Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - Seiya Wright

Pages: [1]
1
Saint Seiya Colosseum / Mister freeze : le glaçon friandise !
« le: 21 novembre 2017 à 15:17:40 »
Salut !

Cœur de l'automne, l'hiver qui approche... C'est le bon moment pour fêter la période la plus froide de l'année dans l'hémisphère nord avec un bon p'tit sondage comme on sait faire  8)

Personnellement, j'aime beaucoup les attaques de glace, notamment car elles sont souvent très jolies et visuellement assez expressives (dans Saint Seiya du moins). Alors c'est parti ! Quelle technique est selon vous dotée de la meilleure fonction congélation ? :)

Bref : quelles sont vos attaques givrantes préférées ? 3 votes possibles par personne.

PS : j'ai inclus les attaques du Kurumanga, de l'animé de 86 (Asgard inclus), de Hadès et de ND. J'imagine qu'il existe d'autres techniques de glace dans les œuvres parallèles, mais ne les connaissant pas ou peu, j'ai préféré m'en tenir à ça.
PS bis : le mur créé par Hyoga dans Hadès, je l'ai nommé "Ice wall" (il me semble que cette technique n'a pas de nom officiel) ; je sais que de l'aveu même du cygne, ce n'est qu'une variante du freezing coffin, mais l'usage étant radicalement différent de l'attaque d'origine, je l'ai retenue comme un arcane à part entière ; à l'inverse, j'ai pas retenu le miroir qu'utilise Hyoga contre Ikki car dans l'exécution, c'est purement et simplement une diamond dust (verticale ^^). Je n'ai pas retenu le bouclier de Suikyo puisque les particules d'eau qui constituent l'écran défensif ne sont pas gelées.
PS ter : pour la Blue impulse, il faut comprendre celle de Syd. J'ai pas retenu celle de la Cygnus story vu que cette histoire est difficile à intercaler dans la suite d'événements.
.................................................

Pour ma part, mon vote se porte sur :
- Aurora execution : technique magnifique associée à deux grands épisodes de la saga sanctuaire.
- Viking tiger claw : mélange ultra classe entre une attaque givrante et un arcane capable de déchiqueter.
- Hiso Hyakuga Senran : attaque hyper jolie, j'espère qu'ils la foireront pas le jour où on la verra en animé.

2
Salut !

Tout est dans le titre. Enfin, ça y est, on a découvert tous les gold du XVIIIe version ND, y compris le 13e, avec un succinct mais relativement clair aperçu de leurs caractère, pouvoirs, motivation, tempérament, passé. C'est le bon moment maintenant que tous les visages sont connus pour une petite enquête d'opinion. Choisissez vos gold préférés ; 3 votes maximum possibles par personne.
.....

Perso j'ai choisi Deathtoll, Shijima et Izo. J'aime beaucoup ce qu'on connait d'Odysseus pour le moment (look, capacités, façon d'agir), mais j'attends quand même de voir si il va bétonner l'intrigue de ND comme il se doit. Donc, les trois autres car :
- Deathtoll est rafraichissant (à petites doses) ;
- Shijima est cool, il a veillé non stop sur Saori jusqu'à ce que Hyoga prenne le relais ; pis après Shaka qui était un peu plus froid et énormément dans le contrôle (même si Hadès a permis de le redécouvrir), c'est sympa de voir une Vierge plus en fragilité et en galère, sans pour autant qu'il se départisse de son sens du devoir ;
- et Izo car il est solide, tout simplement : pas barjot, pas tourmenté, pas sujet à un trouble dissociatif de l'identité, pas faux renégat, pas en plein doute, pas dévoré par l'ambition jusqu'à la moelle, juste... un saint quoi, et dans ce monde de dorés tous plus atteints les uns que les autres, dans une époque comme dans l'autre, ça fait pas mal un peu de simplicité ^^

3
Saint Seiya Colosseum / Le réveillon des saint !
« le: 23 décembre 2016 à 16:39:55 »
Un petit sujet idiot (mais y a eu pire  [:aie]) pour finir l'année : demain, c'est le 24 décembre ; si vous deviez réveillonner, non pas en famille, entre amis ou en solo, mais avec toute une joyeuse bande recomposée issue de l'univers Saint Seiya, sur qui se porterait votre choix ?

