Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Kodeni

Pages: [1] 2 3 ... 976
1
Manga / anime / Re : Dragon Ball
« le: 14 juin 2019 à 21:54:49 »
DBS Tome 7

Prémices proches de la série, on jauge un petit peu tous les autres univers. Ok.
Eliminations rapides et dans un ordre différent par des adversaires différents des seconds couteaux, ok, ça rajoute un petit peu de nouveauté sans toucher au scénario.
J'ai bien aimé le duo Goku/Hit et on n'en fait pas trop avec Ribrianne, j'ai même trouvé l'humour plus acceptable que dans l'anime.
Mais c'est trop peu pour trouver ça satisfaisant. L'élimination de Piccolo est trop brouillonne, il faut que ce soit précisé dans une bulle qu'il a éliminé l'homme invisible pour qu'on le comprenne, le dessin n'étant pas assez explicite.
J'avais encore de l'espoir que le rapprochement Frost/Freeza donne quelque chose de différent à l'anime. Je ne me souvenais plus que  j'avais été autant déçu lorsque j'ai découvert la réalité lors de la prépublication.
Très vite torché mais quelques plans permettent de faire ressortir l'aspect battle royale que je n'ai jamais ressenti dans l'anime par contre.

2
Manga / anime / Re : Berserk (de Kentaro Miura)
« le: 03 juin 2019 à 19:33:57 »
Tome 23

Je poursuis ma lente découverte de l'oeuvre avec ce tome 23.
Très bon point de mettre en avant la noirceur de Guts qui s'agace de cette Casca vide, fatigué qu'il est à traverser la région affamé et sans sommeil.
Par contre je me posais la question de savoir si Casca a à nouveau été violée ici. Car le sang qui souille son corps et cache son intimité n'indique pas explicitement s'il s'agit du sien ou de celui de ses tortionnaires ? De plus on voit Guts bloqué justement sur le sang qui perle d'entre ses jambes page 59.
Retour d'Isidro qui me fait toujours autant rire.
Tandis que Griffith à nouveau sauveur du monde me dégoutte au plus haut point (mais j'aime ça). Et son armée, je ne sais pas comment Guts pourra faire à ça ?!

3
Il était temps que je repasse ici pour montrer ce qu'est de la bonne musique :


4
Manga / anime / Re : Dragon Ball
« le: 03 juin 2019 à 18:49:30 »
DBS Tome 6

J'ai choisi de suivre de loin les chapitres en pré-publications pour avoir le plaisir de les découvrir concrètement en tomes reliés.

Alors, l'arc Moro m'emballe pas mal et donne un sacré coup de fraîcheur au manga qui en avait besoin.
En effet, j'ai souvenir que l'arc du Tournoi du Pouvoir avait réussi l'exploit de me faire préférer l'arc en anime alors que celui-ci me semblait déjà indigeste.

Le début du tome 6 n'est pas mauvais, mettre les Hakai Shin en scène était original. Tout comme, sans trop développer le background des univers, les voir interagir dans leurs univers respectifs et les décors qui leur siéent enrichissent l'oeuvre. Aussi bien les dieux que les combattants d'ailleurs.
Une simple opposition Toppo/Goku plus sympathique que le combat contre Bergamo bien que je regrette qu'on switch du coup Gohan et Buu.
Les réactions de Beerus et ses claques derrière la tête de Goku m'ont amusé. Et j'ai préféré également que Goku permettent grâce au tournoi à un univers de survivre plutôt que d'être le déclencheur de leurs destructions comme l'a longtemps laisser penser l'anime.
On n'échappe pas hélas à l'accouchement grotesque de Bulma. Une bonne occasion de perdue d'avoir une tranche d'humour avec un Vegeta dépassé par les réactions de sa femme sur son lit d'accouchement.
Comme pour l'anime j'apprécie le clin d’œil à Uub, et comme pour l'anime je regrette le power-up de #17 (bien que sa prestation anime soit à la hauteur).
La Kale du manga est mieux introduite que dans l'anime, je la sens moins victime des événements et bien plus consciente de son potentiel (mais de mémoire ça n'aboutira à rien de plus que dans l'anime).

