See likes

See likes given/taken


Your posts liked by others

Pages: [1] 2 3 ... 10
Post info No. of Likes
Naoki Urasawa : Monster, 20th Century Boys, Billy Bat, etc. Quelqu'un a vu ce truc?
J'ai fini de regarder les 70 épisodes et quelques. Ca laisse un goût bizarre dans la bouche mais globalement c'est du très bon.

Le scénar en quelques phrases :
Allemagne de l'Ouest. On a le perso principal, le gentil de base, le neurochirurgien Tenma, expatrié Japonais. Il sauve un enfant touché d'une balle dans la tête, après le meurtre trouble de ses parents adoptifs. Sa petite soeur est retrouvée en état de choc. Le souci, c'est que pour sauver cet enfant, le docteur a désobéi aux ordres du directeur de l'hôpital, qui voulait soigner le maire en priorité. Dès lors, la carrière de Kenzo Tenma s'écroule, et petit à petit des morts mystérieuses surviennent au sein de la direction de l'hôpital, puis les enfants disparaissent.
Une dizaine d'années plus tard, alors que Tenma a pris du grade suite aux disparitions de ses supérieurs, d'étranges meurtres sont perpétrés à l'encontre de vieux couples sans enfant. Le commissaire Runge fait le lien entre ces évènements et les meurtres non élucidés de l'hôpital où exerce Tenma. Sentant que les enquêteurs font fausse route et vont le coffrer, celui-ci choisit la fuite.


Au fil de l'histoire, Tenma va perdre petit à petit sa naïveté au fil des déconvenues, même s'il gardera jusqu'au bout un côté nian-nian un peu exaspérant. Mais heureusement des personnages intéressants jalonnent sa cavale, Runge en tête, qui lui évoluera d'excellente manière. Parfaite tête à claques au départ, il apprend tout doucement à se servir de son coeur et à se remettre en question. C'est pour moi le gros point fort de la série. Ensuite, il y a ce détective ancien flic et ancien alcoolique, son traitement est superbe. On pourrait également parler de Nina et ses flashbacks déroutants, ou de Grimmer, faux journaliste et vrai rescapé d'un camp de lavage de cerveaux.
Je ne vais pas spoiler davantage, mais j'ai beaucoup aimé cette série, qui s'adresse quand même à un public averti. Pas que ce soit vraiment gore, mais l'ambiance est malsaine et puis ça pisse le sang de temps en temps.

21 juillet 2012 à 15:31:06
1
Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
Problème de recrutement ? De mutation ? Allez savoir  [:homer1]

C'est sûrement un problème de mutation.


16 juin 2015 à 09:38:50
1
Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
Oh p****n ! Mais "a concern" et "to cope with" c'est du vocabulaire de 2de, bon sang !!!

Tu verrais les cours d'anglais de 6ème de mon fils, tu pèterais un câble [:mouaisok]
Au bout de 2 mois de cours il a fallu que je lui apprenne moi-même les verbes to have et to be au présent simple... sinon il ne comprenait pas la construction de phrases comme "I am 12 years old", ou "you have got a pet", qu'il répétait bêtement comme autant de formules magiques.
Bilan de la 6ème : ils ont appris to be et to have aux différentes formes (affirmative, négative, interrogative) et ont fait mumuse avec des phrases toutes faites à apprendre sans réfléchir. Franchement, sans mes coups de main, il aurait entravé que dalle cette année.

EDIT : j'allais rajouter qu'ils n'ont eu aucune liste de vocabulaire à apprendre de l'année, mais je suis mauvaise langue car il y a eu la liste des on / under / in front of / behind / inside / outside etc. ::)

22 juin 2015 à 09:18:26
1
Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques Vu le gabarit des flics de la vidéo, on peut aussi se dire que leurs actions sur leur lieu d'affectation ne nécessitent généralement pas de gros efforts physiques.
Difficile de se faire une idée vu d'ici, honnêtement, et même s'il serait idiot de nier que les US ont un terreau de racisme extrêmement fertile, on peut aussi se souvenir que certaines grosses bavures commises sur des suspects noirs ont également impliqué des flics.. noirs. Mais du coup c'est peut-être moins vendeur.
Mon pote Américain qui m'a accueilli chez lui à St Louis MO, et qui pourrait se faire traiter de "commie" par bon nombre de ses compatriotes, le dit lui-même : "ici 80% des meurtres sont commis sur des noirs, et 80% des coupables sont noirs". Statistiquement les flics ont beaucoup plus affaire à des noirs, c'est tabou de le dire mais c'est factuel. Du coup le pourcentage de bavures sur des noirs sera forcément plus élevé.
Et c'est tabou pour la simple et unique raison que des abrutis vont relier criminalité avec "race" alors qu'elle est plutôt à relier avec une mise à l'écart de la société (soit subie soit choisie). C'est un cercle vicieux.

Le problème racial aux US est super complexe (bien plus qu'ici, et pourtant c'est déjà assez compliqué comme ça) et ne peut pas se résumer en 2 vidéos diamétralement opposées. On peut avoir une affaire où un flic blanc s'est défoulé sur un suspect noir par pur racisme sadique, une autre où un suspect blanc est bien traité parce qu'il est blanc, mais où sont tous les autres cas qui ont lieu tous les jours par centaines sur tout le territoire américain? Vu le nombre potentiel, je trouve que les actus sont plutôt légères en la matière.

Je vais plus loin pour les arrestations de noirs : est-ce qu'un suspect ne va pas avoir tendance à avoir un comportement plus violent en présumant une arrestation liée au racisme, et ce faisant, provoque lui-même, quelque part, la violence qu'il redoutait?

