See likes

See likes given/taken


Your posts liked by others

Pages: [1] 2 3 ... 29
Post info No. of Likes
Votre top des mangas méconnus Un top 10, c'est chouette.
Un top underground, c'est mieux.

L'objectif est simple : présenter à la populace des titres que vous adorez mais qui n'ont jamais remporté les suffrages face aux avalanches des manga mainstream. Il peut également s'agir de titres plus ou moins connus mais qui, par rapport à vos lectures sur différents sites, vous paraissent manquer de visibilité sur les foras.

Là encore, je ne classe rien. J'espère que ça donnera des envies à quiconque souhaite découvrir des œuvres sacrément fortes mais n'ayant jamais acquis une popularité souhaitée.

C’est ti-par !

Subaru - Delcourt - 11 volumes - Série terminée

Citer
Subaru est une petite fille. Mais contrairement aux autres enfants de son âge, elle prend rarement le temps de jouer. A la fin de ses cours, elle se rend à l'hôpital où elle retrouve son frère, atteint d'une tumeur au cerveau. Chaque jour, la petite Subaru danse pour redonner le sourire à son frère jumeau. Mais très vite, la danse va prendre une importance primordiale dans la vie de la petite fille. Elle lui permet d´extérioriser tout son mal-être. Les bases de l´histoire posée, on retrouve une Subaru qui a bien grandi. Désormais adolescente, elle ne jure plus que par la danse et espère un jour devenir professionnelle. Mais la route est encore longue...
Warning : Gros crush !!
Cette série est un puissant cylindré en tutu ! Nous suivons les périples de l’impertinente Subaru qui est confrontée au dur monde de la danse, manufacture d’élastiques anorexiques où il faut savoir être très flexible au ainsi que dans sa démarche morale pour parvenir au sommet avec une bonne dose d’égoïsme logique et impitoyable. Au-delà de la danse, Subaru est tout surtout confrontée au monde et à la vie. Même si le manga n’en donne pas l’impression, la danse devient par moment secondaire lors des longs dialogues sur le combat à mener en soi pour réussir. C'est une quête de soi, par soi, pour soi et sans bankai pour aider à passer le level supérieur... La danse, vecteur universel pour exprimer ses peurs, ses joies et sa rage de trouver son étoile, seule. Le graphisme des ballets, exquis et renversants, transfigure le combat de Subaru au moyen de pleines pages et doubles pages qui se lisent avec le cœur. Le trait approximatif (pour ne pas dire souvent brouillon) cache injustement la force psychologique éblouissante d'une fille se détachant du protocole pour diffuser sa rage et trouver son étoile, seule. Oui, toujours seule.  Ses réactions virulentes et démesurées font le charme de cette renégate épanouie, respectueuse de ses pairs et ignorant ceux qui la manipulent. Attirant ou méprisant, le manga Subaru ne laisse personne indifférent. En suivant une stratégie précise (surélever le degré de compétition sous l’effet de l’adrénaline du parquet), l’héroïne met en exergue un adage : le temps, c'est de la danse. Et votre temps, c’est de l’argent à dépenser : ADOPTEZ-LA :o

Best of Golgo 13 - Glénat - 2 pavés - Série toujours en cours depuis 1969 (RESPECT)

Citer
Un homme à abattre? Une œuvre d'art surprotégée à détruire? Lorsqu'une tâche est jugée impossible à accomplir, on fait appel à Duke Togo; Nom de code : Golgo 13. Profession : tueur à gages. Froid et impassible, n'éprouvant aucun remord et prêt à accepter tous les contrats, il vient à bout de toutes les missions qu'on lui confie, moyennant une somme d'argent colossale. Magnats du crime ou de la pègre, politiciens, industriels... tous les "puissants" font appel un jour ou l'autre à ses services.
Le père spirituel de Ryô Saeba n’est pas un rigolo. Surnommé Golgo 13, Duke est un homme tout ce qu’il y aurait de plus antipathique : glacial, impitoyable, taciturne et le visage fermé avec ses légendaires cernes sous les yeux, le tueur préserve farouchement son passé à l’abri des journalistes et n’hésite pas à tuer quiconque voudrait trop s’aventurer sur ce terrain en faisant fi de ses avertissements. Pour couronner le tout, ce tueur à l’éthique professionnelle quasi-irréprochable n’a aucune difficulté à se trouver une femme le temps d’une nuit ou d’une heure. Ses connaissances en matière d’armements sont étonnantes. Il ne tergiverse jamais sur le choix et la fabrication du fusil pour éliminer sa cible. Que ce soit à un kilomètre d’un habitacle d’avion pour abattre un terroriste ou lors du concert d’un violoniste, il n’échoue à aucun de ses contrats avec un réel talent de telle sorte que personne ne s’aperçoit de sa présence ni de ce qui a pu se produire exactement. Une hypnose graphique percutante et un suspense haletant font de cette œuvre un incontournable à déguster pendant des heures ! BUY :o

