Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - BigFire

Pages: [1] 2 3 ... 23
1
Stéphane Ferrand est un vétéran du milieu. Au milieu des années 2000, il fonde la branche manga Kankô chez Milan qui n'aura pas fonctionné longtemps puis il s'occupe de la collection Vintage chez Glénat à partir de 2009-2010 qui aura permis de belles sorties mais avec une qualité éditoriale moyenne. Donc je dirais viable puisque le bonhomme a encaissé pas mal d'expériences dans le milieu pour oser se relancer et qui plus est en indé, ça veut donc dire qu'il a mieux compris les rouages du système. Et d'un point de vue éditorial, oui, il a clairement compris les attentes des lecteurs en matière de seinen. C'est l'un des meilleurs éditeurs de cette année (au coude-à-coude avec Ki-oon). Après oui, il est très jeune et pas à l'abri d'une merde mais avec le recul, je pense qu'il va tenir sérieusement compte tenu de son catalogue qui sort vraiment du lot.

Le mot expérience est un joli nom pour parler d'échec :D
Plus sérieusement, Stéphane Ferrand est quelqu'un de très compétent qui a su redonner de la qualité à Glénat qui en avait besoin à l'époque alors que bien qu'étant un des plus gros éditeurs du milieu, la qualité minimal n'était pas au rendez-vous. Grâce à lui cela a été fait et il est indéniable qu'il est capable de gérer une édition tel que Vega.
Ensuite, même si la phase démarrage est très difficile, ce n'est pas à mon avis la plus périlleuse. C'est à mon avis la phase de transition entre la fin des gros succès qui ont permis le démarrage et le lancement de nouvelles licences.

Je n'ai pas encore regarder les mangas proposé par Vega, il faudra que je le fasse. pour Kioon, la transition shonen avec My Hero Academia a fait que je me suis moins retrouvé dans leur production et que même je me suis quelque peu détaché de la lecture de manga, ne lisant que les séries en cours ou quelques exceptions. Mais je digresse du sujet.

Citer
D'où cette idiotie de leur part d'avoir clôs leur site. Et puis, de mémoire, j'ai pas souvenir qu'ils aient réellement eu un site ou alors il a tenu quelques mois à leurs débuts. Sauf que, hé, 7 ans plus tard, faudrait quand même songer à en faire un (au pire, ils passent pas des systèmes de sites pas chers le temps de monter un plus propre/pro) au lieu de s'abriter chez les sites généralistes en mode "on va les laisser monter notre catalogue, ça nous coûte rien". Pas pro.

Là dessus je suis d'accord, la communication n'a pas été bonne. Ils ont eu quelques succès et ils se sont basé dessus sans faire l'effort de communiquer sur le reste.

Citer
La CM est également chargée de presse, aussi bien pour Komikku que De Saxus donc bon, je penche pour TP. Et le fait qu'ils ne soient vraisemblablement plus que deux montrerait que c'est désormais le boss qui choisit tout. Et quand on voit le catalogue monté par Rémi et le sien après son départ, eh beh qualitativement parlant, c'est une belle dégringolade...
MN leur sert de "site catalogue" et ils ne s'en cachent même plus pour contourner les questions autour d'un site officiel. Un indé qui vient se réfugier chez un monstre américain et un gros site, c'est pas très... indé.

Pour la qualité, le boss préfère la partie roman que manga. Ensuite le marché est saturé et monopolisé par les grosses entités donc difficile d'avoir de bons titres à mon avis et si c'est le cas, ils seront noyés dans la masse et même si les gens en parlent de manière positive, ça ne veut pas dire qu'ils vont acheter. Il préfèreront prendre le dernier Naruto.
Et c'est valable partout même pour le franco belge etc...
Même s'il y a un bon retour de la presse et des libraires, que les gens disent que c'est bien, ça ne veut pas dire que ça vend.
C'est comme pour la chaîne Arte tout le monde dit que c'est bien intéressant, mais au final la grande masse regarde Hanouna.

