Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Sbaka

Pages: [1] 2 3 ... 41
1
Discussions Générales / Re : Les audiences de la série (1986-1989)
« le: 05 septembre 2018 à 07:43:21 »
Pour mon cas personnel à l'époque, bien que français entouré de français (et pas seulement des enfants, le dessin animé était suivi par quelques adultes), l'impression est simplement que la montée des enjeux et de la tension est tellement longue, lente, pleine de souffrance pour arriver au sanctuaire, où des petits chevaliers doivent affronter ce qui a été (efficacement) présenté comme des demi dieux invincibles en moins de 12 heures, est tellement magnifique que derrière rien ne peut avoir le même goût.

À la fin ils ont tous résolu leur questionnement, à part la sœur de Seiya mais tout le monde s'en foutait à ce stade. L'histoire est finie.
Et puis en fait non. Ca fait "suite forcée" à la mode années 80. Déjà dans le premier épisode d'Asgard un de ces demi dieux invincibles se fait one-shoter comme un bleu, ce qui casse le "contrat moral" établi précédemment sur le fait qu'il n'y a pas plus fort qu'un gold (contrat moral qui sera fort peu subtilement rétabli par moult résurrections et astuces permettant de faire comprendre que les gold restent malgré tout les meilleurs, d'où la fameuse goldobranlette qui est moins le résultat de fans décérébrés que du scénario qui n'arrive pas à s'en détacher).
Beaucoup de gens dont moi ont eu l'attitude "ouais OK, on a vu le meilleur, maintenant ce sera moins bien".
Le fait que les bronzes restent bronze malgré avoir fait leur preuves et la mort des gold donnait aussi l'impression que ça allait tirer à la ligne sans fin (était-ce faux...).

Omega était à ce titre intéressant je trouve.

2
Merci pour les exemples qui permettent de bien distinguer les différences et ressemblances quand on y connait rien.

Du coup, je me dis, que quitte à faire un nouvel animé, ils auraient aussi bien pu choisir un style proche de l'auteur du manga que copiant celui du vieux dessin animé. Car en copiant le style du vieux dessin animé, en tant que "vieux" fan, je m'attendrais donc aussi aux mêmes musiques, au même rythme, à la même animation, au même type de scénario (je ne lis pas le manga je ne sais pas quelle est l'intrigue).

Or je me doute qu'on aura tout cela différent.

C'est pour cela d'ailleurs probablement que Omega m'a laissé un souvenir plus agréable que soul of gold, ce dernier tentant de copier, mais pas sur tous les plans, le vieil animé. Omega avait sur tous les plans une approche avec sa propre identité, c'était un tout cohérent. Soul of gold...

3
Discussions / Re : La cafet' [LIRE LE 1er POST !]
« le: 03 août 2018 à 18:55:46 »
Point d'insulte dans mon propos.

Le libraire, par son statut de libraire, est avant tout un commerçant, un entrepreneur. S'il ne réagit pas en commerçant, il sera un amoureux des livres au chômage, car comme tu le dis si bien, le métier est précaire.

Cela n'empêche évidemment pas la passion et je ne la nie même pas au gars de l'anecdote. Peut-être cette réaction lui coûte-elle même. Mais il doit faire tourner sa boutique.

4
C'est le topic de Iris ici, les suppositions sur mon curriculum vitae supposé n'ont rien à y faire.

Le libraire qui ne regarde que la couverture de son livre, réagit en marchand, et non en "amoureux des livres", ne t'en déplaise.

Ce que je veux dire à Iris par là, c'est que tu ne dois pas prendre sa réaction personnellement. Il ne dit pas "votre livre est de la merde, il ne mérite pas d'être lu" mais "de mon expérience de tenancier, il ne se vendra pas ici". Ce n'est ni contre toi ni contre ton livre. S'il avait le temps et les possibilités devant lui, son statut "d'amoureux des livres" lui aurait fait certainement lire avec plaisir. Mais sa réalité de marchand prévaut.