Eden - Panini - 18 volumes - Série terminée

Citer
Un mystérieux virus décime la population de la Terre. On ne compte plus les cadavres, et pourtant les armées continuent de se renforcer et recrutent de plus belle parmi les survivants. Pendant ce temps, les chercheurs tentent désespérément de trouver un remède contre le virus...
Aaaah, Eden… Parler d'Eden, c'est comme décrire les Evangiles. Un seinen force 1000 avec de la mort en barre, de la bactériologie consciente, du glauque déconditionné, de la mélancolie sanguinaire et de l'entrejambe capiteuse. Bref, du post-apo mondial comme on en voudrait davantage. Parmi les survivants émerge une famille à la Kennedy. Les Ballade ont tout pour plaire : un père roi de la drogue sur le continent sud-américain, un fils formé dans la meilleure école du crime, une fille kidnappée dont on ne sait pas grand-chose et une mère abonnée aux services hospitaliers… Et nous voilà plongé dans un scénario géopolitique multi thématique et juteux comme du sang par hectolitres. Cette série joue avec les nerfs du lecteur dans une rotation d’histoires et de personnages. Ces derniers sont fauchés sans concession de façon sadique, même les plus attachants. Médias impuissants, régimes cyniques, indépendantistes reconvertis dans le terrorisme contre gré et manipulations à foison en toute impunité. LA TOTALE. Ce manga superbement dessiné et technique, non loin de Moonlight Mile par son aspect mondialisant, ravira les fans des œuvres d’Otomo et de Shirow. FONCEZ :o

Hansel & Gretel - IMHO - One shot

Citer
Il était une fois... Hansel, élève turbulent et bavard, et Gretel, jeune fille impulsive prête à jouer de son sabre en bambou pour défendre la veuve et l’orphelin. Dans un monde si parfait où les épinards poussent dans les cheveux et où les cochons n’ont qu’une seule envie, vous offrir leur côtelette, la vie aurait été trop facile sans l’arrivée de la Reine Maryline et de ses sorts maléfiques. Hansel &Gretel réussiront-ils à sauver le pays des rêves ?
Junko Mizuno appartient à mes auteurs fétiches de par ses démarches graphiques atypiques. Sa palette chromatique tantôt flashy tantôt pastel épouse un dessin rétro aussi épais et épuré qu’une œuvre de Roy Lichenstein ou de Nikki de Saint-Phalle. Continuatrice d’un style bigarré à la façon du film «Yellow Submarine», on ressort de ce titre avec des yeux au format de boules à facettes remplies de vamps «kawaii» se battant en tenue légères et prêtes à imploser une féminité outrancière proche de «Vixens» de Russ Meyer où des œuvres du mangaka Oh !Great, l’idolâtrie mammaire en moins. Bref, il était une psychédélique fois un lecteur qui couru aussi vite que possible vers son libraire préféré pour acquérir ce titre :o

Moonlight Mile - Panini - 10 volumes - Série stoppée en France et en pause au Japon (23 tomes)