Perso j'opterais pour :

- Hyoga, convive idéale pour déclencher une petite chute de neige bien à propos si le temps est trop doux le soir du 24 ;
- Seiya, qui doit être assez agréable le temps d'une soirée ;
- Hilda, qui raconterait de vieilles légendes nordiques après le dessert ;
- Hagen, pour alimenter la cheminée ;
- Shaina, parce qu'il n'y a pas de bon réveillon sans un membre qui tire un peu la tronche dans son coin ;
- Aldebaran, sans doute bon-vivant et bon cuisto, et qui m'assisterait en cuisine ;
- Saori + Sorento, pour un bon petit duo piano + flûte traversière pendant l'apéro ;
- Shun pour la douceur et l'écoute, celui qui t'écoutera raconter ton anecdote jusqu'au bout quand tout le monde a décroché  :D ;
- Ikki pour pas que Shaina s'emmerde trop ;
- Shiryu en renfort, si Hilda est à court d'histoires ;
- Thetis qui s'occupera de ramener des produits de la mer bien frais  8) ;
- et Charon qui poussera la chansonnette.

Bon ben, voilà voilà  [:petrus] A vous (ou pas  [:dawa]).

Et Joyeux Noël à tout le monde !

4
Salut,

Pour fêter la sortie japonaise du tome 10 de ND, petit sondage tourné vers l'avenir du manga, et plus particulièrement vers l'évolution des protections des cinq héros. Tout est dans le titre, c'est à vous !

5
Salut,

P'tit sondage 100% inutile, mais sympatoche (pour moi ^^). Qui parmi les cinq héros de bronze est selon vous le plus stratège, le plus rusé, le moins empoté quand il s'agit de dénicher une ruse qui permettra de sortir d'une situation délicate et/ou de décrocher la victoire ? Bref, qualités de cœur et puissance du cosmos mis à part, qui utilise le mieux son cerveau en combat pour analyser la situation et la tourner à son avantage ?

Pour vous aider à faire un choix, petit rappel (non exhaustif) des moments où chacun a brillé dans le domaine de la "ruse" martiale (on est bien d'accord sur le fait que les ruses sont parfois bidons, voire illogiques ;) ) :

Seiya : conscient du point faible du Rozan sho ryu ha, Seiya exhorte Shiryu à la déclencher ; face à Mysti, il déplace le combat sous l'eau pour contourner le problème du bouclier d'air ; il décrypte la technique d'Aldebaran et l'oblige à décroiser les bras pour prendre l'avantage... ;

Hyoga : il amène Ikki à déclencher son illusion pour lui renvoyer via un miroir de glace ; il encaisse les aiguilles écarlates de Milo pour lui geler discrètement les jambes ( [:fufufu]) ; acculé et sans plus aucune carte à jouer, Hyoga tente le pari de reproduire l'attaque de Camus... ;

Shiryu : il se prend volontairement Excalibur en plein cœur pour piéger Shura (risqué  [:petrus]) ; face à Fenril, il utilise son environnement pour renverser la situation ; il feint d'abandonner face à Alberich pour piéger celui-ci... ;

Shun : soupçonnant l'arnaque de l'illusion, Shun se met en position nébuleuse pour obliger les gémeaux à trahir sa nature de fantôme (ce qui est pas con, mais ne diminue en rien la capacité du fantôme à balancer son ennemi dans le cosmos ^^) ; il utilise sa stream pour évacuer le froid intense que Syd avait déployé dans la zone de combat (ce qui est pas con non plus, mais ne sert à rien dans la situation proprement dite) ; il développe de multiples changements de forme pour adapter sa chaine aux techniques de Io... ;

Ikki : il se laisse priver de tous ses sens par Shaka en misant sur le fait que cela lui laisse une chance de totalement appréhender le septième sens (en même temps, avait-il le choix ?  [:dawa]) ; grâce à son illusion, il prend l'apparence de Caça ;  pour vaincre un juge des enfers, il augmente sa vitesse ( [:sweat])...

Alors, qui selon vous est le meilleur stratège du groupe, ou en tout cas le plus débrouillard devant une situation compliquée ? Un vote par personne !