5
C'est plus le couple que la puissance qui va t'aider pour cela Bouloche.

La vitesse de pointe, le temps pour faire le 0 à 100, le nombre de chevaux et le temps au tour au Nur sont des arguments pour plaire aux adeptes de conduite sportive.

Et pour plaire aux adeptes de kikalapligrosse. La plupart des voitures de sport vendues ne voient jamais un circuit.

Une Mégane RS qui explose le record tire les ventes des autres modèles de Mégane poussives, car l'image positive rejaillit sur toute la gamme.

6
Marchand n'est pas une insulte.
Et travailler à la FNAC n'est pas indigne.

7
À mon avis, soit tu publies sur le net et te contentes de quelques retours comme tu as déjà eu, soit tu essayes de publier pro et là... Il faut les conseils d'un pro. Tu ne les trouveras pas sur Internet gratuitement.

Le libraire est pas un amoureux de la belle plume : c'est un marchand. Il sait ce qui se vend dans sa boutique et ce qui ne se vend pas.
Il faut que tu trouves dans quelle boutique ton produit se vendra.

Car en fait si tu veux être un auteur à succès il faut considérer ton livre non plus comme un écrit personnel mais comme un produit qui est mis à la vente dans une industrie. Et donc te soumettre aux règles de cette industrie.

8
Et c'est pas comme si c'était quelque chose qu'on n'entendait jamais des autres conducteurs,

Ben justement, sur ce topic comme dans la vie, tu sembles bien un cas à part. Ou alors on a des expériences de vie totalement différentes.

Les désagréments sont une chose, mais je te rappelle que moi je réagis sur "je m'endors à 80" qui est un peu différent des autres trucs que tu as rajouté comme l'ambiance de racket et autres.

C'est quelque chose que j'ai souvent lu sur internet par les mêmes qui considèrent qu'il faut 200ch minimum pour "doubler en toute sécurité".

Mais tu as précisé ne pas être de cette catégorie - je cite cela car cet argument n'est jamais accompagné de statistiques ou d'avis médicaux... Il fait partie généralement d'un tout pour essayer d'argumenter globalement sur la nécessité de relever les limitations.

Donc oui, de mon expérience personnelle tu es bien un cas isolé (rouler à 80 provoque de la fatigue).

Je ne mets pas en doute ta sincérité mais l'universalité de ton ressenti.

9
ça me fatigue, c'est une expérience personnelle et proclamer ça en "escroquerie intellectuelle" ne satisfait que tes convictions persos et ne change en rien ma réalité et mes ressentis.

L'escroquerie intellectuelle consistant à dire que rouler plus doucement est plus fatiguant réside justement dans la généralisation.

Si tu dis que c'est fatiguant, on comprend que c'est fatiguant comme se taper 800km pour aller en vacances ou bien 3 tours de Nurburgring en avantador. Donc que c'est fatiguant pour tout le monde. Et que remonter la vitesse de 80 à 90 serait alors limite une mesure de santé publique.

Mais, si le discours est uniquement centré sur ta personne, si tu dis que toi tu es fatigué et ça t'endort, et bien ça change la donne.
Toutefois je dirais que c'est très étrange, tu sembles très sensible, mais à force d'entraînement tu devrais arriver à rouler à 80 sans en être épuisé.

Mais tu comprendras qu'on ne fera pas une loi de remontée de 80 à 90 juste pour toi.

Citer
celui qui casque 3 fois 45 euros dans la semaine pour 3 excès de fou furieux à 86km/h, ne sera pas vraiment de ton avis et préfèrera que la société supporte de manière égale le coût vague et brumeusement ŕeparti d'un mort sur la route.

Un peu individualiste comme conception.

