Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - megrez alberich

Pages: [1] 2 3 ... 442
1
Après je pense que le budget n'était pas non plus aussi restreint que tu le pense.

Je pense que le budget était restreint, ça ne veut pas dire qu'il était dérisoire. Mais oui, il y a eu des restrictions parce que ni Tôei, ni Bandai ne croyaient vraiment au succès de ce revival (là où Yamauchi et le staff étaient au contraire convaincus que ça marcherait). Ils étaient persuadés que ça ne toucherait qu'une petite poignée de fans nostalgiques, aussi il fallait travailler à l'économie... du moins, comparé à la grande époque où StS cartonnait.

Je cite à nouveaux les propos de Yokoyama : "sur le 12kyû, il n'y a aucune musique inédite à cause des restrictions budgétaires. Yasuno Satô et moi-même avons donc été chargés par Tôei de sélectionner parmi tous les anciens thèmes ceux qui seraient réutilisés" et "à l'époque, le producteur Yoshifumi Hatano me disait de ne pas me préoccuper du budget, et de faire appel à autant de musiciens que nécessaire, peu importe ce que cela coûterait. Ce n'est plus possible de nos jours".

@Chernabog

Oui, les génériques "Chikyuugi" et "Kimi to onaji aozora" sont aussi de la récup'.

Bref, pour moi ça reste une histoire de gros sous et de Tôei et Bandai qui faisaient chier. Tôei en refusant de mettre les moyens nécessaires et en disant systématiquement "non !", et Bandai en refusant de financer le reste des OAV tout en se faisant des c******s en or avec les produits dérivés. Si bien qu'en 2007, Tôei a gelé les droits d'exploitation de la licence et a renégocié le contrat à la hausse.

On notera qu'aussitôt Yamauchi parti, chez Tôei ils se sont empressés de remplacer le cast original comme ils voulaient le faire depuis le tout début, ce qui avait déjà conduit à un premier clash entre le studio et le réalisateur. Tout comme on notera que sur Elysion, Araki s'est vu signifier un cinglant refus alors qu'il était déjà malade et affaibli et avait demandé des animateurs supplémentaires. Motif : ça aurait coûté trop cher ! Comme par hasard, le même schéma que sur le Tenkai qui se reproduit, avec un Araki surmené et Tôei qui refuse d'embaucher de nouveaux scénaristes.

2
Le budget du 12kyu était restreint, confirmé par Toei et Seiji Yokayama lorsqu'ils se sont exprimés sur l'absence de nouvelles musiques et la recup'd'anciennes BGM.

3
Ça serait vraiment bizarre vu que c'est Yamauchi et le staff qui spontanément ont voulu bosser sur Hades, motivés par leur seule passion pour la série...

Et ils ont bien vu sur le 12 kyū qu'il était possible de faire des merveilles malgré un budget restreint.

Non, non. Il y a résolument quelque chose de pas clair dans cette histoire...

4
Faudrait que je retrouve les propos en question, mais oui, oui, Araki a bel et bien déclaré que des séquences entières sur lesquelles il avait bossé n'ont pas été retenues, la faute à un script qui changeait constamment.

@chevkraken

Oui, peut-être que c'est Yamauchi qui rejetait chaque nouveau script. Possible.

Comme c'est fort possible qu'il soit parti de son propre chef.

Même si ca semble gros sans avoir bouclé les OAV d'Hadès.

Ce qui est peu probable en tout cas, c'est Kuru qui aurait exigé son renvoi. Ce qui est sûr et certain en revanche, c'est que Kuru a demandé des explications à Tôei lorsqu'il a vu le film. Il a demandé pourquoi personne n'a tenu compte du scénario qu'il a envoyé alors qu'on lui avait assuré que toutes ses requêtes avaient été prises en considération. Rappelons qu'il a été mis sur la touche par le staff du film parce qu'il s'investissait beaucoup trop et n'arrêtait pas de les contacter pour voir comment ça avançait. Forcément qu'il allait demander des comptes, à plus forte raison que toute la promo du film tournait autour du "réalisé en étroite collaboration avec maître Kurumada", alors que ça ne fut pas le cas.

Et forcément, qui dit mangaka célèbre mécontent demandant des comptes, dit conséquences et sanctions. Un studio comme Tôei ne pouvait pas se permettre de ne pas réagir après qu'un auteur aussi connu que Kurumada a laissé entendre publiquement qu'il était déçu de leur travail. Il en allait de leur réputation.