Enfin, on échappe à plusieurs fillers lourdingues et redondants vu dans l'anime lors de la phase de recrutement. Le tome 6 me rappelle que j'avais encore à l'époque de sa découverte en prépublication beaucoup d'espoir pour l'adaptation papier de cet arc...

5
Présentation / Re : L'Incorporation de Jackson et Farthing
« le: 18 février 2019 à 14:11:20 »
Désolé pour le retard, bienvenue JacksonAndFarthing.

6
Présentation / Re : Cosmo énergie plein les yeux
« le: 18 février 2019 à 14:10:16 »
Désolé pour le retard, bienvenue Pulsion73.

7
Des souvenirs également.
Les sites à l'époque étaient quand même assez médiocres...
Je préférais ces sites à ceux qui voulaient en mettre plein la vue mais qui mettaient un temps monstre à charger et qui faisaient ramer ton PC.
L'important était le contenu.

8
Le resto végétarien j'ai relevé mais pas le bobo. Après il faut dire que le bobo c'est tellement Sarfati que là ça ne m'a pas sauté aux oreilles.

9
Discussions / Re : Re : Happy Birthday
« le: 18 février 2019 à 12:19:12 »
Désolé pour le retard, Joyeux anniversaire AquariusVintage.

10
Jeux vidéos / Re : Re : Les jeux de baston
« le: 18 février 2019 à 12:11:32 »
Tiens, ils vont faire un jeu de baston Power Rangers :
http://www.jeuxvideo.com/news/987849/power-rangers-battle-for-the-grid-annonce-sur-consoles-et-pc.htm
Oui j'ai vu ça, je ne sais pas trop à quoi m'attendre... J'ai peur de m'y perdre dans ce grand multivers.

11
Cinéma/TV / Re : Stranger Things
« le: 18 février 2019 à 11:51:02 »
Stranger Things

Gros rattrapage d'une série dont on m'avait dit le plus grand bien et dont j'ai dévoré les deux saisons en 15 jours de temps.
Alors gros gros coup de cœur, cet hymne aux '80 (son ambiance visuelle et sonore), son casting (tous excellents), les personnages (tous bien creusés et utiles, si ce n'est Billy dont je n'ai pas encore compris tout l'intérêt jusqu'à présent), le scénario avec ses clins d’œils fantaisistes et vécu à la fois par des adultes et par des enfants.
Je me suis revu partir jouer avec mon vélo et m'inventer les aventures qui me faisaient vibrées dans j'étais gosse.
J'attends la saison 3 avec impatience.

Bon, maintenant au tour d'American Horror Story, autre délire mais qu'on m'a vivement recommandé.

12
Cinéma/TV / Re : Soirées ciné =)
« le: 18 février 2019 à 11:38:44 »
Qu'est-ce qu'on a encore fait au bon dieu ?

J'avais beaucoup aimé le premier qui jouait à mort sur les clichés et le revendiquait. C'était drôle, avec de bons acteurs, un bon thème...
Là on retrouve toute la bande pour... Tourner en rond j'ai eu l'impression. On n'avance pas, on ressort quelques vannes sur les origines de tout le monde... Et c'est tout.
Cette fois ci le mariage "originale" n'apporte aucun humour si ce n'est l'attitude du père hyper réac, et encore, j'ai souri, pas ri.
J'ai surtout trop bouffé involontairement la bande annonce (qui passe en boucle en pub plusieurs fois sur la même vidéo Youtube) qui contenait hélas, les moments les plus amusants du film.
Je n'en avais eu que des retours positifs, finalement j'ai été déçu. Pas mauvais, mais pas extraordinaire.