J'ai une anecdote assez parlante à ce sujet.. En 2008 à l'aéroport on devait virer ses godasses mais seulement les godasses à semelles (alors que dernièrement c'était tout le monde qui les enlevait). Un black devant moi, avec de belles chaussures en cuir (à petits talons compensés) a dû enlever ses pompes alors que le gars (blanc) devant lui a pu garder ses escarpins. Et le mec s'est mis à gueuler (vraiment gueuler) au racisme parce que le blanc devant lui avait pu garder ses grolles, et que lui, forcément on le soupçonnait parce que noir. La nana a dû lui expliquer calmement pourquoi, mais il n'a rien voulu entendre, et des mecs de la sécu sont arrivés [:petrus jar] BAH OUI dis donc [:delarue1]

Une de mes ex, étant petite, se faisait insulter de "cracker" dans la cour d'école. Là-bas "cracker" est une insulte raciste de noirs à l'adresse des blancs, il faut le savoir... Elle ne pouvait pas balancer "nigger" (qui est l'équivalent, mais qui historiquement pèse plus lourd) alors une fois elle avait répliqué "burnt cracker"... ce qui n'était pas plus fin, on est d'accord. Résultat : virée 3 jours de l'école, elle seule.

Les réseaux sociaux s'enflamment, les médias se gargarisent, tout va très vite, "ah les Etats Unis, pays de mogols" etc. Mais si on réfléchit un peu à la façon dont sont (mal)traitées les informations en France concernant la France, imaginez un peu comment on traite les infos venant de l'autre bout du globe ::)

24 juin 2015 à 14:26:29
1
Re : La vie mondaine (RIP et people) Un peu plus léger....

Selon Voici, relayé par Le Point, le petit Louis Sarkozy, 18 ans, serait en couple avec l'illustre Capucine Anav, 24 ans, "star" de la télé réalité...
Oh putain, j'avais besoin de rigoler un bon coup ce matin, c'est fait [:aie]
Je me suis juste imaginé les discussions que ça pourrait donner avec Sarkozy-père à table, la Capucine étant d'une ignorance et d'une cruchitude consommée, l'ancien président (que je n'aime pas, mais qu'on ne peut pas accuser d'être idiot ou inculte) se ferait facepalm sur facepalm :D

A côté de ça, la fille trouve forcément le petit Louis très attirant et sexy, évidemment.
Surtout cultivé en fait.

26 juin 2015 à 11:20:31
1
Re : La vie mondaine (RIP et people) Ce qui me fait rire n'est pas qu'elle soit une "nobody" (on est beaucoup plus "nobody" qu'elle de toutes façons).
C'est plutôt le fait (SI cette pipolade est avérée évidemment) qu'elle soit une gold-digger de seconde zone qui ait vu un peu trop grand, et qu'elle fera passer ça pour de l'Amour Véritable. Et la tronche du père quand elle ouvrira la bouche aussi [:lol]

26 juin 2015 à 11:36:55
1
Le legendaire sujet "Vous ecoutez quoi en ce moment"!
Je dirais plutôt : "pourquoi est-ce toujours du rap qu'on entend à volume 50 dans les transports publics ?" :o

La faune concernée est la même. Si tu peux faire chier le quartier avec ta musique de thug, tu peux bien emmerder les transports publics avec. Je capte pas. En plus à chaque fois j'ai l'impression (mais c'est juste une impression) qu'ils n'écoutent même pas ça pour le plaisir de l'écouter, mais juste pour déballer une attitude de gangsta et se construire une image. Faire "peur". Comme si c'était un supplément de muscles (ou une alternative à ceux-ci, pour les rappers crevettes).

Chez le métalleux de base on trouve aussi le fait de se construire une image effrayante (cheveux longs, fringues noires, clous/pics, teint blafard etc), mais le gars écoutera sa musique dans son coin ou avec ses congénères, et sera passionné par elle à tel point qu'il rechignera à la partager avec le premier venu. Alors qu'avec le rap j'ai comme le sentiment que pour les ânes bâtés dont il est question dans mon 1er post, tout n'est que gonflette, construction d'image pas fréquentable (donc "cool") et qu'ils se voient dans un film de racailles dans lequel leur nuisance sonore serait la B.O.

02 juillet 2015 à 09:51:53
1
Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
Citer
Pas de violence, pas de sexe, pas de drogue, pas de politique...

En même temps ça doit être possible d'écrire une bonne histoire sans aucun de ces 4 ingrédients tape-à-l'oeil, non?
Les chaînes brident les scénaristes, mais eux-mêmes ne sont-ils pas obnubilés par la nouvelle vague américaine qui ne mise que sur le trash? Là-bas c'est autre chose, et on a vraiment l'impression d'assister à de la surenchère voyeuriste.

Sinon le sujet aurait plus sa place dans "les séries télé", section TV Ciné.

02 juillet 2015 à 16:36:16
1
Re : Le legendaire sujet "Vous ecoutez quoi en ce moment"!
03 juillet 2015 à 14:19:13
1
Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques Après l'affaire du lion Cecil, une autre Américaine collectionne les "trophées" et fait parler d'elle avec des photos ...euh.. [:fufufu]
Sabrina Corgatelli. Quelle femme courageuse, pointer son flingue à 10 mètres d'un animal inoffensif, appuyer sur la gâchette et parler des sensations merveilleuses qu'elle a ressenti. Ca c'est du sport [:daria]

http://www.francetvinfo.fr/animaux/mort-de-cecil-le-lion/apres-la-mort-de-cecil-le-lion-une-chasseuse-declenche-la-colere-des-internautes-en-abattant-une-girafe_1027325.html#xtor=AL-79-%5Barticle%5D-%5Bconnexe%5D

04 août 2015 à 15:02:40
1