C'est pour ça que c'est pas ce mec qui décide, et vu la description que tu en fais, ça doit pas être un mal  [:lol]


 arrêter de pondre des bagnoles qui peuvent monter à 250 km/h (ça sert à rien et ça pollue, donc c'est complètement c*n). :o

Ce genre de voiture sert à faire des sorties circuit, et sinon elle servent tout simplement à frimer, à séduire, ... Mais le futur est aux voitures autonomes en fait, la vitesse sera optimisée.

10
L'argument de s'endormir au volant parce qu'on roule doucement est une escroquerie intellectuelle.
On dirait qu'on parle d'un conducteur de poid lourd qui traverse l'Europe de nuit ...
Si tu es fatigué au volant, il faut t'arrêter te reposer. Si tu n'es pas fatigué la faible vitesse du véhicule n'a aucune incidence sur ta fatigue.
Ce serait même le contraire, car plus on roule vite, plus il y a de stress et d'energie dépensée pour contrôler l'environnement qui défile à grande vitesse.



 [:lol] faire moins de morts sur les routes c'est un objectif (louable), mais il est secondaire, clairement. Le but 1er c'est remplir les caisses.

Ça tombe bien c'est le même.
Un mort sur la route coûte beaucoup à la collectivité (dépenses directes comme tout ce que le service public va dépenser pour les suites médicales et matérielles, et indirectes car ce sont souvent des jeunes qui ont plus coûté à la société que cotisé).

11
Cinéma/TV / Re : Re : Star Wars! NOOOOOOOOOOOOOOOO!!!!!!!!!!
« le: 14 juillet 2018 à 12:15:25 »

Donc voilà. Entre les intentions de l'auteur et la perception du public, il peut y avoir un gouffre.

Notre discussion le prouve bien.

Pour le tombeau des lucioles, intéressantes informations, cela me donne envie de le revoir.
Je l'avais vu apres que l'on me l'avait présenté comme un tire-larmes et au final je n'ai pas ressenti grand chose, avec tes explications cela aurait été sûrement différent.

12
Cinéma/TV / Re : Star Wars! NOOOOOOOOOOOOOOOO!!!!!!!!!!
« le: 13 juillet 2018 à 20:07:12 »
Tu n'as pas compris ce que je veux dire dans mon post.

, en tant que spectateur (et non pas seulement concernant les personnages)

Mais je conçois que ce soit pas clair.

En gros je ne pense pas que Lucas dans l'épisode 5 ait pensé le film comme, notamment : "je veux que les spectateurs réfléchissent au thème de l'échec".
Johnson je pense que oui.

Ce ne sont pas les échecs des personnages qui comptent mais la construction d'une thèse.

Après la discussion est allée par là, mais ce n'est pas ce qui m'attire dans le film. C'est l'émotion.

13
Cinéma/TV / Re : Star Wars! NOOOOOOOOOOOOOOOO!!!!!!!!!!
« le: 13 juillet 2018 à 18:37:03 »

J'ai juste regretté que Finn ou Rose ne meure pas, on aurait eu ce moment poignant que j'ai tant guetté et que je n'ai pas eu (la mort de Luke ne m'a pas bouleversé, on sait qu'il va devenir un Force ghost super puissant).

La mort de Finn aurait été très forte mais il aurait fallu, dans mon idée, que Rey soit à côté. Or dans ce film elle a déjà fort à faire et beaucoup de choses se sont passées à son niveau.
Comme ils ne se sont pas vus du film, cela n'aurait pas marché super.

Dans le 9 ça pourrait être ultime.
Mais j'y crois moyen...


Citer
Sinon, l'échec est bien l'un des thèmes principaux de TESB. Echec de la rébellion sur Hoth, échec de l'apprentissage de Luke sur Dagobah (échec lorsque Yoda teste sa patience avant de révéler qui il est, échec dans la grotte, échec à sortir l'X-Wing des marais "that is why you fail"), échec de Yoda et Obi-Wan à retenir Luke malgré leurs mises en garde, échec de Luke face à Vader, échec de Leia & cie à sauver Han à temps des griffes de Boba Fett, et même échec de Vader à rallier Luke à sa cause (la seule et unique chance qu'il avait de trouver un soutien assez puissant pour l'aider à renverser l'Empereur, d'où le Vader résigné de ROTJ).

