Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - Rincevent

Pages: [1]
1
Après réflexion, je me permet d'ouvrir un autre sujet pour des histoires originales (pas de la fanfic), pour ne pas faire de mélange avec mes fanfics Disque-Monde. Si les modos trouvent que ça gêne, ils peuvent réintégrer dans le premier sujet et me fouetter jusqu'au sang (pas nécessairement mon sang, ceci dit :D).

Rien de bien prétentieux ici, juste des idées qui me viennent et dont je ferais peut-être des histoires.

La Disparition (one-shot) : que se passe-t-il quand tout le monde s'en va ? Que se passe-t-il quand le reste de la planète décide de vous mettre à la porte ?
http://archiveofourown.org/works/3732577

Les liens du sang (one-shot) : il y a les familles qui font rêver, et il y a les autres. Les héritages sont parfois lourds à porter.
http://archiveofourown.org/works/3845764

2
Vu à l'instant sur Électre, le premier tome débarque en février chez Kurokawa. [:sparta1] [:sparta2]


3
Manga / anime / Les 7 péchés capitaux / 7 deadly sins
« le: 09 octobre 2014 à 14:38:05 »
Bon, j'ouvre un sujet pour faire plaisir à Gloubiboulga. Nanatsu no taizai, ou 7 deadly sins, raconte qu'un ordre de chevaliers a subitement été accusé de meurtre et d'avoir comploté contre son roi. Comme c'est considéré malpoli dans leur campagne, on a essayé de les arrêter mais ils se sont dispersés. Un beau jour, une jeune fille poursuivie se réfugie dans une auberge transportée par une truie géante, et dont le gamin obsédé qui lui sert de propriétaire se trouve être l'ancien chef de l'ordre. Cet événement le pousse à tenter de retrouver ses anciens compagnons et de comprendre qui les a trahi et pourquoi.



Les dessins sont très sympas sans être exceptionnels, et le scénario...

Lisant FAIRY TAIL et SEVEN DEADLY SINS, je ne suis pas du tout d'accord pour dire que SEVEN DEADLY SINS propose moins de surprise qu'une oeuvre de Hiro Mashima, FAIRY TAIL ou autre!!...
Je ne suis pas d'accord avec ton désaccord ! [:aloy] 7DS est agréable à lire, mais les persos sont encore moins variés (trouve-je) que ceux de FT, ainsi que leurs pouvoirs. Même le récent "retournement"
Spoiler (click to show/hide)
n'est vraiment pas une surprise.

4
Fanfics / [Fanfic] Les fics à Rincevent (Détestation)
« le: 06 juin 2014 à 21:28:35 »
Alors ben voilà un topic sur mes quelques petits textes Saint Seiya que j'ai fait de mes mimines (y a aussi un sujet sur mes textes non SS *clin d'œil soutenu*). Ça casse pas trois pattes à un canard, mais je me suis amusé à les faire. Et donc je les rassemble et les partage avec ceux qui voudront les lires (si vous voulez pas, je vous pardonne, tout le monde fait des erreurs [:pfft]).

Surtout, n'hésitez pas à me dire si c'est mauvais ou si des trucs vous choquent (les fôtes, par exemples). [:jap]
http://www.fanfiction.net/u/2224358/
ou
http://archiveofourown.org/users/Rincevent

Les ailes de la victoire (one-shot) : où la quête de l'identité peut amener à des découvertes inattendues.
https://www.fanfiction.net/s/8129730/1/Les-ailes-de-la-victoire
ou
http://archiveofourown.org/works/944496
Une histoire avec essentiellement des OC, sur une mystérieuse jeune fille protégée par des gens en armure.

Un héros très discret (one-shot) : ce n'est pas parce qu'on occupe pas le devant de la scène qu'on est sans valeur.
https://www.fanfiction.net/s/8514927/1/Un-h%C3%A9ros-tr%C3%A8s-discret
ou
http://archiveofourown.org/works/944475
Un texte que j'avais voulu écrire sur un des mal-aimés de la chevalerie.  :D

Le venin (one-shot) : un poison peut mettre des années avant d'agir.
https://www.fanfiction.net/s/8358724/1/Le-venin
ou
http://archiveofourown.org/works/944489
Pareil, mais avec un autre. Ici y a une part de traumatisme enfantin.