Citer
Ah et puis Komikku a 7 ans donc en principe, à ce stade d'existence, on maîtrise son sujet et on sait tourner un budget. Ce serait au bout de 2-3 ans j'aurai compris car c'est à ce moment qu'on ressent les premiers bénéfices (ou pas). Mais là, au-delà du budget (je mets de côté le cas de l'imprimeur qui est louable), leur cas pose aussi des questions de choix éditoriaux qui ont mis la boîte dans le paté.

Comme je le disais plus haut c'est la phase la plus difficile. Comme on l'a vu avec d'autres petits éditeurs, ce n'est pas dans les deux premières années qu'ils arrêtent mais souvent au bout de 5/7 ans soit parce que le business plan de fonctionne car les choix éditoriaux sont pas bon soit que la transition avec les nouvelles licences est mauvaise et que la communication n'est pas bonne.
Avec Komikku on est clairement dans cette situation, sachant que la société qui fait des romans est devenu la priorité, certainement parce que les sujets sont mieux maîtrisés. et je crois qu'il y a eu la lassitude de travailler avec les japonais car trop compliqué pour souvent pas grand chose.
Pour exemple, Inspecteur Kurokochi, le manga se nomme simplement Kurokochi au Japon. il s'est battu pour que le mot inspecteur soit présent car plus vendeur en France, les japonais ne comprenait pas. Par la suite dans les autres pays européens où il a été adapté, le terme inspecteur est resté.

Citer
Autre point : l'éditeur balance des chiffres de vente et avec du recul, je trouve ça tout à la fois honnête et manquant de tact pour certains auteurs. Dire à la face du monde que presque tous les titres de Nokuto Koike ont été des flops manque d'élégance pour l'auteur et son éditeur jap.

Le fait qu'une œuvre ne se vendent pas ne signifie pas qu'elle soit mauvaise. Et c'est assez gonflant de toujours prendre des pincettes avec les jap.
Au moins cela montre au gens la réalité du marché et qu'à présent un succès commercial se fait aussi avec peu de vente. L'offre est tellement importante que les gens ne peuvent pas tout suivre, donc il y a des pertes.
Comme je le disais dans mon précédent message, je pense qu'il y a trop d'acteurs sur le marché mais de l'autre côté ce sont les petits qui proposent des choses qui sortent un peu de l'ordinaire. Cette prise de risque n'est pas toujours récompensé car ils sont noyé sous la profusion des productions des gros éditeurs et que globalement ça attire moins.
A titre perso, j'avais lu les deux premières œuvres de Nokuto Koike. Je n'avais pas trouvé cela extraordinaire et il manquait quelques ingrédients pour que cela soit pertinent. Après ça se lit sans déplaisir. Le hic, c'est que Komikku a sorti d'autres séries de l'auteur, je ne le savais pas. Après je cherche de moins en moins l'info, car moins de chose m'intéresse au niveau manga malheureusement.

Citer
Mais ils en ont des pépites sauf qu'ils ne savent pas les vendre/valoriser. Tiens, prenons l'inspecteur que tu adores. Ou bien Nobunaga. Ou Arte. Ou Somali. Ou Minuscule. Ou Magus Bride, ou etc... Regarde le catalogue d'Akata : je doute fortement que tout le monde se batte pour avoir plusieurs de leurs titres axé sur des faits sociétaux ou des auteurs pariculiers (ex : le fameux Oshimi avant la vague via Ki-oon et Pika).

Kurokochi se vend très mal et d'ailleurs c'est The Ancient Magus Bride qui portait l'éditeur par ses ventes. Après pour le faire le parallèle entre Kurokochi et Urasawa, ce dernier ne vend pas aussi bien qu'on le pense. En terme d'image ça fait bien, mais c'est hélas pas vendeur. Et pour Kurokochi, c'est pareil. Le concept est intéressant, mais nécessairement vendeur.

