne en chasse.
2 autres golds narrativement strikables se ramènent (disons DM et Shaka), ils perdent en combat 1 gold VS 2 bronzes avec un pattern de combat similaire à celui qu'ils mènent normalement au sanctuaire (Shiryu perd la vue, Ikki se sacrifie pour emmener Shaka dans la mort, tout ça...).
Seiya rattrappe Aiolia et on recolle à la trame du manga avec la scène où l'armure du sagittaire vient protéger seiya qui du coup vainc le gold.
Saori convainc Aioia de son identité d'Athéna et que le pope est un traître.

Une flèche d'or sort de nulle part  et frappe saori en plein coeur, un silver se révèle, il se fait one-shot (soit par Seiya pour marquer son évolution, soit par Aiolia pour montrer symboliquement son changement de camp).
Aiolia leur apprend que seul le Pope détient le pouvoir de retirer cette flèche, et annonce qu'il s'en charge en confiant Athéna aux bronze five.

Discussion entre les bronze, ils ne peuvent pas rester les bras croisés et décident de rejoindre Aiolia au sanctuaire.
Fin du film, suite au prochain qui pourra boucler l'arc sanctuaire.

En fonction du développement des combats de gold et des phases narratives, on atteint entre 1h45 et 2h de film, on a le background, les persos, on a vu du gold dont 2 voire 3 de moins à développer au film suivant, et on a le teasing pour voir les prochains avec option Aiolia véner' à la clé, tout le monde est content (si c'est bien fait).
 

21
Discussions Générales / Re : Saint Seiya Live Action Movie.
« le: 19 mai 2017 à 19:09:54 »
Citer
Saint Seiya

Citer
preuve d'originalité

Spoiler (click to show/hide)

22
Discussions Générales / Re : Saint Seiya Live Action Movie.
« le: 19 mai 2017 à 17:08:43 »
Le problème, c'est que là, il y a 5 genèses de perso à traiter  [:aie]
(bon 4, vu que Ikki et shun  peuvent se partager le même espace narratif sans trop de problèmes)

En fait, je serai partisan de virer la moitié du cast pour mieux dévellopper les restants, aussi bien dans les gentils que dans les méchants (mais bon, va expliquer à un fanboy qu'on va se passer de Shun ou de son gold-astro par exemple...)

23
"Faut le savoir" a été banni car il s'agissait de blèriot.

24
Discussions Générales / Re : Saint Seiya Live Action Movie.
« le: 18 mai 2017 à 18:30:39 »
c'est une source sûre ?  [:aie]
(si oui, epic-cheapness incoming)

C'est l'avenir de la licence  8) J'espère qu'il y aura de petits rôles pour les différents auteurs.

il y a des auteurs en particulier que tu aimerais voir à l'oeuvre ?

25
Nan mais ce qui est choquant ici, c'est pas le coté du porc ou pas pour les uns ou pour les autres...

C'est le mot "jeter". Je comprends qu'on veuille éviter à tout prix une shitstorm avec caméra à l'appui sur un sujet qui est devenu pareil marronnier pour une presse micro-trottoir/fait-divers merdique et merdeuse, mais encore peut-on le faire intelligemment.
Garder ce qu'il fallait pour les élèves non juifs/musulmans et refiler l'excédent à des associations caritative type resto du cœur, par exemple (voir filer tout le stock, si vraiment on se noie dans la sueur à l'idée d'un "dérapage").
Mais non vaut mieux jeter, hein... et après c'est les même qui vont te dire qu'il faut réduire les dépenses parceque "faut pas gâcher".

Sinon la proscription de la viande de porc dans le Judaïsme et l'Islam, vient très probablement du fait du climat du Moyen-orient qui ne se prête pas à la conservation du porc. Et comme il s'agit d'une viande qui mal conservée ou mal cuite a tendance à voir développer une flopée de bactérie et autres parasites néfaste à l'homme, les autorités religieuse en ont vite interdit la consommation (sauf pas le choix, ou ingestion involontaire).
C'est resté dans le dogme de ces religions jusqu'à aujourd'hui car même si les arabes ont étendu leur territoire sur une vaste zone géographique, ça restait en très grande majorité des pays chauds (d'autant plus que c'est une tradition qui remonte l'antiquité, probablement issue de cultes antérieurs aux religions abrahamiques).

Pages: [1] 2 3 ... 115