See likes

See likes given/taken


Posts you liked

Pages: 1 2 3 [4]
Post info No. of Likes
Re : Le topoc des images bizarres/ à la con / drôles / intéressantes Tu es vraiment à fleur de pot, Rin-Rin :o

Spoiler (click to show/hide)

26 octobre 2019 à 16:15:13
1
Re : Actualités: désastres, drames de la vie courante et passions politiques Elle a obtenu exactement ce qu'elle est venue chercher : la notoriété !
Alors, le mieux à faire est d'arrêter très rapidement de parler de cette tarée et de la renvoyer à l'anonymat. Qu'elle croupisse dans ses convictions cradingues, et qu'elle nous foute la paix ! [:beuh]

06 novembre 2019 à 09:17:31
1
Re : Nature, environnement et jardinage (le coin de verdure du fofo) La solution idéale... n'existe pas. Et c'est valable pour n'importe quelle solution alternative, si bien que c'est à chacun, en fonction de là où il positionne sa priorité, de choisir sa solution. Donc le shampoing solide, ça réduit effectivement les déchets (pas d'emballage, ou à tout le moins, pas de plastique) et la composition, pour peu que ce soit un shampoing effectivement naturel, ne contient pas de de perturbateurs endocriniens ou de produits issus de la chimie du pétrole. A l'inverse, c'est plus compliqué d'utilisation, cela demande effectivement plus d'eau, et niveau confort et efficacité, ça dépend du type de cheveu, mais c'est quand même pas la gloire. Donc tout dépend ce qui compte le plus pour toi : réduire ton volume de déchets, utiliser des formules les moins "artificielles" possible, réduire ta consommation d'eau, etc.


Prenons l'exemple des voitures électriques : pas de dégagement de CO2 et autres composés donc amélioration de la qualité de l'air et de la santé publique mais usage d'une batterie. Qui dit batterie, dit terres rares (exploitation des ressources naturelles), dit industries polluantes (la fabrication de batteries, ce n'est pas précisément l'industrie la plus propre du monde, loin de là), dit modalités de recyclage encore inconnues. Là encore, c'est une question de priorité de l'utilisateur.

Les gourdes en métal : pas d'utilisation de bouteilles en plastique (déchet dont le taux de recyclage est limité), pas de transfert de dérivés du pétrole dans l'eau qu'on boit. A l'inverse, qui dit métal, dit exploitation minière, traitement du minerai, fabrication énergivore et coûts de transport plus élevés (c'est plus lourd). La "rentabilité écologique" d'une gourde en métal est assez longue dans le temps en fait. C'est un choix.

Etc !

Donc j'ai envie de dire : tu fais comme tu sens, mais dans tous les cas, ce sera toujours ça de fait ! ;-)

12 janvier 2020 à 13:37:22
1
Re : Nature, environnement et jardinage (le coin de verdure du fofo) C'est un peu le souci actuel des méthodes alternatives.

Par exemple, il existe désormais des sacs poubelles en fibre végétale (pour réduire notre propension à produire des déchets en plastique). C'est bien. Mais c'est de la fibre de canne à sucre en provenance directe du Brésil où on rase exprès la forêt amazonienne pour la planter (parce qu'on en réclame de plus en plus pour créer justement ces contenants en fibre végétale pour ne plus produire du plastique à usage unique).

Idem, nos amis végétariens ou végans qui ont supprimé la viande de leur régime alimentaire parce que l'élevage intensif bouffe des ressources (eau, céréales, électricité, transport, etc.) à n'en plus finir et que les vaches, ça pète donc ça produit du gaz à effet de serre donc ça pollue. Ok. Sauf que ces gens-là mangent du soja et beaucoup de produits végé ou végans utilisent ce végétal comme base alimentaire (ex : les fameux steaks de soja). Or, le soja industriel provient également du Brésil où ce cher Bolsanero encourage vivement ses agriculteurs à raser leur carré de forêt amazonienne pour planter du soja. Donc, 1/ ça bousille un écosystème unique nécessaire au maintien des températures planétaires et 2/ ça ne vient pas de la porte d'à côté donc côté gaz à effet de serre, on doit être bien aussi.

Et ça, ça vaut pour plein de trucs censés réduire notre consommation de plastique : le coton et le maïs (très gros consommateurs de flotte), le quinoa, le boulgour, le millet, le sorgho, etc. (ça ne vient pas d'Europe donc ça pollue).

Sur un plan non-alimentaire : les vélos et les trottinettes électriques pour ne pas utiliser sa voiture qui pollue, c'est bien. Mais à partir du moment où tu mets de l'électricité quelque part, ça pollue (que ce soit par la production d'une batterie ou par le fait de brancher quelque chose sur une prise, les centrales électriques n'étant pas spécialement non-polluantes).

Mettre toutes ses données sur le Cloud pour ne plus avoir des tonnes de papier à la maison ou tout dématérialiser pour éviter les impressions de papier, c'est bien. Mais en fait, ça nécessite à chaque fois la production d'énormes serveurs physiques qui fonctionnent H24, 7j/7 (donc alimentés en permanence et refroidis par d'autres systèmes électriques pour ne pas surchauffer).

Donc, pour l'instant, on jongle toujours un peu entre la peste et le choléra.