Citer
Et oui, se battre pour des miettes les desservira plus qu'autre chose. A peine debout qu'ils lancent une nouvelle série ? Mais c'est complètement con ! Ils chouinent que leur budget est minuscule mais ils trouvent de quoi lancer un titre. C'est invraisemblable. Leur premier geste aurait surtout été d'établir un vrai planning des grosses séries mises en stand-by depuis minimum 9-12 mois et capitaliser dessus pour capter de nouveaux lecteurs et non nous balancer un titre qui va finir au fond des cartons.
File jeter un oeil au catalogue Véga, tu devrais y trouver des belles choses [:pfft]

Comme je l'ai souligné, on ne connait pas les contrats entre eux et les japonais. peut être que ce manga leur est imposé, c'est fort possible.
Après relancer une nouvelle œuvre c'est aussi le signal pour dire qu'ils continuent leur activité.
Pour moi c'est surtout un travail de communication à revoir.

Citer
Dernier point : ils ont balancé leur planning novembre ... ouais, que des titres osef que personne ne réclamait (sauf King of ants). Et surtout... oh, tiens la CM/com n'est plus mentionnée et à la place, on a un basique "Service Presse" avec un mail. Alors ok, on sait maintenant qu'elle a eu des soucis de santé mais de là à la gommer...  [:fufufu]

Pour le planning de nombre c'est pas ce qui m'intéresse c'est clair. Après peut être qu'il y a un problème avec l'imprimeur et les quantités sortir et donc c'est dû à une problématique logistique. Mais bon j'aurai au moins mis une ou deux séries marquantes.
Pour la CM, si elle n'a pas bossé sur le SP cela ne me choque pas. Ensuite va-t-elle encore travailler chez eux, est-elle partie, s'est-elle fait virer. On est dans la supputation. Bref je n'ai pas assez d'info pour avoir une opinion tranchée.

2
Il ne doit certainement pas parler de Galatik Football :D

3
Je note que tu as volontairement (?) omis Vega qui est un exemple type d'éditeur indé et qui s'en sort (ok, il a pas 7 ans comme l'autre et Ferrand n'est pas un newbie via Animeland et Glénat) avec un catalogue attractif et réfléchi par rapport aux demandes et à ce que le paysage éditorial actuel propose.

C'est un bête oubli de ma part, mais j'aurai donné le même argumentaire que le tien, en soulignant que cet éditeur est encore très jeune donc on ne peut pas encore savoir s'il est viable.

Citer
Et le coût de la communication, oui mais numériquement, on peut très bien y parvenir. On ne va pas me dire que créer des stories sur les réseaux est coûteux, ça rentre dans le salaire du CM. Les inserts numériques, oui, il y a un coût mais je suis persuadé qu'on est loin des montants à l'ancienne (affiches, journaux). Genre via MN qui sont des potes, ils vont forcément leur faire un prix d'ami.

Pour le coup je suis globalement d'accord et ils ont eu une mauvaise com. Après pour nuancer, la communication via les réseaux sociaux cela devient compliqué. Tu as de moins en moins de visibilité entre le fait que ce soit payant et les algorithmes et qu'il y a trop de monde.
Pour ce qui est du coût 1000€ (chiffre au pif) pour une campagne c'est pas la même chose quand tu es un petit éditeur et quand tu fais parti d'un groupe. Et si ça ne coûte pas cher pour une petite structure pour une grosse encore moins donc plus facile de noyer les réseaux avec sa cam et que les plus petits n'aient plus aucune visibilité.
Et la CM je ne sais pas si elle est à plein temps ou pas et un salaire ça pèse dans une petite structure. Mais je suis d'accord que leur visibilité n'est pas top.

Pour MN qui sont des potes et le prix d'ami. Ce genre de truc ça marche une fois. T'as un pote qui toute le temps te réclame du fric même dans la sphère privée ça dure pas longtemps.

Citer
Quant à tome 1, c'est une démonstration de leur manque de puissance de leur ligne éditoriale qui a prériclitée depuis 2016 et le risque est "égal" : le lecteur ne va pas acheter tous les tomes 1 pour faire plaisir, ce serait ne pas rendre service à l'éditeur et au contraire le conforter dans une ligne qui n'est finalement pas la bonne.