Moi, je veux bien laisser le bénéfice du doute à Yamauchi, mais j'avoue que ce n'est pas évident. À plus forte raison après avoir lu sa précédente interview postée en août où il déclare "les avis négatifs autour du Tenkai ? Pendant longtemps je n'étais pas au courant. Ne lisant pas les critiques, j'étais épargné".

Bien sûr ! Malgré les spectateurs qui bâillaient d'ennui pendant la projection ou riaient nerveusement pour cacher leur embarras, Kurumada qui se plaint le lendemain de l'avant-première et exige de savoir qui est responsable, le film qui est retiré de l'affiche au bout de 2 semaines à peine, Yamauchi n'était pas au courant.

Ma foi... Moi je prends ses déclarations avec de très grosses pincettes, surtout connaissant un peu la mentalité japonaise. Encore une fois, la différence entre le honne (ce que l'on pense vraiment) et le tatemae (ce qu'il convient de dire).

5
@Vinz

Oui, c'est mon point de vue et on n'aura sans doute jamais la vraie explication. Et mon point de vue se base sur ce qui a été rapporté à l'époque par Pierre Giner, alors proche de Shingo Araki et de Kurumada, et qui révélait à quel point la genèse du Tenkai a été un calvaire, avec Tôei qui mettait la pression et refusait d'embaucher de nouveaux scénaristes après qu'une douzaine eurent déjà jeté l'éponge, Araki qui confirmait qu'il n'y avait pas de scénario définitif et que le staff avançait à l'aveuglette pendant que lui se tuait à bosser sur des scènes qui n'étaient pas retenues (pour ça que Michi Himeno lui est venue en aide car il ne s'en sortait pas seul). À moins que Shingo Araki n'ait menti ?

Bref, ça ne colle pas avec ce que dit Yamauchi quand il prétend que le Tenkai est exactement le film qu'il voulait faire. Ou alors oui, c'est le film qu'il a décidé de faire lorsque Tôei lui a dit de se débrouiller seul, donc là je veux bien croire que c'est un choix artistique et scénaristique entièrement assumé, mais je ne pense pas un seul instant que c'était sa vision de départ.

Plutôt un "vu que personne ne sait trop où aller avec ce film, moi je décide qu'on ira dans cette direction et puis advienne que pourra".

D'ailleurs, lorsque Pierre Giner et moi-même avons signalé les problèmes de production autour du Tenkai dans nos articles, curieusement nous n'avons eu aucun démenti de la part de Tôei, alors que généralement ils réagissent au quart de tour et ne laissent pas passer d'infos erronées.

6
Il n'a pas été forcément banni de StS. Peut-être que chez Tôei, on lui a demandé de mettre la pédale en douceur et d'éviter de contrarier Kurumada à l'avenir. Ce qui n'annonçait rien de bon pour le Meikai, et peut-être que Yamauchi n'était pas intéressé par une suite qui devait se borner à n'être qu'un vulgaire copier/coller du manga, sans imagination.

Tu crois vraiment que le gars avait déjà prévu de partir de lui-même après le Tenkai alors qu'il lui restait Hadès à finir et qu'il était hyper emballé par cette perspective ?

Tu crois aussi que Kuru aurait exigé qu'il ne touche plus à StS à cause d'un seul couac, vu tout ce qu'il a apporté à la licence ?

Pour moi c'est limpide, il était vu comme un empêcheur de tourner en rond qui l'ouvrait un peu trop, une forte tête qui devenait gênante, et Tôei s'est servi du flop du Tenkai comme prétexte pour pouvoir enfin se débarrasser de lui. Ou en tout cas, un prétexte pour le morigéner. Du genre, "vous voyez, à n'écouter personne et à n'en faire qu'à votre tête, tout ce que vous avez gagné c'est de déplaire à maître Kurumada, l'un de nos plus anciens partenaires. S'il ne souhaite plus travailler avec nous, ça sera entièrement votre faute".

Et les Japonais à qui j'en ai parlé m'ont dit qu'effectivement, ça se passait comme ça en interne, avec les remontrances de rigueur. Surtout face à un électron libre qui conteste les décisions de sa hiérarchie et qui fait preuve d'initiative, ce qui est encore très mal vu dans le monde du travail "old school" japonais.