Légendaire (21 chapitres, terminée) : parce qu'on ne peut prédire l'apparition d'une nouvelle étoile, ni son éclat.
https://www.fanfiction.net/s/10418295/1/L%C3%A9gendaire
ou
http://archiveofourown.org/works/1750991
Au départ c'était censé être un one shot mais il est devenu trop gros et du coup je l'ai fractionné. Et j'ai l'intention de le continuer, en fait. Voilà l'explication pour Yaya qui s'est jetée dessus comme une affamée à peine publié. [:lol]


Douceur maternelle (one-shot) : à la fin, c'est une des dernières choses qui soutient le guerrier.
https://www.fanfiction.net/s/10703875/1/Douceur-maternelle
ou
http://archiveofourown.org/works/2339300

Retrouvailles (one-shot) : toute famille à son histoire et son lot de non-dits.
https://www.fanfiction.net/s/10906759/1/
ou
http://archiveofourown.org/works/2820755

Jamir (one-shot) : parce que même le représentant d'Athéna devait venir de quelque part pour aller plus loin.
https://www.fanfiction.net/s/10962361/1/
ou
http://archiveofourown.org/works/3154721

Du plus profond de mon cœur (one-shot) : il est difficile de bâtir un temple sur des fondations fragiles.
https://www.fanfiction.net/s/10987902/1/
ou
http://archiveofourown.org/works/3208856

In memoriam (one-shot) : quand les héros ont vaincu, il faut bien que quelqu'un fasse le ménage.
https://www.fanfiction.net/s/11147347/1/
ou
http://archiveofourown.org/works/3640464

Reforger les maillons (one-shot) : il est des liens inaltérables dont seul le temps permet de prendre conscience.
https://www.fanfiction.net/s/11164630/1/
ou
http://archiveofourown.org/works/3689379

Échos d'une gloire passée (one-shot) : le temps emporte tout, et les armes les plus affutées finiront toujours par s'émousser.
https://www.fanfiction.net/s/11246457/1/
ou
http://archiveofourown.org/works/3932992

Souffrance et plaisir (one-shot) : combat pour la vie, combat contre la mort ; confusion des perceptions et mélange des réalités.
https://www.fanfiction.net/s/11254979/1/
ou
http://archiveofourown.org/works/3958471

Le temps d'un battement (one-shot) : il est inévitable pour les mortels de devenir les jouets des dieux, même quand ils sont endormis.
https://www.fanfiction.net/s/11279293/1/
ou
http://archiveofourown.org/works/4033813

Glace incandescente (one-shot) : la vie est faite de chaud et de froid, et si on ne peut toujours rester de glace il faut savoir laisser refroidir les cendres.
https://www.fanfiction.net/s/11290281/1/
ou
http://archiveofourown.org/works/4067716

Pugnacité (one-shot) : payer de sa personne c'est bien, encore faut-il pouvoir rendre la monnaie de sa pièce.
https://www.fanfiction.net/s/11305693/1/
ou
http://archiveofourown.org/works/4113604

L'Égide (one-shot) : le Sanctuaire a beau être immémorial, ça ne signifie pas que le temps n'apporte pas son lot de changements.
https://www.fanfiction.net/s/11331087/1/L-%C3%89gide
ou
http://archiveofourown.org/works/4184568

Régénération (one-shot) : le don de soi, valeur fondamentale d'Athéna.
https://www.fanfiction.net/s/11364444/1/
ou
http://archiveofourown.org/works/4289676

Les statères de la discorde (one-shot) : si le silence est d'or, l'argent reste le nerf de la guerre.
https://www.fanfiction.net/s/11834077/1/
ou
http://archiveofourown.org/works/6214120

Restauration (one-shot) : le calme avant la tempête n'est pas synonyme d'inactivité.
https://www.fanfiction.net/s/11843910/1
ou
http://archiveofourown.org/works/6266401

Vouivre ou mourir : il n'est pas toujours facile de laisser derrière-soi une existence de souffrance.
https://www.fanfiction.net/s/12160441/1/
ou
http://archiveofourown.org/works/8112349