Citer
Dans un future proche, diverses organisations internationales se disputent le contrôle d'une nouvelle source de minerai découverte sur la Lune...
Ce titre a reçu de très mauvaises critiques à cause des premières pages : sexe cru, trop cru. Et c’est bien dommage d’avoir voulu s’arrêter à ce qui n’est qu’un foutu détail.  Sur un fond géopolitique et scientifique réfléchis et instructifs, nous suivons avec sympathie les entraînements et examens des aspirants astronautes (dont font parti notre duo de baroudeur-baiseurs, Lostman et Gôro) pour quitter la Terre et œuvrer au projet Nexus qui consiste en la récupération de l’Hélium III sur la Lune pour subvenir aux besoins énergétiques de l’humanité pendant 10 siècles. Les événements se bousculent rapidement et réveillent de vieux démons (Guerre Froide, Apollo XIII), montant la tension d'un cran de ce manga "mondialisant" (comme ses pairs que sont « Eden » ou « Planètes »). Cette série est un condensé d’actions hallucinantes avec des attentats terroristes, des Chinois constituant une véritable menace destructrice dans la stratégie américaine ou encore divers sabotages. Un titre percutant ! LISEZ :o

C’est tout pour le moment. Si cela vous a plu, je vous en proposerai d’autres.

Your turn [:^^]

D’s©

04 mars 2014 à 00:25:39
1
Prison School - Pour votre déviance, mangez 7 péchés par jour ! Bon, par quoi allons-nous commencer...


Oh ! Elle est choupi celle-là !
Chiyo est effectivement mimi. Mais surtout safe.

Safe ? Tu veux dire pure ? Pas délurée ?
Absolument. Enfin presque.

Parce que les autres nanas, c'est pas le cas ?
Pas vraiment, non.

C'est quoi le rapport avec une prison ?
Le sado-masochisme, l'humiliation, les douches, les punitions corporelles... ect.

Ça a l'air hard ton truc... c'est quoi au fait ?
Prison School est un manga d'Akira Hiramoto. Publié chez Kôdansha via Young Magazine en 2011, la série compte actuellement 17 volumes. Soleil a récupéré la licence et le premier tome est disponible depuis juillet dernier.

C'est populaire ?
Assez, oui. Le titre a reçu en mai 2014 le Prix Kôdansha du meilleur manga dans la catégorie générale.

Joli ! Ca doit être un truc assez profond...
Tout dépend du sens que tu donnes à profond.

Ben... instructif, cultivé
Pas tellement. Son autre série l'est avec les origines du Jazz dans l’Amérique des années 20 (Me and the Devil Blue, 5 volumes, en cours) que je recommande chaudement !

Et sinon, c'est un seinen ?
Avec une bonne dose de situations borderline...

Euuh... mais ça parle de quoi ?
D'un lycée pour filles qui est devenu mixte et accueille donc pour la première fois des lycéens. Sur un total de 1005 élèves, 1000 filles... et 5 bonhommes.

Chanceux !
Pas franchement.

Pourquoi ? Elles doivent se déchirer entre elles pour savoir qui va sortir avec untel, non ?
Non, c'est tout l'inverse.

Elles sont toutes lesbiennes ou quoi ?
Il y en a peut-être une ou deux mais non, l'ensemble est hétérosexuel.

Ça tient pas la route cette histoire...
Comme tu dis. Il se trouve qu'un Conseil Clandestin des Élèves (CCE) a décidé d'avertir l'ensemble de la gente féminine : quiconque parle avec l'un d'eux ou l'aborde pour quoique ce soit sera sévèrement punie. A ce stade, nos cinq larrons vont avoir bien du mal à s'insérer correctement... si ce n'est par l'effraction d'interdits.

Comme quoi ? 
Une visite nocturne dans les douches des filles.

Aïe, je sens que rien ne va se passer comme prévu...
Presque. Ils mettent au point une technique de voyeurisme via un portable suspendu à un fil depuis le haut du bâtiment qui abrite les douches. Ainsi, avec la vidéo envoyé à un autre téléphone, ils pourront se rincer l’œil sans effort.

Pas mal comme technique... mais ils se font chopper sur le toit ?
Non, c'est plus tordu. Le portable pendu au fil tombe par la fenêtre et atterri dans la salle des casiers à vêtements.

Oooooh merrrde...
Mais... la salle est vide ! Coup de pot ! Il faut donc profiter de l'absence des filles pour s'y rendre et récupérer rapidement le téléphone.

Ils y vont tous ?
Non, un seul accepte la mission. Il était contre au début de mater les filles mais ayant aperçu celle qui lui a tapé dans l'oeil dans une autre aile du lycée (donc pas sous la douche), il change d'avis car ça lui aurait déplu que les autres puissent la voir nue.