*****

Pour ma part, je vote Shiryu. J'ai hésité avec Seiya, qui en général n'est pas un manche pour analyser ce qui se démène devant lui et adapter ses actions en conséquence (en plus, il sollicite toujours les souvenirs de l'entrainement de Marine, bon point). Mais Shiryu se tape en général des situations affreusement compliquées à gérer, et le plus souvent, le choix qu'il fait pour s'en sortir est toujours fondé sur un très très gros risque, mais ça paie. Donc saint du dragon pour moi, pas nécessairement le plus stratège, mais en tout cas le plus débrouillard et qui opte souvent pour des solutions "osées".

6
Hello,

Je cherchais un sujet d'opinion sur lui, et je crois qu'il n'existe pas, donc voilà ^^.

On ne le voit jamais, pourtant il est visible de tout le royaume d'Asgard grâce à sa statue, et à défaut de lui avoir connu une enveloppe charnelle, nous connaissons sa voix, sa divine armure (dans tous les sens du terme  [:cerveau lent]), son épée de Balmung, et nous avons même vu son magnifique cosmos bleuté soutenir Seiya et lui redonner confiance  ;)

Alors, que pensez-vous de ce dieu sans visage pourtant au cœur de 26 superbes épisodes de la saga ?

7
B'soir,

Allez, pour fêter l'imminence du 1er concert Saint Seiya symphonique français (je sais, y a aucun rapport avec ce qui va suivre), et sur une idée de Noya-Maï, je vous propose un petit sondage régressif qui va nous ramener à cette époque pas si lointaine où nous découvrions émerveillés Saint Seiya à la télé et où nous rêvions secrètement (ou pas si secrètement d'ailleurs  :D) d'avoir une cloth nous aussi.

Si celles-ci existaient, laquelle des cinq cloth mythiques des héros de Saint Seiya voudriez-vous posséder ? Attention, il s'agit bien de vous en tant que possesseur.

Bien sûr, votez selon vos propres critères et vos propres exigences, par exemple :

- sur des critères esthétiques : "tiens, la cloth du Phénix irait super bien avec mon jean préféré".
- sur des critères d'urgence : "tiens, avec la cloth de Hyoga, je pourrais ptêtre filer un coup de main aux pompiers de ma ville le week-end".
- sur des critères de sécurité : "tiens, la cloth d'Andromède m'avertit que dans cette ruelle louche, je risque de rencontrer des voyous"...
- sur des critères déco : "wow, l'urne du dragon en jette un max dans mon salon".
- par nostalgie : "j'ai toujours aimé le perso Seiya, j'aimerais tant avoir sa cloth"
- etc. etc.

Bref, toute raison est la bonne pourvu que ce soit la vôtre  8). Alors, quelle cloth voudriez-vous pour vous ?

Précision : sur conseil de Mysthe, je ne laisse que cinq choix, les 5 cloth de façon générique, choisissez simplement la cloth qui comporte une version que vous voudriez avoir.

8
Hello,

P'tit sondage un peu débile, mais qui m'amuse  :D. Imaginez une seconde que tout ce qui se déroule dans Saint Seiya soit réel, que vous-même soyez un saint en devenir, et que contrairement aux personnages de la série, vous ayez le choix de votre camp d'entrainement... Quelle serait votre destination ? Attention, il s'agit bien de vous  ;).

Par souci de clarté, je laisse juste la possibilité de voter pour les camps d'entrainement des cinq héros, puisque c'est à propos de leur formation qu'on a le plus d'infos. A ces cinq là j'ajoute celle-de Geki, dont on a un bref aperçu. Un vote par personne !

9
Salut à tous,

Je ne viens jamais dans cette partie du forum, mais j'ai un soudain et immense besoin de m'épancher, et comme j'arrête pas de saouler mes proches avec ça, autant varier les plaisirs et aller chercher un peu de réconfort "virtuel" auprès de mes camarades de discussion saintseiyesque  ;)

J'expose les faits. J'apprends à conduire actuellement. Je sais, c'est un passage assez tardif (j'ai 34 ans), mais le fait est que tout jeune, la voiture ne m'intéressait pas trop, ensuite pendant les études, je n'avais pas tellement le fric pour, et ensuite quand j'ai commencé à bosser, je n'ai pas ressenti un besoin immédiat de passer mon permis vu ma situation géographique (je travaille et vis en région parisienne, ceci explique cela). Plus tard, j'ai rencontré ma moitié qui adore conduire en toutes circonstances et surtout pendant les vacances, ce qui fait que j'ai assez paresseusement laissé la situation se prolonger. Jusqu'au début de cette année où j'ai décidé subitement que ça suffisait, qu'il était plus prudent de l'avoir en cas d'urgence, et que partager le volant en vacances sur les belles routes de campagne ensoleillées serait tout de même plus agréable.

