See likes

See likes given/taken


Posts you liked

Pages: [1]
Post info No. of Likes
Re : Saint Seiya - Episode Zero (Préquelle Kurumanga) En regardant mieux les scans, Shura balance quand même son attaque en sachant qu’Aiolos à la déesse dans ses bras.
Cette même déesse que Shura est censé protéger au péril de sa vie quand même, le gars s’en bas les steaks il allume sachant qu’il peut l’a blesser. Y’a pas comme un petit problème avec le capricorne [:aie]
edit : Noct, je ne veux pas trop m’avancer mais au moment ou shura envoie son excalibur, aiolos réplique avec sa shadow arrow mais il se prend l’attaque du capricorne ce qui je pense amoindri ou annule l’effet d’immobilisation et la chèvre peut trancher la flèche.

19 janvier 2018 à 18:20:32
1
Re : Saint Seiya - Episode Zero (Préquelle Kurumanga) Un petit problème avec les Capricornes ?
Shura : « Mais j’n’suis pas chèvre vous savez ! Je n’suis pas si renne que ça...! » 🤭🤫

19 janvier 2018 à 18:23:53
1
Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques
Citer
"L'immense majorité" des SDF dorment dans la rue "par choix"

En même temps, quand l'alternative c'est leurs supayr foyers d'accueil qui sont limite plus mal famés que les rues, t'appelles ça un choix toi

06 février 2018 à 13:52:23
1
Re : Questions/Réponses C'est là où je constate que nos cinq amis sont vite pris dans une spirale où il reste peu de temps et de place pour réfléchir, pour prendre du recul. C'est comme le tambour d'une machine : Ils ne peuvent rien faire d'autre que courir après un adversaire, le combattre, subir une épreuve, partir rejoindre Saori, etc...
Seiya fonce, Shiryû respecte son maître, Shun est sensibilisé, Ikki et Hyôga font un peu ce qu'ils veulent en solitaire mais ils s'attachent à leurs compagnons alors ils interviennent...
Ce sont des jeunes gens très seuls, très déçus par leur prochain qui vont se découvrir des liens, une foi, une amitié. En effet, c'est avant tout une question d'attachement, d'amitié, d'amour, de fidélité, de sentiments imbriqués qui fait leur force, qui les tient debout et qui de facto en fera des sauveurs de l'humanité. Mais comme vous venez de le dire, l'humanité (sauvée, préservée), c'est ce qui arrive au bout du reste, au bout du combat, de la course. C'est une finalité mais ce n'est pas leur vocation ou motivation première.
C'est parce qu'ils sauvent un idéal de justice qu'ils sauvent la Terre et ainsi l'humanité. C'est leur accomplissement d'un idéal qui rejaillit sur l'humanité mais avant de sauver l'humanité, ils doivent se sauver eux-mêmes. Ils sont bel-et-bien des héros malgré eux. Exactement comme leur exemple, Aiolos, celui qui a montré le chemin parce qu'il a agi ou réagi. D'où l'importance cruciale de la notion d' "espoir" dans ce manga : Athéna a foi en l'Homme car elle y décèle une lueur d'espoir et de renouveau là où tous les autres dieux n'y voient que des maux.
Et j'en reviens à la Boîte de Pandore et aux Pandora Box(es) : Quand les maux s'envolent, reste l'espoir...  [:jap] :D
 [:aloy]

Et oui, c'est vrai que Saga, malgré ses méthodes particulières, se pose en sauveur de la Terre, quitte à laisser des dégâts collatéraux. Hum.
Death Mask et Aphrodite s'inscrivent ainsi parfaitement sur cette ligne selon laquelle on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs.

Hier à 01:59:47
1