Une des règles du scénariste c'est que le héros doit échouer avant de pouvoir réussir. Tu peux ainsi réaliser l'exercice que tu viens de faire avec n'importe quel film.

Le thème est à un autre niveau. Dans l'épisode 8 l'échec est un thème dans le sens où l'enjeu du film est, en tant que spectateur (et non pas seulement concernant les personnages) de se positionner philosophiquement par rapport à l'échec.
Donc je ne vais pas lister les échecs des uns et des autres mais les deux grandes narrations qui en parlent (la troisième, celle de Poe, est plutôt dédiée à l'apprentissage, comme Luke dans l'épisode 5 justement).

1.
Un arc entier (kanto bite) est conçu pour cela: l'objectif est très clair, très simple, assez decorrélé de l'arc principal, c'est quasiment un film dans le film. Et on est "choqué" du fait qu'il soit un échec. Il n'y a qu'à voir le nombre de gens offusqués de ce fait. En tant que spectateur on est invité à réfléchir à l'échec comme étape nécessaire de la vie.

2.
Luke a échoué dans son grand travail, celui qu'il devait réaliser entre les deux trilogies et en est traumatisé. Nous sommes invités en tant que spectateurs à nous positionner. Rey, Yoda, Luke, exposent leurs points de vue, et nous devons choisir.

Jusqu'à ce que tout le monde s'accorde sur la vision du metteur en scène, qui nous invite à épouser sa vision : l'échec est nécessaire à l'accomplissement. Très américain comme mentalité d'ailleurs.

14
Inutile d'un point de vue dramatique. Le personnage étant inintéressant et antipathique au possible, sa mort m'a laissé complètement indifférent. J'imagine que ce n'était pas là le but recherché.

Quand Obi-Wan se sacrifie pour permettre à Luke et ses potes de s'échapper, c'est émouvant parce qu'on a eu le temps de s'attacher au personnage, malgré un temps de présence somme toute assez restreint.

Quand Luke connait un échec traumatisant dans TESB, suite aux mauvais choix qu'il a faits de ne pas écouter Yoda et Obi-Wan, on est bouleversé pour lui parce qu'on s'est attaché à lui, malgré son côté gamin immature colérique et capricieux.

Quand Anakin se fait botter les fesses par Dooku, on le blâme pour son impulsivité, mais on ressent malgré tout de l'empathie pour lui parce qu'il vient de perdre sa mère, et que l'on sent bien qu'il est méprisé par l'ordre Jedi qui ne voit en lui qu'un pion et non pas un être humain avec ses failles, un être humain qui a un cruel besoin d'affection.

Pour Holdo, on a une espèce de rebus du Cinquième Elément avec un balai dans le cul, antipathique de bout en bout, et qui choisit de mourir héroïquement alors que l'on aurait pu aisément éviter d'en arriver à une telle extrémité. Et je suis censé être ému par sa mort ?

Evidemment que l'échec est le thème majeur du film, vu que c'est une redite dans les grandes lignes de TESB.

Je ne pense pas que le but du scénariste soit que nous soyons particulièrement tristes de la mort d'holdo. Elle a surtout pour but d'être un opposant dans l'évolution de Poe.

Sa mort sert dramatiquement comme péripétie supplémentaire avant le climax.

C'est la surprise et l'inattendu qui gouvernent ces passages. Ce qui est mis en scène, plutôt que la mort d'un personnage apprécié, c'est le bordel immense causé par l'action désespérée du dernier vaisseau rebelle.

C'est fait pour nourrir la montée en tension avant les vrais gros moments d'émotion que sont le (presque) sacrifice de Finn, le sauvetage du faucon et l'arrivée de Luke.