Quelle nana ?
Chiyo

Bon, tu nous présentes les 5 mecs ?
Tu as raison. On va les voir tout le temps, soit ensemble, soit individuellement.

Commence déjà par le mec qui doit chercher le téléphone

Nom : Fujino
Prénom : Kiyoshi
Nom de code : Kiyoshi
Age : 16-17 ans
Aime : Sumo
Adore : Chiyo
Caractéristiques : protagoniste de l'histoire, leader à mi-temps avec son binôme dans ses projets et ses investigations contre la prison et le CCE

Plutôt commun comme bonhomme
C'est assez cliché mais ça reste acceptable. Il est assez débrouillard et cherche le compromis même dans les pires situations. Mais on en reparlera plus loin.

D'accord. Et son binôme ?

Nom : Morokuzu
Prénom : Takehito
Nom de code : Gakuto
Age : 16-17 ans
Aime : J'adore quand un plan se déroule sans accroc !
Adore : Le roman Les Trois Royaumes

Le taré de service ?
A part Kiyoshi et Shingo (enfin, tout dépend du contexte), ils sont tous tarés. Gakuto est le mec que rien n'arrête. Quand il a une idée, même archi-folle à la limite du suicide social, il va jusqu'au bout, quitte à foutre sa vie de lycéen en l'air.

Wooooh, folle comment ?
Ah ça, je ne peux rien dire mais tu en auras un aperçu dans le tome 2. Là, je vais seulement me concentrer sur le volume 1 et plus loin, en mode GROSSES BALISES SPOIL, les derniers chapitres.

OK. Et Shingo, c'est le troisième ?

Nom : Wakamoto
Prénom : Shingo
Nom de code : Shingo
Aime : MEUF
Adore : MEUF

Mouais, le gros obsédé sexuel en somme
Pas vraiment et puis on ne sait pas grand-chose de lui au début.

Et les deux derniers ? Ils sont du même tonneau ?
Ils sont pires mais dans leur spécialité.

Comme quoi ?
Faut aller plus loin dans la série pour le savoir.

Donc, le quatrième est ... ?

Nom : Nezu
Prénom : Jôji
Nom de code : Jo
Aime : MEUF
Adore : Nichons
Caractéristique : tousse du sang s'il parle trop fort ou s'il est excité.

Bah, il est comme Shingo... sauf sa toux dégueulasse.
Au début, oui. Mais après, sa personnalité se dévoile et c'est assez poussé...

Haaan, tu donne envie ! Tu peux pas me filer un spoil ?
A tes risques et périls alors :
Spoiler (click to show/hide)

Ah oui, c'est velu... mais on voit pas son visage sur l'image, c'est normal ?
On ne voit JAMAIS son visage. Il y a bien un moment où on peut l'entr'apercevoir mais sinon, son identité est bien cachée.

Et le cinquième, je suppose que comme toute hiérarchie qui se respecte, ça doit être le loser absolu.
En apparence, en apparence...

Nom : Andou
Prénom : Reiji
Nom de code : Andrei
Aime : MEUF
Adore : Punition

Oooh, SM inside ?
T'as qu'à lire pour le savoir.

T'es relou, tu veux pas me filer un os à ronger ?
Spoiler (click to show/hide)

Il a l'air bien barré lui aussi...
Ils le sont tous, à des degrés différents. Le moins cramé est Kiyoshi.

J'y vois plus clair. Donc, on en était resté au téléphone tombé.
Kiyoshi se rend donc dans la pièce et au moment où il récupère le téléphone...

Chiyo déboule ?
Dans l'mille, Emile !

RIP
Non car elle n'a pas ses lentilles de contact. Du coup, elle prend Kiyoshi (qui est accroupi et lui tournant le dos) pour une de ses copines.

Quelle veine ! Il peut donc partir en évitant de montrer son visage
Eh non ! Il est traîné de force par Chiyo dans...

Dans quoi ?
Ben devine ! C'est quoi déjà la mission des guys ?

Noooon... tu veux dire que...
Oui.

Habillé ?
Ah non, c'est encore plus drôle s'il a juste une serviette autour de la taille et qui couvre sa "poitrine" [:lol]

C'est bientôt la minute trique
Impossible, il flippe totalement à l'idée qu'il soit repéré par une des filles (et y en a des dizaines dans la salle de douches).