Je m'inscris donc en janvier de cette année, je passe mon code en mars, et j'attaque la conduite. Puis arrive le moment de ma 1re présentation. Et là, surprise : MEGA STRESS. Peur panique de foirer mon examen (je dis surprise dans le sens où j'ai toujours appréhendé les examens de façon cool). Tellement peur panique de foirer l'exam que je le foire évidemment. Je fais une faute éliminatoire, et, plus tard, ma monitrice me dit que l'inspecteur lui a dit grosso modo : "il a stressé, c'est dommage, car le niveau de conduite est très bon, mais je dois l'ajourner pour cet erreur". Normal, j'accepte mon sort, c'est moi et uniquement moi qui me suis planté.

Retour de vacances d'été, la rentrée arrive, et mon auto école qui s'est vu attribuer des places supplémentaires me fait le super cadeau de me représenter très rapidement, il y a quelques jours pour être exact (soit moins de deux mois après mon 1er passage, luxe suprême en région parisienne). Je refais quelques heures, et re-bilan avec la monitrice : "pas de souci, vous avez le niveau pour conduire seul, mais l'examen vous fait tellement stresser que j'ai peur que vous alliez à l'échec".

Je passe donc ma 2e épreuve il y a quelques jours comme convenu, et là... Je stresse dix fois plus que la première fois. Peur panique de la faute éliminatoire. Je passe l'épreuve tant bien que mal avec un camion à ordures dans le derrière, mais j'arrive à rester concentré tout l'examen jusqu'à... une faute éliminatoire, un refus de priorité sur un rond point.

Voilà où j'en suis. J'attends la réponse, mais je ne me fais pas d'illusion, car j'ai fait clairement une erreur. La seule inconnue vient de ma monitrice qui reste incertaine puisqu'elle m'a dit "je ne sais pas comment il va vous noter, c'est presque un petit refus de priorité, mais je ne sais pas comment il a interprété votre action". Je m'accroche aussi à un vague espoir : le fait que l'inspecteur ne m'a rien signalé à ce moment là et n'a pas touché aux commandes non plus.

Quoi qu'il en soit, le fait est que je me sens super abattu. Explikaychionne : rater son permis, je sais que ça n'a rien de grave en soi. Mais je me suis tellement investi dans cette formation, j'ai tout fait avec tellement de sérieux que j'enrage de faire des erreurs aussi connes. Et surtout, j'ai peur pour la suite : je ne comprend pas pourquoi cet exam' me stresse autant, pourquoi penser à cette épreuve me glace le sang (alors que tous mes autres exams dans ma vie ne m'ont fait ni chaud ni froid). J'adore conduire, et je sais que je suis en conditions "normales" un conducteur prudent, mais je ne parviens pas à dominer cette examen.

Vous en pensez quoi ? vous avez des conseils ? Pensez-vous que ça soit une bonne idée que je passe en conduite supervisée pour estomper cette peur de l'examen ? Pensez vous que le permis de conduire, c'est comme Saint Seiya : si on s'obstine, si on y croie, ça finit par payer ?  :D


Seiya Wright, complètement abattu, et dépassé par ce stress et la peur de l'échec

10
Saint Seiya Colosseum / Le sacrifice le plus émouvant
« le: 04 décembre 2013 à 12:03:53 »
Hello,

Vu que dans Saint Seiya, on risque sa vie et on perd des litres de sang plus qu'à son tour, le tout sur des musiques en général magnifiques et bien essoreuses de larmes, je me suis dit "pourquoi pas un ptit sondage pour voir quel est la sacrifice préféré des membres du forum ?".

Par sacrifice, j'entends donc le fait de perdre ou de risquer de perdre sciemment la vie, ou une partie de son intégrité physique ou morale dans le but de servir autre chose que soi.

Je me suis posé la question sur certaines séquences, que je n'ai volontairement pas mentionné. Si vous estimez qu'il y a des manques, je les ajouterai sans problème, avec possibilité de changer d'avis, comme ça pas de regret.

J'ai volontairement intégré les combats respectifs de Ikki, Shiryu, Hyoga et Shun contre Shaka, Shura, Camus et Aphrodite, dans le sens où si ce sont dans les faits davantage des double KO que des sacrifices, l'ambiance est elle tout à fait sacrificielle  8).