Chez moi, ça fonctionne parfaitement. Même si j'avais déjà vu le film, j'étais stressé quand Finn décidé de mourir, excité quand le faucon apparait, fasciné quand Luke sort le (très) grand jeu. Tout le build up précédent aide à ressentir ces émotions. D'ailleurs ils arrêtent l'humour beauffisime à ce moment. Le dernier truc lourd c'est le fer à repasser. Mais dès qu'on entre dans le dur, ce sont des traits d'humour plus fins, comme quand Luke s'epoussete l'épaule.


Par contre l'échec comme thème dans l'épisode 5, comme sergorn je trouve pas vraiment. C'est un épisode plus "tragique" car il finit mal mais je ne vois pas ce thème exploité particulièrement.

15
Cinéma/TV / Re : Re : Star Wars! NOOOOOOOOOOOOOOOO!!!!!!!!!!
« le: 11 juillet 2018 à 00:40:37 »
Pourquoi ? Parce que comme je l'ai dit plus haut, pour que la mort d'un personnage touche le spectateur, il faut qu'il y ait un minimum d'attachement affectif.

Or, je n'ai pas trouvé Holdo attachante. Mais alors pas une seule seconde. Aussi, son sacrifice m'a laissé complètement de marbre. Pire, je l'ai trouvé complètement stupide, car comme ç'a déjà été pointé du doigt un peu partout sur le net, pourquoi ne pas avoir confié l'opération kamikaze à un droïde ?

Bref, pour moi c'est un sacrifice inutile d'un personnage totalement random dont je n'ai même pas mémorisé le nom.

*edit*

Ah tiens, il vont aussi tuer Lando ?

Il est pas inutile, il permet de gagner le temps nécessaire pour se réfugier dans la grotte.

Holdo est là pour être un alter ego mystérieux ("mais qu'a-t-elle donc derrière la tête?") opposant de Edgar Poe.

Il fallait l'opposé complet de Poe pour exciter la rage du spectateur qui est avec poe à ce moment de l'histoire. Une femme, vieille, calme, endimanchée, qui n'a jamais connu l'échec (thème du film) et... Inconnue pour que le mystère soit complet. Poe lui même ne la connait pas. On peut tout imaginer dans cette situation tendue. Elle évolue d'ailleurs elle aussi en réagissant à l'échec de son plan.

Le seul point bizarre à mes yeux est le moment fangirl avec Leia quand elle dit qu'elle l'adore. Genre il manquait plus qu'un commentaire sur son petit cul.  [:tsss]

Après moi la scène du sacrifice j'étais assez scotché. Mais je pense que tu te gâches l'existence à  te demander pourquoi ils ont pas mis un droïde. Il y a une raison in universe, peu importe. Choisis celle qui te plaît et enjoy le film.
Par exemple tous les droides restant sont indispensables ; ou bien sont codés pour être empêchés de faire la guerre - et par ailleurs si on commence à se poser cette question... on n'en sort pas. Pourquoi ils n'envoient pas des drones autonomes ou téléguidés au lieu de vaisseaux pilotés par des humains, et ce dès l'épisode 4 ?
Si vraiment on veut faire du zèle, comment dans un univers dans lequel la puissance de calcul des ordinateurs permet de :
- construire des aéronefs allant à la vitesse de la lumière, lévitant à la surface des planètes,
- concentrer de manière stable une énergie capable dans un rayon laser de péter une planète en trente secondes, 
- coder des intelligences artificielles qui passeraient le test de Turing galactique sans problème (les droides),

on peut accepter de ne pas avoir codé un bête autopilote au moins aussi performant que les protos de drones de combat actuels ?

Et encore je ne parle que de la techno "digitale". Pour moi parler de cohérence dans un univers où existe un sabre laser... Donc un rayon lumineux borné, ou bien des rayons laser (donc des rayons lumineux) qui sortent du canon d'un blaster à une vitesse inférieure qu'une balle de pistolet, ... Ben c'est vain.