Cela dit, peut-être qu'il est effectivement parti de lui-même après s'être fait taper sur les doigts. Genre allez tous vous faire foutre, je me casse. Ou alors à la japonaise "ma honte est immense, je préfère me retirer". Ça, on ne le saura sans doute jamais.

Ce qui est sûr, en revanche, c'est que ce n'est pas Kuru qui a exigé son renvoi.

Et je le répète, à AL ils doivent être hyper vigilants à ce qu'ils publient, surtout quand ça touche à Tôei ou Shûeisha. En tout cas, c'était le cas lorsque j'écrivais pour eux. Combien de fois ils ont eu des plaintes pour avoir été trop virulents dans leurs articles, avec chantage à la clé : ne plus fournir au magazine d'illustrations validées par leurs soins (car oui, ils étaient intransigeants sur la question), ne plus leur fournir de manga ou séries à chroniquer, refus d'interviews de mangaka ou d'intervenants bossant pour eux, ne plus être invités aux avant-premières presse, etc.*

C'était constamment le bras de fer entre le rédac'-chef qui essayait en vain de leur faire comprendre le principe de la liberté de la presse en France, et les ayants-droits japonais qui ne voulaient rien entendre et exigeaient que l'on bosse à la japonaise.

*Bien évidemment, ce n'était pas du chantage direct. C'était plutôt du "oui, oui, nous confirmons la présence de tel réalisateur à la Japan Expo. Comment, vous aimeriez réaliser une interview pour votre magazine ? Malheureusement, ça ne va pas être possible. Il n'en donnera que 5 et elles ont déjà été accordées à vos confrères". Ou se rendre compte que, ô surprise, il y a eu une avant-première presse la veille à laquelle tu n'as pas été convié, alors qu'avant tu étais invité systématiquement. Ou tiens, ça fait plus de 2 mois qu'on a demandé de belles illustrations pour notre dossier spécial sur telle série et on n'a toujours rien reçu alors qu'on est en plein bouclage. Comme par hasard, c'était chaque fois après un différend entre AL et Tôei ou Shûeisha.

7
Sans doute de la politesse à la japonaise, il ne va pas se mettre à casser du sucre sur leur dos surtout que je sais que Tôei lit les articles d'AnimeLand (on m'avait notamment demandé d'y aller mollo dans mes articles justement pour éviter les ennuis).

Et quand bien même le Tenkai correspondrait au film qu'il voulait faire, on sait de source sûre que c'est Tôei qui a exigé la romance Seiya x Saori pour pouvoir sortir le film à la St Valentin, quitte à ne pas tenir compte des instructions de Kuru. Shingo Araki a confirmé qu'il se tuait à la tâche et que des scènes entières finissaient à la poubelle parce qu'il n'y avait pas de script finalisé et que le scénario changeait chaque semaine ou presque. Ça ne donne pas vraiment l'image d'un réalisateur qui sait où il va.

Et tu m'étonnes que Yamauchi n'était pas apprécié de tous chez Tôei. C'était un empêcheur de tourner en rond qui leur tenait tête. Il a menacé de tout plaquer lors de la mise en chantier du 12 kyû Hadès s'il n'obtenait pas au moins les comédiens originaux des Bronze Five et d'Athéna, alors que chez Tôei ils étaient partants pour rajeunir tout le cast.

Enfin bon, cette interview ne m'étonne guère. Je vois mal Yamauchi dire ouvertement "on m'a imposé des délais impossibles à tenir, Tôei a refusé d'embaucher de nouveaux scénaristes, j'ai dû me débrouiller seul et ensuite ils m'ont viré comme un malpropre suite à l'échec commercial du film".

Au contraire, il a bien vu ce que ça lui coûtait quand il l'ouvrait un peu trop...

En tout cas, cette interview ne fait que confirmer ce que disait Chev' il n'y a pas longtemps : le Tenkai, c'est du 100% Yamauchi. Du Yamauchi en roue libre qui, voyant qu'il n'obtiendrait pas de nouveaux scénaristes et qu'on lui imposait une histoire d'amour entre Seiya et Saori, a fait ce qu'il fait le mieux : du contemplatif, de l'onirique, de l'introspection, du doute, du questionnement...

Tiens, autre élément qui montre qu'il ne savait pas trop où il allait : le traitement des Golds. Pendant longtemps le staff a hésité entre utiliser les pouvoirs de guérison/résurrection associés à Shaina et sa constellation tutélaire du Serpentaire, ou laisser Athéna lever la malédiction. Ils ont finalement décidé de ne pas y toucher et de les laisser de côté, s'évitant ainsi un casse-tête.