Épouse du Dragon : le repos du guerrier n'est pas forcément celui de ses proches.
https://www.fanfiction.net/s/12174208/
ou
http://archiveofourown.org/works/8188850

Jalouse amitié : certaines personnes n'ont pas besoin de tomber les masques pour se comprendre à la perfection.
https://www.fanfiction.net/s/12198289
ou
http://archiveofourown.org/works/8332429

Dans la gueule du loup : quand la solitude rend la tanière vide insupportable, les instincts du chasseur reprennent le dessus.
https://www.fanfiction.net/s/12449122/1/
ou
http://archiveofourown.org/works/10635999

L'attente : il est noble de donner son temps aux autres, mais il faut n'en pas manquer non plus pour soi.
https://www.fanfiction.net/s/12554405
ou
http://archiveofourown.org/works/11370999/

Une tornade de neige et de sentiments : il est difficile de se révéler, mais parfois moins que de se cacher.
https://www.fanfiction.net/s/12622033/1/
ou
http://archiveofourown.org/works/11861043

Pour l'amour de la justice : avant toute guerre sainte, il convient de peser le pour et le contre, et de réfléchir aux raisons de choisir son camp.
https://www.fanfiction.net/s/12627118/1/
ou
http://archiveofourown.org/works/11897601

Détestation : c'est quand on se bat sous le signe de la pureté que la haine risque le plus de s'accumuler.
https://www.fanfiction.net/s/12688509/1/
ou
https://archiveofourown.org/works/12363057

5
Vu que c'est une discussion qui revient régulièrement, je me suis dit qu'un sujet dédié pour faire le point sur ce qui est dit là-dessus pourrait être utile. Ou pas.

En l´absence de nouveaux élements concrets, on applique la règle du rasoir d´Ockham:
Un Dieu peut posséder un humain (Hadès, Poseidon).
Un dieu qui meurt dans son vrai corps meurt défnitivement (Hadès)
Saori est le vrai corps d´Athéna.

En l´absence d´élément disant qu´Athéna est une exception, on en reste aux fondamentaux:
Si Athéna/Saori est tuée brutalement, à l´instar d´Hadès, elle meurt pour définitivement.
En cas de mort naturelle: on en sait rien.

Je ne dis pas qu´Athéna ne puisse obéir à des règles différentes, je dis juste que puisque rien n´indique que ce soit le cas, il faut appeler un chat un chat et que l´affirmer sans preuve est de la spéculation ;)
Je partage cette analyse.

Quant à Athéna, j'ai toujours compris qu'elle avait voulu suivre en gros le cycle des humains, donc par humilité et preuve d'abnégation, adios le corps mythologique.
D'accord pour la première partie, pas pour la dernière. Je pense qu'Athéna fait régresser son corps mythologique comme une humaine lambda. Qui plus est je pense qu'à part un cosmos de folie et une possible vie éternelle, ce corps est le même que celui des simples humains.

Je mets un petit lien vers la discussion qui avait déjà eu lieu dans le sujet Question/Réponses :
http://forum.saintseiyapedia.com/index.php/topic,709.msg264329.html#msg264329

LE BILAN
- Immortalité
Spoiler (click to show/hide)

- Réincarnations
Spoiler (click to show/hide)

- Corps originels
Spoiler (click to show/hide)

6
Je parle du dresseur de croco qui se fait bouffer la tête bien sure!
Tiens, hier j'ai vu un morceau de documentaire sur les hippopotames. Très instructif. On a pas idée du monstre destructeur que ça peut être. À part l'homme, il n'a aucun prédateur tellement il est puissant. Un mec témoignait qu'il était un jour tombé de sa barque à proximité d'un mâle, et que ce dernier avait failli le buter en le chopant. Il a été blessé à 35 endroits différents, a eu l'épaule transpercée par une défense et un bras broyé et écorché vif... Le mec a failli être coupé en deux quand la bestiole a chopé la moitié supérieure de son corps dans sa gueule pour l'entrainer au fond de la rivière (y avait que les jambes qui dépassaient [:chiyo1]). Il a dû faire le mort pour que l'autre relâche sa prise.

Là où j'ai vraiment été surpris, c'est en apprenant que son plus proche parent, c'est... la baleine, dont il est aussi proche que nous du chimpanzé.