Là encore je suis d'accord mais les gros titres sont pris par les plus gros éditeurs, donc il faut trouver les pépites dans les miettes et là ils sont assez nombreux (trop?) à vouloir se battre pour elle.
Ensuite nous ne connaissons pas les négociations avec les japonais pour avoir de gros titres. Je suis persuadé que pour l'acquisition des droits d'un bon titre d'un catalogue, les japonais peuvent imposer l'achat des droits de manga qui soit ne sont pas bons soit qui ne correspondent pas aux lectorat français avec en plus un quota imposé de tome à imprimer.

Après est-ce qu'il y a trop d'éditeurs sur le marché, je pense que oui. Le problème c'est qu'avec une réduction d'acteurs sur le marché et donc qu'avec que des gros on risque d'avoir un nivèlement par le bas de la qualité des œuvres et qui ressembleront toutes. C'est déjà un peu le cas à mon goût, c'est pour ça que j'en achète de moins en moins.

4
Je n'ai pas forcément envie de défendre Komikku, mais comparons ce qui est comparable:

Citer
Le coup de l'imprimeur français "on est l'un des derniers" : Ototo, Véga, Nobi Nobi, Pika, Kurokawa, IMHO, Cornélius, FLBLB, etc. impriment en France.
Ototo: maison mère Euphor
Nobi Nobi: maison mère Hachette
Pika: maison mère Hachette
Kurokawa: maison mère groupe Univers Poche
IMHO: Indépendant
Cornélius: Indépendant
FLBLB: Indépendant

Parmi les plus important que tu cites la plupart ce sont des filiales de grand groupes de l'édition donc en termes de négociation pour produire en France cela n'est pas la même chose qu'un petit éditeur indépendant.
Ensuite pour les éditeurs indépendants cités, globalement leur catalogue est assez restreints, pour des initiés et quasi inconnus du grand public. Bref pour moi leur argument sur le coût de publication en France est largement recevable.

Pour ce qui est d'Akata, avant ils étaient chez Soleil, ben ils ont du bénéficier de l'expérience et des réseaux d'un grand, ce qui est un avantage concurrentiel par rapport à un vrai indépendant. Sans ça, Akata vivoterait ou pas loin.

Citer
Et puis si le tome 1 déçoit, bah les critiques tombent direct. Alors que si tu laisses le temps au lecteur de s'approprier l'oeuvre (très souvent, c'est pas avec un tome que tu vas dire si cette série sera mortelle), bah un effet boule de neige va se former dans la fansphère (#sérieultrasouscôtée) et voilà. Ex : Moonlight Act qui a vraiment eu beaucoup de nouveaux lecteurs suite aux forcings et à la réimpression.

Certes si tu es lecteur ou que tu es dans un grand groupe avec une assises financières conséquentes. mais quand tu es indépendant et que tu as besoin de liquidité à la fin du moins pour payer les ayants droits, les traducteurs etc... C'est plus compliqué ce qui me permet de rebondir sur l'autre argument de la promo. La communication cela a un coût, et bien souvent quand tu as la tête dans le guidon ou sous l'eau pas pas là que tu vas investir. L'exemple de Moonlight Act est l'exemple flagrant. Kaze, derrière ce n'est pas un petit éditeur indépendant avec de faible moyen.

Après tu aurais sorti:
qu'ils ont sorti trop de séries par rapport à leur assise financière, j'aurai été plutôt d'accord. Tu l'as brièvement abordé.
qu'ils ont tardé à répondre, ce qui est clair? Je suis tout à fait d'accord dessus mais comparativement à certains ils l'ont fait
ou le coup de l'assistante qui a des problèmes de santé et là on rentre clairement dans le pathos et je suis tout à fait d'accord avec toi là dessus.