8
Moui, alors autant je trouve que Crystal flingue en effet la relation entre Hyôga et Camus, autant je trouve la non réaction de Hyôga lorsqu'il voit le bateau de sa mère couler sous ses yeux dans le manga complètement incompréhensible.

"Naaaaan, mama nasvegdaaaaaa ! Mon seul réconfort, ma joie de... Ouh, il se fait tard. Bon, c'est pas tout ça, mais j'ai un avion à prendre, moi". Et ensuite on le revoit comme une fleur avec ses potes, absolument pas traumatisé en apparence.

Au moins dans l'animé, il pète vraiment les plombs. Il est colère, il pleure, il hurle, il ne se contrôle plus, bref ça me semble nettement plus crédible.

9
Shiryu torse nu éviterait finger in the nose la Bloody Rose d'Aphrodite  [:petrus jar]

Tu rigoles, mais c'est pas impossible  [:aie]

10
Discussions Générales / Re : Questions/Réponses
« le: 16 octobre 2018 à 21:51:23 »
Au temps pour moi. Oui, les deux attaques s'annulent mutuellement.

11
Discussions Générales / Re : Questions/Réponses
« le: 16 octobre 2018 à 21:34:49 »
Mouif. Toujours pas de quoi crier à l'incohérence pour moi.

C'est du même tonneau que Shiryû qui esquive les attaques d'Astaroth, et quand ce dernier s'en étonne, Shiryû lui rétorque que Seiya & cie l'ont brieffé.

Et encore ! Ikki morfle sévère face à Kaiser, et ce malgré sa "connaissance" du LP d'Aiolia. Donc bon.

J'ai le tome 10 devant les yeux. Il se prend d'abord un Lightning Bolt qu'il n'a pas vu arriver. Alors qu'il git au sol, il dit qu'il doit s'agir là du fameux coup à vitesse-lumière des Chevaliers du Lion, le LB (images flashback d'Aiolia).

Il se mange ensuite un premier LP en pleine tronche, sans pouvoir le parer. Ce n'est que lorsque Kaiser porte une 2e fois son arcane suprême, pour tester la détermination d'Ikki, que ce dernier réussit à en profiter pour lui envoyer un Hô Yoku Tenshô... que Kaiser esquive aisément.

12
Discussions Générales / Re : Questions/Réponses
« le: 16 octobre 2018 à 19:13:06 »
Certes. Mais je dirais que de façon générale, les gens parlent et souvent un Chevalier est précédé par sa réputation. On a par exemple Cassios et Shaina qui savent ce qu'est le Gen Rô Ma Ô Ken du Pope.

Ou des adversaires d'armées ennemies qui connaissent la réputation de la chaîne d'Andromède ou du bouclier du Dragon avant même de se mesurer à Shun ou à Shiryû.

"Ah oui, Excalibur. L'attaque légendaire des Saints du Capricorne et capable de tout trancher", tout le monde en a entendu parler.

C'est d'autant plus logique et compréhensible si ce sont les mêmes techniques qui se transmettent de génération en génération.

13
Discussions Générales / Re : Re : Questions/Réponses
« le: 16 octobre 2018 à 18:56:06 »
Ikki qui a déjà eu à faire à un Lion / Lighting Plasma.

Mouais, il est fort possible que les Bronzes aient tout simplement parlé entre eux des techniques des Golds, sans forcément les avoir affrontés personnellement.

On a bien Shun qui sait pour le Seiki Shiki du Cancer et le lien de ce dernier avec le monde des morts, ou Shiryû qui est au courant pour Antares alors qu'il n'a subi qu'une seule piqûre de Milo.

Donc bon, j'imagine bien Seiya sortir un jour à ses potes "le LP d'Aiolia, c'est un peu le même principe que mes météors mais à la vitesse de la lumière".

14
Et ? Il a parfaitement le droit de ne pas aimer et de poster une critique négative, non ?

15
la conséquence à terme est évidence tu comprends : L'EXTINCTION DE L'HUMANITE parce que une fois que tout le monde sera devenu pédé l'humanité ne pourra plus procréer ! 

Et quand bien même, en quoi ça serait un mal ?