13
Il manque la musique midi :o
Ah oui, carrément ! Bien vu [:jap].

14
Nicky Larson et le parfum de Cupidon

J'y suis allé mitigé. Autant j'aime la bande à Lacheau pour les Babysitting, autant l'adaptation d'un manga était un pari osé.

D'autant plus qu'intégrer Tarek Boudali et Julien Arruti au film parce qu'ils sont des copains de Lacheau sans pour autant avoir un physique pouvant être associé à un personnage de l'oeuvre original me laissait dubitatif. Et bien au final ils ont réussi à apporter cette touche de connerie qui sert l'humour de cette bande d'acteurs sur leurs autres productions.
La famille Skippy d'ailleurs m'a paru inattendue et bienvenue. Quel plaisir de voir Lamy et Ladesou au casting dans des rôles comme ceux là.
Pour le reste, Kamel Guenfoud fait un Mammouth crédible, Elodie Fontan est parfaite en Laura. Lacheau remplit bien le rôle même si encore une fois j'ai du mal avec sa teinture.
Didier Bourdon et la façon dont est intégré réellement son personnage sont subtils dans un film qui ne l'est volontairement pas.
Retrouver la Pamela Anderson d'"Alerte à Malibu"dans un film très '90, Dorothée, des références à foison au Club Do'... c'était savamment dosé et permettait "d'acheter" le public visé.

Les scènes d'action sont bien chorégraphiées et bien rythmées, le tout sur la bande son originale et ça c'était parfait.
D'ailleurs, les autres thèmes musicaux, pour la plupart clin d’œil et kitsch au possible, sont bien choisis.

Je regrette l'absence de "méchants" qui se nomment Roger, Robert ou Maurice à qui Nicky ferait "bobo" après avoir tiré une "bulette".

Pour revenir à l'humour, il est évident qu'il faut déjà adhérer à Nicky Larson (plus qu'à City Hunter, bien que Lacheau se soit bien référé scénaristiquement à l'oeuvre originale), et à l'humour de la bande à Lacheau.
Néanmoins, le film ne manque pas d'émotion comme lorsque Nicky récupère la ceinture d'explosifs de Laura.

Enfin, j'y suis allé avec mes beaux parents (le cinquantaine qui n'a que quelques vagues souvenirs de Nicky Larson), ma compagne (qui ne connait pas Nicky Larson mais a aimé les Babbysitting) et mes enfants (curieux de voir l'adaptation en live d'un manga). Tout le monde a aimé, tout le monde a ris. Le film a su combler les attentes pourtant différentes de chacun.

15
Cinéma/TV / Re : Les films de Jean-Claude Van Damme
« le: 18 février 2019 à 10:57:27 »
NEWS

Un petit peu plus d'infos sur le futur JCVD : We die young.














Perso, après sa prestation dans The Bouncer, revenir dans ce genre de film vu et revu, ça me fait ni chaud ni froid...

16
NEWS

Le site officiel de Captain Marvel

J'adore le côté kitsch et le clin d'oeil à l'époque à laquelle se déroule le film. Ce n'est pas grand chose mais ça me rappelle mes premiers pas sur le web.

17
Manga / anime / Re : Dragon Ball
« le: 18 février 2019 à 10:32:33 »
Dragon Ball Gaiden - Tensei Shitara Yamcha Datta Ken - Comment je me suis réincarné en Yamcha

Alors qu'il y a plus d'un an je désespérais que sorte un jour ce one-shot chez nous, Glénat l'a fait. Félicitations et merci à eux.
J'avais beaucoup apprécié l'idée lorsque je l'ai découverte en prépublication avec parfois une traduction approximative. Ici en tome relié ça passe bien, très vite, trop vite. Voir Yamcha chercher à surpasser le niveau d'un terrien lambda et surtout ne pas se reposer sur ses lauriers m'a énormément plu. J'ai toujours trouvé Yamcha plutôt badass physiquement et son introduction dans l'oeuvre le rendait plutôt charismatique. Hélas, son rôle fut vite relégué au second plan, et je ne parle même pas du running gag qu'il est devenu dans la période Buu puis DBS.
Revisiter les grands événements de la saga pour l'y voir briller m'a plu, même si c'est excessivement rushé. Néanmoins, pas trop convaincu par le destin similaire de Chaozu, ça conclut mal l'idée initiale je trouve. Heureusement que le chapitre bonus clôt l'histoire, c'est subtil de voir comment il abandonne définitivement l'idée de garder Bulma auprès de lui.

