See likes

See likes given/taken


Your posts liked by others

Pages: [1] 2 3 ... 11
Post info No. of Likes
Re : Monsieur Eric Legrand répond à toutes vos questions ! Les interventions de Eric Legrand se sont arrêtées il y a un bon moment, mais bon. ^^.  J'aime bien son timbre de voix charismatique et pas seulement sur Saint Seiya. Ce que j'appréciais c'est ce changement de ton en passant d'un personnage calme et serein en apparence comme Mime ou Shaka, et plus dynamique,  impétueux,  excessif sur un personnage comme Seiya ou Végéta. Éric Legrand a je trouve la voix idéale pour se lâcher dans le délire,  l'excès,  l'humour en général,  un peu comme la voix de Emmanuel Curtil dont j'apprécie également sa façon d'interpréter la plupart de ses personnages live ou en anime. En règle générale j'apprécie le travail des comédiens spécialisés dans le doublage, leur voix reflète souvent très bien l'esprit et la personnalité d'un personnage live ou en anime.
09 janvier 2019 à 23:26:12
1
Re : Monsieur Eric Legrand répond à toutes vos questions ! Puisque l'on s'intéresse pas mal aux comédiens spécialisés dans le doublage, il y en a un auquel je pense et qui est également connu pour avoir joué entre autre dans les films de Albert Dupontel (j'apprécie beaucoup cet acteur et la plupart de ses films) et avoir prêté sa voix au personnage de Giles dans Buffy,  c'est l'excellent Nicolas Marié. Que ce soit pour sa voix ou son jeu en général.
Et point commun avec Éric Legrand et Emmanuel Curtil,  c'est cette faculté de partir dans le délire en fonction du caractère du personnage.
Richard Darbois effectivement,  très bon. La nuance est flagrante quand il s'agit de "doubler" Danny Glover dans les Armes Fatales et Harrison Ford dans la plupart de ses films. Dans le film " 6 jours, 7 nuits" sa voix était juste un peu plus bourrue je trouve, pour coller au personnage of course.
Dans DBZ, en plus de Eric Legrand et Patrick Borg,  il y a une voix qui marque,  c'est celle de Philippe Ariotti: pour Piccolo et surtout Freezer.  Je me souviens que Marcus (level one,  nolife) , l'avait reçu chez lui sur la chaîne nolife il me semble pour tester un jeu DBZ justement,  et avec l'actrice Brigitte Lecordier qui faisait la voix de San Goku et San Gohan enfants. C'était un très bon moment. Ils jouaient de leur célèbre voix tout en se fightant. ^^.

11 janvier 2019 à 13:03:39
1
Re : Friends....oldie but goodie ? La VF dans Friends était bien pour les voix de….de....celle de Emmanuel Curtil surtout. ^^. La VF avait le don d'alourdir les jeux de mots, l'impact de la plupart des répliques, le jeu de de David Swimmer surtout à l'époque où son personnage était assez fade et avant qu'il commence à péter les plombs avec l'accumulation d'épreuves, divorces, relation tordue avec Rachel, etc.
Ce personnage a particulièrement bien été développé, son évolution "comique" était très réussie. La scène du pantalon en cuir, du sandwich, du "fine by me !", du sautillement de joie dans son nouvel appart avec Rachel et Phoebe qui essayaient de détourner son attention, le Unagi, les dents ultra blanches et phosphorescentes, le bronzage en cabine qui foire magistralement ( excellent), etc.  L'acteur a enfin pu montrer toute l'étendue de son talent comique reléguant le roi de la vanne/boute-en-train Chandler/Matthew Perry au second plan ( mais toujours aussi efficace).











07 février 2019 à 13:25:14
1
LDVELH : Défis Fantastiques et Labyrinthe de la Mort Je ne pense pas qu'il y ait un sujet ici là dessus, si c'est le cas je pense que l'on ne manquera pas de me le faire savoir. ^^

Comme beaucoup il y a de nombreuses années, je me suis essayé à l'expérience des livres dont vous êtes le héros. Un concept qui a vieillit mais en les redécouvrant il s'en dégage toujours un certain charme.

Les quelques illustrations en noir et blanc pas aussi nombreuses que je l'aurais voulu, ne manquaient pas de nous plonger davantage dans des histoires baignées d'héroic fantasy pour la plupart, quand ce n'était pas pour emprunter au genre de la science-fiction ou des super héros ( là je n'en connais qu'un cela dit).