De toute façon, comme dirait ce cher Jack McFarland dans Will & Grace :


16
De toute façon, la grande majorité des croyants font déjà leur propre tambouille, sans que les exégètes n'aient besoin de leur dire quel message divin est intemporel et lequel est archaïque et à replacer dans son contexte.

Je pense qu'il y a peu de chrétiens qui croient sérieusement qu'un enfant desobeissant ou une femme non vierge à son mariage méritent d'être lapidés. Ou qu'il y ait des musulmans, à tout le moins dans le monde occidental, qui croient que l'on devrait couper la main d'un voleur...

17
Bah, justement à faire le tri entre le message d'amour et de tolérance de Jésus, intemporel, et la loi de Moïse complètement archaïque et qui ne reflète que les moeurs et les interdits de l'époque.

Bref, contextualiser, ce que l'Église cherche à faire à juste titre.

Pour l'Islam, je ne sais pas si c'est possible.  Tous les musulmans avec lesquels j'ai parlé m'ont dit que le Coran ne s'interprete pas et n'a pas à être modernisé car c'est le message direct d'Allah, et ce message est toujours vrai peu importe le lieu et les époques.

18
Ouais, on a connu ça aussi dans ma famille. Ma grand-mère était protestante, et mon grand-père catholique. Le curé de la paroisse locale venait régulièrement à la maison pour demander à ma grand-mère de se convertir. Ma grand-mère avait beau lui dire "me convertir à quoi ? Je crois au même Dieu que vous". Rien à faire, il revenait toujours à la charge, avec insistance et en étant de plus en plus agressif et l'accusant de vivre dans le péché.

Ma grand-mère refusant de céder, le prêtre à pris ma famille en grippe, et notamment ma mère et son frère, pourtant catholiques.

Lorsque ma mère a épousé mon père, divorcé, ce fameux prêtre qui la connaissait pourtant depuis toute gamine l'a tout simplement excommuniée.


19
Mais encore une fois, personne ne prétend que tous les croyants sont comme ça, bon sang ! On est en train de parler de fondamentalisme religieux et rien d'autre.

Evidemment que la majorité des croyants sont des gens respectueux et tolérants, qui ne feraient pas de mal à une mouche.

Bon sang, c'est comme lorsque des femmes sont en train de parler du harcèlement qu'elles subissent, tu as toujours des mecs qui ne peuvent s'empêcher de rappeler haut et fort que "tous les hommes ne sont pas comme ça !" No shit, Sherlock !  [:aie]

Et bien évidemment, même sans les religions on trouverait d'autres raisons pour discriminer et se foutre sur la tronche.

Je sais que les religions véhiculent généralement un message d'amour, mais je connais aussi leur côté moins reluisant. Tout dépend ce que l'on y cherche. N'oublie pas que j'ai grandi dans une famille pieuse et que j'étais moi-même un croyant convaincu jusqu'à mes 19-20 ans.

Je parle de ce qui me touche personnellement. Alors non, je ne me suis jamais fait agresser à cause de mon orientation sexuelle. Mais je m'en suis quand même pris plein la tronche, directement ou indirectement, toujours au nom de la religion.

Par mes profs de religion, toujours à propos de Sodome et Gomorrhe et du péché d'homosexualité.

Quand j'étais chez les scouts unitaires de France (branche catho conservatrice du scoutisme), alors que ça commençait à se voir que j'étais attiré par les mecs.

Quand j'ai vécu aux Etats-Unis. Mais chez eux, tout était un péché. On m'a bien accusé d'être un suppôt de Satan parce que j'écoutais du metal.

Par ma propre mère lorsque j'ai fait mon coming-out, dans la douleur et les larmes. Ses mots de réconfort pour moi furent "c'est un péché contre Dieu. Si tu le vis aussi mal, c'est parce que tu t'es détourné de la religion. Tu n'as que ce que tu mérites".

Par certains de mes élèves ouvertement croyants, qui, lors des débats sur le mariage pour tous, me sortaient en cours que la France partait en vrille à vouloir légaliser la déviance et la perversion. Et je ne pouvais rien dire, car c'étaient des clients et je devais fermer ma gueule.

À propos du mariage pour tous, pendant des mois dès que j'allumais la télé on me rappelait que des dizaines de milliers de gens estimaient, au nom de leur foi, que j'étais un malade mental, un détraqué, un pervers, un danger pour l'humanité, un violeur d'enfants potentiel.

Aussi, désolé si je suis très critique concernant les religions.