Bref, ce fut rafraîchissant et j'espère retrouver le trait de cet artiste sur du DB à nouveau.

18
Musique / Re : Le legendaire sujet "Vous ecoutez quoi en ce moment"!
« le: 16 février 2019 à 16:45:07 »
Parce que je trouve le rythme et les paroles tout à fait convenable :


19
Manga / anime / Re : Re : Re : Dragon Ball
« le: 28 janvier 2019 à 22:50:41 »
En parlant de ça, j'ai trouvé que Gogeta avait exactement le même comportement que Vegeto dans le film Broly. Il n'est plus du tout aussi posé et froid que lors de sa première apparition.
Tout à fait, c’est aussi l’impression que j’ai eu.

20
Cinéma/TV / Re : Soirées ciné =)
« le: 28 janvier 2019 à 19:13:16 »
Creed 2

Passionné de la saga Rocky, je me suis refais l'intégrale avant d'aller voir la bête en avant première en début janvier.
J'avais beaucoup aimé le vent de fraîcheur du premier Creed et attendais celui-ci avec impatience.

J'avais un petit peu peur de tomber dans les travers de Rocky 4 dont Creed 2 est la vraie suite en plus de faire partie de la saga en générale. Mais on ne s'attarde pas sur l'Amérique victorieuse de l'époque de la guerre froide et on se concentre aussi bien sur la remise en question d'Adonis que sur la chute de Drago et le formatage de son fils depuis sa défaite. Et c'est à peu près tout...
J'ai trouvé le film long... Faire d'Adonis dès le début du film le champion du monde poids lourd (il combattait en mi-lourds dans le premier film) est peut-être trop présomptueux. Car dès Drago terminé, je me demande bien ce qu'il reste à raconter maintenant.
Rocky est toujours aussi touchant mais bien moins présent. Et la fin du film (alors qu'on annonçait la dernière participation de Stallone à la saga) pas du tout à la hauteur au regard de la filiation qu'il partage avec Adonis.
J'ai apprécié par contre qu'il traite la surdité de Bianca. J'avais peur que ça soit laissé de côté, mais là je n'aurai même pas imaginé qu'il la traite à un tel niveau, je n'ai pas été déçu là-dessus.
La bande son m'a moins pris au corps que lors du premier Creed, les combats m'ont moins enthousiasmé (Adonis est très agile lors de la revanche pour un mec qui a les côtes défoncées)...
Bref, pas forcément des reproches mais j'ai le sentiment que la hype est retombée trop vite... J'aurai besoin de le revoir à nouveau pour me faire un avis définitif...

21
Manga / anime / Re : Dragon Ball
« le: 26 janvier 2019 à 19:06:11 »
DBS - Chapitre 44

J'ai beaucoup aimé qu'on retrouve le Goku préoccupé par l'aspect malsain de l'adversaire. Je retrouve le Goku mature de DBZ plutôt que le débile de DBS.
On poursuit l'évolution du personnage de Vegeta qui fait son mea-culpa pour la période génocide sur Namek.
Moro est une pure ordure et ça c'est top. Je le trouve graphiquement assez différent des autres ennemis jusqu'ici et j'aime beaucoup.
La mythologie DB exploité avec le soldat de Freeza captif de la Patrouille Galactique qui exploita sa connaissance de Namek.