12 janvier 2020 à 15:05:53
1
Re : vannes et blagues débiles en tout genre Dédicacé à @Damien.

Comment faire avaler un comprimé à un chat.


1. Prenez le chat et bercez-le dans vos bras comme un bébé, sa tête dans votre main. Positionnez votre pouce et votre index de chaque côté de sa tête et appliquez une légère pression aux joues pour que la bouche s'ouvre. Tenez le comprimé dans l'autre main. Lorsque le chat ouvre la bouche, placez le comprimé dans la bouche, aussi loin que possible. Laissez le chat refermer la bouche et avaler.


2. Ramassez le comprimé sur le sol et récupérez le chat derrière le canapé. Bercez le chat et répétez le processus.


3. Allez chercher le chat dans la chambre et jetez le comprimé détrempé qui est sur le plancher.


4. Prenez un nouveau comprimé. Bercez encore le chat dans vos bras. Maintenez fermement les pattes de derrière avec votre bras gauche, forcez l'ouverture de la mâchoire et enfoncez le médicament au fond de la gorge avec l'index. Maintenez sa bouche fermée et comptez jusqu'à dix.


5. Repêchez d’urgence le comprimé dans l'aquarium et faites descendre le chat du haut de l'armoire. Appelez votre conjoint pour obtenir de l'aide.


6. En position agenouillée, coincez fermement le chat entre les genoux. Tenez les pattes avant et arrière fermement. Ignorez les grognements sourds de l'animal. Demandez à votre conjoint de lui maintenir la tête avec une pression suffisante d'une main et d'enfoncer une règle en bois jusqu'au fond de la gorge de l'autre. Faites glisser le comprimé le long de cette règle et frottez vigoureusement la gorge du chat.


7. Arrachez le chat agrippé aux rideaux. Laissez les restes de comprimé sous le congélateur. Prenez-en un nouveau. Notez d'acheter une nouvelle règle et de nouveaux rideaux. Ramassez délicatement les morceaux de figurines précieuses, tombées de l’étagère pour les recoller éventuellement plus tard.


8. Enroulez le chat dans une grande serviette et demandez à votre conjoint de se coucher sur le chat de façon à ne laisser dépasser que la tête de l'animal sous son bras. Placez le médicament au bout d'une grosse paille, forcez l'ouverture de la bouche à l'aide d'un crayon et soufflez avec force le comprimé au fond de la gorge.


9. Vous assurer, en vérifiant sur l'emballage, que ce médicament n’est pas nocif pour les humains. Buvez un grand coup pour faire passer le goût. Appliquez du mercurochrome sur l'avant bras de votre conjoint. Frottez les taches de sang sur le tapis avec de l’eau froide et du savon.


10. Récupérez le chat sous la véranda du voisin, prenez un nouveau comprimé, placez le chat dans l'armoire et fermez la porte de façon à ce que seule la tête dépasse. Forcez l'ouverture de la bouche avec une cuillère, lancez le comprimé dans la gorge avec un lance-pierre confectionné avec un élastique.


11. A l'aide d'un tournevis, replacez la porte de l'armoire dans ses gonds. Appliquez une compresse d'eau froide sur vos joues et vérifiez la date de votre dernier vaccin contre le tétanos. Jetez votre tee-shirt en lambeaux et mettez en un autre (vieux de préférence).


12. Appelez les pompiers pour aller chercher votre chat en haut du poteau téléphonique. Prenez le dernier comprimé, attachez les pattes du chat aux pieds de la table de la cuisine. Allez chercher une paire de gants d'amiante, maintenir la bouche du chat ouverte à l’aide d’une clé de 13, enfoncez le comprimé dans la bouche suivie d'un gros morceau de viande. Maintenez la tête en position verticale et versez 25 cl d'eau pour faire passer le tout.


13. Demandez à votre conjoint de vous conduire aux urgences. Demeurez calme pendant que le médecin vous fait quelques points de suture et extirpe les restes de comprimé de votre œil. Sur le chemin du retour, pensez à commander une nouvelle table de cuisine.

14. Appelez la SPA pour qu'on vienne chercher votre chat.

15. Pensez à acheter un hamster.

 [:onion laule]

03 avril 2020 à 15:09:41
1
Re : Re : Poils, cornes, crocs (cuir, cuir, moustache ^^)... le sujet des animaux
Je vais en refaire demain pour officialiser les prénoms.

D's©
Donc nous avons, par ordre de naissance :
Freya, l'unique femelle
Spoiler (click to show/hide)
Hypnos, le massif
Spoiler (click to show/hide)
Thorfinn, le leader
Spoiler (click to show/hide)
Shaka, le tendre
Spoiler (click to show/hide)

Ils ont 4 semaines et 22h (oui, c'est précis :o).

D's©

21 avril 2020 à 08:34:30
1
Re : Re : Poils, cornes, crocs (cuir, cuir, moustache ^^)... le sujet des animaux
On sait de quel port il s'agit ?
Sète
https://voilesetvoiliers.ouest-france.fr/securite-en-mer/video-insolite-un-requin-peau-bleue-en-pleine-chasse-dans-le-port-de-sete-d8f834a0-8bb4-11ea-b141-16ffa34f8ffd

02 mai 2020 à 11:11:15
1