- Bonjour, j'ai l'air sympa et un peu lent, mais je peux vous tuer vous et vos amis par surprise et avec une rapidité effrayante.

7
Manga / anime / L'attaque des Titans / Shingeki no kyojin
« le: 19 juin 2013 à 08:54:20 »
Bon, autant créer un sujet puisque les discussions reviennent régulièrement dans le sujet général.

Donc, pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un manga et un anime qui narre les vicissitudes d'un monde où ce qui restait de l'humanité s'est retranchée derrière trois puissants murs concentriques afin de se protéger de terribles Titans. Ces derniers sont d'immenses créatures à visage humain et dont le passe-temps favori est de dévorer leurs équivalents miniatures. L'humanité a vécu dans la paix pendant un siècle, mais un jour un Titan de plus de cinquante mètres de haut apparait brutalement et pulvérise le mur extérieur, provoquant un afflux de Titans. Dans les années qui suivent, une proportion énorme de la population meurt.

Le héros, Eren Jaeger, a vu sa mère se faire dévorer sous ses yeux et a décidé de s'enrôler dans l'armée pour se venger des Titans. Il est accompagné de sa sœur adoptive, Mikasa Ackerman, et de leur ami d'enfance, Armin Arlelt. Ensemble ils vont devenir de jeunes recrues chargées d'éliminer le maximum de Titans et d'exploiter un don très particulier que possède Eren.

8
Musique / Un peu de classique dans un monde de brute
« le: 08 mai 2013 à 23:31:16 »
Allez, je viens pas souvent dans cette section, parce que j'ai des goûts un peu éclectiques voire spéciaux selon ma famille, mais j'ai une certaine affection pour la musique classique. Je propose donc un sujet pour faire des découvertes et éventuellement discuter là-dessus (ce sera pas mon cas, j'ai une culture musicale assez faible).

Pour commencer, voilà quelques titres que j'apprécie beaucoup :




9
Discussions / Le rapport à la presse et à l'information
« le: 27 mars 2013 à 10:25:12 »
Allez, j'inaugure un sujet qui se veut plus théorique que celui sur l'actualité qui porte plus, ces derniers temps en tous cas, sur les faits eux-mêmes. Bon, il servira peut-être à rien, mais tant pis.

La violence est plus médiatisée qu'avant, nuance.
Mmm, c'est aussi le sentiment que j'ai. On voit énormément de violence, et on entend de plus en plus de discours violents dans les médias, pour autant il me semble que la violence "réelle" diminue lentement depuis des années. On peut probablement attribuer ça à la part plus grande que les médias leurs attribuent, afin d'accompagner et provoquer l'intérêt inquiet du public. On peut aussi se dire que c'est parce qu'on y est de plus en plus intolérant. Je repense à une anecdote d'un ancien chef qui me racontait qu'il fréquentait une salle de bal quand il était jeune, et qui racontait qu'il y avait souvent de la bagarre à la sortie. Mais pour lui, c'était des "bons conflits" car ils se réglaient au poing et non au couteau. Pas de mort, mais une fois que l'une des parties s'était fait casser la gueule, ils se considéraient quittes. Quand il m'a raconté ça, je me suis dit : mais on dirait ça aujourd'hui dans un média, ça hurlerait à l'irresponsabilité, à l'insécurité.

Citer
Et comme avait dit mon frère une fois à ma grand-mère (dont la vision du monde actuel était surtout construite par la télévision et le journal) alors qu'elle avait dit "quand j'étais jeune, c'était moins violent", il avait répondu "Quand tu étais jeune, c'était la guerre mondiale".
[:delarue4] Excellente, cette répartie.