Maintenant je me demande ce que Molo fait sur Namek ? Polunga ? Exploitation des connaissances Namek (Zalama ?) ?
Vegeta va sûrement servir de faire valoir à Molo.
Je pense que le fait que le manga sorte avant l'anime y contribue, mais pour l'instant je suis très impatient de découvrir la suite et j'aime beaucoup le chemin pris ici.

22
Manga / anime / Re : Dragon Ball
« le: 26 janvier 2019 à 18:58:09 »
DBS - Broly
Attention, spoiler

J'ai assisté jeudi soir à l'avant-première de ma région : CGR de St Quentin (02) à 20h.
Arrivé à 19h30, la grande salle était déjà annoncée pleine et ils avaient prévu d'en ouvrir une seconde.
Public cosmopolite, tout âge, tout style, tout sexe !
Bref, un plaisir de voir que la franchise plait toujours autant et rassemble toujours autant de fans. J'espère que cela servira à l'avenir pour favoriser davantage d’événements partout en France.

Le film commence sur l'adaptation du Minus.
Très bonne mise en scène pour le côté origine de "l'alliance" des Saiyans et de Freeza.
L'attitude de Bardock envers son fils n'en fait pas un sentimental, on retrouve l'aspect sauvage des Saiyans, ainsi que la diversité de cette société qui contrairement à ce qu'on a cru jusqu'ici n'est pas faite que de guerriers.
Certes le Minus sort le TV Spécial du canon et je regrette l'absence d'ardeur dans le combat de Bardock comme à la grande époque. Mais là n'était pas le sujet du film.
Ici on traite de l'enfance de Broly et son père me semble moins pourri que dans le film 8. Car même s'il est animé par un désir de vengeance, on voit qu'il tue pour sa survie et j'ai plus eu l'impression qu'il contrôle Broly par crainte que pour le réduire à l'état d'esclave.
A ce sujet, Broly me parait bien plus humain et touchant. Son pouvoir et ses facultés sont bien mis en avant, comme par exemple son assimilation du pouvoir de l'Oozaru pour rester en forme humaine. J'ai beaucoup aimé le lien qui se tisse avec Chirai.
A propos de ce personnage, et de celui de Lemo, j'ai trouvé intéressant qu'on se préoccupe également des membres de l'armée de Freeza afin de voir qu'ils ne sont pas tous des combattants décérébrés. L'approche mature de Lemo et le côté personnage féminin à caractère de Chirai enrichissent le panel. D'ailleurs Chirai m'a beaucoup fait pensé à Bulma dans l'attitude. Et je n'ai pas trop été offusqué des quelques poses suggestives qu'on lui a fait prendre.
Globalement, tout va très vite : le scénario comme l'action. Le scénario est rushé et quand je déplore qu'on se soit étalé sur des épisodes abrutissants lors de l'adaptation en série de Battle of Gods et FnF, je pense qu'ici il serait utile d'adapter le film dans la série histoire de voir les personnages secondaires au moins ressentir l'impact des combats, les faire éventuellement intervenir au lieu de laisser Freeza se faire éclater (et étrangement tenir pendant une heure) contre Broly. Tout comme la mort de Paragus et le pétage de câble aussitôt de Broly pour devenir SSJ. Quelques flashs où on aurait vu à quel point Paragus était son seul repère et à quel point il angoisse d'être seul sans son père maintenant qu'il n'a plus Bé auraient pu rendre la scène plus riche.
Tout comme je déplore qu'on ne fasse pas le rapprochement avec Kale quand Goku demande à Vegeta s'il avait déjà vu quelque chose d'aussi dingue en parlant de Broly.
Les combats s'attardent sur les différentes transformations des personnages afin de montrer l'apprentissage spontané de Broly. Très bien. Néanmoins, gros regret une fois le SSJ Blue passé : deux coups et Goku et Vegeta sont déjà à poils obligés de battre en retraite.
Sinon, les combats sont très dynamiques, très bien chorégraphiés. C'est un véritable spectacle son et lumière. On ressent bien l'intensité des combats mais il ne faut pas être épileptique. Néanmoins, les dessins d'une scène à l'autre sont d'une beauté inégale. C'est même parfois trop flagrant. La bande son colle parfaitement aux scènes et le thème de Broly très vite identifiable et colle parfaitement à l'ambiance. Je lui trouve d'ailleurs quelques similitudes avec des pistes de l'OST de la série.