Mais la plupart des points que tu as soulevé à leur encontre et bien leur arguments sont solides de leur côté. J'attends de ton côté aussi de vrais arguments sur d'autres points sinon la mauvaise foi serait répartie de chaque côté  ;)   [:lol]


5
Muuuuuuuh !!!!!



Born to be on air en anime, kilucru ???

@BigFire

D's©

En effet.
Ca me fait penser que j'ai mon tome 6 à lire d'ailleurs.

6
Manga / anime / Re : Le tacos de l'actualité du manga (Japon/France)
« le: 07 octobre 2019 à 21:46:25 »
Je suis d'accord, la com est bizarre.
Pour De Saxus, je ne sais pas s'il se porte bien.
Pour ce qui est des imprimeurs entre les deux entités, je ne connais pas les détails techniques, donc je saurais répondre.
Concernant la coupure du compte twitter, c'est à cause des nombreux messages en effet, qu'ils ont fait la coupure d'après ce que j'ai compris. Après il est clair qu'il aurait fallu jouer la transparence c'est quand même plus efficace...

7
Komikku, acte final : le compte twitter à sauté et le boss a passé le sien en privé (car marre de se faire "harceler" par des lecteurs). La guerre va donc être totale.

Vivement une officialisation de l'acte de décès [:tsss]

Si jamais vous tombez sur un bouquin des éditions De saxus, n'achetez pas : c'est une boîte créée par Komikku pour glisser vers la littérature au détriment de son catalogue manga. Il faut les noyer façon Titanic pour leur apprendre les bonnes manières.

D's©

D'après mes sources, Komikku, ne va pas fermer. En fait de ce que j'ai compris, leur imprimeur a sacrément augmenté les coûts de production et Kommikku a décidé de stopper net la publication avec lui.  Là ils en cherchent un nouveau et s'orienteraient vers un imprimeur italien.

8
Musique / Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« le: 23 août 2019 à 21:22:24 »
J'étais au Motocultor cette année pour la première fois et j'ai pu voir Henri Dès Metal [:lol]
En dehors de ça le festoche est pas trop mal, moins bien organisé que le Hellfest tout de même. Le plus rude fut tout de même la flotte et la tempête.

9
Musique / Re : PURE FUCKING METÔÔÔÔLE
« le: 26 juillet 2019 à 19:47:36 »
Une des raisons évoquées, c'est la présence du Knotfest qui a empêché le groupe de répéter sur la mainstage.
Et donc le groupe n'aurait pas pu se préparer dans de bonne conditions.

Dans tous les cas et quelques soit les circonstances, cela reste des tocards. Ils auraient très bien pu jouer pour les fans et intenter le procès ensuite.

10
RIP


11
Manga / anime / Re : Re : Vinland Saga
« le: 06 juin 2019 à 08:35:21 »
Moi j'aurais mis "The Hunter" de Björk, c'était carrément plus raccord.

Mouais bof.. C'est pas je n'ai pas Bjork, mais je trouve que ça colle pas.

Nouveau trailer avec en fond sonore l'OP par SurvivedSaidTheProphet. Mmmm, l'étiquette "ça parle de Viking = faut donc du maytôôl" a la dent dure :o

Bon là c'est pas terrible mais pour moi il faut un groupe de Pagan ou de Viking Metal.
Pour le Pagan il y a Heilung ou Wardruna par exemple



Et pour un bon Viking Metal comme Ensiferum, Bathory, Heidevolk ou Mannegarm







Et je suis sur qu'avec du Solstafir si vous voulez de l'islandais ça pourrait aussi passer.




12
Travaux personnels / Re : Re : Les Uchronies Martiennes
« le: 02 juin 2019 à 13:44:51 »
(et j'espère que le fait de ne pas avoir de compte Facebook ne sera pas handicapant ;))

On tentera de poster ici de temps en temps :)

13
Travaux personnels / Les Uchronies Martiennes
« le: 01 juin 2019 à 21:07:28 »
Bonjour à tous.
Certains le savent déjà, j’ai un projet de BD avec Ouv. Cela fait un moment qu’il est dans les tuyaux mais il se concrétise véritablement à présent.