Je n'ai pas toujours joué le jeu avec dés et crayons, la progression dans l'aventure m'intéressait davantage. Je n'ai pas parlé de tricherie ^^. Je m'imprégnais de l'ambiance de cette façon.










Le Labyrinthe de la mort ( de Ian Livingstone) faisait partie de ces aventures que j'affectionnais particulièrement : le fameux dédale de tunnels construit par le sadique du Baron de Sukumvit.

Un endroit truffé de pièges mortels, de tunnels lugubres, tortueux à en perdre son sens de l'orientation, des voies sans issues à la pelle.








Le démon des miroirs. Je la sens tiraillée. Rien qu'en la regardant ça fait mal.


"La Manticore", un peu de tout !



Des rencontres que l'on aurait aimé éviter avec des créatures fantastiques aux particularités très étranges, des sorciers, des énigmes aussi tordues et sadiques que le code de la route, sans parler de concurrents entre alliés de circonstance et adversaires sans pitié.
Bref, dans cet univers tout ce qui était repoussant à tous les niveaux provoquait paradoxalement un effet attractif. On aime avoir peur.

J'avais du mal à me détacher de cette ensemble d'épreuves qui donnait à notre imagination une représentation visuelle assez dérangeante, malsaine, plus ou moins flippante, propre à vous hérisser le poil ou à vous faciliter le transit intestinal. Je grossis un peu le trait. ^^.

Même dans la peau d'un guerrier confirmé on ne peut s'empêcher de ressentir ce climat parfois opressant.

De mon point de vue, ce labyrinthe construit par un esprit machiavélique est comme un personnage à part entière.

On peut y entrer, on peut théoriquement en sortir avec grosse récompense à la clé, mais à l'intérieur je dirais que les dés ( ces dés là en tout cas) sont presque pipés.
C'est à l'image de la dernière épreuve/énigme: tout est fond au fond pour que vous n'en sortiez jamais. On le sait bien.

C'est une expérience, un univers que j'aimerais voir au cinéma car en film live j'entends on aurait quelque chose d'excitant, de terrifiant pour peu que l'adaptation soit inspirée, sérieuse et implicitement classée R Rated. Mais par les temps qui courent vite, un r rated et surtout depuis deadpool le bouffon de service ne signifie hélas plus grand chose, une apparence, une mode. Il n'y qu'avec Logan que le r rated a pû trouver sa place.
Pour une adaptation cinéma digne d'intérêt qui respecte son matériau d'origine, il faudrait of course un scénario qui assume totalement la violence de cet univers, du survival pur et dur, sans concession, mature et sombre. Pas d'humour boulet de canon qui aurait d'une part le don de m'agacer prodigieusement mais de parasiter l'atmosphère et l'intensité de l'intrigue.

Une vraie profondeur psychologique pour les personnages ne serait pas de trop même si à priori on se dit que cela n'est pas nécessaire.

Bien évidemment, pour faire monter la sauce, une mise en scène de qualité permettrait à ce type de projet de sortir plus facilement la tête de l'eau plutôt que de rester dans le marasme de films de genre peu soignés, fades et sans consistance. Bref, une mise en scène sachant doser les montées de stress et d'adrénaline.

J'imagine également pour, et ça va de soi parce que si l'on a que les intentions et pas le budget ça craint, des effets spéciaux à la hauteur et surtout achevés ! Merci. Ce qui n'est pas le cas de beaucoup de blockbusters super héroïques comme Wonder Woman entre autre.

Musicalement, il faut quelque chose de rythmé, d'angoissant. Il faut un thème qui transporte, qui augmente les battements de votre coeur et qui marque votre esprit. Absence de musique pour plus d'intensité et d'authenticité à certains moments.

Il serait intéressant d'y voir également la construction du labyrinthe ( moi ça me fascinerait) ou une partie sans vraiment dévoiler toute l'horreur qui est en train de prendre forme.
Comment le Baron a-t-il fait pour trouver et réunir toutes ces créatures, ces sorciers, mettre au point de tels pièges, etc.