Je ne pourrai pas dire si j'ai préféré l'ancien ou le nouveau Broly tant ils interviennent dans des circonstances différentes.
Néanmoins je sais que je préfère le Gogeta de Janemba, très calme et peu loquace ce qui le rend selon moi très charismatique, à celui de Broly que j'ai trouvé plus proche de Vegeto dans l'attitude.
J'ai apprécié : la mention à Tarble même s'il n'est pas expressément nommé, la tenue de Vegeta au début du film pour faire le rapprochement avec le Vegeta du Tenkaichi Budokai période Buu, Bulma que j'ai trouvé très sexy et sa nouvelle Seiyuu à la hauteur, la présence de Whis et Beerus, la mention du Tournoi du Pouvoir, que Gogeta soit prêt à achever Broly alors qu'ensuite Goku vient lui porter assistance, Vegeta SSJ God même s'il manque toujours l'explication de quand il a obtenu cette forme, la malice de Freeza qui envoie de faibles soldats sur Terre pour ne pas se faire repérer, l'humour et la crédulité de Goku (non non, on n'a pas le Goku débile de DBS).

Bref, un film qui introduit un nouveau personnage à coup de grand spectacle. C'est ce qu'on peut attendre d'un film de ciné.
Maintenant, d'un point de vue purement continuité scénaristique, j'attends de voir ce à quoi servira Broly pour la suite.
J'ai apprécié ce moment pour le contexte (du DB sur grand écran après Janemba et les années qui se sont écoulées) et la forme (le spectacle qui était époustouflant) mais j'ai besoin de le revoir pour trancher sur le fond qui m'a laissé sur ma faim.

23
Discussions / Re : Happy Birthday
« le: 07 janvier 2019 à 14:56:47 »
Joyeux anniversaire Aresielle et désolé pour le retard Le Passant, Alain, ayun, Pal et Iridium.

24
Manga / anime / Re : Dragon Ball
« le: 07 janvier 2019 à 14:07:51 »
DBS - Chapitre 43

Un vent de fraîcheur.
J'ai bien aimé cette intégration à la patrouille galactique et au refus de porter les tenues.
Le Goku niais mais pas abruti est bienvenu. Le coup du tentacule du Roi j'ai bien aimé.
J'aime beaucoup les soupçons de Vegeta à propos de Merus.
L'idée du Genkidama maléfique pour Moro c'est une technique à laquelle je pense depuis pas mal d'années et que j'aimerai exploiter en fanfic. Donc très content de la trouver ici.
Son jugement et son "invincibilité" me plaisent bien. D'ailleurs la page où il ressent Goku à distance en impose.
Pas mal de pistes à explorer donc, j'espère que ça ne sera pas rushé.

25
Bande annonce Netflix vu...
Et bien... Je trouve ça graphiquement plus simple que le film LoS, ça me va.
Pour le reste, les avions qui attaquent, Shun fille (pas de masque ?! Alors que Marine en a un ?! On va nous faire un copier-coller de Yuna ?!), je ne me prononce pas à la hâte, j'attends de voir ce que ça peut apporter à la trame.
Les Cloths pendentifs, je m'y suis habitué avec Omega. Là où j'ai du mal c'est cette version de Cloth pour Seiya. J'aurai aimé qu'on reprenne les designs v1 de l'anime.
Malgré que je sois depuis le début réticent à cette version CG de Saint Seiya, je vais rester patient pour découvrir ça en essayant de ne pas en dégoutter les autres avant d'avoir réellement vu la totalité de la série.

Pages: [1] 2 3 ... 976