20
Voilà. Peu importe la confession, le fondamentalisme religieux reste du fondamentalisme.

Comme je l'ai dit plus haut, si on me sort "désolé, mais la simple idée de 2 mecs qui font des trucs ensemble, ça me donne envie de vomir", ben ok, pas de problème. Contentez-vous d'avoir des relations hétéro alors est le problème est réglé.

Moi-même, il y a des pratiques sexuelles (homo comme hétéro) que je trouve peu ragoutantes, donc je peux aisément comprendre. Aucun souci.

Mais si on me balance "pervers, dépravé, sodomite, pédophile, sale pécheur, la colère de Dieu s'abattra sur toi comme elle s'est abattue sur Sodome et Gomorrhe !" j'ai qu'une seule envie, c'est de rétorquer "ben va te faire foutre et achète-toi un cerveau au passage et apprends à penser par toi-même au lieu de réciter bêtement des règles de vie d'un autre âge sorties de leur contexte socio-culturel".

Libre à chacun de croire en ce qu'il veut, je respecte ce droit fondamental, mais pour ma part j'ai depuis longtemps passé l'âge de jouer à "Jacques a dit...". [:tsss]

En gros, me faites pas chier et je vous ferai pas chier.

21
Jeux vidéos / Re : La Légende de Zelda
« le: 13 octobre 2018 à 14:09:01 »
Sur la version NGC, il n'y avait pas de sauvegarde automatique si je me souviens bien. J'ignore ce qu'il en est sur WiiU...

22
Personne n'a prétendu le contraire. Cela étant, à choisir je préfère encore que l'on me sorte "2 mecs ensemble, ça me répugne. Je ne saurais dire pourquoi, ça me retourne le ventre, c'est viscéral" plutôt que "j'aime pas les homos parce que c'est dit dans mon livre saint que c'est une abomination !". Ou encore plus hypocrite "ce n'est pas moi qui hais les homos, mais Dieu, je ne fais qu'obéir à ses commandements". Ou autre variante "attention, je déteste le péché d'homosexualité, mais j'ai de la compassion pour le pécheur".

Si vous aimez pas les homos, soit, mais ayez le courage d'assumer au lieu de vous cacher derrière votre bouquin de fables.

23
Jeux vidéos / Re : La Légende de Zelda
« le: 12 octobre 2018 à 22:57:09 »
Alors, tu en penses quoi de ce jeu ?

24
Pays toujours très civilisé, dites-moi donc.


Bah, tu as vu où ca se passe ? Toujours dans ces satanés pays pollués par leur religion de merde.

“It depends on what part of the country you are in – but in two words I’d describe Iraq as ‘not safe’ for LGBT people,” says Amir Ashour, Iraq’s only openly gay activist, explaining that it’s not just the threat from Islamic State in Mosul and Hawija. “In Baghdad and the middle of Iraq the violence is actually more visible from groups supported by the government, who do killing campaigns. The latest one was in January – we knew several people who were killed but there were rumours there was a list of 100 names.”

Attacks on gay individuals under Isis have been widely reported, but Iraq’s systematic killing campaigns of gay individuals pre-date the terror group and continue to this day. Ashour, founder of LGBT group IraQueer, estimates there’s been at least one a year since 2006."

Tout comme aux USA où l'autre taré de Steven Anderson appelle publiquement à la peine de mort appliquée aux homo, au nom de ses convictions religieuses.



"Je suis un dévot qui a lu la Bible de la première à la dernière page à l'âge de 17 ans. J'adore la Bible, j'adore la parole de Dieu et je pense que la loi divine est parfaite, et le Lévitique 20:13 est très clair : "Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable; ils seront punis de mort: leur sang retombera sur eux". Même si l'un des 10 commandements est "tu ne tueras point", il faut bien comprendre que la Bible ordonne que certaines personnes soient mises à mort. Pas par moi, pas par les chrétiens, ce n'est pas notre boulot. C'est au gouvernement d'exécuter ceux qui ont commis un crime méritant la peine capitale et d'après la Bible, l'homosexualité est un crime qui mérite la peine capitale".

25
Opinions et reviews sur les personnages. / Re : [Opinion] Saori Kido
« le: 12 octobre 2018 à 17:01:53 »
Vincent, sans pseudo a également relevé cette bourde sur son site le scribe du Sanctuaire  [:aloy]


Pages: [1] 2 3 ... 442