Citer
Sur les enfants et la réalité du monde: là aussi, c'est un vaste débat. Faut-il toujours préserver les enfants de tout? Les enfants élevés dans des bulles se prennent généralement de méchantes claques à l'adolescence et à l'âge adulte. Etait-ce donc un bien de les préserver? C'est un sujet très complexe, et il n'y a à mon sens aucune réponse claire à apporter à ces questions. Mais ce que je constate, c'est que beaucoup d'adultes ont oublié leur état d'esprit lorsqu'ils étaient enfants. Un enfant est beaucoup plus solide psychologiquement qu'on ne veut bien nous le faire croire. Rappelez-vous votre propre enfance pour vous en convaincre...
Vaste question aussi. Je n'ai pas de mioche, donc je ne pense pas pouvoir juger, mais tout dépend de la personnalité de l'enfant et de sa maturité. Comme disait Terry Pratchett, on peut emmener un enfant dans une sombre forêt pleine de monstres, l'important c'est de rester avec lui et de le ramener vers la lumière après. Il faut accompagner, rassurer et expliquer du mieux possible quand un choc se produit, quand une question survient.

10
Manga / anime / Magi le jour, Magi la nuit, voilà Magi !
« le: 24 mars 2013 à 23:33:21 »
Bon, y a apparemment pas de sujet sur ce manga, alors autant le créer. Une rapide description pour ceux qui ne connaissent pas :
Magi est un manga se déroulant dans un monde alternatif fortement inspiré de l'orient des mille et une nuits (mais pas que). Il raconte l'histoire d'un jeune garçon, Aladdin, qui a la particularité de posséder une flûte magique. Quand il en joue (et seulement lui), il peut faire apparaitre une bonne partie d'un énorme djinn, qui est son ami et le protège. Dans ce monde, une flopée de mystérieux bâtiments sont apparus comme par magie, et ceux qui y sont entrés n'en sont jamais ressortis. Aladdin devient vite ami avec Alibaba, jeune homme souhaitant s'enrichir en étant le premier à capturer le donjon apparu dans sa ville. Dans Magi, on distingue le rukh ou destin / flot de la vie représenté par une multitude de petits piafs de lumière, et le magoi que des êtres humains peuvent générer en faisant appel au rukh et utiliser pour faire... de la magie. Les Magi, qui sont les êtres faisant apparaitre les donjons, peuvent percevoir et utiliser le rukh de la nature environnante, ce qui les rend ainsi surpuissants.

Magi est un shonen assez agréable à suivre. Les premiers chapitres offrent quelques petits passages humoristiques, mais le ton s'obscurcit progressivement quand Aladdin et ses amis découvrent l'existence d'une société secrète utilisant les relations diplomatiques dans le meilleur des cas et la magie noire dans le pire pour plonger le monde dans le chaos. Certains tentent de lui résister mais la chose n'est pas facile, et le monde reste malgré tout fragmenté entre différents pouvoirs aux intérêts opposés.

La série semble à première vue assez manichéenne, mais les personnages peuvent être surprenants. Tel ami des héros peut révéler un coté obscur qu'ils ne connaissent pas, et inversement les personnages antipathiques importants ont souvent droit à des flashbacks montrant qu'ils ont leur raison d'agir. Il y a parfois du fanservice, qui de mon point de vue tombe un peu comme cheveu dans la soupe, mais ça reste limité.

Spoiler (click to show/hide)

11
Bon, il n'y a pas de sujet là-dessus, alors sa création me revient de droit. [:kred]

Le Disque-Monde. Qu'est-ce que c'est ? C'est un univers de fantasy créé par l'auteur britannique Terry Pratchett (qui avant miss Rowling était le plus vendu de Grande-Bretagne). D'abord simplement burlesque, son univers se raffine petit à petit pour devenir une satire de notre société. Le contexte : dans l'espace vit A'Tuin, une immense tortue stellaire. Juchés sur sa carapace se trouvent quatre éléphants. Et ceux-ci portent sur leur dos le Disque-Monde. Un monde. Qui est un disque. Donc plat. Un monde magique où selon les religieux "si le Créateur avait voulu que les Hommes soient les égaux des Dieux, il leur aurait donné des ailes". Ce qui éclaire bien sur le niveau desdits dieux.
Spoiler (click to show/hide)