16
De la même façon, ou d'une autre, que Sergorn je ne vois non plus ce que le 8 "casse".
Le thème général c'est l'échec et son acceptation, dans un cadre moins manichéen qu'avant, les héros oscillants entre ce que l'on peut voir comme bien et mal, échelle qui elle-même oscille.

Et dans le genre troll j'y pense, putain, tuer Ackbar comme il l'ont fait, c'est insultant

Moi l'amiral machin, je m'en contrefous d'une force, mais d'une force... Je dirais même au contraire que c'est un petit clin d'œil sympathique de citer son nom pour qui s'en souvient. Il n'était qu'un figurant remplaçable dans le 6, idem dans le 8. Si toi tu y vois une "insulte" (une insulte ? Genre on te traite de **** ou un truc du genre ?), tu comprends bien qu'on n'arrivera jamais à s'entendre sur ce qu'est une évolution correcte de personnages.

17
Cinéma/TV / Re : Star Wars! NOOOOOOOOOOOOOOOO!!!!!!!!!!
« le: 09 juillet 2018 à 18:46:59 »
Même réponse qu'un peu plus haut, personnellement j'apprécie une histoire pour ce que vivent les personnages.

Par exemple, l'arc sur kanto bite sert au développement de Finn. Son sacrifice raté n'en est que plus poignant. Il apprend, il change, on éprouve des émotions avec lui.

Pour Luke c'est pareil, il a dans le film une évolution, de la profondeur. Il n'est pas un replica de Old-bi Wan.

Tout ce que n'avait pas l'épisode 7 en terme d'évolution intéressante et émouvante de personnages, le 8 l'a. Rattraper un tel ratage, on devrait décerner une médaille à Johnson.

Et prier pour le 9 vu qui va le mettre en scène...

18
Cinéma/TV / Re : Re : Star Wars! NOOOOOOOOOOOOOOOO!!!!!!!!!!
« le: 09 juillet 2018 à 08:22:00 »

Et là on aborde aussi un autre élément a propos des fans, sans les Fan Starwars ne serait pas la licence qu'elle est.

À mon avis c'est prendre la chose à l'envers.
C'est parce que l'histoire était très forte, présentée comme jamais auparavant, qu'elle a eu autant de succès et est devenue un mythe moderne.

Les fans se sont constitués par eux-mêmes grâce au films.
Après qu'il y ait une sorte de cercle auto-alimenté où fans et producteurs se renvoient des bons procédés pourquoi pas mais à la base c'est en effet la vision d'un auteur qui permet tout cela.

Auteur qui a décidé de vendre des droits alors qu'il aurait pu tout geler, et dire "le canon, c'est fini, tout ce qui se fera après ma mort ne sera que de la fanfiction".

Sinon ce weekend j'ai revu l'épisode 8.
Bon le film est toujours aussi excellent.
Mais concernant les critiques elles sont toujours aussi incompréhensibles.
À la fin il est dit clairement que les Jedi existent toujours, donc il n'y a pas de problème avec ça.

Le gros point faible du film, c'est vraiment l'humour de gros beauf, qui passe bien dans un Leslie Nielsen mais qui ici met un gros malaise quand on le revoit  [:mouaisok]

19
Discussions / Re : Arnaques
« le: 28 juin 2018 à 19:05:28 »
Justement grâce à ces caractères cela passe les filtres qui savent reconnaître les phrases toutes faites avec les caractères normaux.

D'ici quelque temps les filtres auront appris ces caractères aussi et une autre astuce sera utilisée.

20
Cinéma/TV / Re : Re : Star Wars! NOOOOOOOOOOOOOOOO!!!!!!!!!!
« le: 02 juin 2018 à 12:01:07 »
Oui, j'ai bien compris que Rey a été choisie par le côté lumineux de la Force pour contrebalancer le côté obscur. Je trouve le concept en lui-même très intéressant et ce n'est pas ça que je critique. C'est plutôt que c'est mal amené et pas ou peu expliqué.