Précision : je n'ai pris en considération que le DA/manga d'origine, partie Asgard incluse.

Trois votes possibles par membre.

Pour ma part, j'ai choisi la perte de la vue pour Shiryu, moment hyper émouvant de mon enfance ; Shun qui réchauffe Hyoga, car dans cette bataille qui fait rage, c'est un sublime moment que de voir un des héros se dépasser pour guérir, et enfin Kanon face au Wyvern, car il achève là sa rédemption de façon grandiose.

Bon vote !  [:dawa]

11
Présentation / Bonjour à tous
« le: 25 septembre 2013 à 16:44:47 »
Hello,

J'ai découvert ce forum il y a quelques jours, par hasard, en cherchant des infos sur les prochaines parutions de Saint Seiya next dimension. J'ai trouvé ici les infos que je cherchais, et je vous ai lu avec plaisir au hasard de quelques sujets, alors je me dis, pourquoi pas une inscription, bavarder à l'occasion des nouveautés, et débattre des nombreux points sujets à débat dans Saint Seiya  [:dawa], d'autant que ce forum a l'air très vivant.

Je vais essayer de dresser rapidement mon profil de fan de Saint Seiya. J'ai découvert la série comme beaucoup d'entre vous, quand j'étais petit, dans le club Dorothée. Saint Seiya est resté depuis mon dessin animé d'enfance ultime, celui que je place dix crans au dessus de tous les autres, l'oeuvre qui m'a fait pour la 1re fois chialer devant ma télé (les sacrifices successifs de Ikki, Shiryu, Hyoga et Shun m'avaient énormément marqué à l'époque, je ne savais pas qu'il y avait entourloupe, et je les croyais vraiment morts pour de bon :D , et avec mes yeux de gosse, j'avais trouvé hyper émouvant tous ces sacrifices au nom de l'amitié). C'est aussi la série qui m'a amené à l'adolescence à lire des tonnes de bouquins traitant des mythes grecs. Bref, la 1re vraie émotion télévisuelle de mon enfance, c'est Saint Seiya.

Par la suite, vers 18/19 ans, j'ai investi dans les VHS des 4 films. Je les ai trouvé bidon, mais bon moment tout de même, car après quelques années sans saint seiya, ça paraissait incroyable de visionner de l'"exclu". Plus tard, j'ai découvert que le manga était en cours de parution en France, j'ai donc acheté tout ce qui était paru, et j'ai continué jusqu'à la fin (c'était le tome 19 qui venait de paraitre je crois, avec le début d'Hadès, quand j'ai commencé à le lire).

Et puis comme tout le monde, j'ai sauté de joie en découvrant l'annonce des OAV Hadès, OAVS qui m'ont baladé entre excitation et grosse déception.

Pour parfaire un peu la présentation, quelques infos "saintseiyesques", en vrac  [:dawa] :

- mon "bronze" préféré est Hyoga.
- mon "gold" préféré est... ben, j'en ai pas je crois, je les aime tous, à différents degrés.
- j'adore la saga asgard que je trouve aussi réussi que la bataille des douze maisons, dans un tout autre style.
- je fais partie de ceux qui pensent que malgré sa mollesse légendaire, Shun est bel et bien le plus puissant des bronze five  :D
- je n'ai pas lu G, et c'est pas prévu.
- J'ai lu une quinzaine de tomes de Lost Canvas, et j'ai fini par décrocher...
- je ne collectionne pas les myth cloth, mais je possède toujours quelque part mes 4 figurines vintage de l'époque (Shun V2, Scylla, Capricorne, Seiya V2).
- Je lis Next dimension, avec plaisir, et pas mal de scepticisme aussi, mais j'ai hâte de savoir comment cette saga de mon enfance finira.
- J'ai vu la 1re saison de Omega, mais j'ai décroché depuis, définitivement, ce n'est absolument pas du Saint Seiya à mes yeux.
- Mon moment le plus fort de la série reste je crois le double affrontement Hyogas/Camus dans les douze maisons.
- Le moment que je trouve le plus débile et incohérent de toute la série est je crois la façon dont Mime survit à la tempête nébulaire (hm hm...).

Ben, voilà, je crois que j'ai établi une fiche d'identité à peu près précise :). à bientôt sur les fils de discussion

Pages: [1]