See likes

See likes given/taken


Posts you liked

Pages: [1]
Post info No. of Likes
Re : Votre bilan global sur Soul of Gold J'arrive après la guerre, mais puisque je suis l'une des rares personnes à avoir trouvé Soul of gold "satisfaisant", je vais essayer d'avancer quelques arguments pour défendre cette bien mal aimée petite série.

Tout d'abord, j'ai apprécié l'esthétique et l'ambiance de SOG. Bien plus proche du Saint Seiya des années 80 que la plupart des productions récentes.

Ensuite, malgré quelques incohérences, l'histoire est loin d'être aussi minable que certains veulent bien le dire et réserve pas mal de petites surprises. Bien malin, celui qui a vu arriver le coup de l'armure d'Odin planquée dans le corps d'un god warrior transformé en mort vivant, le rôle de Lyfia, ou encore Aphrodite qui sauve tout le monde grâce à ses pouvoirs sur la végétation... Contrairement à l'arc Asgard originel, où tout (ou presque) était révélé au bout de deux épisodes, SOG parvient à ménager ses révélations. Le mystère entourant la résurrection des golds n'est dévoilé que tardivement, tout comme l'identité du grand méchant (même si on s'en doutait un peu) et les enjeux véritables de l'intrigue. J'ai apprécié le côté tranche de vie du début de la série. L'intention de développer un peu la personnalité des golds saints était louable. Cela nous changeait des sempiternels duels en temps limité dans des temples en ruine pour sauver une nunuche en danger. Désolé pour les fans de Saori. [:jap] Certes, la fin est convenue, mais bon, ça reste du Saint Seiya. Les gentils triomphent, la paix revient et les petits oiseaux chantent à nouveau. Et puis, honnêtement, la licence nous a habitué à bien pire en terme de fin bateau. Souvenez-vous des 4 films... Enfin, j'ai apprécié l'amourette entre Lyfia et Aiolia et j'ai été assez touché par leur petite scène finale.

Les nouveaux personnages sont peu développés, c'est vrai, mais compte tenu du peu d'épisodes qui leur étaient alloués, les auteurs de SOG ne s'en sont pas si mal sortis. Lyfia, Frodi et Sigmund sont sympas, tandis que les autres god warriors font surtout office de "mobs" et quelque part c'est très bien comme ça. Les antagonistes d'une série n'ont pas l'obligation d'avoir tous quatre pages de background larmoyant. Quand à Loki, il était non seulement puissant, mais aussi plutôt subtil comparé aux autres dieux de l'univers de Saint Seiya. En tout cas, assez pour cacher ses intentions jusqu'au bout et se payer un corps de rechange pour le cas où le premier se ferait détruire. Ça nous change des habituels gros bourrins mégalo.

Au titre des défauts, je note le faible nombre d'épisodes entraînant un développement souvent trop expéditif et une réalisation graphique un peu indigente. Toutefois, sur ce dernier point, j'attends de voir la version blu ray pour me faire un avis définitif. Non, pour moi le véritable aspect problématique est le choix de la temporalité. Dans un souci de cohérence, il aurait été plus judicieux de situer SOG plusieurs années après Elysion et en profiter pour ressusciter les golds définitivement. Ça aurait donné du sens à la série, mais les auteurs n'ont pas eu ce courage. Dommage...

J'attaque maintenant la partie polémique. Dès le départ, l'intention avouée de SOG était de faire une série mettant en valeur les gold saints de notre enfance et de promouvoir une nouvelle gamme de figurines. Les critiques à base de "goldo branlette" ou d'excès de fan service autour des golds sont ineptes puisque cela revient à critiquer son concept même et à reprocher à une série fan service de faire... du fan service. Beaucoup sur ce forum se plaignent de la surexposition des golds depuis le revival, mais enfin cette série leur est consacrée. Quelqu'un espérait-il sérieusement que les golds se fassent massacrer et que Loki triomphe ? D'autant plus que contrairement à ce que j'ai pu lire ça et là, les golds s'en prennent plein la figure. Ils finissent tous vaincus ou capturés et ne s'en sortent finalement que par un gros coup de bol. Et puis surtout, pourquoi s'infliger le supplice de regarder une série centrée sur les golds, si on ne supporte pas les golds ? J'avoue que ça m'échappe un peu. Enfin, cerise sur le gâteau, SOG marque la réhabilitation officielle de l'arc Asgard. Un peu comme si l'enfant illégitime était enfin reconnu par ses parents après des années de répudiation. Je suis étonné que pas plus de fans français ne se réjouissent au moins de ce point.