En l'état, si ça passe crème sur papier, à l'image ça fait juste personnage cheaté à mort sans aucune raison. Un personnage trop parfait car il excelle naturellement en tout.

Personnellement je trouve cela très mauvais comme idée car cela me fait penser aux personnages de super héros et cela joue de la marvelisation de SW.

Luke était un personnage avec des défauts de caractère, il était arrogant, facilement défaitiste (pas vraiment optimiste d'ailleurs, il n'a pas de philosophie de vie, c'est un primaire), autoritaire, egotique, n'admettant pas avoir tort, passionnel, et son évolution dans l'épisode 8 est très bonne du point de vue psychologique (un échec cuisant l'a traumatisé). Heureusement pour nous qu'il n'a pas été scénarisé dans l'épisode 7...

Rey dans l'épisode 7 est totalement dénuée de défauts, tout ce qui est négatif dans sa vie est relatif à des méchancetés extérieures, et elle réussit tout sans effort qui dure plus que 15 secondes de fronçage de sourcils. L'épisode 8 rattrape ce massacre.

21
Cinéma/TV / Re : Re : Star Wars! NOOOOOOOOOOOOOOOO!!!!!!!!!!
« le: 01 juin 2018 à 20:30:29 »
Je dis cela sans aucun cynisme, mais pour moi un fan, donc un fanatique, c'est celui qui consomme financièrement le maximum de produits dérivés Star Wars, pas simplement les films.
C'est forcément le public visé en priorité par Lucas Film Disney.
Les gens qui ne consomment que les films sont certes importants, mais ce ne sont pas eux qui déterminent la viabilité lucrative de la licence sur le moyen et long terme.
Toi et moi sommes simplement "le public des films".

Je comprends et du coup je dirais alors que je suis "fan des films Star Wars" sans être un "fan de SW". L'univers n'a d'intérêt pour moi que comme écrin de l'histoire des personnages.


Ok, oui, dans ce sens-là, c'est vrai que le film prend des risques en trahissant les attentes des spectateurs. Mais pour ce qui est de l'histoire contée et des événements qui nous sont montrés, on reste encore une fois dans la redite. Pas à 100%, évidemment, mais encore beaucoup trop à mon goût.

Avec un univers tellement vaste et riche, il y a pourtant tant de possibilités de faire de l'inédit que je trouve ça dommage de réutiliser la même formule et les mêmes ficelles scénaristiques :(

C'est normal en fait.

Déjà un univers de fiction ne pré-existe pas, il est développé par le créateur pour les besoins de l'intrigue. Donc il est particulièrement adapté à un type d'intrigue.

Ensuite les films de l'OT sont devenus un mythe, une histoire qui imprime la culture. On ne peut pas, tout du moins dans le media principal (les dessins animés ou les jeux c'est autre chose) s'en éloigner.

Et puis ça plaît.
Regarde les séries à succès genre les experts. Chaque épisode est strictement identique dans sa structure. Même Friends que tu adores est très répétitif. Chaque personnage interagit de la même façon toute la série (Joey le débile, Chandler le rigolo peureux, Monica la maniaque etc).

C'est pour ça que je me demande ce que la trilogie "Johnson" sera. Moi j'aimerais une histoire du même type avec un renouvellement de l'univers par exemple.

22
Même réaction de ma mère que j'ai emmené voir le film pour avoir un avis exterieur (et pour le voir une seconde fois afin d'être sur de mon avis)
C'est clairement les fan que l'épisode 8 et Solo a perdu, pas les personnes connaissant sans être fan.

Ce que l'on appelle fan est à définir.

J'ai dû voir chaque film de l'OT 50 fois. Une bonne vingtaine pour la prélogie je dirais.

Je ne sais pas si je suis un fan mais j'ai largement préféré l'épisode 8 au 7.