Chauuuud... et les autres ?
Ils ont décidé de descendre mais à poil.

Hein ?
Quand ils ont vu via le portable (option vidéo) que Kiyoshi partait vers le douches facilement, ils se sont dits : "Hey ! Pourquoi pas nous ?"

Et ils vont y parvenir ?
Absolument... pas du tout.

Qui les coince ?
Le trio qui dirige le CCE

Et qui sont-elles ?

Nom : Midorikawa
Prénom : Hana
Poste : Secrétaire du CCE
Aime : Thé
Déteste : Garçons
Arme : Jambes
Option : Golden shower
Particularité : la vengeance est un plat qui se mange surgelé

Plutôt mignonne
C'est ma préférée avec ses idées tordues et sa façon de tomber dans des situations insensées. Une belle déviante qui s'ignore [:love]

Et la suivante ?
Spoiler (click to show/hide)
Nom : Shiraki
Prénom : Meiko
Poste : Vice-Présidente du CCE
Aime : Sport
Déteste : Garçons
Arme : Cravache rétractable
Option : PANTY GATLING
Particularité : Booooooooobs

On dirait une maîtresse SM
Oui. Mais l'apparence est parfois trompeuse. Tu le verras plus tard dans la série. Jusqu'au tome 11, j'ai du mal avec ce personnage qui n'existe que pour ses attributs mammaires et sa culotte mal mise. Overdose. Mais après, elle devient plus intéressante...

Et donc je suppose que la dernière est la présidente ?

Nom : Inconnu
Prénom : Mari
Poste : Présidente du CCE
Aime : Corbeaux
Déteste : Garcons
Arme : Papier
Option : Mépris
Particularité : Tsundere system activated ?

Elle a pas l'air commode...
Tout à fait. Elle est très réservée et se refuse à effectuer les plus basses besognes pour se débarrasser des garçons. Mais on sait une chose : on connaît son père.

Qui est ?

Nom : Inconnu
Prénom : Inconnu
Poste : Proviseur
Aime : Amérique Latine
Déteste : Prendre des décisions
Arme : Ciment
Option : ASSES
Particularité : Fan de porno

Il a une bonne gueule, je l'aime bien.
Il n'apparaît pas beaucoup dans la série mais à chaque fois, c'est amusant et certaines de ses réflexions font mouche comme expliquer le pouvoir du cul au détriment de la poitrine. Mais tu liras ça tôt ou tard dans la série...

Donc le trio coince les mecs. Et ensuite ?
Elles les punissent par un séjour en prison.

Ah bon ? Elles peuvent faire ça ?
Mari a un certain pouvoir donc oui, elle peut.

Et cette prison, elle est où ?
Au beau milieu de la cour centrale du lycée.

Aaaah, c'est pour ça le titre... Et ils vont y rester longtemps ?
Un mois. Le règlement stipule que s'ils tentent de sortir avant, c'est prolongation d'un mois et à la troisième tentative, ils sont tous expulsés.

Mais alors, ils ne peuvent plus suivre les cours ?
Si. Un écran leur diffuse les cours en direct pour qu'ils ne prennent pas de retard dans leurs travaux. Et une fois les cours terminés, ils font des travaux forcés avant de dormir dans leur cellule.

Comment ça ? Ils ne rentrent pas chez eux ?
C'est un pensionnat.

Ah oui, donc impossible de joindre le monde extérieur
En effet. Mais il y a une personne qui ne croit pas en leur culpabilité. Du moins, pour l'un d'eux.

Qui ça ?
Chiyo

Elle pense que Kiyoshi est innocent alors qu'il était à côté d'elle dans la douche ?
Oui. Selon elle, un fan de sumo ne peut pas être mauvais. Qui plus est s'il remet un bébé corbeau dans son nid. C'est pour cette raison qu'elle avait décidé d'aller voir un tournoi de sumo pas loin d'ici avec lui. Elle adore le sumo. Décision prise avant l'effraction dans les douches. Mais elle a maintenu le rendez-vous. Bien entendu, elle ignorait qu'il était dans la douche (en fait, personne ne sait, il a pu s'échapper avant de se faire prendre dans la cour, tout habillé, par Mari qui pense que tous les garçons sont des pervers...).