En somme, une adaptation cinéma qui ne serait pas qu'une débauche de scènes spectaculaires, de massacres gores. Un film d'Heroic Fantasy qui assumerait son sujet, une pincée ( pas une grosse poignée !) d'humour dans un climat d'horreur qui mettrait en scène des personnages charismatiques qui ne seraient pas juste des pions sur un échiquier. Encore que cet aspect là avec de la hauteur pourrait être exploité.

Pour finir, je dirais que je vois moins ce parcours initiatique de l'horreur comme une série d'obstacles que comme  un gros piège qui se referme de toute façon sur vous….enfin sur votre "avatar".
A mon avis, les intentions du Baron n'était pas d'offrir un moment de gloire au combattant le plus méritant qui devenait par le fait un héros mais de montrer sa toute puissance à travers un Défi que personne ne peut relever. Il n'y a pas de réelle issue même si de son côté le joueur lui peut y arriver.



En tant que lecteur/joueur on éprouve comme une sorte de fascination toute relative au coeur de l'action sans vraiment y être ( et heureusement !), pour ce huit clos riche en surprises morbides, en cadeaux empoisonnés, écoeurants, terrifiants, rarement encourageantes. Juste ce qu'il faut pour vous donner envie de poursuivre.

Voilà, que de bons souvenirs avec ces Défis Fantastiques et ce Labyrinthe en particulier, c'est d'ailleurs par rapport à ce dernier que j'ai crée ce sujet. Merci de votre attention, vous pouvez quitter la salle....si vous le pouvez. ^^




     

25 février 2019 à 09:09:44
1
Re : Le legendaire sujet "Vous ecoutez quoi en ce moment"! @Masque de Mort du Cancer, l'OST de Road to Perdition, ça faisait longtemps que je ne l'avais pas entendu. Ce morceau en particulier c'est un bonheur, touchant, mélancolique. 
25 février 2019 à 16:51:46
1
Re : [Fanarts] Le topic fanart généraliste Michelle Pfeiffer, la meilleur Catwoman pour l'instant. Ze beauté féline.
26 février 2019 à 12:47:21
1
Re : [Opinion] Sorrento Comment se fait il qu'à la fin de Poseidon, Sorrento apparaisse comme par miracle ? Comment a t il pu  survivre à la tempête  nebulaire particulièrement puissante à ce moment là de Shun ?
02 mars 2019 à 10:30:52
1
Re : Simulation de combat : Guerriers Divins VS Généraux des Mers - AMV @Fujinranzen, les scènes sont très bien agencées, effets de lumière d'une scène (Mime) dont on perçoit les répercussions dans la scène suivante avec Sorrento. Un champ-contre champ assez bluffant. Bonne idée d'avoir utilisé le requiem d'Orphée pour les 1res notes de Mime, je ne m'y attendais pas, mais c'est bien trouvé, ça reste dans la famille ^^. Même une partie de la tempête nébulaire de Shun est réutilisée, ça va loin dans le détail, chapeau.

Je craignais au départ de repenser instinctivement aux scènes dans leur contexte et des combats dans leur intégralités et donc Mime face à Shun, mais on est vite plongé dans la mise en scène de ce combat repensé et qui n'a jamais eu lieu mais qui aurait été fantastique.   
Juste, un point légèrement négatif, mais c'est purement subjectif, j'accroche pas des masses à Ameno de Era (si je ne me trompe pas dans le titre).
Je sais pas si cela s'intègre si bien que cela dans cet affrontement, si ça le met vraiment en lumière, je trouve que cela le dessert un peu. Ce n'est que mon avis. ^^

04 mars 2019 à 13:28:59
1
Re : Bonsoir Salut @Siko. Ah, intéressant. Qu'est-ce que tu détestais étant jeune chez saint seiya justement ? La chanson de Bernard Minet ?  ^^ . L'animation peut-être ? Toujours sauver Athéna ? Plusieurs chevaliers avec la même voix française ou un chevalier d'or avec des voix différentes d'un épisode à l'autre ? ^^ . Qu'est-ce que tu as finalement finit par apprécier avec le temps ?
04 mars 2019 à 16:39:52
1
Re : Simulation de combat : Guerriers Divins VS Généraux des Mers - AMV @Fujinranzen, il vous en prie. ^^. Quand les morceaux en question sont bien collés entre eux ça crée une bonne alchimie, un tout cohérent, comme ce que j'ai vu.
04 mars 2019 à 17:49:01
1