23
ROTJ et ROTS ont tout deux mieux marché que ESB et AOTC, bien que Lucas s'attendait à ce que ROTS marche le moins du lot car ce serait "le plus sombre". :o

Mais l'effet "On va enfin voir le passage d'Anakin en Vador" a sans doute jouer, et surtout il y a eu bien moins de gros films en concurrence directe avec ROTS et Star Wars était un peu la seule "grosse licence" de l'année.

Le facteur à ne pas oublier vis à vis du grand public c'est le genre de gens qui au mieux va voir quelques films dan l'année et donc espacer ses sorties au cinéma. Du coup si tu leurs fous trois blockbusters en un mois (dans ce cas précis Avengers, Deadpool 2 et Solo - sans parler de Jurassic World 2 qui sort sous peu) forcément y en a qui vont en pâtir.

D'ailleurs depuis un an ou deux alors que les gros blockbusters (terme qui n'a plus de sens d'ailleurs devant un flop  [:aie]) se multiplie on voit de plus en plus apparaître un phénomène de "Blockbuster fatigue" où même des licences habituellement fortes ont du mal à avoir du succès. On donne plus de choix au public, mais au final ce n'est pas pour autant que le public va plus au cinéma et du coup il se disperse.

-Sergorn

 [:jap]

C'est un peu comme les séries il y a un nombre incalculable qui en plus coûtent cher, on se demande comment ils gagnent de l'argent.

Après je sais pas si Solo va rentrer dans ses frais, j'imagine que oui mais Disney a-t-il intérêt à multiplier les films juste rentables ?

24
Cinéma/TV / Re : Star Wars! NOOOOOOOOOOOOOOOO!!!!!!!!!!
« le: 31 mai 2018 à 10:28:22 »
Intéressant  [:jap]

Du coup les troisièmes, quelle est la tendance en général ?

25
Que le VIII marche moins c'est normal. Le VII bénéficiait de l'effet "nouveau star wars depuis dix ans" et dans les deux autres trilogies le second à toujours moins marché.

Pour Solo parfois je me demande même si les gens savaient qu'ils sortaient : j'ai vu beaucoup de gens qui pendait que STAR Wars tous les ans à Noël c'était acté et qui ont été surpris quand je leur disait qu'on avait un Star Wars en Mai.

Puis bon je capte pas que LFL n'ai pas utilisé TLJ pour faire la promo de Solo. La ça a commencé tardivement et ca a été totalement  noyé par celle de IW et Deadpool 2.

-Sergorn

En fait mon incompréhension est plus large : comment les deuxièmes films, notamment donc épisode 8, peuvent faire de si bas scores, surtout quand ils sont au moins aussi bons.

Enfin bas, comparativement aux premiers s'entend.

Mais bon il n'y a pas que ça que je ne comprends pas.
Il me semble que j'avais été d'accord avec l'analyse de megrez sur l'épisode 7, mais à l'opposé complet sur l'épisode 8.

Je les ai tous revus en partie récemment, le 7 a vraiment les défauts d'un film mal foutu (c'est dingue de dire ça malgré sa perfection graphique). Le héros est mal foutu (Rey Marie sue (ou trop forte et sans obstacle durant plus de 5 secondes pour les ayatollah du terme Marie sue)) l'histoire mal engagée (c'est quoi le premier ordre ? Les films d'avant n'ont servi à rien ?), c'est mal joué (la mort de Han et ce qui s'en suit est une parodie, ça gâche tout le climax), plusieurs péripéties sont non "impressionnantes" (le truc avec les pieuvres on attend que ça passe en soupirant, comme une scène de dialogue dans un film cochon ; l'attaque des XWing finale sur l'Etoile de la mort numéro 3 est sans intérêt)...
Ça gâche de très bons persos (kilo reine) et le retour d'autres aimés depuis 40 ans.

Tous ces points sont renversés pour le meilleur dans l'épisode 8. Et on rajoute du mystère, de l'émotion, de la magie SW...

Donc, comprends pas.

Pages: [1] 2 3 ... 41