Oui mais il est en prison et ne peut pas sortir.
En principe, ils ont le droit à un jour de permission. Et le jour tombait le samedi durant lequel aura lieu le tournoi.

Bon ben tant mieux !
Oui. Sauf qu'un accident dans la prison leur sucre leur permission. Du coup, impossible de sortir.

Mais alors, que va t'il faire ?
Comme tous les prisonniers : s'évader. Mais attention, on va avoir affaire à la meilleure évasion scolaire DE TOUS LES TEMPS§


264 chapitres sortis. Mise au point rapide jusqu'au chapitre 138 :
Spoiler (click to show/hide)

ShiroiRyu, Weldar, Cedde et les autres : Au rapport pour ce manga à la déviance implacable !  [:kred]

***********************************
Le 4e arc débute au chapitre 241 et s'intitule "La confession de Kiyoshi"

12 millions de titres ont été tiré depuis les débuts de la série
***********************************
Série TV


Site officiel

Réalisateur : Tsutomu Mizushima (Another, Blood C)
Script : Michiko Yokote (Saint Seiya, Cowboy Bebop)
Character Design / Directeur de l'animation : Junichiro Taniguchi (Madoka - TV et films)
OP : Narasaki (la saga Zetsubou sensei)

Nombre d'épisodes : 12

Date de diffusion du premier épisode : 10 juillet 2015 (version censurée) et 12 juillet (version non censurée sur la chaîne AT-X)

D's©

10 septembre 2014 à 00:33:53
2
Re : La bête immonde !
(sur paris je suis comme les couples échangiste, je ne reçois pas)
T'es vraiment certain de ne pas être Bruno Masure ? [:delarue6]

D's©

03 juin 2015 à 23:05:57
1
Re : Conneries du net ^^ J'arrive :o



Allez, un peu d'allure pour commencer.

D's©

05 juin 2015 à 12:36:48
1
Re : La cafet' [LIRE LE 1er POST !] T'as aucun pouvoir pour m'en empêcher :o

Mais comme je suis un être magnanime, j'épargnerai ton compteur :o

Cela mérite donc un baisemain de ta part :o

D's©

05 juin 2015 à 14:03:03
2
Re : La cafet' [LIRE LE 1er POST !] Silenceloy m'a liké. Ma virginité a été détruite. Sur un post sans intérêt en plus. On ne se connaît pas pourtant.

...

Cet homme est très entreprenant :o

D's©

05 juin 2015 à 17:51:34
1
Re : Re : La cafet' [LIRE LE 1er POST !]
Muuuh un deuxième like!  [:shinobu1]

Spoiler (click to show/hide)

D's©

06 juin 2015 à 00:06:59
1
Re : Le topoc des images bizarres/ à la con / drôles / intéressantes Imaginez si Mace Windu avait été... 8)
Spoiler (click to show/hide)

D's©

08 juin 2015 à 22:56:42
1
Re : La cafet' [LIRE LE 1er POST !] *Téléphone qui sonne*

- Allô ?
- Salut Damien ! Alors, t'as bien pris ton pied ? :D
- Quoi ?
- De toute façon, Sandrine avait le feu au cul depuis trop longtemps, je suis certain que ta lance a pu éteindre son brasier, hein, mon cochon ? :D
- Euuuh, désolé, je reconnais pas la voix, tu es ?
- Rhôôôô eh, mon cousin, on a la mémoire qui flanche ? Ton cerveau a quitté ton corps lors de l'orgasme ? [:lol]
- Euuuh possible... d'autant que je ne connais pas de Sandrine.
- T'es pas Damien ? [:???]
- Si, mais... probablement pas celui que tu cherches
- Damien ********, c'est pas toi ?
- Ah bah non...
- [:lol] J'ai l'air fin avec mon speech maintenant !

Formule de politesse pour s'excuser, toussa. Bon, j'ai bien ri quand même :o

D's©

10 juin 2015 à 13:50:31
1
Re : [Divers Fanarts] Découvertes du Net Très beau
Très drôle
Très SoG

D's©

10 juin 2015 à 14:33:56
1