Les Annales du Disque-Monde, publiées en France chez L'Atalante et excellemment traduites par Patrick Couton, comptent désormais plus d'une quarantaine de volumes. Les tomes ne se suivent pas tous, mais chaque nouvel opus tient compte du précédent, si bien qu'on retrouve souvent des références aux autres tomes. On peut grosso-modo classer les tomes par groupes de personnages. Nous avons donc :
- les tribulations des mages de l'Université de l'Invisible (la plus vieille et la plus puissante, dont la fonction première est de garder des êtres surpuissants donc dangereux enfermés grâce à une nourriture surabondante et l'absence de travail)
- les sorcières du Moyeu, le centre du Disque, bien plus terre-à-terre que leurs confrères masculins et qui entre deux accouchements doivent repousser diverses horreurs dimensionnelles.
- le Guet municipal d'Ankh-Morpork, force de police de la plus grande ville du Disque, qui s'efforce de maintenir une paix précaire entre ses diverses communautés ethniques et en recrute plusieurs représentants pour y arriver
- la Mort et sa famille. C'est globalement un chic type (oui oui, mais on s'y fait) très consciencieux mais aussi fasciné par les mortels au point d'en oublier parfois son activité professionnelle, ce qui a parfois des conséquences... désagréables.

À cela s'ajoutent plusieurs tomes "divers" dont une partie suit l'équivalent de la révolution industrielle dans un monde magique.
Spoiler (click to show/hide)

Voilà, maintenant que les présentations sont faites, entrons dans le vif du sujet. Le Disque-Monde repose énormément sur le détournement de codes narratifs classiques. On retrouve ainsi des Nains et des Trolls, souvent en conflit, mais ceux-ci sont plutôt secoués par des conflits générationnels et sociaux lorsqu'ils viennent s'installer en ville et que leurs jeunes commencent à abandonner les vieilles traditions. Les Elfes sont présents mais ne sont qu'une espèce faible et parasitaire dont la seule force est de paraitre séduisante aux yeux des humains pour mieux les manipuler. Et tout suit ce principe. On trouve aussi des Orques, des Gobelins, des Vampires, des Loups-garous, des Igors, des Yétis et même un Chicard (qu'on présume n'appartenir à aucune autre espèce, ce qui soulage vraiment tout le monde).

12
Manga / anime / Fairy Tail
« le: 16 mai 2012 à 11:28:17 »
Tiens, y a pas de sujet là-dessus ? J'ai découvert ce manga tout à fait par hasard en début d'année, via une image détournée sur Demotivational poster. Après avoir parcouru un ou deux chapitres, je me suis dit pourquoi pas. Ça tombait bien que j'avais une semaine de congés devant moi, ça m'a permis de faire un marathon Fairy Tail pour rattraper mon retard. J'ai aussi commencé à regarder l'anime depuis la toute fin de Tenro Jima.

Que dire sinon que j'aime beaucoup et que j'y retrouve l'humour qui a quasiment disparu de Naruto. C'est d'autant plus vrai que je n'ai pas pu m'empêcher de penser au village Astérix en découvrant la guilde pour la première fois. J'adore ce groupe de mages tous aussi tarés les uns que les autres et dont les pouvoirs sont parfois très imaginatifs. J'avais un peu peur de l'omniprésence du fanservice, mais dans la mesure où c'est pleinement assumé et que l'auteur en joue, je m'y suis vite habitué.

13
Manga / anime / Cosmo... cosmo... cosmocats, WOOOOO !!!
« le: 22 avril 2012 à 00:12:03 »
Tiens, personne n'a l'air d'en parler ici. Alors réparons ça. Certains se souviennent peut-être des Cosmocats (Thundercats en VO), dessin animé des années 80 mettant en scène une équipe de félins extraterrestres fuyant leur planète et s'échouant sur la Troisième Terre, où Mumm-Ra la momie maléfique aidée de mutants tentait de voler à leur jeune roi son épée légendaire. Le dessin animé était sympa, mais sans plus, et le scénario assez léger.


Depuis l'année dernière est diffusé  la première saison d'un remake, et il bat à plate couture l'original, tant au niveau du scénario que du graphisme. Ici, nous découvrons le royaume médiéval de Thundera sur la Troisième Terre. Les chats y sont l'espèce dominante, exploitant et méprisant les autres, sûrs de leur supériorité. Tout se passerait bien si le roi ne se faisait pas autant de soucis quant à sa succession. Lion-O, son fils légitime est certes l'héritier du trône, mais il n'a pas les qualités de son frère adoptif Tygra, d'où une tension persistante entre les deux. Très vite, Thundera est attaquée et quasiment rayée de la carte par les lézards à la solde de Mumm-Ra. Lion-O se retrouve malgré lui roi des félins et décide de partir pour affronter Mumm-Ra. Un petit groupe de compagnons se constitue vite autour de lui, et l'histoire suit leur pérégrinations.