Pour conclure, si Soul of gold n'est pas un chef d'oeuvre, il demeure un bon divertissement pour peu que l'on se laisse porter par l'histoire et que l'on ne cherche pas à pinailler sans arrêt sur le moindre "fail" graphique. Et c'est bien là l'essentiel.

13 octobre 2015 à 19:58:53
1
Re : Le topic du troll, de la baston entre membres mais surtout de l'argumentation. Vraiment d’une courte tête, je vote pour le manga, bien que ce soit l'animé qui m'a fait découvrir Saint Seiya et puis je trouve que les deux supports se complètent bien, certains aspects sont mieux traités dans l’animé et vice-versa.
Le manga possède pour moi un univers scénaristique plus fouillé, certains passages sont occultés par  l'animé, ce qui est dommage... Le combat Saga vs Ikki est beaucoup mieux traité dans le manga, j’ai apprécié leur duel d’illusion et on se rend compte que le Phoenix Genma Ken est très puissant, l’absence de Galaxian explosion est regrettable également. A l’inverse,  je préfère la fin de l’animé quand le gold prend le spectre de la cruche pour se le mettre dans le vide et, par conséquent, empêcher mon fantasme ultime de le voir la trucider une bonne fois pour toute.  :D
Je préfère le Shura de l’animé, je le trouve plus intéressant en justicier aveugle que celui du manga qui a une personnalité quasiment identique à celle de DeathMask.

Certains ajouts de l'animé sont pour moi inutiles, le Seigneur Crystal par exemple, bien qu'étant un personnage fort sympathique, nuit beaucoup à la relation qu'entretiennent Camus et Hyoga dans le manga, et introduit quelques incohérences dans les animés, les chevaliers d'acier, sont également pour moi inutiles à l'histoire (l'avenir l'a prouvé), et leurs combats face aux chevaliers d'argent absurdes...
Par contre, il y a des parties que j’ai décidées de zapper définitivement :
-   Les chevaliers des abysses,
-   L’épisode où Seiya veut ramener une eau magique qui est supposée guérir la cécité de Shyriu. Non, mais vous avez vu la gueule du chevalier de l’araignée et ses poses ridicules ?
-   Le chevalier des flammes,
-   Les disciples de Shaka qui réussissent l’exploit d’être à la fois moche, sans charisme et porter une armure moche (mince, je l’ai déjà dit). [:lol]
Toutefois, l'animé a pour lui une réalisation graphique globale plus "sexy" que les dessins de Kurumada, des musiques mythiques, et la saga Asgard qui, pour ma part, est la partie la plus réussie avec la bataille contre les golds.
Bref, pour moi, j’ai une légère préférence pour le manga même si j'apprécie l'animé qui m'a fait découvrir les aventures des jeunes garçons en armure.

23 juillet 2016 à 17:43:02
1
Re : Monsieur Eric Legrand répond à toutes vos questions ! Bonjour Éric Legrand.

Au cas où vous suivriez encore ce topic (sinon, j'ose espérer qu'une âme charitable vous fera passer le message  :D ), je tiens à vous féliciter chaleureusement pour votre doublage dans le film Saint Seiya : Chapitre du Monde Céleste diffusé hier soir. Vous m'avez fait frissonner, de même que vos collègues (notamment Virginie Ledieu et Stéphane Ronchewski), j'ai réellement passé un très chouette moment et j'ai hâte que le film sorte en vidéo pour pouvoir me régaler de nouveau.

Vous pouvez vraiment être fier de votre travail qui fait honneur à celui de votre "alter-ego" nippon, Tôru Furuya, et à ce film si particulier (qu'on l'aime ou non ^^).


En vous souhaitant une excellente année 2017 (on a encore le droit je crois ^^) et encore mille fois bravo !  [:jump]

27 janvier 2017 à 16:53:20
1
Re : Saint Seiya - Origin (Kurumanga) bah le timing totalement impossible, déjà.
30 janvier 2019 à 15:07:29
1
Re : Saint Seiya - Origin (Kurumanga) Déjà.

Seika disparait de l'orphelinat après que Seiya fut envoyé au Sanctuaire mais elle l'y attend sur place avant son arrivée ? Et de toute façon, où et quand aurait-elle suivi une formation de Silver Saint ?

Nan, dès le départ ça ne collait pas.

30 janvier 2019 à 15:10:17
1