Comme l’indique le titre du sujet, cela s’appelle les Uchronies Martiennes

Spoiler (click to show/hide)

Le synopsis est le suivant :

"Après l’échec de l’invasion martienne en 1898, les grandes nations terriennes colonisent la planète rouge.
En plein première guerre mondiale, les portails qui relient les deux planètes cessent mystérieusement de fonctionner.
Mars est coupée de la Terre !

Ceci est l’Histoire de l’humanité martienne de 1914 à 1945. "

Les Uchronies Martiennes est une bande dessinée se basant sur des thématiques connues soit l’uchronie, le rétrofuturisme, le merveilleux-scientifique et les histoires de super héros.
Le storyboard du premier tome est fini, les 10 pages d’introduction également ainsi que les designs de nombreux personnages.

Vous pouvez nous retrouver sur notre page Facebook :

https://www.facebook.com/LesUchroniesMartiennes/

Nous avons également sorti un flyer promotionnel que nous distribuerons lors de conventions et de salons.

Spoiler (click to show/hide)

14
@Kentaro et @BigFire seront ravis d'apprendre que Kaze sortira le dernier tome de Bestiarius le 18 septembre. Et le même jour, un coffret collector de la série (80 boules, aucune donnée sur le contenu dudit coffret).

D's©

Merci pour l'info!

15
Kimagure Orange Road?

16
Show Time!

C'est bien ça Poséidon c'est The Big O.
Une série japonaise mélange de Giant Robo et de Batman dans l'esprit et le design.

17
Chabtan 2ème du Voice of Hell 2019


18
Voici l'image


19
Arok le Barbare

20
Discussions / Re : Arnaques
« le: 01 avril 2019 à 00:14:04 »
L'autre point c'est que personne ne reçoit un courrier de Bercy. Ils ne gèrent pas ce genre de chose.
Cela viendra directement du SIP dont dépend la personne.

Après j'ai eu des boîtes qui ont reçu des courriers de ce type avec même le nom d'une personne travaillant bien à la DGFIP. Mais là encore le mail venait de Bercy donc bizarre et le grade de la personne n'était pas le bon.

Bref et c'est valable pour tout, tant que le mail n'est pas nominatif, c'est que c'est de la fraude.

21
Fanarts / Re : Re : Fanarts de Marco Albiero
« le: 01 mars 2019 à 22:13:18 »
Qu'est-ce que c'est que ce truc ??? ::)
Le Chevalier du... du... tatou ?

Tatou compris

22
Manga / anime / Re : Akira de Katsuhiro Otomo
« le: 01 mars 2019 à 22:10:42 »
C'est Otomo qui est casse couille. Et même si Glénat a de l'expérience, ça change rien ils sont tributaires de l'auteur et comme c'est en plus très compliqué de travailler avec les japonais les retards s'accumulent.

23
Musique / Re : Le legendaire sujet "Vous ecoutez quoi en ce moment"!
« le: 06 février 2019 à 19:13:10 »

24
Manga / anime / Re : Le tacos de l'actualité du manga (Japon/France)
« le: 24 janvier 2019 à 21:23:37 »
Elle a du faire la même expression que sur le dessin plus haut

25
Panini ? Euuuh non :o

J'ai jamais dit que je voulais d'eux :D

Citer
Kana qui dit que les mangas sportifs ne fonctionnent pas mais relance Slam Dunk ? Euuuh...

C'est Inoue. Donc potentiellement vendeur.

Citer
Dans ce cas, je préfère un autre éditeur. Tiens, et pourquoi pas Vega ?

D's©

Je me suis toujours méfié des hommes de Vega.

Question sur MONSTER : hormis le format, quelles sont les apports de la nouvelle édition(2015) de Kana?!...

Il y a des cases qui ont été retouchées tout comme cela avait été fait dans Happy!

Pages: [1] 2 3 ... 23