Par rapport à la série originelle, le scénario est bien plus creusé. **ATTENTION SPOILERS**
Spoiler (click to show/hide)
Les héros ont un background, ce qui manquait dans l'original. On vient d'ailleurs de découvrir le passé de Willykit et Willykat, ce à quoi je ne m'attendais pas pour des comic reliefs de ce genre. Le manichéisme est assez bien évité et les méchants ont des raisons de l'être. Tous les épisodes ne se valent pas, mais certains stand alone valent quand même le coup. Au final, on a là une réécriture très sympathique de l'œuvre originelle.

14
Travaux personnels / Le Grimoire de l'Université Invisible
« le: 13 novembre 2011 à 11:51:23 »
Tiens, j'avais pas remarqué cette section jusque là. Alors... Outre Saint Seiya, je suis un grand fan de Sir Terry Pratchett et de ses Annales du Disque-Monde. Pour ceux qui ne connaitrait pas, il s'agit de romans de fantasy parodique. Le Disque-Monde dont il est question est un disque... qui repose sur le dos de quatre gigantesques éléphants, eux-mêmes juchés sur la carapace d'une tortue cosmique. Au programme, magie et sorcellerie (attention c'est pas la même chose, faut pas vexer les praticiens), nains et trolls. Mais tout ceci est tourné de manière totalement inattendue, et le plus souvent à contre-emploi. Par exemple, les nains et les trolls qui sont des ennemis génétique se retrouvent en tant que voisins et membres de communautés ethniques dans la plus grande ville du monde, avec les problèmes d'adaptation et de traditionalisme qui vont avec. Et les sorcières que tout le monde craint sont le service le plus efficace de l'univers : sage-femmes, conseillères conjugales, croque-mort... Et une fois de temps en temps elle déjouent une apocalypse.

Hors doncque, je m'amuse à écrire quelques fanfictions dans cet univers, dont vous pourrez trouver la liste ici. Je vous en présente quelques uns :
- Bois des beignes (41 chapitres), le récit initiatique d'un jeune sorcier qui doit mettre fin à la surexploitation de sa forêt tropicale.
- Un esprit affuté (one shot), l'autobiographie d'une épée magique.
- La plage (one shot), où la plus grande ville du Disque offre un divertissement estival à ses habitants.
- Bêtes à pleuvoir (one shot), le lendemain de cuite des divinités locales.

Voilà, j'ai fait ma pub, vous pouvez me jeter des tomates, maintenant.

15
Présentation / Taulier, une grenadine !
« le: 15 octobre 2011 à 00:19:04 »
"L'auberge enfumée et bruyante débordait de vie et de bonne humeur. Les chopes se vidaient, les chants résonnaient, les corps s'affalaient, les esprits divaguaient. Soudain, un grand courant d'air glacé réveilla la populace. Quelqu'un venait de rentrer. Le silence se fit et l'assistance l'observa d'un air méfiant.

- Heu... Bonjour ! Je crois que j'ai bouché vos toilettes.

Et les habitués du lieu surent qu'il était l'un d'eux et lui offrirent une place à coté des poubelles."

Donc voilà, je suis Rincevent, énième transfuge du Saint Seiya Forum. J'ai fini par venir ici parce que y a pleins d'anciens qui s'y sont installés. D'ailleurs je les aperçois, c'est les gens de la table du fond qui essaient de sortir par la porte de derrière, là ! Houhou ! Pourquoi vous partez ?

Je suis bibliothécaire, amateur d'histoire du Tibet, et de Terry Pratchett et de ses Annales du Disque-Monde. Mon intérêt pour Saint Seiya date du début des années 2000, quand une grande vague de nostalgie m'avait poussé à chercher des infos à ce sujet. Actuellement, seul Next Dimension suscite encore un relatif intérêt chez moi. Je posterais donc probablement assez peu dans la section Saint Seiya, mais je survolerais ce qui se dit. Et toute façon, il y a la section Divers. ^^

Pages: [1]